Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782916724966
Nikolaï Prorokov - Poèmes choisis
Une œuvre de Nikolaï Prorokov
PDF
i
Cet article a été constaté en stock le 14 janvier 2021.
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782916724966, vendu 18 € et classé au rayon « Littérature », publié le 15 mars 2018 par les éditions TriArtis dans la collection « Poésies Intemporelles », d'un poids de 222 grammes, large de 145 millimètres pour 210 de haut et 10 d'épaisseur et comportant 154 pages.
Une vie courte brusquement arrêtée, une archive poétique inédite préservée par chance, de justesse, Nikolaï Prorokov (1945-1972), ce Rimbaud russe, est le poète le plus mystérieux de l’underground moscovite des années 1960. Il ne fait partie d’aucun groupement, ne s’identifie à aucun nous officiel ou dissident ; pas une ligne de lui n’est publiée de son vivant. Ce n’est qu’à partir de 2016 que ses poèmes paraissent, petit à petit, à Tel-Aviv, à Moscou, à Paris. Ils sont immédiatement lus, vivement appréciés : l’heure de cette poésie est enfin venue. D’une poésie qui nourrit l’âme d’images fulgurantes venues d’ailleurs. Ici nous offrons au public la première édition bilingue d’un choix de plus de 70 poèmes de Nikolaï Prorokov, traduits en français et introduits par Olga Medvedkova.
Nikolaï Prorokov (1945-1972) est un poète russe non-conformiste, représentant de l’underground moscovite, mort tragiquement à l'âge de 27 ans. Il ne fait partie d’aucun groupement, ne s’identifie à aucun « nous » officiel ou dissident ; pas une ligne de lui n’est publiée de son vivant.

Extrait tiré de l'ouvrage :

« Усталость налегла.
Ни осудить, ни обласкать,
своих не защитить, чужих не тронуть.
В буфете не осталось ни куска –
задумчиво слезаю с трона
и направляюсь в магазин.

Так неуютно щёлкает замок,
квартира, словно выдохнув, закрылась.
Вниз по ступенькам – экая бескрылость,
пешком, пешком. И сеточка со мной.
Входная дверь маячит вдалеке,
пуская всех – законных и случайных.
И сквозь неё с добром и налегке
проходят люди, звякая ключами.

La fatigue, c’est fait.
Ni dénigrer, ni cajoler,
ni défendre les siens, ni déranger les autres.
Il n’y a plus une miette au buffet –
je descends pensivement du trône
et me dirige vers le magasin.

Le verrou claque, si inquiétant,
l’appartement, en expirant, se scelle.
Descendre l’escalier – quelle absence d’ailes,
à pied, à pied. La sacoche à la main.
La porte d’entrée se profile livide,
des légitimes et autres laissant entrer.
Par-là, chargés ou les mains vides,
passent les gens qui font tinter leurs clés. »

Du même éditeur:

24.00 €
9782490198238
10.00 €
9782490198221
10.00 €
9782490198207
10.00 €
9782490198245
10.00 €
9782490198191
18.00 €
9782490198184
10.00 €
9782490198177
10.00 €
9782490198115
10.00 €
9782490198122
10.00 €
9782490198092
10.00 €
9782490198085
15.00 €
9782490198108
10.00 €
9782490198078
10.00 €
9782490198061
10.00 €
9782490198054
10.00 €
9782490198023
10.00 €
9782490198047
10.00 €
9782490198030
10.00 €
9782490198016
10.00 €
9782490198009

Dans le même rayon:

21.00 €
9782490873104
20.00 €
9791035301286
15.00 €
9782373555028
16.00 €
9782373555042
13.00 €
9782373554953
14.00 €
9782930440057
9.00 €
9782373971101
13.00 €
9782373554847
15.00 €
9782373555110
21.00 €
9782353744787
25.00 €
9782353745050
20.00 €
9782846223249
18.00 €
9782374280394
9.90 €
9791035309046
18.00 €
9782490873111
13.90 €
9791035306175
18.00 €
9791035309442
22.00 €
9791035309411
18.00 €
9791035309435
16.00 €
9782377590360