Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782356921079
Des mines du roi salomon a la quete du graal
Une œuvre de Guillaud Lauric
PDF
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782356921079, vendu 25 € et classé au rayon « Sciences humaines », publié le 15 avril 2014 par les éditions Michel Houdiard et d'un poids de 600 grammes.
Titre épuisé !
Pas de résumé disponible...

Du même auteur:

Lauric Guillaud
L'histoire de l'Amérique est aussi celle de ses peurs : celle de Dieu et du Diable, de l'apocalypse et du Jugement dernier, des sorcières et des sauvages, de la mort et des ténèbres. L'espoir d'un ordre  nouveau achoppe sur la réalité d'un espace qui résiste au sens, à la raison, à la volonté — la wilderness. Le Nouveau Monde sent le soufre, offrant de vertigineuses villégiatures au naturel et au surnaturel, au physique et au métaphysique... Cet ouvrage est une invitation au voyage dans les profondeurs de la psyché américaine. Dans le coeur sacré et ténébreux de la nature sauvage s'invente la fable de la grande nuit américaine, sans laquelle la page serait restée blanche. Il tente d'épouser le regard de ces êtres de jadis, déplacés, perdus mais toujours fascinés, s'efforçant d'apprivoiser un monde qui finit par les posséder : de Crèvecoeur, Brown, Freneau, Allston, Lewis, jusqu'à Thomas Cole et Jack London ne cesse de retentir, dans la «nature hurlante», le cri du loup qui entonne le chant de ce monde à la fois nouveau et archaïque, signe de l'ensauvagement terrible et sacré. Au XXe siècle encore, la Frontière américaine demeure cet espace mental et physique qui continue d'être hanté par les terreurs eschatologiques et apocalyptiques, comme chez Lovecraft.
Lauric Guillaud, professeur émérite de civilisation et de littérature américaines à l'Université d'Angers, a publié entre autres Frontières barbares (E-dite, Paris), Jules Verne face au rêve américain (Michel Houdiard, Paris), Histoires secrètes de l'Amérique (Ed. Grancher, Paris), Le mythe de King Kong ou la revanche des mondes perdus (Michel Houdiard, Paris), Le Nouveau Monde, autopsie d'un mythe. (Michel Houdiard, Paris), Lovecraft: une approche généalogique (UCEil du Sphinx, Paris) et Le Sacre du noir, Imaginaire gothique, imaginaire ésotérique (Ed. du Cosmogone, Lyon).
25.00 €
9782356921918
Lauric Guillaud
Jules Verne s'est pris de passion pour les États-Unis des années 1860 à la fin du siècle, tandis que le pays finalisait peu à peu ses frontières. Verne prend-il conscience de l'importance historique de l'expansion américaine au XIXe siècle et de ses conséquences pour le globe ? Toujours est-il qu'une vingtaine de romans se déroulent sur le sol américain, en tout ou en partie. L'auteur lui-même, en 1867, effectue un voyage transatlantique, qui débouche sur la rédaction d'Une Ville flottante (1871). Jules Verne s'intéresse à  l'Amérique à un moment-clé de son histoire, celui de son basculement : basculement géographique et idéologique du passé vers le  futur, de la nostalgie vers le progrès, d'une mythologie vers une autre. Devant ce « sans dessus dessous » géopolitique, le cycle vernien amorce un mouvement vers le pessimisme, la fascination initiale de Verne pour le Nouveau Monde versant dans le désenchantement, en dépit de l'attachement de l'auteur pour la sublime  barbarie » des paysages sauvages. Le pessimisme graduel de Verne à l'égard du Progrès et de l'Amérique — l'un étant consubstantiel à l'autre —  est une caractéristique que partagent nombre de créateurs américains, à cet instant de l'histoire, où la réalité contraint le mythe du « rêve américain », à s'infléchir.  L'Amérique s'avère le fil d'Ariane indispensable pour appréhender dans  sa globalité la vision vernienne, teintée aussi bien d'exaltation que d'angoisse. Plus que jamais, l'écrivain nantais s'affirme le prophète éclairé de nos temps obscurs.
Lauric Guillaud, professeur émérite de littérature et de civilisation américaines à l'Université d'Angers, a notamment publié Le Hell-Fire Club, une société secrète à la tête de l'Angleterre, Des Mines du roi Salomon à la quête du Graal, La Terreur et le sacré, Nouveau Monde (Michel Houdiard  Ed.), Le Sacre du noir (Ed. du Cosmogone,  2019), Lovecraft : une approche généalogique (UCEil du Sphinx), Frontières barbares,  L'Éternel déluge (Ed. E-dite, 2000), et Le retour des morts(Rouge Profond, 2010).
18.00 €
9782356921901
Lauric Guillaud
L'une des sociétés secrètes les plus mythiques de l'histoire, le Hell-Fire Club, apparue au milieu du XVIIIe siècle, est sans doute la moins connue, mêlant effluves orgiaques, brumes ésotériques et intrigues politiques. Les libertins qui la composent, les rakes, constituent l'élite de l'époque en Angleterre, qu'ils soient hommes politiques (Dashwood, Sandwich), artistes (Hogarth, Borgnis), littérateurs (Sterne, Whitehead), aventuriers (le chevalier d'Eon) ou beaux esprits (Selwyn, Wilkes).  Tels  Jekyll et Hyde, les membres du Hell-Fire Club vaquent dans la journée aux affaires du royaume ou paradent dans les  salons londoniens. Mais, la  nuit venue,  ils se retrouvent en pleine campagne anglaise, dans la demeure gothique de lord Dashwood et, accoutrés en moines, se livrent dans le secret le plus absolu à des rites mystérieux entrecoupés de bacchanales   effrénées, en compagnie de nonnes peu farouches, professionnelles ou femmes du  monde. Qu'y a-t-il derrière la légende de cette sombre fraternité qui parvint à gouverner l'Angleterre et à influer même  sur le destin  des colonies américaines  durant plusieurs années ? Qui était  réellement l'initiateur de l'ordre, Francis Dashwood ? Un esthète, un débauché, un stratège hors pair, un nostalgique des  dieux  morts d'Eleusis, un dilettante ou un véritable créateur ? A-t-il véritablement  réussi à constituer une sorte d'« empire invisible », capable d'opérer dans les  coulisses et même au sommet du pouvoir ?  Quel est le sens de la devise rabelaisienne « Fay ce que voudras », inscrite au fronton de l'abbaye de Medmenham ? Faut-il prendre au sérieux les accusations de satanisme lancées contre l'ordre ? Les Franciscains  du Hell-Fire Club furent-ils des « aristocrates de l'esprit » (Gerald Suster) ou d'incorrigibles jouisseurs ? Quel fut le rôle exact de Benjamin Franklin à  Medmenham ? Pourquoi John Wilkes finit-il par se brouiller avec ses coreligionnaires du Hell-Fire Club, provoquant la plus grande  crise parlementaire de l'histoire britannique ? Autant de questions auxquelles s'attaque Lauric Guillaud au  terme d'une recherche alliant histoire et imaginaire. Disparu avec  ses dieux et ses rites sulfureux, le Hell-Fire Club demeure comme un point d'interrogation dans l'histoire de la Grande-Bretagne. Cet ouvrage tente d'en dissiper les ombres.
18.00 €
9782356921895
Lauric Guillaud
Couverture et quatrième indisponibles !
15.00 €
9782912673749
Lauric Guillaud
Couverture et quatrième indisponibles !
22.00 €
9782912673275
Lauric Guillaud
Couverture et quatrième indisponibles !
13.00 €
9782912673596

Du même éditeur:

18.00 €
9782356921925
25.00 €
9782356921871
10.00 €
9782356921888
27.00 €
9782356921864
20.00 €
9782356921819
20.00 €
9782356921802
24.00 €
9782356921796
30.00 €
9782356921772
24.00 €
9782356921765
11.00 €
9782356921789
29.00 €
9782356921680
24.00 €
9782356921741
36.00 €
9782356921734
24.00 €
9782356921727
35.00 €
9782356921703
20.00 €
9782356921710
32.00 €
9782356921697
25.00 €
9782356921673
25.00 €
9782356921611
26.00 €
9782356921659

Dans le même rayon:

19.00 €
9782355021237
13.00 €
9782373555233
40.00 €
9782491494452
30.00 €
9782491494469
40.00 €
9782491494476
32.00 €
9782491494209
15.00 €
9782849742907
10.00 €
9782849742891
22.00 €
9782868180704
18.00 €
9791094464274
28.00 €
9782491494148
27.50 €
9782491494131
28.00 €
9782491494162
20.00 €
9791094464403
20.00 €
9782849742808
25.00 €
9782353744398
23.00 €
9791090590779
27.50 €
9791090590854
29.00 €
9791090590847
27.50 €
9782491494094