Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782849741801
Nomination des juges (20€)
Une œuvre d'Agnes Blanc
PDF
i
Cet article a été constaté en stock le 6 juin 2023.
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782849741801, vendu 20 € et classé au rayon « Loisirs », publié le 1er février 2014 par les éditions Trabucaire, d'un poids de 500 grammes et large de 160 millimètres pour 240 de haut et 20 d'épaisseur.
Le système français de la vénalité des offi ces de judicature, mis en oeuvre au XVIIe siècle dans toutes les généralités du royaume, est tellement ancré dans les moeurs que, même si la doctrine de l’époque déplore les méfaits de la patrimonialité des charges, nul ne songe à lui substituer une autre modalité d’accès à la fonction publique judiciaire. Ce système cependant était incompatible avec les « usages » des comtés catalans intégrés dans le royaume en 1659 : à Perpignan, en Conflent, en Cerdagne les offices de judicature royale inférieure étaient concédés gratuitement et, de surcroît, temporairement, par le comte souverain. Le Roi de France qui s’est engagé à respecter la particularisme de ses nouveaux sujets va accepter de consacrer cette institution judiciaire spécifique : les juges royaux du Roussillon vont donc être nommés pour trois ans et gratuitement alors que leurs homologues des autres provinces françaises demeurent inamovibles et propriétaires de leurs charges. Cette institution, méconnue des historiens, va insensiblement évoluer et tendre au XVIIIe siècle à s’aligner sur le droit français des offices. À partir du corpus des titres de nomination délivrés par les rois de France, Agnès Blanc va démontrer que la « redécouverte » de l’institution de la survivance – qui au XVIe siècle avait permis aux magistrats français de patrimonialiser leurs charges –, permettra aux principaux juges royaux de la nouvelle province non seulement d’échapper au trienne et de se maintenir en charge, mais également de transmettre les offices à leurs enfants, sans pour autant que leurs fonctions judiciaires intègrent la vénalité des charges.
Agnès BLANC est docteur en droit, chargée d’enseignement à la Faculté de Droit et des sciences économiques de l’université de Perpignan Via Domitia.

Du même éditeur:

15.00 €
9782849743157
25.00 €
9782849743119
20.00 €
9782849743102
20.00 €
9782849743126
40.00 €
9782849743096
9.00 €
9782905828101
10.00 €
9782849743058
15.00 €
9782849743089
20.00 €
9782849743072
13.00 €
9782849743065
20.00 €
9782849743041
25.00 €
9782849743010
10.00 €
9782849743027
9.00 €
9782905828057
12.00 €
9782849743034
25.00 €
9782849743003
20.00 €
9782849742983
15.00 €
9782849742990
Couverture et quatrième indisponibles !
8.00 €
9782905828224
25.00 €
9782849742952

Dans le même rayon:

24.00 €
9782878255386
17.00 €
9782493815149
23.00 €
9782490623259
Couverture et quatrième indisponibles !
29.90 €
9791035320997
13.90 €
9782350688039
Couverture et quatrième indisponibles !
15.00 €
9791035319755
Couverture et quatrième indisponibles !
20.00 €
9791035319786
18.00 €
9782359920901
20.00 €
9791035317744
6.90 €
9791035307196
22.00 €
9782878255324
25.00 €
9782878255270
Couverture et quatrième indisponibles !
25.00 €
9791035318291
32.00 €
9782954108988
9.90 €
9791035311124
9.90 €
9791035316181
9.90 €
9791035318796
9.90 €
9791035316426
40.00 €
9782878255355
30.00 €
9782878255362