SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Fiche article

9782350684284
Sois forte, Lucia
Une œuvre de Marie Jose Basurco
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782350684284, vendu 23 € et classé au rayon « Littérature », publié le 10 octobre 2016 par les éditions Cairn, d'un poids de 500 grammes et large de 145 millimètres pour 210 de haut.
Inspiré par les récits de son propre grand-père, qui raconte la vie de Lucia et de sa famille à travers les décennies de la révolte des Asturies en 1934 sévèrement réprimée par Franco, jusqu’en 1975 à la mort du dictateur. C’est l’histoire d’un double amour. Amour de Lucia, à la fois combattante, femme et mère, pour un homme, le beau Mikel, qui l’adore ; amour pour le peuple basque auquel tous deux appartiennent et dont le sombre destin va marquer l’union des amants du sceau de la tragédie. Roman politique ? Assurément. Mais… ce serait mutiler l’ouvrage de Marie José Basurco que de le réduire à cette dimension. Son fil rouge, c’est la quête obstinée du bonheur qui ne cesse d’animer Lucia. Lucia – et c’est là sa grandeur – n’abdique pas ! Son goût des choses de la vie résiste à la lente et irrésistible montée des forces de mort. « L’Exilée avait révélé le grand et singulier talent de Marie José Basurco. Alors que le roman français sombre dans les eaux tiédasses du nombrilisme, elle lance ses personnages sur la houle océanique de l’Histoire. Elle sait tricoter ensemble l’intime et le public, la recherche têtue du bonheur et le fracas de l’événement saccageur de la vie. » Gilles Perrault.
Marie José Basurco est née en 1947 à St-Jean-de-Luz. Elle est l’auteur de L’Exilée (1997), roman qui a connu un réel succès, et de nouvelles publiées en deux recueils Nouvelles d’ici (1987) et Retour d’exil (1997) pour lesquelles elle a reçu : le premier Prix du Centre Culturel du Pays basque (1986), le premier Prix de la Ville de Bayonne (1987), le premier Prix Édition L’OEil Sauvage (1994), et la Plume d’Argent des Nouveaux Cahiers de l’Adour (1994). Sois forte Lucia est son deuxième roman, qui a pour trame l’histoire dramatique du peuple basque, dont elle est issue.

Du même auteur:

Marie Jose Basurco
Marie José Basurco aurait pu écrire le classique roman autobiographique d’une femme à l’existence traversée de violentes passions. Son expérience militante la qualifiait également pour nous donner un récit objectif, quoique engagé, de la lutte menée par ceux des Basques qui veulent l’indépendance pour leur peuple et la revendiquent les armes à la main. Elle nous dit l’un et l’autre, mêlant avec une superbe impudeur ses émois intimes et le combat mené par ses compatriotes. De là, sans doute, la richesse d’un livre qui offre au lecteur tous les prestiges de l’art romanesque, mais aussi les capacités de dévoilement historique réservées d’ordinaire à l’essai ou au documentaire. L’exilée, c’est une page d’histoire qui se lit « comme un roman ». L’Exilée a révélé le grand et singulier talent de Marie José Basurco. Alors que le roman français sombre dans les eaux tiédasses du nombrilisme, elle lance ses personnages sur la houle océanique de l’Histoire. Elle sait tricoter ensemble l’intime et le public, la recherche têtue du bonheur et le fracas de l’événement saccageur de la vie.
Marie José Basurco est née en 1947 à Saint Jean de Luz. Elle est l’auteur de romans et de nouvelles pour lesquels elle a reçu de nombreux prix. L’exilée, paru en 1997, a été son premier livre couronné de succès. Dix ans plus tard, elle publie Sois forte, Lucia (2007), avec la guerre civile espagnole et la résistance basque en toile de fond. En 2009, avec La valse de l’oie, c’est une fresque familiale qui nous entraîne à Toulouse dans les années mythiques de 1968 et 1969, parmi les exilés espagnols qui n’ont pas abdiqué en 1939. Son dernier livre : Le mur des absents, offre le récit de vie de la petite-fille de Lucia, en traversant l’histoire plus récente du Pays basque de 1980 à 2013, des assassinats du GAL au processus de paix…. Infatigable romancière, Marie José Basurco continue d’écrire en « tricotant ensemble l’intime et le public, dans la recherche têtue du bonheur et le fracas de l’événement saccageur de la vie ».
16.00 €
9782350684031

Du même éditeur:

12.00 €
9782350687537
13.00 €
9782350688275
20.00 €
9782350688268
20.00 €
9782350686851
33.00 €
9782350687520
10.00 €
9782350688077
20.00 €
9782350686899
13.00 €
9782350686967
15.00 €
9782350688121
49.00 €
9782350688138
12.00 €
9782350686820
10.50 €
9782350687063
15.00 €
9782350686929
35.00 €
9782350687995
9.00 €
9782350688060
13.00 €
9782350687681
12.00 €
9782350687056
10.00 €
9782350688107
12.00 €
9782350688053
11.00 €
9782350687773

Dans le même rayon:

20.00 €
9791035305321
20.00 €
9791035305512
9.00 €
9782490873074
18.00 €
9782490991013
22.00 €
9782373553666
9.90 €
9791035303426
22.00 €
9791035305086
9.90 €
9782842384708
13.00 €
9782373553543
14.00 €
9782373553482
20.00 €
9791035304966
13.00 €
9791035305741
19.00 €
9782956465706
14.00 €
9782376790341
35.00 €
9782353744473
16.00 €
9782373553444
13.00 €
9782373553642
13.00 €
9782373553574
18.00 €
9782356230911
13.00 €
9782373553475