SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Fiche article

9782353744152
Vilfredo Pareto, génie et visionnaire
(Préface de Georges Feltin-Tracol)
Une œuvre de Jean-Pierre Blanchard
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782353744152, vendu 23 € et classé au rayon « Histoire », publié le 10 février 2019 par les éditions Dualpha dans la collection « Patrimoine des héritages », d'un poids de 210 grammes, large de 140 millimètres pour 210 de haut et comportant 156 pages.
C’est en 1916 qu’est paru à Florence l’œuvre majeure de Vilfredo Pareto, le Traité de sociologie générale. Il n’a été lu, pour autant qu’il l’ait été, qu’après la guerre de 1914-1918. Pareto devait mourir en 1922.Tout se passe comme si cette œuvre puissante avait été censuré en Europe. Elle fut honorée du bout des lèvres en Italie. En France, le Traité fut publié en 1917-1919 dans la traduction de Pierre Boven revue par l’auteur. Les professeurs de sociologie ne parlent pas de Pareto, ils ne le mentionnent pas dans les bibliographies. On explique cette censure, ce phénomène de résistance, par le fait qu’il était fasciste. On oublie que le fascisme, dans les années 1920, avait droit de cité et qu’il était couvert d’éloges par des hommes d’État de pays démocratiques. D’ailleurs quand Mussolini prit le Pouvoir, le Traité était déjà paru, et tout ce que Pareto avait à dire, il l’avait dit. Certaines attitudes vis-à-vis de lui ressemblent plus à des rites de conjuration, des entités sociales qu’il aimait bafouer, ce ne sont que des pratiques propitiatoires. Il est temps de réhabiliter cette pensée qui a vaincu l’oubli, on peut de moins en moins impudemment l’ignorer. « Le génie est l’aptitude de voir des choses invisibles, de remuer les choses intangibles, de peindre les choses qui n’ont pas de traits » (Joseph Joubert). « Lorsqu’un vrai génie apparait dans le monde, vous le reconnaissez à ce signe que tous les sots sont ligués contre lui » (Éric Freron).
Prenant conscience de sa vocation de travailleur social, le futur pasteur des pauvres découvre l’étendue de la misère, en tant qu’éducateur à l’Armée du Salut à Paris. Croyant, de culture protestante, il devient pasteur, après un stage pastoral et une ordination au Saint Ministère. En 2005, le Pasteur Blanchard portera sur les fonts baptismaux l’Action sociale populaire (ASP).

Du même auteur:

Jean-Pierre Blanchard
Ce livre est le diagnostic d’une épidémie qui continue de s’étendre, de s’aggraver avec le flot de migrants majoritairement musulmans. Cette étude psychologique montre qu’aucune société n’est égalitaire : des différences fondamentales existent entre individus, sexes, coutumes, races. Pour notre société, quels que soient nos gouvernants, nous trouvons toujours ce mythe qui conduit à bâtir sur du sable : le déséquilibre démographique restant le problème crucial. La France et l’Europe ne sont plus hétérogènes : ingouvernables, sans berger et sans chien, engagées dans le cul de sac de dogmes dénaturés, inconscients de l’avenir, mais soucieux de digestion… Notre société a perdu toute capacité au dépassement. Le tableau est sombre : pour autant nous savons comme nous l’a enseigné Pareto que ce sont les minorités qui font l’histoire, une histoire éminemment irrationnelle… Sans la victoire de 732 à Poitiers, pas de reconquête… et ce fut la première étape d’une longue reconquête qui allait se terminer à la prise de Grenade. C’est dans les têtes que se gagnent les combats, soyons l’avant-garde d’une Europe à nouveau conquérante. 
Prenant conscience de sa vocation de travailleur social, le futur pasteur des pauvres découvre l'étendue de la misère, en tant qu'éducateur à l'Armée du Salut à Paris. Croyant, de culture protestante, il devient pasteur, après un stage pastoral et une ordination au Saint Ministère. En 2005, le Pasteur Blanchard portera sur les fonts baptismaux l’Action sociale populaire (ASP).
25.00 €
9782353743407
Jean-Pierre Blanchard
Les multiples affrontements qui ont ensanglanté l’histoire de la planète depuis la Ire Guerre mondiale s’ordonnent presque tous autour du conflit central qui oppose partisans et adversaires de la modernité. Les adversaires de la modernité ne s’affichent pas comme tels. Ils préfèrent se couvrir du manteau du communisme, du nazisme, du fascisme ou de l’islamisme. Mais par-delà leur diversité, tous manifestent leur réaction de refus du monde moderne, tel qu’il est apparu en Occident depuis la révolution industrielle. Rejetant la conception individuelle, ils veulent restaurer un ordre social nouveau, communautaire,  dans l’harmonie et la justice. Mais dans la mesure où il réintègre l’individu dans la communauté, cet ordre n’est que la reconstruction sous des formes nouvelles d’une forme d’État traditionnel, comme il a pu exister par le passé. La grande révolte antioccidentale est donc d’abord une révolte antimoderne. Amorcée avec la révolution zapatiste au Mexique en 1911, elle commence vraiment avec la révolution soviétique de 1917, elle se poursuit avec l’arrivée du national-socialisme allemand et connaît son apogée après la iie Guerre mondiale avec l’expansion planétaire du communisme. Elle s’achève aujourd’hui avec l’islamisme, dernier mouvement de retour au passé, montrant que la forme holiste de refus de la modernité est un enjeu mondial du iiie millénaire. Prenant conscience de sa vocation de travailleur social, le futur pasteur des pauvres découvre l'étendue de la misère, en tant qu'éducateur à l'Armée du Salut à Paris. Croyant, de culture protestante, il devient pasteur, après un stage pastoral et une ordination au Saint Ministère. En 2005, le Pasteur Blanchard portera sur les fonts baptismaux l’Action sociale populaire (ASP).
21.00 €
9782353743377
Jean-Pierre Blanchard
Martin Heidegger ou l’introduction d’un socialisme national (de mode barrésien) dans la philosophie : nul ne songe à contester l’apport fondamental de Martin Heidegger dans le champ de la philosophe, s’inscrivant dans la lignée de la révolution conservatrice. Dans son séminaire de l’hiver 1933-1934, il identifie le peuple à la communauté de destin, avec pour objectif la formation d’une nouvelle noblesse organique, exaltant l’éros du peuple pour la défense de la tradition. Or, contrairement à ce que certains ont pu écrire, loin de s’atténuer après 1935, la dimension révolutionnaire de Heidegger se radicalise. Après la défaite du IIIe Reich national-socialiste, avec qui il ne partage pas le réductionnisme biologique, il aura le courage de ne jamais se renier malgré la dictature larvé du politiquement correct. Sans jamais dissocier la réflexion de l’investigation, ce livre montre la constance de Martin Heidegger, cet homme dont l’œuvre mérite admiration et respect. En participant à la révolution conservatrice, en se posant comme guide spirituel, il n’a fait qu’enrichir la philosophie, la libérer des contraintes du monde moderne. Faire connaitre cette démarche, est donc une tâche urgente de libération. Prenant conscience de sa vocation de travailleur social, le futur pasteur des pauvres découvre l'étendue de la misère, en tant qu'éducateur à l'Armée du Salut à Paris. Croyant, de culture protestante, il devient pasteur, après un stage pastoral et une ordination au Saint Ministère. En 2005, le Pasteur Blanchard portera sur les fonts baptismaux l’Action sociale populaire (ASP).
25.00 €
9782353743384
Jean-Pierre Blanchard
Le  discrédit de nos société et organisations politiques issue de la philosophie des lumières ne procède pas d’une génération spontanée. Au tournant du xxe siècle, Maurice Barrès et Georges Sorel ont travaillé à édifier une autre modernité contre le cursus des lumières « franco-kantiennes » ; s’opposant au monde moderne, ils ont constitué une argumentation novatrice qui trouve sa force dans la cohérence interne de leurs principes. Ils ont bien perçu la faille du système dominant. Leurs œuvres constituent un champ de premier ordre ; ils sont historiens des idées, critiques de la culture, philosophes de la politique, mais aussi publicistes de renom. Leur pensée se situe dans ce courant alternatif de rejet des valeurs dominantes, nos auteurs se situent dans la lignée de Taine qui avait suivi Burke et Carlyle. Nous en trouvons l’histoire dans le remarquable livre de Isaïah Berlin À contre courant. C’est avec Barrès et Sorel que se fait la synthèse du socialisme national : l’objectif de ce livre est de faire connaître la source de cette famille politique afin que l’homme du xxie siècle puisse se libérer de l’univers glacé de notre décadente société dans l’espoir que s’ouvre un Nouvel Âge, nous permettant de redevenir maître de notre destin, sinon de notre avenir… En cela, Barrès et Sorel sont irremplaçables. Prenant conscience de sa vocation de travailleur social, le futur pasteur des pauvres découvre l'étendue de la misère, en tant qu'éducateur à l'Armée du Salut à Paris. Croyant, de culture protestante, il devient pasteur, après un stage pastoral et une ordination au Saint Ministère. En 2005, le Pasteur Blanchard portera sur les fonts baptismaux l’Action sociale populaire (ASP).
25.00 €
9782353743391

Du même éditeur:

21.00 €
9782353744350
27.00 €
9782353744343
35.00 €
9782353744336
23.00 €
9782353744312
25.00 €
9782353744329
31.00 €
9782353744275
25.00 €
9782353744282
25.00 €
9782353744299
37.00 €
9782353744305
27.00 €
9782353744268
37.00 €
9782353744244
25.00 €
9782353744251
25.00 €
9782353744190
37.00 €
9782353744220
25.00 €
9782353744237
31.00 €
9782353744183
31.00 €
9782353744169
27.00 €
9782353744138
10.00 €
9782353744176
29.00 €
9782353744145

Dans le même rayon:

10.00 €
9782846223263
8.00 €
9782367464572
7.00 €
9782905828484
24.00 €
9782368830598
18.00 €
9791035304959
25.00 €
9791035305505
15.00 €
9782868190987
35.00 €
9782367468099
12.00 €
9782355021015
25.00 €
9791035304034
20.00 €
9791035303846
18.50 €
9782355502736
28.00 €
9791090257092
29.00 €
9791035304669
13.90 €
9791035304355
4.95 €
9782367469690
20.00 €
9782849742761
18.00 €
9782356600981
27.00 €
9791035302306
9.90 €
9791035302931