Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782373551518
Haikus des champs
Une œuvre de Guignabel Lucien
PDF
i
Nous avons commandé un réassort de cet article le 4 mars 2021.
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782373551518, vendu 12 € et classé au rayon « Littérature », publié le 08 novembre 2017 par les éditions Unicité, large de 150 millimètres pour 210 de haut et comportant 56 pages.
Balade bucolique, ces haïkus des champs sont aussi, pour la plupart, haïkus de la ferme où l’auteur passa son enfance. Au sein de cette nature généreuse aux multiples facettes, la vie chemine, rythmée par les travaux quotidiens, avec la présence forte des animaux familiers. Au fil des saisons l’atmosphère de ce monde particulier se révèle : l’hiver où toute activité semble ralentie, assoupie par le froid, le printemps dont la force joyeuse ressurgit dès qu’un rai de lumière perce le toit de la grange, l’été au soleil des fenaisons et des moissons, puis l’automne et ses douces couleurs, comme si la paille de juillet brillait encore dans l’air… Essaim d’étourneaux fous comme le vent d’automne labours alignés.
L’auteur, né en 1957 en Haute-Corrèze, vit dans l’ouest de la France depuis une trentaine d’années. Poète de l’instant et de l’émotion, le haïku de-meure son mode d’expression privilégié, car il traduit de façon directe et authentique l’éclair de chaque rencontre grâce à une simplicité volontaire d’écriture.Balade bucolique, ces haïkus des champs sont aussi, pour la plupart, haïkus de la ferme où l’auteur passa son enfance. Au sein de cette nature généreuse aux multiples facettes, la vie chemine, rythmée par les travaux quotidiens, avec la présence forte des animaux familiers. Au fil des saisons l’atmosphère de ce monde particulier se révèle : l’hiver où toute activité semble ralentie, assoupie par le froid, le printemps dont la force joyeuse ressurgit dès qu’un rai de lumière perce le toit de la grange, l’été au soleil des fenaisons et des moissons, puis l’automne et ses douces couleurs, comme si la paille de juillet brillait encore dans l’air… Essaim d’étourneaux fous comme le vent d’automne labours alignés.
L’auteur, né en 1957 en Haute-Corrèze, vit dans l’ouest de la France depuis une trentaine d’années. Poète de l’instant et de l’émotion, le haïku de-meure son mode d’expression privilégié, car il traduit de façon directe et authentique l’éclair de chaque rencontre grâce à une simplicité volontaire d’écriture.Balade bucolique, ces haïkus des champs sont aussi, pour la plupart, haïkus de la ferme où l’auteur passa son enfance. Au sein de cette nature généreuse aux multiples facettes, la vie chemine, rythmée par les travaux quotidiens, avec la présence forte des animaux familiers. Au fil des saisons l’atmosphère de ce monde particulier se révèle : l’hiver où toute activité semble ralentie, assoupie par le froid, le printemps dont la force joyeuse ressurgit dès qu’un rai de lumière perce le toit de la grange, l’été au soleil des fenaisons et des moissons, puis l’automne et ses douces couleurs, comme si la paille de juillet brillait encore dans l’air… Essaim d’étourneaux fous comme le vent d’automne labours alignés.
L’auteur, né en 1957 en Haute-Corrèze, vit dans l’ouest de la France depuis une trentaine d’années. Poète de l’instant et de l’émotion, le haïku de-meure son mode d’expression privilégié, car il traduit de façon directe et authentique l’éclair de chaque rencontre grâce à une simplicité volontaire d’écriture.

Du même auteur:

Lucien Guignabel
Un haïku est un très court poème sur trois lignes, aussi bref qu’une respi-ration. Cette forme d’écriture est née au Japon au seizième siècle. Pour Danièle Duteil, il est par excellence la capture de l’instant présent dans ce qu’il a de singulier et d’éphémère, en ce monde où se côtoient permanence et impermanence. Il est peinture de «?l’ici et maintenant?», de l’ordinaire saisi avec une extrême simplicité afin de restituer toute la poésie de l’émotion offerte aux sens (extrait du site de l’Association francophone de haïku.) Les eaux vives prennent leur source littéraire entre collines et montagnes du Massif central, au cœur de paysages d’une infinie diversité. Dans cette nature fragile, encore sauvegardée, petits ruisseaux, torrents et rivières, faune et flore viennent à notre rencontre en instants de partage… Le scintillement du courant dans le feuillage miroir éclaté
Né en 1957 en Haute-Corrèze, pays des mille et une sources, Lucien Guignabel est l’auteur de plusieurs recueils de poésies, notamment sous la forme de haïkus.
12.00 €
9782373553338

Du même éditeur:

15.00 €
9782373556148
13.00 €
9782373555103
12.00 €
9782373556186
16.00 €
9782373556124
13.00 €
9782373556100
18.00 €
9782373555950
16.00 €
9782373555943
13.00 €
9782373555844
15.00 €
9782373555745
13.00 €
9782373556032
14.00 €
9782373555752
13.00 €
9782373555806
13.00 €
9782373555691
13.00 €
9782373556049
13.00 €
9782373555813
19.00 €
9782373555875
14.00 €
9782373555929
13.00 €
9782373555554
15.00 €
9782373555981
14.00 €
9782373555622

Dans le même rayon:

20.00 €
9791093644578
18.00 €
9791035311292
12.50 €
9782900752081
12.50 €
9782900752067
17.00 €
9782900752050
16.00 €
9782900752043
21.00 €
9782900752029
20.00 €
9782878250169
17.00 €
9782878250091
18.00 €
9782355021251
17.00 €
9782490198276
18.00 €
9782359920772
45.00 €
9782868180919
23.00 €
9782353745449
23.00 €
9782353745388
21.00 €
9782353745296
23.00 €
9782353745432
5.00 €
9791095492337
10.00 €
9782846223416
8.00 €
9782846223331