SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Fiche article

9782864106449
Histoire et belles-lettres à Grasse au XVIIIe siècle - Volume II
(Volume II : un théâtre à grasse)
Une œuvre de Gilles Sinicropi
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782864106449, vendu 25 € et classé au rayon « Histoire », publié le 03 septembre 2018 par les éditions Serre dans la collection « Patrimoine régional », illustré en noir et blanc, large de 160 millimètres pour 240 de haut et comportant 320 pages.
Le père dominicain Antoine Cresp est l’auteur de plusieurs ouvrages qui ont bénéficié des faveurs de l’édition ou qui sont demeurés manuscrits : la toute première Histoire de Grasse, un Voyage d’Italie, ainsi que plusieurs pièces de poésie, « lisibles et non sans intérêt » pour reprendre l’appréciation du célèbre bibliographe provençal Robert Reboul. Ce dernier, dans une notice consacrée en 1889 au religieux grassois, suggère à partir d’un fragment de copie dont il dispose, l’existence d’un autre écrit, sans toutefois pouvoir guère fournir de précisions y compris sur son contenu. Il évoque alors « un livre sans doute perdu » dans lequel le père Cresp aurait traité « de l’histoire de la comédie ». C’est cet ouvrage, inédit, que Gilles Sinicropi est parvenu à identifier dans le cadre de ses recherches sur le religieux grassois, et dont il livre ici l’édition annotée et commentée. Intitulé Comédies nouvelles, rédigé en 1746, ce recueil propose trois pièces de théâtre - Les Moines Triomphans, Les Devotes Reconnües et Le Devot sans Pitié - qui s’articulent autour du thème de la religion et de l’autorité, au sein comme en dehors du cloître. Les personnages principaux de chacune de ces pièces sont membres d’une congrégation laïque ou du clergé, séculier ou régulier. Détenteurs d’une autorité, ils la revendiquent et l’invoquent pour imposer leurs prérogatives avec force intimidation. Un cercle de personnages secondaires approuve ou subit, à l’exception de quelques-uns qui s’opposent et s’imposent. Grâce à leur intervention, l’intransigeance se retrouve systématiquement condamnée et marginalisée. Le père Cresp semble s’être inspiré et de son environnement, et des préoccupations qui ont probablement été les siennes alors qu’il assumait des charges d’autorité dans son établissement conventuel. Il précise d’ailleurs que « tous les faits sont véritables » et qu’il n’est intervenu que dans « la façon de les raconter ». Il confesse vouloir ainsi « réformer les mœurs », en présentant « la vérité sous le voile imposteur des fictions ». Pour introduire ces Comédies nouvelles, Gilles Sinicropi aborde le problème du théâtre, de la religion et du théâtre religieux dans le royaume de France jusqu’au XVIIIe siècle, dresse un panorama des spectacles joués en Provence orientale au cours de la même période, avant de proposer une synthèse inédite des activités théâtrales à Grasse du XVIIe au début du XIXe siècle.

Du même auteur:

Gilles Sinicropi
Dès 1878, l’abbé Massa consacre, dans sa galerie d’« Hommes célèbres de Grasse », une notice au père Antoine Cresp, de l’ordre des frères prêcheurs. Il y mentionne son Histoire de Grasse, « restée inédite », ainsi que sa relation manuscrite d’un Voyage à Rome. Il affirme également, sans davantage de précisions, que ce religieux « sut trouver du temps pour cultiver la poésie et les belles-lettres ». Le dépouillement de fonds municipaux, départementaux et nationaux a permis de localiser à la fois les ouvrages que cite l’abbé Massa, et ceux auxquels il fait allusion. Certains ont connu les faveurs de l’édition, d’autres sont demeurés manuscrits. Ce sont ces derniers, plus difficilement accessibles, que Gilles Sinicropi se propose de présenter et de transcrire sous le titre Histoire et Belles-Lettres à Grasse au XVIIIe siècle. Le premier volume est consacré à celui des écrits du père Cresp qui n’a cessé d’être cité par des générations d’historiens : les Mémoires pour servir à l’histoire ecclésiastique et civile de la ville de Grasse. Son sujet -une Histoire de Grasse-, mais surtout la méthode employée -qui consiste à présenter les sources et à publier des documents inédits-, expliquent probablement son succès. Dans sa préface, le religieux dominicain souligne la place centrale des évêques qui précisément structurent l’ouvrage. Chacun d’eux, réparti chronologiquement entre l’Eglise d’Antibes et l’Eglise de Grasse, depuis «  Armentaire ou Hermentaire » jusqu’à François de Prunières, dernier évêque du diocèse sous l’Ancien Régime, dispose d’une notice, parfois très détaillée. Aucun historien ne s’est pourtant véritablement penché sur cette Histoire et sur les diverses transcriptions qui en ont été faites à partir du dernier tiers du XVIIIe siècle. Or, leur analyse et leur confrontation permettent d’affirmer que les exemplaires les plus anciens ne sont ni les originaux, ni les plus complets. Les autres copies identifiées, plus « récentes », diffèrent également considérablement en fonction des choix opérés par leurs auteurs. L’enjeu consistait dès lors à livrer, en croisant les manuscrits disponibles, une présentation et une analyse détaillées des Mémoires, suivies d’une transcription qui soit la plus complète possible afin de proposer, comme le souhaitait le père Cresp lui-même dans sa préface, ce qui « naturellement entreroit dans l’histoire [de Grasse] si quelqu’un l’entreprenoit ».
Gilles SINICROPI est enseignant et Docteur en Histoire. Après avoir édité sa thèse sous le titre « D’oraison et d’action ». Les Carmes déchaux en France aux XVIIe et XVIIIe siècles (P.U.S.E., 2013), il a publié l’histoire et le catalogue des ex-voto d’un sanctuaire provençal (Valcluse, « La Notre-Dame » du pays de Grasse, Serre, 2014). Les recherches qu’il a ensuite menées sur le dominicain Antoine Cresp lui ont permis d’identifier plusieurs de ses manuscrits, dont les Comédies nouvelles, un recueil de pièces de théâtre qu’il présentera prochainement dans un 2e volume d’Histoire et Belles-Lettres à Grasse au XVIIIe siècle.
25.00 €
9782864106258

Du même éditeur:

8.00 €
9782864106524
20.00 €
9782864106500
30.00 €
9782864106517
10.00 €
9782864105558
23.00 €
9782864100386
10.00 €
9782864106463
22.00 €
9782864106456
6.00 €
9782864103295
10.00 €
9782864106432
29.00 €
9782864106425
30.00 €
9782864106418
30.00 €
9782864106401
30.00 €
9782864106395
5.00 €
9782864104087
Couverture et quatrième indisponibles !
22.86 €
CISTERNAFULCRONI
10.00 €
9782864106371
23.00 €
9782864100485
24.00 €
9782864106302
18.00 €
9782864106319
10.00 €
9782864106296

Dans le même rayon:

12.00 €
9782355021015
25.00 €
9791035304034
20.00 €
9791035303846
18.50 €
9782355502736
28.00 €
9791090257092
29.00 €
9791035304669
13.90 €
9791035304355
4.95 €
9782367469690
20.00 €
9782849742761
18.00 €
9782356600981
27.00 €
9791035302306
4.90 €
9791035303204
20.00 €
9791035303303
9.90 €
9791035302931
9.90 €
9791035303945
9.90 €
9791035303266
25.00 €
9782353744329
23.00 €
9782353744312
35.00 €
9782353744336
15.00 €
9782846223188