Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782353743490
Le kendo de maitre obi-wan
Une œuvre de Rémy Valat
PDF
i
Cet article a été constaté en stock le 30 juillet 2021.
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782353743490, vendu 29 € et classé au rayon « Littérature », publié le 10 décembre 2017 par les éditions Dualpha dans la collection « Patrimoine du spectacle », large de 148 millimètres pour 210 de haut et comportant 252 pages.
Maintes fois Napoléon s’est posé en successeur de Charlemagne, mais beaucoup d’historiens n’y ont vu qu’une manifestation de son orgueil. Oublieux de la longue mémoire et dédaigneux des mythes, les meilleurs spécialistes n’ont pas pris la peine de tirer le fil d’une tradition qui irrigue l’histoire de l’Europe depuis « l’effondrement » de l’empire romain d’Occident au V° siècle et sa « restauration » par Charlemagne trois cents ans plus tard. Or, c’est cette nostalgie de l’empire qui permet de comprendre l’aventure napoléonienne. Les Français, il est vrai, ont enfermé Charlemagne dans une vision hexagonale – et anachronique – de leur histoire. Ils ont oublié que plusieurs de leurs rois avaient tenté de ravir le titre impérial aux Habsbourg (Philippe le Hardi, François Ier, Louis XIV) ou de récupérer par la force tel ou tel fief de Charlemagne, en s’appropriant la prétendue mission divine des Francs (Charles VIII). Lorsque Napoléon se fait proclamer empereur en mai 1804, ceint la couronne des Lombards un an plus tard et se pose en suzerain des rois de l’Europe, c’est bien de Charlemagne, empereur d’Occident, dont il s’inspire. Puis, lorsqu’il fait attribuer à son fils le titre de roi de Rome et qu’il engage avec le Saint-Siège un bras de fer qui se nourrit des mêmes arguments que la querelle du Sacerdoce et de l’Empire (1154-1250), ce sont alors les empereurs germaniques qu’il prend pour modèles. Fils indigne des Lumières, Napoléon s’est servi des utopies de 1789 avant de chevaucher des mythes qui en étaient la plus éclatante négation. À l’aune du revirement accompli en quelques années – retour au principe monarchique et affirmation d’un grand dessein européen –, nous pouvons imaginer ce que le Premier Empire aurait pu devenir si le destin lui avait accordé la paix et la durée. La Révolution, bien malgré elle, avait accouché d’un parricide et d’un démiurge.
Rémy Valat, né en 1971, est historien et essayiste. L’auteur réside au Japon, pratique et enseigne le kenjutsu.

Du même auteur:

Remy Valat
Le 17 octobre 2012, la France par la voix du président de la République reconnaissait officiellement la  répression sanglante  de la manifestation organisée, 51 ans auparavant, par le Front de Libération nationale algérien (FLN) sur le pavé parisien. Si le savoir historique a indéniablement progressé, les buts réels de la fédération de France du FLN dans le déclenchement des manifestations d'octobre 1961 n'ont aucune visibilité, parce que le travail des historiens est parasité par le débat politique et émotionnel autour de ce drame. L'inacceptable, bien que légitime, étouffement de l'événement par les pouvoirs publics a engendré un mouvement citoyen multiforme pour une reconnaissance des faits à sens unique. Si la manifestation du 17 octobre 1961 était pacifique sur la forme, elle ne l'était pas sur le fond. Il s'agissait d'une action de guerre subversive visant à provoquer la mort d'innocents sous les coups de la police. Le long silence de 1' Etat français autour de la guerre d'Algérie en France a provoqué une focalisation de la recherche et de l'intérêt des citoyens sur le  régime de terreur  des pouvoirs publics et les  violences policières . Une question pourtant essentielle demeure : les responsabilités du FLN, une organisation pré-étatique autoproclamée, un parti aux visées totalitaires et portant en germes la nature dictatoriale du gouvernement algérien contemporain. Ce livre rétablit la vérité sur ces événements et pointe du doigt, ceux qui, depuis l'orée des années 1990, manipulent l'histoire à des fins partisanes, en prenant pour exemple les manoeuvres de désinformation autour la force de police auxiliaire (FPA). Des manipulateurs de symboles empêchent les citoyens de comprendre totalement et sereinement les faits ; ils parasitent le processus psychologique (et politique) du bilan objectif de notre histoire coloniale dépeinte comme un épisode honteux. Il est impossible d'accepter que nos concitoyens puisse traverser une phase de doute mondialisé la tête basse... C'est la l'enjeu de la seconde bataille de Paris qui n'est rien d'autre qu'une des facettes de la guerre des mémoires. Ce livre est une démonstration des limites de l'historiographie du temps présent.
Rémy Valat est né en 1971 et réside au Japon. Diplômé en histoire moderne, militaire et religieuse ainsi qu'en archivistique, Rémy Valat a procédé au traitement scientifique des archives personnelles de Maurice Papon et des fonds relatifs à la guerre d'Algérie à Paris et aux manifestations des 17 octobre 1961 et 8 février 1962. Il est l'auteur de l'ouvrage Les Calots bleus et la bataille de Paris.
31.00 €
9782353742684

Du même éditeur:

31.00 €
9782353745371
27.00 €
9782353745401
21.00 €
9782353745036
15.00 €
9782353745364
31.00 €
9782353745357
25.00 €
9782353745258
35.00 €
9782353745333
31.00 €
9782353745302
25.00 €
9782353745319
35.00 €
9782353745326
29.00 €
9782353745098
31.00 €
9782353745289
35.00 €
9782353745265
31.00 €
9782353745234
31.00 €
9782353745210
25.00 €
9782353745241
55.00 €
9782353745159
55.00 €
9782353745166
23.00 €
9782353745272
18.00 €
9782353745180

Dans le même rayon:

11.50 €
9782930188522
19.00 €
9782373555875
18.00 €
9791094464373
20.00 €
9782366661323
16.00 €
9791094464458
22.00 €
9782366661569
15.00 €
9782373555981
15.00 €
9782373555660
10.00 €
9791090257375
4.95 €
9791035305161
19.00 €
9782956465720
23.00 €
9791094464366
6.50 €
9782370510327
13.00 €
9782377590421
13.00 €
9782373555257
15.00 €
9782373555721
15.00 €
9782373555998
12.00 €
9782373555936
17.50 €
9782370511386
20.00 €
9782368831373