Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782355021336
Arsenic et eczema
Une œuvre d'Alain Cadéo
PDF
i
Cet article a été constaté en stock le 30 juin 2022.
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782355021336, vendu 10 € et classé au rayon « Littérature », publié le 10 mai 2022 par les éditions Cahiers de l'Egaré, large de 135 millimètres pour 205 de haut et comportant 64 pages.
Lieu : les égouts de Paris, très en profondeur. Personnages : Deux types avec casques et lampes, tenues d'égoutiers, bardas, sacoches, l'un arrive de la gauche, l'autre de la droite Azema, dit Eczéma. Un rêveur, un optimiste, une boule de malice et de bonne humeur. Peut-être un intello contrarié capable de s'adapter à tout. Il a une grosse tache sur le visage et une autre sur le bras. Passe son temps à se gratter et les démangeaisons s'accentuent en fonction de l'action. Bavard, sympathique, aime à susciter l'inquiétude. Père mineur en Alaska ayant abandonné sa famille. Mère prostituée. Pas d'attache. Arsène, surnommé Arsenic par ses collègues de boulot. Très grand, voûté, l'œil clair, râleur. Le genre revenu de tout. Sens de la répartie aigre-douce. Bosseur, « pro », toujours syndicaliste mais grand déçu de la politique et des humains en général. Au fond pour lui il n'y a pas d'issue. On naît, on vit, on meurt dans un boyau. Pas de choix. « La vie est un long fleuve de merde ». Il est comme la plupart d'entre nous, incrédule, pragmatique, réaliste et pourtant il rêve d'autre chose, d'un ailleurs, différent. Marié, père de deux enfants qu'il ne voit plus, divorcé. Travaille depuis 30 ans dans les égouts. Passionné contrarié, Il se veut lucide, froid, cynique. Eczéma court dans les égouts... On entend comme un galop à sa poursuite... Il passe devant le 109, s'arrête un instant, le téléphone pend avec le même grésillement qu'au début de la pièce. Il finit par trouver l'échelle de sortie, grimpe, trébuche, tombe, se raccroche, continue de monter, soulève enfin la plaque d'égout donnant sur la rue, sort... Clarté aveuglante... Plus rien... La ville a disparu, désintégrée. On entend alors la voix d'Arsène qui hurle en ricanant : Pourquoi tu cours ma poule ! Je te l'ai dit, y'a plus rien là-haut... Y'a plus rien... Les dieux sont revenus…

Du même éditeur:

12.00 €
9782355021329
10.00 €
9782355021312
28.00 €
9782355021305
18.00 €
9782355021282
18.00 €
9782355021275
18.00 €
9782355021251
15.00 €
9782355021244
14.00 €
9782355021220
19.00 €
9782355021237
15.00 €
9782355021138
9.00 €
9782355021145
12.00 €
9782355021114
10.00 €
9782355021039
12.00 €
9782355021091
10.00 €
9782355021022
12.00 €
9782355021053
12.00 €
9782355020995
12.00 €
9782355021015
12.00 €
9782355020964
12.00 €
9782355020957

Dans le même rayon:

16.00 €
9782848197388
28.00 €
9782373557169
14.00 €
9782373557312
9.90 €
9782493815071
13.00 €
9782373556728
Couverture et quatrième indisponibles !
18.00 €
9791035316884
11.00 €
9782930440156
14.00 €
9782373557275
23.00 €
9782353745838
15.00 €
9782373556926
15.00 €
9782846223546
18.00 €
9791035315382
18.00 €
9791035315405
15.00 €
9791070060971
14.00 €
9782373557138
13.00 €
9782373557251
25.00 €
9782373557022
14.00 €
9782373557039
Couverture et quatrième indisponibles !
15.00 €
9782848197432
15.00 €
9782373557220