SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Les meilleures ventes chez Soleils:

9782868199294
12 €
Votre santé par les jus frais de légumes et de fruits
9782868199294
9783850682367
16 €
Les guérisons de Maria Treben
9783850682367
9783850687959
16 €
La santé à la pharmacie du bon dieu
9783850687959
9783850687584
18.5 €
Les simples du jardin de dieu
9783850687584
9782912978103
18 €
Aloès, la plante qui guérit
9782912978103
9782848195643
18 €
Les gargouilles de Paris
9782848195643
9782906431683
44 €
Tiaret de ma jeunesse tome 2
9782906431683

Les dernières sorties de nos éditeurs:

16.00 €
9782377590384
10.00 €
9782864106388
27.00 €
9782353744886
37.00 €
9782353744930
35.00 €
9782353744923
15.00 €
9782373554236
20.00 €
9782373554045
10.00 €
9782350688831
18.00 €
9782848196879
29.90 €
9791035302030
10.50 €
9782355502958
5.50 €
9791035306267
6.90 €
9791035306632
32.00 €
9791090257221
6.90 €
9791035306618
5.00 €
9782900012086
15.00 €
9782359920697
15.00 €
9782907276238
8.00 €
9782900012062
20.00 €
9782878250008
12.00 €
9782930440279
15.00 €
9782846223362
9.50 €
9782355502965
10.00 €
9782355507229
20.00 €
9782373553840
20.00 €
9791094464205
13.00 €
9782373554052
14.00 €
9782373554199
13.00 €
9782373554038
13.00 €
9782373554298
30.00 €
9782371570382
15.00 €
9782373554014
13.00 €
9782373554441
3.90 €
9791035302788
15.00 €
9782373554328
13.00 €
9782373554311
14.00 €
9782373553956
13.00 €
9782373554076
33.00 €
9782353744848
27.00 €
9782353744800
27.00 €
9782353744756
27.00 €
9782353744794
35.00 €
9782353744855
31.00 €
9782353744749

Les prochaines parutions:

Déjà paru !
Couverture et quatrième indisponibles !
18.00 €
9791094464458
Déjà paru !
Un cahier de coloriages sur le Marais poitevin composé de 15 planches mettant en scène les paysages, les animaux et les habitants de ce lieu plein de légendes. En page de droite, la planche colorisée, en page de gauche, le dessin à remplir par les enfants (et les grands). Des maisons aux barques, et des canards aux créatures des légendes, l’heure est à la découverte, en 32 pages de ce lieu incontournable.
Jean-Phi, de son vrai nom Jean-Philippe Pogut, est né le 8 juin 1973 à Niort. C’est cette même année que fut créé le festival de bande dessinée à Angoulême. Destin ou pur hasard ? Quelques années plus tard, un comics de spiderman entre les mains et c’est le déclic. En 1992, le premier concours de dessin et 12 ans plus tard c’est la sortie de Mahona, son premier album. Amoureux de Niort et du Marais poitevin, ce livre lui permet de faire découvrir sa ville avec ses illustrations et les textes de Bernard Martineau.
3.90 €
9791035307097
Déjà paru !
Cet ouvrage retrace la vie de Robert Baron, né en 1927 à Prailles dans les Deux-Sèvres. Sans nostalgie ni misérabilisme, cette biographie parle de mémoire paysanne du Poitou. Robert suit le même parcours professionnel que son père, et pratique l’agriculture à l’ancienne comme lui. Leurs vies sont similaires également dans l’importance que les guerres prennent, la Grande Guerre pour ses parents, et la Seconde Guerre mondiale pour Robert Baron. Tous les bouleversements techniques, économiques et sociaux font de la vie du fils un récit à part entière, qui diffère de celui des paysans et ouvriers avant lui.
Jean-François Proust est né en 1953 à La Couarde. Ses parents, d’origine urbaine et extérieurs à la région, ont effectué un « retour à la terre » en 1952, bien avant que ce ne soit de mode. Enfant et adolescent, il a participé aux travaux de la ferme en y côtoyant Robert quasi-quotidiennement. Après son diplôme d’ingénieur agronome, il a repris la ferme de ses parents pendant dix ans. Robert avait alors sa propre ferme, pas si petite et ils se sont entraidés.
20.00 €
9791093644394
Déjà paru !
Le premier livre destiné à la jeunesse présentant le bas-marchois. Il présente de manière illustrée 1 000 mots de la vie courante dans la langue traditionnelle de la Basse-Marche, pratiquée en Haute-Vienne, au Nord et à l’Est de la Gartempe. Cet ouvrage s’adresse en premier lieu aux enfants et adolescents, mais il pourra intéresser les locuteurs du bas-marchois ainsi que leur famille, qui souhaiteraient découvrir ou redécouvrir leur langue familiale.
Maximilien Guérin est titulaire d’un doctorat en Sciences du Langage de l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Il est spécialiste de typologie et de linguistique descriptive, et travaille essentiellement sur des langues romanes et africaines (Niger-Congo). Depuis 2016, il est membre du projet de recherche « Les parlers du Croissant » et travaille, dans ce cadre, à la documentation, à la description et à l’étude de ces parlers, notamment en Basse-Marche.
Michel Dupeux est né en 1946 dans une famille du nord de la Haute-Vienne. Après une enfance rurale en Basse-Marche, des études à Bellac, Limoges puis Poitiers, il a mené une carrière universitaire à Grenoble. Depuis 2008, il retrouve avec grand plaisir ses racines marchoises et s’emploie à collecter et diffuser le parler de son enfance dont il découvre les traits spécifiques grâce aux compétences de ses amis linguistes du projet CNRS « Les parlers du Croissant ».
14.90 €
9791035307356
Déjà paru !
Au lendemain du décès de Georges Pompidou, la mort s’invite à Cordouan. Le fils de l’un des gardiens du plus célèbre phare de France est découvert noyé au pied d’un carrelet, non loin de Royan. Sa fiancée, quant à elle, demeure introuvable.   C’est dans ces circonstances étranges que Séraphin Cantarel, le conservateur des Monuments de France, se rend pour expertise dans ce « Versailles des mers » dont les fondations sont menacées par les coups de boutoir de l’océan.   Tandis qu’en mer, le ciel se fait de plus en plus sombre, que l’Atlantique se creuse dangereusement, sur la côte, une chose est sûre : la tempête qui s’annonce risque d’être meurtrière à bien des égards…   Entre terre et mer, une enquête aussi haletante que terrifiante.
Homme de radio et de télévision, scénariste et surtout romancier, Jean-Pierre Alaux est l’auteur de la célèbre série Le Sang de la vigne (25 volumes chez Fayard) adaptée à la TV avec Pierre Arditi dans le rôle du fameux oenologue-enquêteur. Il est aussi le père de Séraphin Cantarel, le perspicace conservateur des Monuments de France dont les enquêtes conjuguent patrimoine et suspense. Désormais, les nouvelles pérégrinations de Séraphin s’inscrivent dans la collection Geste Noir.
13.90 €
9791035306359
Déjà paru !
En page de droite, la planche colorisée, en page de gauche, le dessin à remplir par les enfants (et les grands). Salles de classe, jeux, peintures, cantine... pour se familiariser, en 32 pages, aux scènes quotidiennes de l’espace scolaire.
Auteur et illustratrice, Julie Eugène s’installe à Albi, après un diplôme obtenu à l’Ecole Emile Cohl de Lyon. Elle a publié une dizaine d’albums et documentaires pour la jeunesse dans différentes maisons d’éditions dont : De la Martinière Jeunesse, La Geste, Edune, la souris qui raconte, Arphilvolis, Zoom, Un Autre RegArt, Milan Presse, ect... Elle travaille principalement à la gouache et aux crayons de couleurs, en alternant aplats et dessin au trait.
3.90 €
9791035306205
Déjà paru !
Fait rarissime, une montagne s’écroule en 1248. Dès lors les crimes commis sur le versant du mont Apremont, dans la vallée de la Chartreuse, ne seront jamais élucidés. C’est sans compter sur la pugnacité d’Anselme Viloc, le flic de papier, qui, confronté à la fois au mystère du naufrage d’un chalutier d’Arcachon et à la disparition d’une jeune fille du pays partie en apprentissage à Paris chez un cuisinier en devenir, va, non sans mal, arriver à remonter le temps. Anselme Viloc, le savoyard adopté par le Bassin et ses humeurs, est devenu une référence dans le domaine des « crimes à haute probabilité de non-résolution », c’est son patron le commissaire Plaziat qui l’affirme et il va, encore une fois, nous en faire une brillante démonstration.
Ecrivain et homme de télévision, Guy Rechenmann avoue être un rêveur et un poète. Le hasard, il n’y croit pas beaucoup préférant parler de coïncidences, son thème de prédilection... Il attendra 2008 pour publier un recueil de poésies et de nouvelles «La Vague»  suivi de six romans où se mêlent suspense, poésie et onirisme… Avec ses romans noirs “Flic de papier”, “Fausse Note”, “A la place de l’autre” et “Même le Scorpion pleure” un polar mentaliste, il revisite le genre policier d’une façon inattendue grâce au même personnage Anselme Viloc, un flic atypique et obstiné. Guy Rechenmann écrit ses romans au Cap-Ferret. A la place de l'Autre a été finaliste pour le prix Polar de Cognac, sélectionné par lecteurs.com orange dans les 10 Polars à ne pas manquer et a remporté le Prix virtuel du Polar 2016 Même le Scorpion pleure, sélectionné pour le Prix Hors Concours 2019 fait partie des 10 livres coups de coeur des lecteurs orange pour l'année 2018 et Fausse note pour février 2019
11.00 €
9782350688664
Déjà paru !
Quand Antoine Mesabki apprend les meurtres de deux de ses anciens camarades de lycée, il quitte immédiatement Toulouse pour partir enquêter dans les Pyrénées. Un tueur sévit dans le village fantôme des Eaux-Chaudes alors que la population est entièrement mobilisée contre la privatisation prochaine des barrages hydroélectriques. Entre un maire volubile et un survivaliste qui vit en ermite au milieu d'un véritable arsenal, Antoine a du mal à trouver un départ de piste. Ni suspect sérieux, ni mobile apparent. Tandis qu'une étrange délégation de l'entreprise norvégienne Statkraft rajoute encore plus de confusion, certains indices, récoltés comme autant de petits cailloux, vont aider l'enquêteur à remonter une piste bien plus ancienne.
Originaire des Pyrénées-Atlantiques, Serge Nicolo vit depuis une dizaine d'années à Toulouse, où il travaille dans un musée. Passionné de littérature il a, dès sa création en 2009, rejoint l'équipe d'organisation du festival Toulouse Polars du Sud. Aujourd'hui, il franchit le pas en écrivant son premier roman «Les pêcheurs de sable ». « La victime raisonnable » est son second polar à paraître dans la collection Du Noir au Sud en mars 2020
9.00 €
9782350688459
Déjà paru !
Bordeaux, automne 2003. Un tueur en série frappe sans discernement. Sur sa piste, seul le lieutenant Lazare Servent semble capable de saisir la logique du meurtrier. Soupçonné d’être lui-même un assassin, perdu aux yeux du monde, hanté par son passé, il semble ressusciter soudain grâce à l’arrivée inopinée de sa nouvelle partenaire et la catharsis de cette nouvelle enquête sous forme de défi. Sa traque le mènera jusque dans l’ancien et gigantesque commissariat abandonné de la rue Castéja, où elle se terminera dans un bain de sang.
Philippe Charrac est né en 1975 à Perpignan. Adolescent quelque peu agité, il suit une scolarité chaotique durant laquelle il est renvoyé de deux lycées, avant de partir faire son service militaire chez les “paras” de l’autre côté du monde, et de s’engager dans la Police. Il y sera tout à tour patrouilleur à la BAC ou “agent secret” à la PJ, entre autres. Il arpente une douzaine d’années durant le bitume du Nord-Est de l’Île de France, côtoyant le pire et la misère sur fond de de violence et d’alcool, avant de s’établir à Bordeaux, où une visite impromptue de l’ancien commissariat mythique de la rue Castéja lui donne l’idée de son 2ème roman.
10.00 €
9782350688633
Déjà paru !
Rétrospective sur l'histoire de ce cinéma nantais à travers les archives et les souvenirs de ceux qui l'ont fréquenté, du fondateur, un forain venu s'installer près de la place Graslin au début du XXe siècle, à l'étudiant qui a découvert ses premiers films grâce aux Goûters de l'écran. L'album est illustré de nombreuses photographies qui témoignent des périodes sombres comme des plus heureuses.
20.00 €
9782842384746
Déjà paru !
Cet ouvrage est la version courte d’une édition précédente, plus volumineuse, aujourd’hui épuisée. On y découvre les premières cartes dessinées puis les textes d’ascensionsdécouvertes des grands sommets : Ossau (1796), Mont-Perdu (1802), Mont-Valier (1802), Montcalm (1807), Maladeta (1817), Vignemale (1838), Aneto (1842), pique d’Estats (1864). La galerie des premiers découvreurs y est affichée, donnant ainsi un visage à beaucoup de pionniers de l’exploration. Les grands paysages de ces montagnes sont illustrés par de nombreuses estampes. Car le propos de ce livre est d’offrir un panorama synthétique, très illustré, selon plusieurs points de vue. Une sorte de plongée dans une chaîne qui a fasciné de nombreux voyageurs et touristes au fil des siècles et qui conserve encore une part de mystère.
Claude Dendaletche, biologiste, bibliophile, féru de littérature et d’art…, bref un esprit universaliste, est parmi les spécialistes des Pyrénées des plus réputés. Il a publié plus d’une trentaine d’ouvrages, souvent de référence.
20.00 €
9791090257214
Déjà paru !
Durant la Féria du Riz, en Arles, un torero, enfant du pays, est retrouvé mystérieusement assassiné dans les arènes, juste avant le paseo, quasiment sous les yeux de sa cuadrilla et des autres professionnels de la corrida prêts à entrer en piste. Un meurtre qui va plonger dans la stupéfaction le petit monde du toro, mais aussi toute une région, un territoire de nature et de culture, la Camargue. Il va revenir au commandant Sagnes de la police judiciaire et à son équipe de trouver le mobile du crime et de mettre un nom sur un assassin déterminé aux méthodes surprenantes. Et pour cela ils devront se familiariser avec un monde parfois interlope et souvent fermé, où se croisent riziculteurs et hommes politiques, russe en mal d’amour, avocats et juges, peones et picadors, financiers équivoques… Bref, les marécages sont partout !
Jacques Lavergne est avocat au barreau de Toulouse et également … et également Président de la radio Esprit Occitanie au sein de laquelle il produit et anime les émissions Cap e Cap, Ça va mieux et Ciao Italia. Barcelone aller simple est son deuxième roman.
10.50 €
9782350688718
Déjà paru !
Le bien nommé Splendid est l’un de ces trésors pour lesquels le terme « chef-d’oeuvre » a été inventé. Avec l’Atrium voisin, il campe parmi les constructions majeures de la période Art Déco, et s’impose comme l’un des projets phares dans la carrière de son concepteur, André Granet. L’épure de ses décors en majorité encore intacts, et de sa façade, en fait l’un des rares témoins d’une époque foisonnante et des hautes heures d’un art de vivre typiquement français. L’histoire du Splendid méritait d’être racontée depuis son origine, née de l’imagination du visionnaire local Milliès-Lacroix qui rêva sa ville en station thermale à la pointe de la modernité. La réouverture de l’hôtel en avril 2019, après d’importants travaux de rénovation, marque une nouvelle étape dans son histoire, un siècle après son inauguration, et permet de faire l’inventaire de ses qualités architecturales et décoratives exceptionnelles.
Marianne Le Morvan (rédaction et archives) Docteure en histoire de l’art, elle est la fondatrice des archives de la galeriste d’avant-garde Berthe Weill (1865-1951). Commissaire d’expositions, elle assume des responsabilités auprès de comités d’artistes de l’École de Paris et dans des conseils scientifiques pour des projets d’expositions. Elle est également chargée de cours en histoire de l’art moderne, histoire de l’architecture et ingénierie culturelle dans plusieurs établissements d’étude supérieure, et dirige le département Beaux-Arts du projet Art faber porté par le lab Industries et Cultures de l’Université Paris II-Panthéon-Assas. Dans le cadre de ses recherches autour du Splendid, elle a rencontré la famille du décorateur biarrot Victor Courtray, avec lesquelles une collaboration a permis de valoriser ses archives (à découvrir à l’adresse : www.victorcourtray.weebly.com). www.mariannelemorvan.com
Pierre Dupin (photographies) Fort de plusieurs activités qui dialoguent entre elles, c’est d’abord en évoquant la photographie que Pierre Dupin se définit. Dans ses images, il totémise ce qui l’entoure, en privilégiant les formats carrés, et le noir et blanc. Artiste discret, il partage la sensibilité de ses rencontres et la poésie du fragment qui a retenu sa curiosité. Son univers mêle ainsi l’intime et l’espièglerie, dans une certaine tension fragile qui est devenue sa signature. Pour ce projet autour du Splendid, à l’invitation de la SCI il a pu observer les temps forts de cette renaissance, témoigner des savoir-faire de ceux qui ont redonné au Splendid son éclat d’origine, depuis le plus petit détail du décor jusqu’aux vues d’ensemble vertigineuses. Second narrateur de cet ouvrage par ses images, il se fait le passeur d’une étape importante de la vie de cet emblème de la ville, dans la césure qui estampille le chapitre suivant de son histoire.
35.00 €
9782350688411
Déjà paru !
Nathalie Dhénin et Jean-Luc Vankersschaver associent leurs ta-lents artistiques en Pantouns et Peintures. De ses précédents livres de haïkus parus aux Éditions Unicité, Au-tour d'un parc et Autour de nous, Nathalie fait ici le lien entre le court poème japonais et le pantoun malais dans sa forme francophone, comme l'indique la préface de Georges Voisset, directeur de publication de « Pantouns et Genres brefs ». Jean-Luc dédie la palette nuancée de son monde imaginaire en un triptyque pictural vibrant dont les scénettes ont inspiré de fervents courts poèmes.
13.00 €
9782373554359
Déjà paru !
Avec ce nouveau recueil, Antemanha nous dévoile tout un pan de sa sensibilité où la nature, sous tous ses aspects, ne peut que renouer avec l’humain. Mais ce sont aussi souvenirs de sensations intimes qui le parcourent et les observations de cette nature sont comme autant d’accroches avec nous-mêmes. Les rêves de l’auteure ponctuent ce récit poétique et en mettent à nu l’émotion. Voici donc un livre de poèmes qui sort des sentiers battus par ses trouvailles de langage inspirées par une sincérité qui, de fait, nous convie au partage.
ANTEMANHA est née à Schwelm (Allemagne) et vit depuis 1991 à Tilly près de Paris. Elle écrit poèmes et nouvelles en français et allemand, anime un atelier d'écriture pour adolescents, et se produit comme récitante avec des musiciens dans de nouveaux répertoires, en Europe et aux États-Unis.
15.00 €
9782373554182
Déjà paru !
Avec ce nouveau recueil, Pascal Hermouet nous plonge au coeur de cette Antiquité qu’il nous fait revivre par ses mythes et ses lieux qui sont comme autant de résonances en nous et de rituels se jouant devant nos yeux. Il se fait acteur et créateur de ses stances mémorielles qu’il nous livre ici dans un flux de mots. Les mythes et leurs beautés prennent corps dans la lecture de ces poèmes qui se prolongent en chacun comme un voyage métaphysique qui projetterait sa lumière sur les lieux.
« Mais voici Thèbes
Thèbes s’étire
Thèbes aux palais d’argile
le Sphinx occis OEdipe enfoui
présent passé toile d’araignée
seuls restent les hommes de Béotie
gardiens des mythes soldats sans titres
fières sentinelles à ciel ouvert
Thèbes
Thèbes s’avance. »
Après des études de lettres modernes et d’espagnol, Pascal Hermouet a enseigné le français langue étrangère au Mexique pendant plusieurs années.Traducteur de textes de la littérature mexicaine et espagnole pour la revue Siècle 2. Autre titre déjà publié aux éditions Unicité : Sillage.
12.00 €
9782373554427
Déjà paru !
Avec ce nouveau recueil qui fait écho à l’évocation des côtes atlan-tiques de Sillage (éditions Unicité), Pascal Hermouet poursuit son exploration intime de l’Ouest, au gré d’un éventail de sensations va-riées et d’émotions fortes. L’accent est mis sur les terres mystérieuses et méconnues du bocage et des marais envoûtants. Peu à peu se des-sine une poétique des retrouvailles entre l’homme et une nature secrète, avec en toile de fond une quête d’unité et de réconciliation des éléments – ombre et lumière. Au bout de la nuit, le chemin parcouru accouchera d’une nouvelle clarté.
« Trouble tourbe pâte précieuse
de jour comme de nuit la terre obscure condense
le fertile et tes empreintes spongieuses te mènent vers
de nouveaux subtils silences.
Chaque
pas
compte. »
Après des études de lettres modernes et d’espagnol, Pascal Her-mouet a enseigné le français langue étrangère au Mexique pendant plusieurs années. Il a déjà publié Lignes de fuite et Ligne de crête (éd. Inclinaison), suivi de Sillage puis Mosaïques (éd. Unicité). Photo de couverture : Pascal Hermouet.
12.00 €
9782373554410
Déjà paru !
Au soulèvement de Sa Miséricorde, en grâce du Vivant éternel, chanter Dieu avec le coeur des mots… L’aventure en Dieu « s’incarne » ici dans un chant écrit… L’âme y témoigne du désir de progresser en Lui, du désir de rendre grâce, d’implorer, de chercher, et chercher encore, de s’agenouiller, de se dresser, de se dresser en s’agenouillant, en s’abandonnant, de palpiter Dieu à l’espace complice ouvert par la Grâce : proche Clarté où s’irisent la prière, la Foi, l’Espérance et la Charité… L’âme brûle de tout éloignement de son divin Seigneur, les mots se donnent comme « proximité »…
16.00 €
9782373554342
Déjà paru !
Grandmont ! Le mot évoque pour certains un vieux bâtiment, les ruines du prieuré des « Bonshommes » où pousse aujourd’hui l’herbe folle… Grandmont fut pourtant l’incroyable aventure de ces hommes de Dieu qui, née à l’époque de saint Bernard, devait durer jusqu’à la Révolution. Tout commence dans le coeur d’un jeune noble auvergnat, Etienne, éduqué dès son enfance par un saint évêque et enthousiasmé par l’exemple d’un groupe d’ermites calabrais à l’ascèse aussi admirable que redoutable. Rentré au pays, Etienne veut pratiquer ce genre de vie radicalement évangélique, sur le modèle des Pères du désert. Il s’installe sur la colline boisée de Muret, en pleine solitude, à quelques lieues de Limoges. Pratiquant une rigoureuse pauvreté qui annonce saint François d’Assise, l’ermite attire par sa sainteté et son accueil fraternel. Le voici bientôt entouré de disciples qui peupleront une bonne partie de la France d’autrefois et même plusieurs pays d’Europe. Avec ces trois textes fondateurs : la Vie d’Etienne de Muret, la Règle de Grandmont et le Livre des Sentences, c’est la folle intuition de ce jeune ermite qu’on retrouve à travers ce que ses disciples ont conservé de son enseignement et surtout de ses exemples. Un cri évangélique dans une chrétienté trop sûre d’ellemême !
Né à Nancy, Maître ès Lettres, l’auteur, Profès de l’Abbaye de la Pierre-qui-Vire en 1979, Maître en théologie (ICP) et prêtre, a été Procureur Général de la Congrégation de Subiaco de 2004 à 2007. Actuellement au Monastère bénédictin de Mahitsy (Madagascar), il est Cellérier et professeur de théologie spirituelle. L’auteur a rédigé deux volumes de la collection Sources Chrétiennes, de nombreux articles et traductions. Il est l’auteur de la correspondance inédite, traduite du latin,en 4 volumes de la correspondance de Pierre le Vénérable.
18.00 €
9782364525931
Déjà paru !
Qu’est-ce que l’oraison ? se demande Grenouille, la rédactrice elle-même. Elle trouve alors sur internet cette phrase : l’Oraison silencieuse est une forme de prière silencieuse. Bien sûr, elle l’aurait parié ! Oui, silencieuse est l’oraison. Et l’oraison est bien une prière, mais silencieuse … ! En fait, c’est une prière particulière parce qu’elle finit toujours par une petite lumière chuchotée en silence dans le fond du cœur. Mais avant la petite lumière, elle n’est pas toujours silencieuse ! Au contraire c’est une bataille de pensées virevoltantes, de retour à la concentration, un combat entre l’effort et l’abandon dans la confiance, et puis on n’a pas le temps, ou bien c’est trop long et on s’en va avant la lumière ! Bref croire que c’est facile est une erreur, mais se passer de la lumière, ah non ! Donc, voilà, dans ce petit recueil, l’auteur a essayé de livrer un chemin d’oraison : il est très intime et il n’est pas menteur… il est vécu. Les dernières pages ont été écrites au temps du covid 19.
Martine Digard a enseigné la littérature pendant une quarantaine d’année dans des lycées publics. Depuis elle donne des cours d’études bibliques à des étudiants, et accompagne des catéchumènes dans sa paroisse. Auteur d’un premier livre Lettre à tous ceux qui cherchent Dieu (Ed. L’Harmattan. 2014), elle s’est livrée ensuite avec humour dans Confession d’une grenouille de bénitier (Saint Léger Editions. 2018). A présent, souvent appelée Grenouille, elle raconte avec sincérité comment se déroule une oraison.
12.00 €
9782364526051
Déjà paru !
Vraisemblablement, dans la vie de chaque jour, nous avons besoin d'un son de cloche autre que soimême pour nous éveiller ou nous stimuler pour aller de l'avant. La vie étant un perpétuel aller/retour qui nous enrichit et nous aide normalement, à toujours voir les choses du bon côté. Le contraire rend la vie absurde et sans issue, au sens réel, du pourquoi de notre existence sur cette planète terre, appelée par le pape François notre maison commune. Ces réflexions diverses sont des méditations à partir de plusieurs circonstances de la vie sur le plan personnel et rencontres multiples. Nous relevons des thèmes généraux de connotation soit biblique, soit liturgique, soit d'actualité courante ? classés par ordre d'inspiration correspondant aux titres évoqués. Il n'y a aucune exigence dans la manière de les aborder. Chacun est libre de commencer la méditation partant de ce qu'il ressent et voudrait expérimenter. D'une manière ou d'une autre, ces thèmes nous interpellent ! Certes, des méditations semblables peuvent éclairer notre conscience par rapport à nos situations au quotidien, quasiment dans tous les domaines de la vie. À lire, non pas comme un roman policier mais dans la recherche d'un appui spirituel voire intellectuel pouvant aboutir à un sursaut pour un nouveau départ d'une vie ajustée et orientée. Le choix est laissé à chacun d'en tirer profit et surtout d'approfondir la réflexion. Autrement dit, un coup de pouce pour une âme en quête d'une certaine quiétude dans son for intérieur ? en ce qui le concerne et vis à vis de l'altérité, sans oublier les réalités sociétales. Les textes proposés sont pour la plupart des sujets traités comme des éditos en paroisse, des articles compilés (fondus et amendés) publiés dans les journaux tels que la Semaine Africaine au Congo, la Croix de Paris, la Voix du Nord, la Revue Prêtres Diocésains en France. Sans oublier L'animation des sessions et thèmes de retraites au Grand Séminaire Cardinal Emile Biayenda (au titre de professeur et ViceRecteur dans cette maison de formation de futurs prêtres) voire à quelques mouvements paroissiaux dans la ville de Brazzaville.
Ordonné prêtre le 14 Juillet 1985 pour le Diocèse de PointeNoire, le père Tchitembo passe quelques années comme vicaire épiscopal, curé de paroisse, aumônier national des Fraternités Féminines et attaché à la commission épiscopale des moyens de communication sociale. En 1991, il obtient la Licence Canonique en catéchèse et pastorale à la Catho de Paris, puis le diplôme en Audiovisuel à l’ACNAV en juin 1992. En 2000, il obtient un master II en Faits de Société à Lille 3, puis en décembre 2004, celui de Docteur en Théologie Pratique et Audiovisuel à Strasbourg II. Depuis 2011, il est Prêtre Fidei Donum dans le Diocèse de Cambrai.
15.00 €
9782364525849
Déjà paru !
L’épidémie du coronavirus fut un étrange ébranlement. Nous aurions voulu la fuir. Il fallut l’accepter. Nous aurions aimé la prévoir. Il fallut l’affronter. Cette crise nous a fait traverser bien des peurs, des doutes, des questions. Mais elle a aussi éclairé nos convictions personnelles et collectives. Elle nous a poussé à réinterpréter nos valeurs, choix, notre histoire, notre culture, notre civilisation. Ces six courts chapitres de ce journal permettront de relire cet événement majeur de 2020. Constitués de chroniques quotidiennes, ils donneront à comprendre ce qui s’est passé. Après le choc initial de l’épidémie (I), il a fallu réinventer le quotidien dans de nombreux lieux ou secteurs de vie (II). La vie politique s’est trouvée reconfigurée (III). Soumis à l’adversité, les croyants ont dû puiser dans leurs convictions de foi (IV). Comme pour tous, il leur a fallu dégager des ressources pour la pensée (V). Mais déjà, un nouveau monde s’annonce (VI). Ce Journal d’une épidémie est un hommage à ceux qui choisi la vie dans l’épidémie. Ils nous ont ouvert la possibilité d’un univers inespéré.
Jean-François Petit est assomptionniste, maitre de conférences habilité en philosophie à l’Institut Catholique de Paris. Il dirige le Réseau de philosophie de l’Interculturel (REPHI). Il a notamment publié Religieuses et religieux au XXe siècle (Saint-Léger éditions, 2015) et Dignité sans frontières (Karthala, 2019).
18.00 €
9782364526082
Déjà paru !
Colette NysMazure a pris au sérieux l'exhortation de Brecht pour nous offrir cette Célébration du quotidien. Car dans la routine des jours, nous sommes bien souvent ailleurs, absents à nousmêmes, sourds à ce miracle continu qu'est notre vie ordinaire. À travers une écriture poétique et très féminine, Colette NysMazure célèbre la trame secrète de nos existences. Chaque matin, je m'étonne et je me réjouis d'être en vie. Je ne m'y habitue pas. La version papier de cette « Célébration… » s'est diffusée depuis à plus de 60 000 exemplaires. Il s'agit d'un bel éloge de la vie quotidienne par une femme et un écrivain. Mais en plus du souci de la vie de tous les jours, l'auteur propose un supplément d'âme et va droit au coeur de l'existence de chacun, dans ce qu'elle a de profond. Avec une vraie proximité avec le lecteur, l'auteur s'adresse à lui avec sensibilité et cherche l'extraordinaire sous l'existence la plus ordinaire. Écrire d'une cuisine, d'un escalier, d'un train, d'un jardin, d'une chambre et c'est notre regard sur le plus banal qui se voit transformé…
Écrivain, Colette Ny-sMazure a obtenu le Grand prix de poésie pour la Jeunesse ministère de l'Éducation nationale et des Sports, Maison de la Poésie, Paris, pour Haute Enfance (Amay, L'arbre à Paroles, 1990) et le prix Max-Pol Fouchet 1996 pour Le For intérieur (Chaillé sous les Ormeaux, Le Dé Bleu, 1996).
16.00 €
9782365472517
Déjà paru !
« Il doit être hautement affirmé, au seuil de ce livre, que l’au­teur n’y attaque en aucune façon l’au­­t­hen­tique et glo­rieuse Résis­tance. À cette Résistance, qui fut celle de la pres­que unanimité des bons Français, l’auteur s’honore d’avoir appar­­­tenu, et de l’avoir servie autant que les pour­suites de la Gestapo le lui ont permis. Il s’en expli­que, au cours de ces pages, chaque fois que l’occasion s’en pré­sente. Il n’en a qu’au RÉSISTANTIALISME, cette abominable exploitation de la vraie Résis­tance au profit de certains partis politiques, et de la plus éhontée des camaraderies.  Pas plus que MM. François Mauriac, le gé­né­ral d’Astier de la Vigerie, le colonel Rémy et tant d’au­­tres, qui, en Résis­tants incontestés, en hommes d’hon­neur et de cœur aussi, ont élevé courageu­sement la voix en faveur de la Justice, l’au­teur ne tolérerait que l’on prétendît amoindrir en rien le ma­gnifique mouvement de défense vitale qui a « sauvé l’âme de la France ».  Il entend seulement dénoncer l’œuvre né­faste, les crimes masqués des imposteurs, profiteurs et usur­pateurs, qui, par leurs iniquités, leurs vengeances inexorables, et leurs scan­­daleuses spoliations, ont décimé toute une élite française et tentent de dissocier la cons­cience elle-même de la Patrie dont le salut a coûté tant de sang à nos martyrs ».
Aumônier militaire en 1914-1918, Jean Desgranges participa ensuite à l’activité du Parti Démocrate Populaire qu’il représenta à la Chambre de 1928 à 1940. Il participa à la Résistance durant la IIe Guerre mondiale, échappant de justesse à la police allemande qui le pourchassait. Il présida l’Association des Anciens Représentants du Peuple de la IIIe République, dont il était l’un des fondateurs.
23.00 €
9782353744862
Déjà paru !
Le miracle grec et sa civilisation-socle ont jeté les bases, il y a 2 500 ans, de tout ce qui est cher aux Européens : les arts (théâtre, musique, architecture, poésie), la philosophie (tant politique qu’humaine), le politique et la (vraie) démocratie directe.  Si cet héritage n’avait pas été digne, si nous n’avions pas eu les Grecs, les Romains, les Normands, les Ger­mains, les Celtes et tous ces peuples intrépides et inventifs, le christianisme aurait pu s’installer tranquillement en Europe et se prévaloir d’avoir assis notre civilisation dans une histoire univo­que.  Or l’Europe ne s’est pas débarrassée de ces Hommes illustres, empereurs, généraux, explora­teurs, savants, artistes, qui ont su témoigner de la grandeur de leur civilisation.  À ceux-là, nous devons ajouter les philoso­phes. Ces penseurs, souvent peu considérés comme ac­teurs de l’élaboration de notre destin, consti­tuèrent pourtant de manière déterminante l’es­sence même de l’Antiquité. Malgré quelques re­gret­­tables épisodes comme la mort forcée de Socrate, la philosophie pouvait s’y trouver bien et s’y développer. C’est que l’on avait alors une hau­te idée de la pensée à l’heure où l’on savait aussi mourir pour l’honneur et la liberté.  L’aspect es­sentiel de la philosophie a été énoncé par Sénèque qui incitait l’individu à agir plutôt qu’à bavarder.  L’Europe a montré en effet qu’elle savait agir – même si la tendance est plutôt ramenée aujour­d’hui vers l’attentisme et la concertation. Pour l’auteur, l’enseignement de la philosophie païenne doit être ainsi com­pris, fait de droiture et d’honnê­teté : « Savoir accessoire­ment recon­naître ses com­pagnons pour qu’ils se trouvent à nos côtés le jour où il nous faudra aller en terres dangereuses. »
Bruno Favrit est l’auteur de plusieurs ouvrages, récits, romans, essais, nouvelles. Il y a exprimé dans ses livres son attirance pour la philosophie antique, la pensée de Nietzsche, mais aussi les longues marches méditatives et l’air pur des altitudes. Dans le présent récit, il s’attache en sept chapitres à façonner les clés de notre mémoire originelle et livre le fruit d’une quête où le voyage se nourrit d’évidences spirituelles.
27.00 €
9782353744893

Parmi les plus populaires:

22.00 €
9782917032947
32.00 €
9791090257191
20.00 €
9782376790181
18.00 €
9782952493307
19.00 €
9782917032893
17.00 €
9782372950220
7.00 €
9782868191977
13.00 €
9782373551549
15.00 €
9791097108045
36.00 €
9782355170010
9.90 €
9782367468198
19.50 €
9782372950183
15.00 €
9782918299639
52.00 €
9791093406022