Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782373554830
Au temps où les fantômes m'enchantaient encore
Une œuvre de Jean-Philippe Testefort
PDF
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782373554830, vendu 20 € et classé au rayon « Poésie », publié le 02 octobre 2020 par les éditions Unicité, large de 150 millimètres pour 210 de haut et comportant 386 pages.
...Cette anthologie parcourt les écritures de l’auteur sur vingt ans (1994/2014) d’une façon non chronologique. Ce désordre favorise de repérer des lignes de force, d’apercevoir notamment que, dans ses évolutions et combustions, l’auteur réinvente nos circuits organiques internes comme autant de victoires prochaines sur le néant.... ...Avec Jean-Philippe Testefort, nous passons le pacte de la consistance, de la maturité singulière et cristallisée que ses écrits de-puis 2014 jusqu’à aujourd’hui n’ont eu de cesse de confirmer. Nous entrons dans un magma de sensations innervé d’un langage philosophique nomade, la précision, comme un fantôme, au service de l’impression. Je voudrais sentir un monde d’espérance, pluriel, une aberration miraculeuse / Érection subite et terminale d’une cécité consentie. Dans Au temps où les fantômes m’enchantaient encore, le poète interroge les miroirs laissés au bord du chemin comme autant de bornes. Ont-ils tout dit ? Peut-on relever le réel de quelques degrés ou assécher à jamais l’infinie et illusoire tentation des possibles ?... Extraits de la préface d’Anne de Commines

Du même auteur:

Jean-Philippe Testefort
Dans son recueil On n'en meurt pas j'voudrais juste pas crever, le poète et philosophe Jean-Philippe Testefort conjugue ses anciennes amours, désamours et autres verbes bien imparfaits. Il en a de si sévères dans ses vers … pour paraphraser Serge Gainsbourg. Avec une justesse acide, l'auteur achève son histoire avant la fin de l'espoir, au seuil interminable du terrible enracinement. Combien je t'ai aimée / Comment / Comment je t'aime encore / Pourquoi je t'aimerai / Même lorsque le repentir / Au présent d'un après-demain / Ayant pansé ses dommages / Virera sensiblement à l'impensable. Quelques grumeaux humains se condensent au pied des hasards qui conspirent. L'orage ajuste et aiguise ses pierres précises au milieu des amours démunis et autres lignes de démarcation. Ondes de choc dans ces lignes électriques et ratés inauguraux. Comment présager à deux de ce qui nous intime ? Jean-Philippe Testefort encaisse les incertitudes concaves et perverses. Jusqu'où supporterons-nous l'intensité ? Ces flèches chirurgicales / Au poison ambigu.
14.00 €
9782373555783
Jean-Philippe Testefort
Tout n’est pas sexuel il est vrai
Gardons-nous d’essentialiser
Tout peut devenir sexuel il est vrai
Gardons-nous d’amalgamer
Du sexe pourtant irradie un comment
En résonance locale secrètement emmurée
Néanmoins parcourue par ça
Ligne d’univers à laquelle nul n’échappe
Quel que soit l’âge, la condition
Impose de s’y cogner, de se situer
En ça au plus intime et exposé de soi
Vertigineusement au bord évanoui
D’une irrépressible et irréductible disposition
À la présence de l’autre jusque dans l’isolement
Par l’effeuillage d’une animation primitive
Une et multiple en geste
De connivence transversale
Aux objets de désir
15.00 €
9782373554090
Jean-Philippe Testefort
Le mot « design » jouit aujourd’hui d’une extension si large et transversale qu’il ne peut plus passer uniquement pour une simple vogue. Initialement, le design apparut en réaction aux conséquences de la révolution industrielle. Il se donnait pour tâche de réformer les modes d’existence, dans le souci d’une plus grande justice sociale. Si cet esprit du design ne s’est jamais tari tout à fait, la cruauté néolibérale et l’urgence écologique l’ont ravivé, conduisant de nombreux designers à s’engager sur la voie d’une production « responsable ». Le design conduit ainsi à reposer la question éthique sur un plan fondamental qui est également celui d’un modèle de développement raisonnable. Par la prégnance discrète mais déterminante de l’habitat, ce sont des différences, des valeurs qui forment tout un chacun par la fréquentation et l’usage. Le design se trouve ainsi au carrefour d’une multiplicité « holistique » d’exigences dans le rôle, ambivalent, d’aménageur d’espaces partagés. À ce titre, le design concentre les enjeux de notre époque, peut-être même ceux de la civilisation, planétaire désormais.
15.00 €
9782373553291
Jean-Philippe Testefort
Les fragments composant ce nouveau recueil de Jean-Philippe Testefort inaugurent une recherche de part en part poétique pourtant appelée à transgresser l’idée même que l’on se fait de la poésie.
Et si la poétique, disposition compréhensive n’ayant de cesse de se comprendre en comprenant, puisait aux sources du besoin humain dans ce qu’il a de plus animal mais aussi de plus indéterminé ? Et si l’ambivalence du désir, pauvreté et richesse, trouvait dans le vide du besoin l’avidité de ses avances, vide dans lequel cette avidité ne pouvait que retomber ? Et si, finalement, la poétique témoignait de l’anarchique condition humaine au plus près d’elle-même ?
À l’heure des biotechnologies et du regain des formes de la religiosité, il y a là le pressentiment d’un passage possible vers l’incarnation d’une spiritualité susceptible de métamorphoser la boussole humaine, jusque dans ses aimantations les plus ataviques.


l’affaire du poète
la cartographie de verre
des avances conductrices

faire relief de l’imaginaire
de cette part imposée doublement
dans l’injonction et l’intimation

et exercer à l’imagination distanciée
à la part rugueuse du désir
diminué de ce qui l’augmente
15.00 €
9782373553000
Jean-Philippe Testefort
Avec ce nouveau recueil, Jean-Philippe Testefort nous fait découvrir peu à peu une poétique très personnelle tout en profondeur avec des vers d’une intensité émotionnelle rare. Sentiments refoulés qui transgressent le quotidien et cachent un appétit de vivre ou donnent envie de se lancer à corps perdu dans quelque chose d’indéfinissable. Des poèmes qui nous dévoilent les sens cachés et qui, sans poétiser à outrance, nous amènent à comprendre que les actions, nos actions, ne sont jamais un hasard, car elles viennent de loin, de l’ombre parfois. Elles sont des jaillis-sements du passé. Le «Tu» employé par l’auteur marque une distance qui paradoxalement nous rapproche comme si chacun pouvait s’y reconnaître. Nous sommes en présence ici d’un livre singulier par sa densité existentielle. Les tensions décrites poétique-ment ont pour effet majeur de nous en délivrer. Poésie qui, par son style ancré dans une forme de présence, nous délivre du lyrisme ambiant. Une poésie qui raconte nos fissures, nos rafistolages dans ce qu’ils ont de terri-blement humain. François Mocaër éditions unicité
Illustration de la couverture : Arnaud Rood
14.00 €
9782373551464

Du même éditeur:

16.00 €
9782373555424
15.00 €
9782373555998
12.00 €
9782373555936
13.00 €
9782373555257
13.00 €
9782373555615
15.00 €
9782373555721
13.00 €
9782373555769
15.00 €
9782373555820
13.00 €
9782373555455
12.00 €
9782373556018
16.00 €
9782373555646
16.00 €
9782373555530
14.00 €
9782373555639
15.00 €
9782373555653
19.00 €
9782373555776
20.00 €
9782373555356
13.00 €
9782373555684
13.00 €
9782373555738
20.00 €
9782373555714
13.00 €
9782373555868

Dans le même rayon:

8.00 €
9782900012147
12.00 €
9782490991037
18.00 €
9782374280479
9.15 €
9782930188409
13.00 €
9782849742945
Le Clavecin des prés
9.90 €
9782955625835
13.00 €
9782373554854
13.00 €
9782373555547
13.00 €
9782373554878
13.00 €
9782373555523
15.00 €
9782373555677
14.00 €
9782373555080
13.00 €
9782373555325
20.00 €
9782376790501
14.00 €
9782373555271
12.00 €
9782373555479
La préface de cet ouvrage est signée de Pierre Morel, de Marcel Jaurant-Singer et Bob Maloubier, signature collégiale combien symbolique car ce sont les trois survivants du S.O.E., section F, tour à tour Présidents de la Fédération Nationale Libre Résistance. Qu’ils en soient remerciés.
Pourquoi cette union après bientôt 70 ans ? Pour la première fois lors d’un conflit mondial, autant d’adolescents se seront battus aux côtés de leurs ainés. En lisant les récits de ces jeunes combattants qui avaient moins de 18 ans lors de leur engagement dans la Résistance le lecteur le comprendra.
L’âge moyen des membres de la Centurie était de 15 ans et 9 mois.
Agents de liaisons et de renseignements, passeurs, soldats, ils s’adaptèrent à toutes les formes de combat, prêts à donner leur vie. Ils ont répondu oui à l’appel de la Patrie et du Général de Gaulle.
Unis avec leurs ainés, ils continuent le combat pour que la flamme de la Résistance ne s’éteigne pas.
Ces grands avec qui nous avons combattu sur le sol de la Patrie peuvent compter sur nous pour maintenir la flamme et préserver la Mémoire au nom de nos Morts.
Michel CHASLE

Vice-président de la Centurie
des Plus Jeunes Combattants
Volontaires de la Résistance

Membre du Conseil d’Administration
de la Fédération Nationale
Libre Résistance
9.15 €
9782930188058
5.00 €
9782900012130
14.00 €
9782373555486
10.00 €
9782373555059