Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782367464558
Solo pour une nocturne
Une œuvre de Joel Nivard
PDF
i
Cet article a été constaté en stock le 14 janvier 2021.
Ouvrage de poche portant le numéro ISBN 9782367464558, vendu 13.9 € et classé au rayon « Poche/Polar », publié le 25 février 2016 par les éditions Geste, d'un poids de 400 grammes et large de 110 millimètres pour 178 de haut.
Titre en réimpression sans date (d'ultimes quantités peuvent rester disponibles) !
Une série de meurtres dans la ville de Limoges, sans mobile apparent, si ce n’est que les protagonistes sont tous liés au milieu du banditisme local. Un vieux flic attend sa retraite et promène un oeil caustique sur sa hiérarchie, leurs procédures de «managers» et leur culture du résultat, sans illusion sur la déliquescence de ce milieu. Il pimente alors sa vie de flic par l’amitié des hommes, l’amour des femmes, les nuits sans sommeil, l’amour du vin et de la bonne chère. Au son du rock’n’roll et de la nostalgie, il achève sa carrière par cette enquête qui en sera le point d’orgue.
Joël NIVARD est né à Limoges où il a passé toute une carrière de commercial. Il vit toujours dans cette ville qu’il a évoquée dans les pièces de théâtre qu’il a écrites comme « Limoges avril 1905 » ou « Les chroniques du trolley ». Il a publié 2 romans : « Loser » en 1983 aux Éditions Denoël et « On dira que c’est l’été, deux ou trois jours avant la nuit » aux Éditions Albin Michel en 1986. Son théâtre « On pourra pas dire qu’il a pas fait beau aujourd’hui », « Rien n’arrive pour rien », « Limoges, avril 1905 », « T’avais qu’à prendre le trolley » et « Faut il abattre les tringleurs de rideau ? » est publié aux Editions Le Bruit des Autres. Il aime la nuit, le vin, le roman noir et le rock’n’roll qu’il consomme sans modération.
Erreur connective : rafraîchissez la page.