SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62

Logo SOLEILS

Fiche article

9782350686530
Voyage indiscret chez les francs-maçons du Midi
Une œuvre de Jacques Molénat
PDF
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782350686530, vendu 18 € et classé au rayon « Histoire », publié le 05 novembre 2018 par les éditions Cairn, d'un poids de 400 grammes, large de 160 millimètres pour 240 de haut et 11 d'épaisseur et comportant 240 pages.
La franc-maçonnerie connaît un essor exceptionnel dans le Midi de la France. Les hommes politiques, les patrons d’entreprises, les avocats, les policiers, les sportifs sont de plus en plus nombreux à passer sous le bandeau.
De Toulouse à Nice via la Corse ce voyage inédit décrypte l’ampleur de l’adhésion de la nomenklatura régionale à cet ordre initiatique, lieu de réflexion et d’influence, réputé ouvrir sur les réseaux de pouvoir.
Cette incursion dans la vie souterraine de la région est riche de révélations. Le meurtre à Benghazi d’un franc-maçon de Carcassonne patron d’une société militaire privée. L’instauration en 2007 d’un gouvernement maçonnique au Centre hospitalier universitaire de Montpellier, sous l’égide d’un dignitaire de la Grande Loge de France,. Le refus du Prince Albert de devenir le manitou des francs-maçons de Monaco , une fonction mirifique que lui offrait François Stifani, alors grand maître de la Grande Loge Nationale Française. La double fidélité du colonel Arnaud Beltrame assassiné par un islamiste à Trèbes (Aude), officier très estimé a la fois par ses frères de la Grande Loge de France à Rueil-Nanterre , et par les chanoines de l’abbaye traditionnaliste de Lagrasse dans les Corbières.
L’auteur mène son récit avec acuité, sans vénération ni malveillance. Il montre que la franc-maçonnerie n’a plus d’ennemi organisé. Hier virulents chez les catholiques, les communistes et dans l’ultra-droite ses adversaires baissent la garde. Dans les loges le recrutement se fait hétéroclite. Les obédiences se déchirent, s’éparpillent. La réflexion s’enlise trop souvent dans la médiocrité . Evoquant d’anciennes traditions, des frères préfèrent aujourd’hui prendre le large et s’engager sur des chemins buissonniers à leurs yeux plus stimulants.
Comme force de proposition la franc maçonnerie décline. En coulisse pourtant, via de très discrètes fraternelles, plus que jamais les réseaux s’épanouissent.La franc-maçonnerie connaît un essor exceptionnel dans le Midi de la France. Les hommes politiques, les patrons d’entreprises, les avocats, les policiers, les sportifs sont de plus en plus nombreux à passer sous le bandeau. De Toulouse à Nice via la Corse ce voyage inédit décrypte l’ampleur de l’adhésion de la nomenklatura régionale à cet ordre initiatique, lieu de réflexion et d’influence, réputé ouvrir sur les réseaux de pouvoir. Cette incursion dans la vie souterraine de la région est riche de révélations. Le meurtre à Benghazi d’un franc-maçon de Carcassonne patron d’une société militaire privée. L’instauration en 2007 d’un gouvernement maçonnique au Centre hospitalier universitaire de Montpellier, sous l’égide d’un dignitaire de la Grande Loge de France,. Le refus du Prince Albert de devenir le manitou des francs-maçons de Monaco , une fonction mirifique que lui offrait François Stifani, alors grand maître de la Grande Loge Nationale Française. La double fidélité du colonel Arnaud Beltrame assassiné par un islamiste à Trèbes (Aude), officier très estimé a la fois par ses frères de la Grande Loge de France à Rueil-Nanterre , et par les chanoines de l’abbaye traditionnaliste de Lagrasse dans les Corbières. L’auteur mène son récit avec acuité, sans vénération ni malveillance. Il montre que la franc-maçonnerie n’a plus d’ennemi organisé. Hier virulents chez les catholiques, les communistes et dans l’ultra-droite ses adversaires baissent la garde. Dans les loges le recrutement se fait hétéroclite. Les obédiences se déchirent, s’éparpillent. La réflexion s’enlise trop souvent dans la médiocrité . Evoquant d’anciennes traditions, des frères préfèrent aujourd’hui prendre le large et s’engager sur des chemins buissonniers à leurs yeux plus stimulants. Comme force de proposition la franc maçonnerie décline. En coulisse pourtant, via de très discrètes fraternelles, plus que jamais les réseaux s’épanouissent.
Jacques Molénat vit et travaille à Montpellier. Il observe la vie politique régionale depuis quatre décennies. Il a collaboré avec de nombreux journaux comme Midi Libre, L’Express, L’Evènement du Jeudi, La Croix, Marianne ou encore la Gazette de Montpellier. Co-fondateur de l’hebdomadaire Sud, il est également auteur de « Le Marigot des pouvoirs » (Climats) ainsi que « Notables, trublions et filous » (Chabot du Lez)

Du même éditeur:

13.00 €
9782350689012
12.00 €
9782350689029
11.50 €
9782350689005
12.90 €
9782350688763
11.50 €
9782350688732
10.00 €
9782350688831
35.00 €
9782350688008
19.50 €
9782350688190
16.00 €
9782350688404
10.00 €
9782350688671
10.00 €
9782350688749
13.00 €
9782350688725
12.00 €
9782350688701
20.00 €
9782350680729
15.00 €
9782350688145
9.00 €
9782350686844
45.00 €
9782350688305
10.00 €
9782350688381
20.00 €
9782350688336
35.00 €
9782350686677

Dans le même rayon:

10.00 €
9782356601056
15.00 €
9791090257238
15.00 €
9791094464465
25.00 €
9782353744909
27.00 €
9782353744817
25.00 €
9782368760482
9.90 €
9791035308506
23.00 €
9782353744862
31.00 €
9782353744626
27.00 €
9782353744879
20.00 €
9791035308247
4.95 €
9791035308636
9.90 €
9782367469294
14.00 €
9782849742884
15.00 €
9782849742877
37.00 €
9782353744930
27.00 €
9782353744886
15.00 €
9782846223362
30.00 €
9782371570382
27.00 €
9782353744794