Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782353745319
L'agonie du Dieu-Soleil
Une œuvre de Jacques de Mahieu
PDF
i
Cet article a été constaté en stock le 19 octobre 2021.
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782353745319, vendu 25 € et classé au rayon « Histoire », publié le 10 avril 2021 par les éditions Dualpha dans la collection « Vérités pour l'Histoire », large de 148 millimètres pour 210 de haut et comportant 250 pages.
C'étaient vraiment de bien drôles d'Indiens : blancs, barbus, chauves, tout ce que les indigènes de l'Amérique ne sont pas. Pendant plusieurs années, Jacques de Mahieu – anthropologue et sociologue – a cherché, dans les livres et dans la pierre, à identifier les hommes blonds et barbus dont les chroniqueurs espagnols de la Conquête recueillirent le souvenir et dont les statues et les fresques précolombiennes nous ont conservé l'image.
Les « Indiens blancs » du Paraguay ne seraient-ils pas les descendants de ces hommes et de ces femmes au type nordique dont on a retrouvé, en 1925, les momies dans les grottes pré-incaïques de Paracas au Pérou ? Il fallait aller y voir. Une étude anthropologique minutieuse permit d'établir que les Guayakis étaient bien des Aryens de race nordique dégénérés et très légèrement métissés. Ils dessinaient même encore des signes qui ressemblaient curieusement à des runes.
Jacques de Mahieu entreprit des fouilles sur l'emplacement d'un de leurs très anciens villages et mit au jour des fragments de poterie couverts d'inscriptions runiques qui ont pu être déchiffrées. Puis il releva, en pleine forêt vierge, ce qui était encore, au début du XVe siècle, une poste viking : inscriptions traduisibles, dessins de drakkars, une magnifique image d'Odin, Dieu-Soleil. Une poste suppose l'existence de chemins. Le professeur Jacques de Mahieu put en reconstituer le tracé, de l'Atlantique à Tiahuanaco, la capitale pré-inoaïque de l'empire danois.
L'Atlantique ? Les Vikings perdus continuaient-ils à naviguer ? Bien sûr. Ils reprirent même contact avec l'Europe, au milieu du XIIIe siècle, et en ramenèrent un prêtre catholique. Ils l'appelaient Thul Gnupa, le Père Gnupa, dont les chroniques indiennes content l'aventure. Et ils avaient laissé au Danemark une magnifique tapisserie couverte de lamas et en Normandie, des cartes précises qui permirent aux Dieppois, dès le XIIIe siècle, d'aller en Amérique du Sud charger des billes de bois brésil par la route que suivit à son tour, en 1503, le capitaine Paulmier de Gonneville, et bien d'autres marins normands après lui.
L'agonie du Dieu-Soleil est l'étape décisive d'une recherche qui est loin d'être terminée et qui, pour l'auteur comme pour ses lecteurs, constitue une passionnante aventure scientifique.
Jacques de Mahieu (Paris, 1915-Buenos Aires, 1990) est devenu professeur en Argentine, docteur en Science Politique et en Sciences économiques, directeur de l'Institut de Sciences de l'Homme à Buenos Aires. Sa passion de connaître et son goût de l'érudition lui ont valu d'être Doyen de la Faculté des Sciences Politiques et Recteur de l'Université des Sciences Sociales d'Argentine. Il est entre autres Docteur ès Sciences Politiques, licencié en Philo­sophie et Docteur en Médecine Honoris Causa.

Du même auteur:

Jacques De Mahieu
Les Vikings de l’Amérique précolombienne. Jacques de Mahieu, Directeur de l’Institut des Sciences de l’Homme de Buenos-Aires, s’est fait tour à tour historien, ethnologue et archéologue pour raconter l’une des plus méconnues et des plus fantastiques aventures pionnières : la découverte de l’Amérique par les Vikings. Au sud de l’Amazone, dans l’état brésilien du Piaui, Jacques de Mahieu a relevé et identifié les Sept-Villes, un lieu de culte qu’il attribue aux Vikings. À deux mille kilomètres à vol d’oiseau plus au sud, l’énorme figure d’un vieillard barbu, coiffé du casque ogival d’Odin, domine Rio de Janeiro. L’inscription qu’elle porte – aujourd’hui enfin traduite – marque un jalon essentiel de la route maritime qui reliait l’embouchure de l’Amazone aux ports du Sud, vers lesquels les « chemins mœlleux » conduisaient les « Danois » de Tiahuanacu. Et dans l’intérieur du pays brésilien vivent encore des tribus d’Indiens « blancs », héritiers des lointains conquérants scandinaves…
Jacques de Mahieu (Paris, 1915-Buenos Aires, 1990) est devenu professeur en Argentine, docteur en Science Politique et en Sciences économiques, directeur de l’Institut de Sciences de l’Homme à Buenos Aires. Sa passion de connaître et son goût de l’érudition lui ont valu d’être Doyen de la Faculté des Sciences Politiques et Recteur de l’Université des Sciences Sociales d’Argentine. Il est entre autres Docteur ès Sciences Politiques, licencié en Philosophie et Docteur en Médecine Honoris Causa.
25.00 €
9782353743230
Jacques De Mahieu
Jacques de Mahieu, Directeur de l’Institut des Sciences de l’Homme de Buenos-Aires, s’est fait tour à tour historien, ethnologue et archéologue pour raconter l’une des plus mécon­nues et des plus fantastiques aventures pionnières : la découverte de l’Amérique par les Vikings. Le grand voyage du Dieu­Soleil témoigne de sa curiosité universelle. Pendant plusieurs années, il a parcouru le continent Sud­Américain et a récolté toutes les preuves, les traces de la pénétration Viking dans le monde pré-colombien, et ses découvertes inédites sont innombrables : aussi bien du point de vue archéologique (similitude architecturale, inscriptions runiques) que du point de vue des ressemblances ethnologiques (les indiens blancs). Le professeur de Mahieu apporte avec ce livre les preuves formelles de l’arrivée, cinq siècles avant Christophe Colomb, des Drakkars Vikings en Amérique. Le grand voyage du Dieu­Soleil, c’est la magnifique épopée des drakkars partis à la conquête du Nouveau Monde. C’est l’exploration et l’occupation des terres inconnues. C’est, enfin, un livre à grand spectacle doublé d’une recherche passionnée, minutieuse et savante. Une contribution magistrale à l’histoire pré­colombienne de ce continent.
Jacques de Mahieu (Paris, 1915-Buenos Aires, 1990) est devenu professeur en Argentine, docteur en Science Politique et en Sciences économiques, directeur de l’Institut de Sciences de l’Homme à Buenos Aires. Sa passion de con­naître et son goût de l’érudition lui ont valu d’être Doyen de la Faculté des Sciences Politiques et Recteur de l’Université des Sciences Sociales d’Ar­gen­tine. Il est entre autres Docteur ès Sciences Politiques, licencié en Philosophie et Docteur en Médecine Honoris Causa.
25.00 €
9782353743131

Du même éditeur:

21.00 €
9782353745494
23.00 €
9782353745487
18.00 €
9782353745463
29.00 €
9782353744015
31.00 €
9782353745456
33.00 €
9782353745418
25.00 €
9782353745470
31.00 €
9782353745340
23.00 €
9782353745432
23.00 €
9782353745449
23.00 €
9782353745388
21.00 €
9782353745296
35.00 €
9782353745395
23.00 €
9782353745425
21.00 €
9782353745036
31.00 €
9782353745371
27.00 €
9782353745401
31.00 €
9782353745357
15.00 €
9782353745364
35.00 €
9782353745333

Dans le même rayon:

35.00 €
3770001117461
30.00 €
9791035311513
30.00 €
9782371570474
32.00 €
9782371570467
25.00 €
9791091985451
29.90 €
9791035310837
29.00 €
9791035311568
14.00 €
9782373556162
35.00 €
9791035306045
14.00 €
9791070060049
15.00 €
9782868198082
4.90 €
9791035303228
15.00 €
9782846223478
18.00 €
9782900752074
19.00 €
9782900752005
16.00 €
9782900752012
24.00 €
9782878250138
18.00 €
9782350688442
29.00 €
9782915652451
10.00 €
9782350688473