SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Fiche article

9782350688336
Cahier d'Histoire immédiate - n° 53
(Mémoires et histoires des camps : les musées-mémoriaux et leurs visiteurs)
Une œuvre d'Université de Pau et des Pays de l'Adour
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782350688336, vendu 20 € et classé au rayon « Histoire », publié le 23 décembre 2019 par les éditions Cairn dans la collection « Cahier d'histoire immédiate », large de 160 millimètres pour 240 de haut et comportant 144 pages.
C’est à partir des années 1980 qu’apparaissent de nombreuses formes de commémoration des camps d’internement et des camps d’extermination. Ce phénomène s’est tout d’abord manifesté par l’organisation de nombreuses célébrations, l’érection de stèles ou de monuments ainsi que la réalisation d’oeuvres d’artistes (Jochem et Esther Gertz, Boltanski, Dani Karavan…). Il se matérialise aussi à travers la construction ou le réaménagement d’un nombre croissant de « musées-mémoriaux », notamment au sein même des camps dispersés dans toute l’Europe durant la période de l’entre-deux-guerres et de la Seconde Guerre mondiale. Le mouvement s’est particulièrement accéléré au début des années 2000. À Auschwitz, le pavillon rom du musée est né en 2001, en même temps que le Musée Juif de Berlin, tandis que le pavillon français, créé en 1979, a été doté d’une nouvelle scénographie en 2005. Le musée du camp d’extermination de Belzec a vu le jour en 2004 ; le musée de Yad Vashem, en Israël, a été refait en 2005, l’année même où fut créé le Mémorial de la Shoah à Paris et le Mémorial des Juifs d’Europe à Berlin. En 2007, a été édifié à Shangaï le Musée des réfugiés juifs de Shangaï. En 2009, à Lety, en République tchèque, fut construit le mémorial du camp pour Tsiganes et, l’année suivante, le Musée de l’Holocauste à Los Angeles. En France et en Belgique, le mémorial du Camp des Milles date de 2009, le Musée de la maternité d’Elne de 2011, le mémorial de Malines de 2012 et, enfin, celui de Rivesaltes de 2015. Le statut et la forme de ces productions matérielles de mémoire peuvent se montrer très variables, ce numéro des Cahiers d’histoire immédiate en présente une analyse par des regards pluridisciplinaires.
Dossier coordonné par Jean-Luc Poueyto et Sabine Forero-Mendoza Evelyne Ribert Yael Uzon Holvek Bastien Caumont Dominique Chevalier Sabine Forero-Mendoza, Joëlle Le Marec Jean-Yves Potel Christel Venzal Joëlle Zask

Du même auteur:

Université de Pau (...)
Le néologisme contre-culture renvoie à un mouvement culturel foncièrement contestataire qui se développe principalement aux États- Unis et en Grande-Bretagne, avant de se répandre dans la plus grande partie du monde occidental entre 1956 et 1975. Structuré autour de quelques questions majeures - la guerre du Vietnam, les relations raciales, les moeurs sexuelles, les droits des femmes, l’autorité, ou encore les drogues- les années 1960-1970, avec l’acmé de Mai 1968, apparurent bientôt comme un âge d’or contre-culturel. Les différentes contributions de ce numéro tout en discutant la pertinence du concept, insistent sur leur caractère transnational (monde anglo-saxon) mais aussi sur quelques unes de leurs spécificités nationales (Allemagne, Espagne, France…), un véritable retour sur une période de foisonnements culturels intenses...
Dossier dirigé par Laurent Dornel, Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, chercheur au laboratoire ITEM (EA3002).
20.00 €
9782350688268
Université de Pau (...)
La notion de transition environnementale induite par les débats sur les changements climatiques est devenue un terme un peu fourre-tout, très médiatique, visant à intégrer des réflexions venues des différents champs de la recherche autour des mutations énergétiques planétaires. Cette focalisation ne doit pas masquer que l’usage du terme « transition(s) » a été très largement utilisé par la recherche notamment historique. Les transitions « démographiques », « démocratiques » etc., ont été souvent évoquées comme des marqueurs forts et souvent pertinents de la réflexion scientifique. Aujourd’hui, la notion est omniprésente : transition citoyenne, transition touristique, transition urbaine (ou villes en transition), transition écologique, transition numérique, etc. La société civile s’empare avec la même force du terme. Ce numéro des Cahiers d’histoire immédiate, dont l’objectif est de comprendre le monde des trente dernières années par un regard historique, questionne donc les « transition(s) » au travers de quelques réflexions thématiques, tant sur les aspects environnementaux que politiques.
20.00 €
9782350686424
Université de Pau (...)
Ce numéro spécial sur « La Ve République en perspective», au lendemain des élections présidentielles de 2017 et l’élection du plus jeune président jamais élu, à l’appui de neuf articles thématiques sur  quelques grandes problématiques ayant trait à la vie politique française de ces 60 dernières années, tente de prendre de la distance vis-à-vis des feux de l’actualité, pour porter un regard plus profond sur le jeu des institutions. S’appuyant sur le regard d’historiens spécialistes d’histoire politique contemporaine, il propose une réflexion sur l’état du système politique français.
20.00 €
9782350686028
Université de Pau (...)
La fascination pour Cuba est ancienne. Le dossier invite à réfléchir aux lectures, aux résonnances et aux réceptions de la Révolution, dans la Caraïbe et, au-delà, dans l’espace atlantique. En d’autres termes, il s’agit de voir de quelle façon la Révolution cubaine, notamment à ses débuts, a engendré, tout un cortège de représentations, romantiques ou pragmatiques, et de montrer que celle-ci s’ést diffusée à la fois comme une source d’inspiration théorique féconde et un modèle d’action auprès d’une génération de militants et d’activistes anti-impérialistes. De plus, il s’agit d’examiner comment, par l’intermédiaire d’organismes paragouvernementaux tels que l’Organisation de solidarité des peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine (OSPAAL), plus connue sous le nom de Tricontinentale, le régime révolutionnaire cubain a ouvertement pratiqué une politique anti-impérialiste de soutien à des mouvements révolutionnaires, surtout jusqu’en 1968, date à partir de laquelle il avait tempéré son activisme internationaliste au profit d’un alignement croissant sur la politique prudente pratiquée par l’URSS à destination du tiers-monde. En conséquence, différents types d’impacts de cet activisme cubain au plan géopolitique, notamment sur les relations bilatérales franco-cubaines dans les Caraïbes, au Mexique, en Afrique de l’Ouest, sont ici analysés.
20.00 €
9782350685939

Du même éditeur:

15.00 €
9782350688145
10.00 €
9782350688381
45.00 €
9782350688305
9.00 €
9782350686844
35.00 €
9782350686677
13.00 €
9782350688275
12.00 €
9782350687537
20.00 €
9782350686851
33.00 €
9782350687520
15.00 €
9782350688121
10.50 €
9782350687063
35.00 €
9782350687995
9.00 €
9782350688060
49.00 €
9782350688138
12.00 €
9782350686820
10.00 €
9782350688077
15.00 €
9782350686929
20.00 €
9782350686899
13.00 €
9782350686967
13.00 €
9782350687681

Dans le même rayon:

27.00 €
9782353744770
9.90 €
9791035305024
12.00 €
9782849742815
9.00 €
9791095049081
20.00 €
9791093856032
18.00 €
9782916410104
20.30 €
9782915195033
27.00 €
9782353744619
37.00 €
9782353744633
22.00 €
9782366661279
20.00 €
9791035304775
25.00 €
9791035306519
26.00 €
9782864106555
45.00 €
9782353744572
49.00 €
9782353744541
37.00 €
9782353744558
31.00 €
9782353744565
45.00 €
9782353744527
31.00 €
9782353744503
13.90 €
9791035306861