Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782491991104
Tamara
Une œuvre de Nicole Spodek
PDF
i
Nous avons commandé un réassort de cet article le 10 mai 2023.
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782491991104, vendu 20 € et classé au rayon « Beaux-arts », publié le 15 mars 2023 par les éditions L'échappée belle dans la collection « Pointe », large de 150 millimètres pour 200 de haut et comportant 138 pages.
La danse comme métaphore de la vie.
D'un dialogue entre deux amies, émerge le parcours singulier de Tamara pour qui la danse fut une recréation et une renaissance.
Dès la première invitation à créer à partir d'un objet, celui-ci transmué en accessoire de scène entraine la réminiscence d'épisodes enfouis. Chaque chorégraphie fait émerger un traumatisme et la succession des œuvres se révèle comme autant d'étapes libératoires du corps et de l'âme. La scène démultiplie la catharsis auprès du public.
Une histoire de danseuse, chorégraphe, professeur de danse, avec ses accords, ses ensembles, ses sauts, ses chutes, ses résurrections. L'envol permet de renouer en toute lumière avec le yiddish et d'harmoniser les racines et les ailes.
Nicole Spodek est née à Paris, au lendemain de la guerre, de parents juifs survivants de l'occupation et de leur engagement dans la Résistance. Le silence sur l'ineffable est comblé par les histoires, les contes, les chansons. Enfant, pour la faire manger, la famille défilait aux repas pour conter ou chanter. Les images la faisaient se tenir sage, bouche bée, elle buvait les paroles.
Elle en gardera le goût des mots et des idées. Cet intérêt la conduira jusqu'à une thèse de doctorat sur Dostoïevski sous la conduite de Vladimir Jankélévitch qui lui transmet une irrépressible indépendance d'esprit.
L'écriture reste toujours présente comme une double vie, un regard clandestin. Au cours d'un voyage en camping-car jusqu'au Népal, elle tient le journal de bord de cette jeunesse routarde. Plus que les paysages, ce sont les rencontres, leurs moments de grâce et de dangers qui parsèment les pages. L'Afghanistan illustre cette dualité : le petit artisan qui soudain joue du Oud en pleines montagnes glaciales. Mais aussi la fin d'un bouskachi, cavalcade à cheval où deux équipes s'arrachent une dépouille de chèvre : Nicole n'échappe que sous la protection de la police au déchainement de la foule entre viol collectif et lynchage. Souffrances, secrets, plaisirs, d'une vie de femme. Et la maternité, transmission de ce goût des mots entre promesses et dialogues. Elle écoute et témoigne : le parcours de son père dans la Résistance. Un récit où hasards et objets anodins lui ont sauvé la vie.
Mais l'écriture est aussi professionnelle. Dans l'industrie, Nicole écrit les discours des dirigeants, organise des concours de nouvelles destinés aux salariés. Pour certains, ce sera une révélation, une découverte pérenne de talents méconnus parmi les secrétaires, les ingénieurs….
Et un jour, elle retrouve Tamara, l'été, sur une ile sur la Seine. Tamara, l'amie de toujours, à l'enfance chaotique, sauvée par la danse et son départ en Israël. Tamara, l'idéalisme incarné, vécu dans son corps et son âme, sans posture idéologique. Si la création chorégraphique fait émerger les traumatismes enfouis, les mots peuvent éclairer, accompagner les révélations corporelles. Danser et raconter sont deux survies enlacées : chanter l'éphémère et l'inscrire dans la mémoire.
Pour la première fois, émerge chez Nicole le désir d'un livre, d'une publication sur une vie qui n'est pas la sienne. L'élan offert par le dialogue, l'écoute, l'amitié. Des racines jusqu'aux ailes.

Extrait tiré de l'ouvrage :

« En 71-72, 1er essai chorégraphique :

On nous demande d'entrer dans l'âme d'un objet.

Pourquoi ma main se saisit d'une ceinture pour la découper, la lacérer ?

Pourquoi, subitement, je danse ma mère, je deviens ma mère, je prends possession du corps de ma mère, non, ma mère prend possession de mon corps, m'habite, m'envahit.

Dès la première chorégraphie, l'objet est complice de l'exorcisme, évocation d'un passé enfoui dont j'ai perdu le souvenir, le sens. Je m'abandonne sans comprendre. Peut-être Gertrud et d'autres comprennent, voient ce que je balbutie et découvrirai plus tard. »

Du même éditeur:

10.00 €
9782491991128
14.00 €
9782491991081
10.00 €
9782491991098
10.00 €
9782491991067
15.00 €
9782491991074
15.00 €
9782491991036
10.00 €
9782491991043
10.00 €
9782491991029
10.00 €
9782491991050
20.00 €
9782491991012
15.00 €
9782919483990
15.00 €
9782491991005
10.00 €
9782919483983
20.00 €
9782919483938
10.00 €
9782919483945
10.00 €
9782919483976
10.00 €
9782919483969
22.00 €
9782919483907
20.00 €
9782919483921
13.00 €
9782919483716

Dans le même rayon:

BOURGOGNE
30.00 €
9782958699109
Couverture et quatrième indisponibles !
20.00 €
9791035319267
Couverture et quatrième indisponibles !
25.00 €
9791035319151
Couverture et quatrième indisponibles !
35.00 €
9791035318819
75.00 €
9782368831632
29.00 €
9782848197562
24.00 €
9782878255317
Couverture et quatrième indisponibles !
35.00 €
9791035318970
15.00 €
9782373557879
19.00 €
9782353746040
30.00 €
9782373557374
35.00 €
9791035307462
Couverture et quatrième indisponibles !
39.90 €
9791035318581
20.00 €
9782849743126
25.00 €
9782371570511
39.90 €
9791035317096
49.90 €
9791035318093
39.90 €
9791035316631
25.00 €
9782368831625
Couverture et quatrième indisponibles !
39.90 €
9791035317065