SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Fiche article

9782350686660
Etre petit dans l'univers vitivinicole
Une œuvre de Jalabert Laurent et Collectif
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782350686660, vendu 20 € et classé au rayon « Histoire », publié le 11 mars 2019 par les éditions Cairn, large de 155 millimètres pour 240 de haut et comportant 304 pages.
Touchée par de constantes évolutions depuis plus de 2 000 ans, la culture de la vigne et du vin connaît ces dernières années un regain d’intérêt du grand public : stages oenologiques, émissions et sites internet, rubriques spécialisées dans la presse, etc. Ce renouveau s’accompagne d’une reconfiguration des rapports à la production et à la consommation du vin, notamment à travers de nouvelles valeurs qui transforment les pratiques des acteurs de la filière. On est désormais bien plus attentif à l’impact environnemental, ainsi qu’aux conséquences sanitaires, et émergent des enjeux nouveaux, principalement en matière de techniques de production et de discours commerciaux. Dans ce cadre neuf, le lien direct, le circuit court ou le faible volume de production deviennent des outils de valorisation de plus en plus mobilisés afin de mettre en avant une activité à taille humaine, soucieuse de la nature, de ses acteurs et de ses consommateurs. C’est ainsi que cet ouvrage a voulu, dans ce contexte, appréhender les mutations qui transforment l’univers vitivinicole du Moyen Âge à nos jours, en France comme à l’étranger. À travers le prisme du « petit », dont la valorisation est de plus en plus affirmée face aux « grands », les auteurs de cet ouvrage collectif (historiens, géographes, économistes, sociologues, professionnels de la filière) cherchent à déceler les qualités, les mécanismes, les atouts, mais aussi les limites d’être « petit » dans le monde vitivinicole.
Auteurs: Claude Muller, Jacques Lauze, Jean-Marc Bagnol, Florian Houard, Fong-Ming Yang, Grégoire Berche, Stéphanie Lachaud-Martin, Emanuela Scarpellini, Romain Blancaneaux, France Gerbal-Medalle, Jean-Claude Taddei, Marc Grussaute, Jean-Luc Laplace, Jean-Louis Escudier, Claudine Wolikow, Nessim Znaien, Sophie Lignon-Darmaillac, Laetizia Castellani, Stéphanie Barioz Aquilon, Gemma Molleví, Jacques Gautier

Du même auteur:

Laurent Castaing, (...)
Pendant toute la Première Guerre mondiale, René Marie Castaing, jeune artiste-peintre engagé volontaire, consigne dans des carnets ses impressions de guerre. Il crayonne au fil des pages des dessins, réalistes, témoins de sa perception du conflit, des hommes, des paysages… Sur ces feuilles, il retranscrit sa vision de la guerre, dans le vif, manifestant ses humeurs, parfois naïves, parfois moroses, d’autres fois plus émerveillées. Comme tous ceux qui ont traversé le conflit, on sent au fil des pages poindre la lassitude, l’énervement, l’agacement, ou tantôt l’espoir de la fin du feu des armes, l’attente du retour. A ces carnets s’ajoutent surtout des lettres, régulières, adressées à ses proches, père, mère, frères et soeurs qu’il illustre là encore de son crayon et qui constituent l’essentiel des documents retranscrits dans cet ouvrage.
Laurent Jalabert : Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, chercheur au laboratoire ITEM, EA 3002. Il dirige la nouvelle collection «Guerres et société dans le midi aquitain» des éditions Cairn.
25.00 €
9782350686653
Laurent Jalabert
Fils de pépiniéristes relativement prospères de Salies-du-Béarn, malheureux dans la gestion de l’entreprise familiale, Georges Despaux vit au Pays basque pendant la Deuxième Guerre mondiale. Arrêté à Bayonne le 1er février 1944, puis déporté comme prisonnier politique à Buchenwald de mai 1944 à avril 1945, il parvient comme d’autres artistes à se procurer le minimum nécessaire pour dessiner quelques scènes de la vie du camp, dans des conditions précaires, sur des feuilles de documents administratifs qu’il récupère et dont certains ont été conservées depuis sa sortie du camp au printemps 1945. Les dessins publiés dans l’ouvrage, pour beaucoup inédits, cédés à sa mort à la famille Vanmolkot qui en a autorisé la reproduction, sont un témoignage de l’horreur concentrationnaire. Accompagnés de textes de présentation brefs, ils sont avant toute chose un témoignage pour une page sombre de l’histoire européenne.
Ouvrage publié sous la direction de Laurent Jalabert, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (ITEM, EA3002), avec la participation de Philippe Chareyre, Sabine Forero-Mendoza et Henrik Vanmolkot. Cet ouvrage a été publié avec le soutien de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, de l’ONAC-VG 64, et du ministère de la Défense (GIP 70ème anniversaire de la Libération).
29.00 €
9782350685557
Laurent Jalabert
Situé le long de la frontière occidentale de l’Espagne, le département des Basses-Pyrénées, soumis à l’exode massif des Espagnols fuyant la guerre civile, connaît dès 1936 l’ouverture d’un camp de réfugiés dans la petite commune de Gurs. Le camp reste en fonction tout au long de la guerre et se transforme en lieu d’internement : indésirables étrangers ou politiques, juifs, résistants, collaborateurs, prisonniers de guerre allemands… s’y succéderont dans les pires conditions. Tout au long de ces « années sombres », le Béarn comme le Pays basque se remplissent de maisons d’arrêts, camps de prisonniers, camps de travail, camps de réfugiés, lieux d’assignations à résidence récemment redécouverts par l’historiographie (le plus important étant le camp du Polo à Bayonne, réservé aux prisonniers de guerre issus des colonies). Ces internements ne sont que l’une des formes de contrôle qui s’exercent surtout contre les populations juives, particulièrement surveillés aux frontières et autour de la ligne de démarcation, mais aussi sur des lieux d’assignation à résidence en zone libre ou dans la zone occupée, notamment à Bayonne où la communauté est importante. Ce livre qui reprend une partie des communications de la journée d’études du 30 novembre 2012 qui s’est tenue à l’Université de Pau, revient sur ces phénomènes d’exodes ou d’internements dans leurs diversités.
Ouvrage publié sous la direction de Laurent Jalabert (Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, chercheur au laboratoire ITEM, EA 302) avec les contributions de José Cubero, Michèle Degorce pour le Collectif sur la mémoire du camp du Polo à Bayonne, Mixel Esteban, Laurent Jalabert et Claude Laharie.
15.00 €
9782350683669

Du même éditeur:

25.00 €
9782914028134
15.00 €
9782350687971
17.00 €
9782350686714
17.00 €
9782350685984
23.00 €
9782350684284
20.00 €
9782350686615
20.00 €
9782350686813
11.50 €
9782350686912
11.50 €
9782350686868
13.00 €
9782350686684
20.00 €
9782350686806
11.00 €
9782350687834
16.00 €
9782350686981
12.00 €
9782350686875
9.50 €
9782350686783
17.00 €
9782350686622
20.00 €
9782350686691
39.00 €
9782350682464
15.00 €
9782914028189
13.50 €
9782350687513

Dans le même rayon:

10.00 €
9782846223263
8.00 €
9782367464572
7.00 €
9782905828484
24.00 €
9782368830598
18.00 €
9791035304959
25.00 €
9791035305505
15.00 €
9782868190987
35.00 €
9782367468099
12.00 €
9782355021015
25.00 €
9791035304034
20.00 €
9791035303846
18.50 €
9782355502736
28.00 €
9791090257092
29.00 €
9791035304669
13.90 €
9791035304355
4.95 €
9782367469690
20.00 €
9782849742761
18.00 €
9782356600981
27.00 €
9791035302306
9.90 €
9791035302931