Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782353744046
Laszlo Szabo, un « maréchal » de la Légion
Une œuvre de Philippe de Parseval
PDF
i
Cet article a été constaté en stock le 30 juin 2021.
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782353744046, vendu 25 € et classé au rayon « Histoire », publié le 10 novembre 2018 par les éditions Dualpha dans la collection « Vérités pour l'Histoire », large de 150 millimètres pour 210 de haut et comportant 216 pages.
Hongrie 1942 : Laszlo Szabo n’avait pas treize ans lorsqu’il a été retiré à l’affection de ses parents et envoyé comme travailleur forcé en Allemagne tandis que son père était embrigadé dans la campagne de Russie dont il revint pour mourir de ses blessures. À la fin de la guerre, Laszlo n’a d’autre solution que de s’engager dans la Légion étrangère, comme beaucoup de ses compatriotes. Au fil de ces pages nous suivrons sa fabuleuse carrière à travers les guerres d’Indochine et d’Algérie et son ascension dans la hiérarchie de ce corps de troupe exceptionnel. Pierre Sergent, ancien officier de Légion et auteur de nombreux ouvrages, n’a pas forcé le verbe en titrant un de ses livres Les Maréchaux de la Légion, il a affirmé une vérité, les ayant vu à l’œuvre en Indochine et en Algérie. Il con­nais­sait bien la valeur de ces hommes lorsqu’il écrivait : « Tels sont ces sous-officiers qui font la force de la Légion et dont les meilleurs mériteraient de porter, avec le galon d’adjudant-chef, le cercle d’or des Maréchaux de France sur lequel sont gravés ces mots “Terror Belli, decus pacis”, “terreur de la guerre, honneur de la paix”. » Quel que soit le motif qui les a poussés à s’engager, ces hommes ont voué une partie de leur vie au service de la France qui les a accueillis dans la famille Légion qu’ils ont servie avec honneur et fidélité.
Officier Saint-Cyrien, Philippe de Parseval a eu l’honneur de servir à la Légion étrangère. Ses diverses affectations lui ont permis de rencontrer des soldats exceptionnels, aux motivations diverses, mais toujours animés par la ferme résolution de servir avec honneur et fidélité. À travers leur biographie, il a décrit les guerres que notre pays a subies depuis près d’un siècle. Il propose aujourd’hui celle de l’adjudant-chef Laszlo Szabo, à la carrière particulièrement exemplaire, un « Maréchal de la Légion » comme les appelait le capitaine Pierre Sergent.

Du même auteur:

Philippe de Parseval
Saint Cyrien, Loïc Corbel a eu la chance et l’honneur de servir pendant dix-sept ans à la Légion étrangère où il recueillera huit citations et quatre blessures. Avec cette troupe d’élite il prendra part à la campagne d’Indochine et subira la grande déception d’un premier échec, fatal résultat d’une politique d’abandon. Il participera ensuite à la guerre d’Algérie et, à travers les propos du Chef de l’État, comprendra qu’il allait être témoin d’un nouvel abandon. Il choisit alors de s’éloigner de ce théâtre d’opérations pour servir à Madagascar et à Djibouti. Rentré en France en juillet 62 il est affecté dans divers centres d’instruction de la Légion, apportant aux jeunes engagés et à leur encadrement le bénéfice de sa vaste  expérience. Les perspectives opérationnelles devenant très réduites, il décide avec regret de quitter l’armée et, pour le compte de grandes entreprises françaises, s’investira dans la commercialisation d’équipements militaires. Il interviendra avec succès au Proche- et Moyen-Orient, en Afrique, à Chypre et jusque dans le Pacifique où un contrat sera signé avec le Sultan de Brunei. Il prend sa retraite en 1987, conscient d’avoir «de son mieux» et parfois à grands risques, servi son pays pendant 38 ans. Saint Cyrien, Philippe de Parseval a servi dans l’armée puis s’est reconverti dans le commerce extérieur et notamment dans l’exportation de systèmes d’armement. À travers la biographie du colonel Loïc Corbel, l’auteur analyse les évènements de politique intérieure et extérieure ayant entraîné la chute du vaste empire colonial français qui faisait la gloire de notre pays et excitait la convoitise de nombreuses puissances mondiales. Puis, sur les traces de cet officier, il nous entraîne dans le monde particulier des ventes d’armement et nous fait bénéficier de sa propre expérience dans ce domaine très fermé.
35.00 €
9782353743360
Philippe De Parseval
Paul de Chazelles, (1907-1979), issu d’une famille de militaires, est sorti de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr en 1930. Muté à la Légion étrangère au Maroc, il a participé à la fin de la pacification, puis a rejoint une unité métropolitaine lors du déclenchement de la iie Guerre Mondiale. Affecté dans les Corps Francs en Lorraine, il a été fait prisonnier à l’issue de la campagne de France, évadé en 1941, a rejoint l’Afrique du Nord et l’AOF pour préparer la revanche : campagne d’Italie puis débarquement en Provence, campagne de France et d’Allemagne. Dès la fin de la guerre, il se porte volontaire pour l’Indochine puis, à son retour, rejoint le Maroc pour prendre le commandement du 2e Régiment Étranger de Cavalerie. Il participera à la Guerre d’Algérie au cours de deux séjours. Comment cet officier destiné aux plus hauts niveaux de la hiérarchie militaire n’a-t-il terminé sa carrière « que » colonel ? C’est à cette légitime question que répond  l’auteur. Le lecteur, en survolant trente ans de campagnes à travers cette biographie, comprendra que le sens de l’honneur et la fidélité à la parole donnée passent avant toute autre considération.
Philippe de Parseval est né en 1939 dans une famille de marins et de soldats. Sorti de Saint-Cyr, il sert dans l’armée pendant quelques années. En 1970, à  sa demande, il quitte l’armée d’ac­tive et entreprend une seconde carrière dans des entreprises de transports internationaux et de commerce extérieur qui le con­duiront de par le monde. Il passera huit années au Moyen-Orient dans le domaine de l’Armement. Il a été témoin de la guerre du Golfe et de l’environnement géopolitique de cet évènement déterminant pour l’avenir du monde occidental. Avec Le général Oublié, l’auteur effectue un retour en arrière et plonge le lecteur dans les trente années qui virent l’ef­fon­drement de notre empire à travers la vie d’un officier exemplaire dont le sens de l’engagement lui fit préférer son honneur à sa carrière.
27.00 €
9782353743025
Philippe De Parseval
Depuis de nombreuses décennies, l’Éducation nationale enseigne dans nos écoles une certaine histoire de la France. Elle semble envisager de retirer cette matière des programmes scolaires, matière déjà réduite comme peau de chagrin, ce qui serait en quelque sorte un moindre mal, compte tenu de l’orientation « politiquement correcte » de cet enseignement. Depuis plus d’un demi-siècle, nos colonies ont acquis leur « liberté » à l’instar de celles de toutes les puissances coloniales européennes. Ces indépendances, quasi exclusivement politiques et non économiques, chèrement obtenues dans certains cas, ont été le plus souvent confisquées par les potentats locaux avec parfois, la complicité active ou passive des gouvernements. On s’est alors efforcé de gommer l’œuvre réalisée pendant l’époque coloniale, œuvre qui, elle, ne bénéficiant pas du devoir de mémoire, disparaît des manuels et des esprits par les assauts répétés de repentance des prétendus « bons pensants ». L’auteur a tenu à rétablir le bon ordre des choses : Les recherches qu’il a faites et les conclusions qu’il en a tirées en bonne conscience et avec le maximum d’objectivité le conduisent à affirmer que la France n’a pas à rougir de son passé colonial.
Philippe de Parseval est né en 1939 dans une famille de marins et de soldats. Sorti de Saint-Cyr, il sert dans l’armée pendant plu­sieurs années. En 1970, à sa demande, il quitte l’armée active et entame une deu­xième carrière dans des entreprises de trans­ports inter­nationaux et de commerce extérieur. Ses nouvelles acti­vi­tés le conduisent dans le Pacifique, en Guyane, au Moyen-Orient et en Afrique centrale. L’Afrique, on la déteste ou on l’aime inten­sé­ment.?Il a immé­diate­ment senti cette attirance. Ses ob­servations sur le terrain, étoffées par des recherches docu­men­tai­res approfondies l’ont poussé à rédiger une analyse objective de l’évolution de ce continent qui s’éveille et qui surprendra.
35.00 €
9782353742691

Du même éditeur:

31.00 €
9782353745371
27.00 €
9782353745401
21.00 €
9782353745036
15.00 €
9782353745364
31.00 €
9782353745357
25.00 €
9782353745258
35.00 €
9782353745333
31.00 €
9782353745302
25.00 €
9782353745319
35.00 €
9782353745326
29.00 €
9782353745098
31.00 €
9782353745289
35.00 €
9782353745265
31.00 €
9782353745234
31.00 €
9782353745210
25.00 €
9782353745241
55.00 €
9782353745159
55.00 €
9782353745166
23.00 €
9782353745272
18.00 €
9782353745180

Dans le même rayon:

Couverture et quatrième indisponibles !
24.00 €
9782368831366
18.00 €
9791090257351
25.00 €
9791035310714
29.90 €
9791035309572
20.00 €
9791035310257
9.90 €
9791035309978
20.00 €
9782350689760
15.00 €
9782848195254
25.00 €
9782350689579
9.90 €
9791035309855
25.00 €
9791035302351
15.00 €
9782359920741
29.90 €
9791035310318
20.00 €
9791035310240
12.00 €
9782957139439
15.00 €
9782371570450
18.00 €
9791090257306
9.90 €
9791035309831
30.00 €
9782849742938
9.90 €
9782842384838