SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Fiche article

9782848196329
Les mères de la restauration et de la gastronomie françaises
Une œuvre de Bernard Boucheix
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782848196329, vendu 20 € et classé au rayon « Histoire », publié le 12 février 2018 par les éditions Créer, d'un poids de 213 grammes, large de 160 millimètres pour 240 de haut et 8 d'épaisseur et comportant 108 pages.
Nous avons retenu les trois premières « Mères » qui ont le plus marqué le monde de la restauration et de la culture française sous la troisième République. Chacune a la particularité d’avoir sa consécration dans un musée. Ce sont des valeurs-refuges sur l’art de vivre à la Française. Elles se partagent nos territoires. Leur glorieuse célébrité a dépassé la scène nationale. Ce trio féminin, au destin si particulier, est la sainte trinité gustative du terroir français. Cela fleure bon la France éternelle tant prisée par les touristes internationaux. Trois destins hors normes. Ce triptyque au grand coeur a de belles histoires à vous raconter. Leurs renommées grandissantes, fruits de La Belle Époque, sont devenues nos gloires culinaires aux origines celto-gauloises. Les Mères Gloanec, Fillioux et Quinton ont leur place dans la capitale mondiale de la gastronomie.Nous avons retenu les trois premières « Mères » qui ont le plus marqué le monde de la restauration et de la culture française sous la troisième République. Chacune a la particularité d’avoir sa consécration dans un musée. Ce sont des valeurs-refuges sur l’art de vivre à la Française. Elles se partagent nos territoires. Leur glorieuse célébrité a dépassé la scène nationale. Ce trio féminin, au destin si particulier, est la sainte trinité gustative du terroir français. Cela fleure bon la France éternelle tant prisée par les touristes internationaux. Trois destins hors normes. Ce triptyque au grand coeur a de belles histoires à vous raconter. Leurs renommées grandissantes, fruits de La Belle Époque, sont devenues nos gloires culinaires aux origines celto-gauloises. Les Mères Gloanec, Fillioux et Quinton ont leur place dans la capitale mondiale de la gastronomie.
Le Peintre Baryton Bernard BOUCHEIX baigne depuis son plus jeune âge dans le monde pictural dessinant sur ses cahiers d'écolier. Encouragé pour exploiter sa voix naturelle par Bernard PLANTEY président fondateur du centre lyrique d'Auvergne et Anne Marie FONTAINE chef de chant à l'opéra Bastille de Paris, il devient l'élève de Mady MESPLE. Diplômé d'études musicales, lauréats de plusieurs concours, il participe en France à de nombreux récitals et productions… dans le répertoire des barytons comme sur scène à l'opéra comique de Paris. C'est à travers les enregistrements : opéra, opérette, mélodie, cantique, liturgique, chanson Française, hymne, chant traditionnel… qu'il nous laisse un témoignage de sa voix. Fondateur du festival VOLCADIVA il crée a cette occasion une sculpture en bronze « la colonne de la voix » dont un exemplaire est à la Bibliothèque Musée de l'Opéra à Paris. On le retrouve également dans des publications de poèmes, citations, comme « les pensées d'un homme » regroupant mille d'entre elles, « œuvres d’enfance » regroupant depuis 1978 des milliers de dessin sur des châteaux imaginaires «œuvres de jeunesse» regroupant une période de créations artistiques (1992-2012) signée BARYTON comprenant entre autre deux mille toiles sur le thème de l’abstraction lyrique. L’inventaire de cet artiste prolifique s’élève à plus de 12 000 œuvres originales du simple dessein au feutre à la peinture sur toile. Ces œuvres figurent dans des collections privées ou publiques comme la donation au fond d'art contemporain de la ville de Chamalières, à l’abbaye de Randol... Mais également a travers des expositions : salon d'Automne sur les Champs-Elysées, le salon des indépendants au grand palais, Art Monaco… l'essentiel de ses créations sont sous formes individuelles, polyptiques, puzzles, multiples… régulièrement reproduites dans des publications… Artiste polyédrique par excellence.

Du même auteur:

Bernard Boucheix
L’école de Royat, aussi modeste soit-elle, fut an terrain de prédilection pour bien des artistes de la toile. Ce petit village auvergnat, perdu dans sa vallée, témoigne de son glorieux passé pictural. Cette bourgade était emmitouflée dans une nature luxuriante. Les sources, les cascades, les ruines romaines et moyenâgeuses étaient gracieusement disposées. Ce paysage d'exception était domine par son dolmen naturel le Puy-de-Dôme Cette montagne sacrée, au origines celtiques et mystérieuses, porte en elle le temple de Mercure. Tout était réuni en un lieu pour faire effet en peinture. Par milliers, us sont venus de toute l'Europe pour découvrir ce site unique en France. L'époque romantique se situe dans la première moitié du XIXe siècle, avant l'arrivée du train. Plusieurs jours de diligence étaient nécessaires pour y accéder de la capitale. En parcourant les estampes et gravures d'un collectionneur au musée de Royat, venez découvrir un monde a jamais révolu il y a 200 ans premières approches premières lithographies. La quantité impressionnante de peintres qui sont passes en ce lieu, démontre l'importance du site. Des maîtres prestigieux ont séjourné plusieurs semaines faisant école a l'auberge Ma Campagne de La Mère Gagnevin Laissez-vous envouter par ces artistes dans le tourbillon de l'Histoire, indéfinissable perception, merveille de la création ou paradis perdu de cette école de Royat.
19.00 €
9782848196602
Bernard BOUCHEIX
« La Belle Meunière » fut dans sa jeunesse la célébrissime confidente du Général Boulanger, « L’Empereur des amoureux » et de sa maîtresse la Vicomtesse de Bonnemains, « La Dame aux œillets rouges ». Elle accueillit ces deux amants illustres et devint la sœur douairière, gardienne de leur amour qui allait changer le cours de l’Histoire de France et la vie de « La Marie Quinton ». « La Veuve Quinton » publia, peu de temps après, un livre best-seller de « Souvenirs Vécus ». Mythe vivant, devenue l’Auvergnate la plus connue au monde, elle fut immortalisée dans son costume rutilant et sa coiffe étincelante. Fortune faite, elle suivra sa riche clientèle d’hivernants dans ses différents établissements, de l’Auvergne à la Côte-d’Azur en passant par Paris. Ambassadrice d’Auvergne et de la gastronomie française, vous allez découvrir le monde merveilleux de « La Mère Quinton ».
24.00 €
9782848196237
Bernard Boucheix
De « La Belle Époque » aux « Années Folles », nous vous présentons les trois plus grandes figures de la gastronomie traditionnelle de notre grande région. Elles ont marqué de leur empreinte, par leur personnalité hors du commun, le monde de la restauration. Leur célébrité a largement dépassé les frontières de leur territoire. La première, « La Mère Quinton », l’Auvergnate la plus connue au monde, fut cette belle meunière de notoriété internationale. Soeur douairière gardienne de cette fabuleuse histoire d’amour entre le Général Boulanger, « L’Empereur des amoureux » et La Vicomtesse de Bonnemains, « La Dame aux oeillets rouges », elle devint un mythe vivant. La seconde, également d’origine auvergnate fut, de par son incroyable renommée au cours de « La Belle Époque », la première « Mère » lyonnaise la plus connue de France : « La Mère Fillioux ». Enfin, la dernière, décorée de la Légion d’Honneur, icône nationale pendant « Les Années Folles » pour son dévouement auprès des soldats, n’est autre que : « La Mère Bizolon ». Trois Femmes et trois histoires à la fois si différentes et si communes. Trois destinées qui marquent à tout jamais la gastronomie française.
16.00 €
9782848196091
Bernard Boucheix
Couverture et quatrième indisponibles !
16.00 €
9782848196008
Bernard Boucheix
Vous allez découvrir dans ce livre l’histoire d’un Triptyque gastronomique auvergnat. Vous suivrez, à travers les peintres, poètes et écrivains qui l’ont côtoyé, sa trace dans la Vallée de Royat. Partez à la découverte du monde merveilleux de La Mère Gagnevin « Patronne Des Romantiques », de La Mère Quinton « Belle Meunière », en passant par La Mère Mesure « Reine Du Dosage », trois figures emblématiques du territoire qui sont arrivées jusqu’à nous. Elles ont laissé leur empreinte se transmettant des recettes de génération en génération. Ce Triptyque gastronomique a la particularité d’avoir vécu dans un petit coin de France où la nature prédominante et luxuriante était encore préservée aux portes de la capitale des Arvernes. L’Auvergne peut s’enorgueillir de posséder trois figures de l’art culinaire où les potagers, les châtaigniers, la vigne et la cueillette des fraises rythmaient les saisons de nos fameuses aubergistes. Ces dernières ont croisé au cours du XIXe siècle des artistes venus de toute l’Europe pour découvrir ce village romantique ou cette nouvelle station thermale. Les paysages décrits par le monde des arts et des lettres nous en disent long sur l’univers de ces trois femmes attachantes. Laissez-vous envoûter par cette trinité du bonheur : la gastronomie, l’art et la nature. Elle résume la vie de ces personnages et l’Auvergne éternelle.
16.00 €
9782848195810
Bernard Boucheix
La vie de la Marie Quinton (1854-1933) fut bouleversée dans la nuit du lundi 24 octobre 1887 lorsqu’elle accueillit secrètement, dans sa modeste auberge, deux amants illustres. Elle devint la confidente d’un amour fusionnel entre le célébrissime Général Georges Boulanger (1837-1891) et sa maîtresse, la Vicomtesse Marguerite de Bonnemains (1853-1891).
Enfant, j’avais le privilège de jouer parmi les rochers et les sources de notre adorable vallée de Royat. Je vivais dans la maison de cette bonne meunière, la veuve Quinton, face à son hôtel des Marronniers. De chez elle, mon imagination était grande et je pouvais admirer les murs de sa villa, sa terrasse contemplant son petit coin de paradis avec, à l’arrière, son jardin plus intime et dessous, le grand garage aux calèches, au côté duquel une porte existe toujours. Il lui suffisait de descendre de son appartement et de traverser la route pour se rendre directement dans son établissement. Sa vie privée fut intimement liée à la passion surhumaine du général Boulanger. Cette histoire romantique berça toute mon enfance. J’ai souhaité vous faire partager cet amour légendaire à travers cette nouvelle publication allégée et actualisée de son journal intime. J’espère que, tout comme moi, vous serez touché par cette tragédie lyrique. Empreinte amoureuse, hymne à la passion, histoire authentique de vies brisées qui mérquèrent les plus belles pages de notre Auvergne tant aimée.
20.00 €
9782848195292

Du même éditeur:

10.00 €
9791097527051
10.00 €
9791097527068
18.00 €
9782848196725
15.00 €
9782848196626
5.00 €
9782848196466
18.00 €
9782848196343
18.00 €
9782848196435
9.00 €
9782848192611
10.00 €
9782848196411
15.00 €
9782848196275
20.00 €
9782848195322
29.00 €
9782848195087
20.00 €
9782848196206
20.00 €
9782848196176
35.00 €
9782848196121
9.00 €
2902894278
20.00 €
9782848196145
15.00 €
9782848195957
16.00 €
9782848195841
10.00 €
9782848195872

Dans le même rayon:

10.00 €
9782846223263
8.00 €
9782367464572
7.00 €
9782905828484
24.00 €
9782368830598
18.00 €
9791035304959
25.00 €
9791035305505
15.00 €
9782868190987
35.00 €
9782367468099
12.00 €
9782355021015
25.00 €
9791035304034
20.00 €
9791035303846
18.50 €
9782355502736
28.00 €
9791090257092
29.00 €
9791035304669
13.90 €
9791035304355
4.95 €
9782367469690
20.00 €
9782849742761
18.00 €
9782356600981
27.00 €
9791035302306
9.90 €
9791035302931