Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782353745074
Au nom de l'OAS
(Requiem pour une cause perdue…)
Une œuvre de Gilles Buscia
PDF
i
Cet article a été constaté en stock le 15 avril 2021.
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782353745074, vendu 33 € et classé au rayon « Histoire », publié le 10 décembre 2020 par les éditions Dualpha dans la collection « Rencontres avec l'histoire », large de 148 millimètres pour 210 de haut et comportant 378 pages.
Ce récit est sans doute la dernière bombe de l'OAS. 10 ans d'histoire et de combats. 10 ans de la lutte irréductible de Gilles Buscia pour l'Algérie Française, puis contre l'État. Des forums et de l'espoir de mai 1958 aux barricades de mai 1968, l'itinéraire extraordinaire de celui qui avait pour nom de code Robert ! Gilles Buscia révèle son action en 1958 en Corse, son rôle dans l'OAS-Algérie, ses opérations à la tête de l'OAS-Corse, les attentats contre Pompi dou et De Gaulle, sa première arrestation, son évasion de Fres­nes, l'exécution des barbouzes, l'attentat du Mont Faron, les trahisons, la nouvelle arrestation, le procès, la détention. Il sera l'un des derniers libérés. Il ne sortira qu'en juin 1968. Il était l'irréductible d'une cause perdue. Un livre plein de révélations, un livre coup de poing et, au détour de l'histoire, la découverte d'un fait divers unique : « L'Affaire Saint-Aubin ». Le livre sans concession d'un homme sans concession. Requiem pour une cause perdue : quand les morts n'enterrent pas les morts. En mai 1958, il entre au Comité de Salut Public d'Ajaccio et crée d'autres comités dans l'île. En 1961, il rallie l'OAS et organise l'action en Corse, tout en effectuant des missions en Algérie. En 1962, il est le patron de la branche action de l'OAS en Métropole. Arrêté en février 1963, il s'évade de la prison de Fresnes le 4 septembre suivant. Condamné à mort, il est repris le 8 avril 1965, et condamné deux fois à la réclusion criminelle à perpétuité et à d'autres peines pour son action dans l'OAS (exécution d'adversaires, attentats contre De Gaulle et Pompidou, plastiquages, émissions pirates, etc.). Le 15 juin 1968, il sortira de prison avec les dix derniers détenus de l'OAS et sera amnistié ) la faveur des évènements de mai 1968 qui firent vaciller le Pouvoir.
Né le 2 janvier 1938 à Bizerte (Tunisie), Gilles Buscia a été instituteur, mais aussi parachutiste.

Du même éditeur:

29.00 €
9782353745098
35.00 €
9782353745265
31.00 €
9782353745289
31.00 €
9782353745234
31.00 €
9782353745210
55.00 €
9782353745166
25.00 €
9782353745241
55.00 €
9782353745159
23.00 €
9782353745272
18.00 €
9782353745180
25.00 €
9782353745203
31.00 €
9782353745128
18.00 €
9782353745111
37.00 €
9782353745067
45.00 €
9782353745173
27.00 €
9782353745197
35.00 €
9782353745135
23.00 €
9782353745142
69.00 €
9782353745081
45.00 €
9782353745104

Dans le même rayon:

22.00 €
9791090257276
9.90 €
9791035306465
29.90 €
9791035310882
29.90 €
9791035309763
29.90 €
9791035309770
25.00 €
9782846223447
12.00 €
9782350689432
23.00 €
9782366661064
27.50 €
9782915652666
24.00 €
9782359920734
9.90 €
9791035308834
18.00 €
9791035309220
5.50 €
9791035309428
15.00 €
9782848197043
20.00 €
9782915195996
20.00 €
9782350689241
15.00 €
9782846223430
25.00 €
9782356921871
11.50 €
9782350687964
10.00 €
9782350687032