SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Fiche article

9782357150263
Le vent des alienes
Une œuvre de Christine Bages-Limoges
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782357150263, vendu 15 € et classé au rayon « Littérature », publié le 09 mai 2017 par les éditions De la boucle, large de 130 millimètres pour 190 de haut et 14 d'épaisseur et comportant 194 pages.
Selma Gottfried est née à Lodz en Pologne le 15 avril 1914. Elle grandit entre son père médecin polonais entièrement dévoué à ses patients et sa mère d'origine allemande, très cultivée qui s'occupe de son éducation, lui fait l'école et lui enseigne la langue allemande. Elle apprend également le français grâce à Mademoiselle Rachel, la gouvernante française. La famille est de religion juive, mais ne pratique pas, sauf trois fois par an, lorsqu' elle se rend chez les grands-parents paternels. Très choyée par des parents qui l'aiment et qui s'aiment profondément, Selma coule des jours heureux, jusqu'au jour de ses sept ans, où son père ne rentrera pas et où quatre hommes feront irruption dans la maison. Le lendemain, Selma et sa mère partent pour Nuremberg, la ville des grands-parents maternels. Mais seule tante Ethel est là, car ces derniers sont décédés. Au terme de sa scolarité au lycée, elle manifeste le désir de devenir psychiatre. Sa mère décide alors qu'elle ira étudier à Paris, qu'elle ne s'appellera plus Selma Gottfried, mais Marie Godin. Elle recevra régulièrement une pension, mais ne devra jamais révéler qu'elle est allemande et qu'elle est juive. Elle lui enjoint également de ne jamais lui écrire ou d'entrer en relation avec elle sous quelque forme que ce soit. Le coeur gros, Marie Godin, s'installe à Paris, poursuit ses études de médecine et se spécialise en psychiatrie comme elle l'avait souhaité. Ce séjour à Paris coïncide également avec la mise en oeuvre des thèses antisémites d'Hitler et sa mainmise progressive sur l'Europe. Invasion de la Tchécoslovaquie, invasion de la Pologne, puis de la France. Mi-mai 1940 elle est embauchée à la Clinique Au bon repos en zone libre, dans les environs de Limoges. Sérieuse, dévouée et efficace, ses compétences sont vite reconnues par la Direction de l'établissement qui lui confie rapidement la responsabilité de l'un des trois pavillons de la clinique et lui offre de loger dans une villa de fonction située à proximité. Et c'est là, qu'une nuit, on lui demande de soigner un blessé, un résistant qui n'est autre que le fils des fermiers qui l'avaient logée à son arrivée à la clinique. Lucien reviendra la voir quelque temps plus tard, pour lui annoncer qu'il part en mission commandée sur Paris. Cette visite éclair, cette seule nuit suffira à sceller leur amour dont le fruit sera Anna. Anna aura-t-elle le bonheur de rencontrer tous ces êtres si chers à sa mère ?Mère était a mes côtés dans le salon. Elle lisait, lorsque l'on frappa brutalement a la porte. Elle alla ouvrir.Avant même qu'elle n’ait Pu dire le moindre mot, quatre hommes avaient surgi dans le couloir. Plus tard, la nuit permit a une idée de s'immiscer en moi, une sensation fugace que j'avais perçue, mais que je n'avais pas voulu écouter : je connaissais un des hommes le connaissais un de ces quatre hommes. Il était venu plusieurs fois chercher des médicaments a la maison pour sa femme malade. Il entrait,timidement, le chapeau a la main, les yeux au sol, confus de sa présence, de ces médicaments que Mère lui donnait, car il n'avait pas de quoi les payer. C. B.-L. A 50 ans, Marie Godin commence a coucher sur le papier le récit de sa vie pour sa file Anna, a laquelle elle n'a jamais pane de son passé, ni avoué qu'elle était née juive a Lodz. Une façon pour Marie d'affronter ses propres zones d'ombre? Au fil des pages, Christine Bages-Limoges compose le portrait complexe d'une femme contrainte de taire sa véritable identité, qui a voué sa vie a améliorer les conditions d'existence de ceux qu'on appelait les fous, tout en interrogeant, comme en miroir, la folie ordinaire de ceux que les sociétés n'enferment pas.

Du même éditeur:

22.00 €
9782357150287
18.00 €
9782357150270
14.00 €
9782357150256
17.00 €
9782357150249
15.00 €
9782357150232
14.00 €
9782357150225
14.00 €
9782357150218
14.00 €
9782357150201
17.00 €
9782357150195
17.00 €
9782357150188
16.00 €
9782357150171
17.00 €
9782357150164
15.00 €
9782357150157
13.00 €
9782357150140
13.00 €
9782357150133
16.00 €
9782357150126
12.01 €
9782357150010
12.01 €
9782357150027
14.00 €
9782357150034
12.01 €
9782357150041

Dans le même rayon:

17.00 €
9782374280325
29.00 €
9782353744442
12.00 €
9782355021053
5.00 €
9782909640663
25.00 €
9791035304881
16.00 €
9782373553307
10.00 €
9782490198177
31.00 €
9782353744404
17.00 €
9782374280318
13.00 €
9782373553383
11.00 €
9782350687773
13.50 €
9782350686974
16.00 €
9791093406138
19.00 €
9782490623037
15.00 €
9782350687971
17.00 €
9782350685984
13.00 €
9782930440200
13.00 €
9782373553352
18.00 €
9782491140007
20.00 €
9791093644233