Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782916724133
Medee l'effroi
Une œuvre de Chantal Desrues
PDF
i
Cet article a été constaté en stock le 14 janvier 2021.
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782916724133, vendu 10 € et classé au rayon « Littérature », publié le 25 mars 2010 par les éditions TriArtis et d'un poids de 100 grammes.
Théâtre poétique de l'interpellation. Le cri debout face au spectacle tragique de la quête de pourvoir. Tout sera anéanti, conformément au mythe. Mais Médée l'effroi est aussi le cri libre et insurrectionnel de l'art, le cri qui espère changer le monde da&ns le secret des consciences.

Extrait tiré de l'ouvrage :

« Créon 
Médée a-t-elle encore des oreilles pour m’entendre
Médée 
entendre quoi
Créon 
ce que je dois te dire au nom de tous
Médée 
je t’écoute
Créon 
tu fais trop de bruit tu tiens trop de place
Médée 
c’est toi qui viens me dire cela
toi dont le palais couvre plus de mille arpents
des tours si hautes
qu’aux sommets nos yeux ne voient que des pointes
tu souffles hommes et bêtes quand tu passes
avec ton gigantesque char tes chevaux emballés
ton vaisseau occupe la moitié du port
Créon 
je suis élu et je suis leur roi
Médée 
l’exercice du pouvoir doit s’affranchir des biens humains
Créon 
il doit au contraire s’en préoccuper
Médée 
pas à titre personnel
Créon 
c’est bien ainsi que je l’entends
Médée 
alors pourquoi ce luxe
Créon 
le pouvoir doit aussi s’affranchir des misères humaines
il faut rester clairvoyant
Médée 
ose dire que tu l’es resté
Créon 
depuis que je suis au pouvoir
toutes les bornes ont été déplacées
et des villes ont installé leurs murailles sur des nouvelles terres
le monde est devenu accessible
l’Indien boit les eaux glacées de l’Araxe
les Perses celles de l’Elbe et du Rhin
plus tard s’ouvriront les barrières de l’univers
Médée 
à quel prix
Créon 
ton insolence m’irrite
Médée 
peut-être ta conscience est-elle un peu trop sensible
Créon 
Médée je voudrais que tu te taises tais-toi
...
le silence
...
j’ai envisagé de te mettre à mort Médée et j’ai renoncé
Médée 
merci beaucoup
Créon 
Jason m’a demandé d’être clément
Médée
sourire
Créon 
je ne te ferai pas exécuter Médée je t’exile
Médée
rire
notre bon roi Créon est monté sur son trône
bien trop haut pour lui
ses jambes pendent dans le vide il a quitté la terre
mais redescends Créon redescends regarde-moi
crois-tu que tu as le pouvoir de m’exiler
tu es dérisoire c’est moi qui choisis de partir
Créon 
fais-le vite alors et quitte ta superbe car tu ne possèdes plus rien
Médée 
que veux-tu dire
Créon 
Jason vient de me livrer la Toison
Médée
...
Créon 
aujourd’hui même il épouse Créuse
tu dois avoir quitté Corinthe avant ce soir
Médée 
Jason tu n’as pas pu
Créon 
si
Médée 
pendant dix années j’étais à ses côtés
et il me répudie
Créon 
il veut être heureux
Médée 
Jason qui m’a reconnue
qui m’a adorée
Créon 
précisément
Médée 
mais il sait pourtant ce que vous coûtera cette trahison
Créon 
il a pris le risque
Médée 
et toi bien sûr tu as accepté la Toison
Créon 
mieux je l’ai déjà remise aux mains de Corinthe
les hommes trouveront bien le moyen de parer ta violence
je te bannis Médée
je t’exile »

Du même auteur:

Chantal Desrues
jamais encore je n'avais rencontré celui qui dans le même instant m'écoute et me répond? je te découvre à peine et déjà tu connais mes pensées tu me donnes ce que je t'offre prodigieuse correspondance ton désir pour moi brûle tes yeux oui voilà mon amour tu cherches en moi ce que je trouve en toi je te le donne […] tout l'or que l'astre a placé dans tes yeux n'égale pas le prix de ton regard et tu me le donnes et je te le rends comment ne pas me sentir beau à en défaillir puisque la beauté même me dit que je suis beau Narcisse? je suis Narcisse et je suis beau je vois dans tes yeux tant d'amour qu'il égale peut- être celui que je te porte le bonheur commence là
10.00 €
9782490198221
Chantal Desrues
La musique de Schumann tente d'exprimer l'indicible : l'angoisse profonde de l'artiste romantique qui pense que personne ne l'entend. Seule Clara, l'amour absolu de Robert, parvient à recueillir cette voix fragile. Mais elle ne pourra longtemps retenir l'âme inquiète du compositeur et demeurera impuissante face au désespoir du créateur qui se laissera engloutir par le silence. Chanter puis se taire, lui dira-t-il, avant de sombrer dans la folie.
10.00 €
9782916724249

Du même éditeur:

24.00 €
9782490198238
10.00 €
9782490198207
10.00 €
9782490198245
10.00 €
9782490198191
18.00 €
9782490198184
10.00 €
9782490198177
10.00 €
9782490198115
10.00 €
9782490198122
10.00 €
9782490198092
10.00 €
9782490198085
15.00 €
9782490198108
10.00 €
9782490198078
10.00 €
9782490198061
10.00 €
9782490198054
10.00 €
9782490198023
10.00 €
9782490198047
10.00 €
9782490198030
10.00 €
9782490198016
10.00 €
9782490198009
10.00 €
9782916724997

Dans le même rayon:

21.00 €
9782490873104
20.00 €
9791035301286
15.00 €
9782373555028
16.00 €
9782373555042
13.00 €
9782373554953
14.00 €
9782930440057
9.00 €
9782373971101
13.00 €
9782373554847
15.00 €
9782373555110
21.00 €
9782353744787
25.00 €
9782353745050
20.00 €
9782846223249
18.00 €
9782374280394
9.90 €
9791035309046
18.00 €
9782490873111
13.90 €
9791035306175
18.00 €
9791035309442
22.00 €
9791035309411
18.00 €
9791035309435
16.00 €
9782377590360