SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Fiche article

9782919483440
Hier demain jamais
Une œuvre de Gerard Georges
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782919483440, vendu 10 € et classé au rayon « Littérature », publié le 1er décembre 2016 par les éditions L'échappée belle dans la collection « Pioche », d'un poids de 200 grammes et large de 150 millimètres pour 200 de haut.
Voilà, au grand livre d’or de la mélancolie où générations après générations, les poètes consignent leurs pensées sous les nuages, la contribution franche, grave d’une gravité que l’ironie allège, de Gérard Georges. On n’y lira pas de fameuses sentences ni l’exposé bien informé et haut du col, d’une philosophie racée sur le temps, la mort, l’oubli et leurs contraires : s’il parle bien en effet, le titre le dit, de ces apparitions/ disparitions qui font l’étrange existence toujours perdue et « recommencée » qui est la nôtre, notre poète le fait au plus près de son (de notre) expérience, au ras des choses si l’on veut - et cette simplicité est le gage d’une vérité. Un chemin, un arbre, une neige, un orage, l’épaule d’une montagne et la pluie « ressassante », voilà le paysage rugueux et ordinaire, mais si proche de nous, où s’éprouve, comme l’on traverse une brume ou l’on respire la couleur des fleurs dans un jardin, la commune sensation de l’éphémère et de la durée. Impressions mouvantes dit un poème : oui, c’est bien cela. Le temps qui passe, le temps passé, le temps perdu, le regret, la perte, l’oubli et le retour ne sont pas, dans ces poèmes, des concepts, on les saisit par la peau, par le regard, le pied sur eux butte et la saveur en vient aux lèvres. Les souvenirs, échos des gestes et des heures perdues, Gérard Georges prend bien garde de ne pas nous les servir en chromos au pathos jauni : ils sont ici comme des exuvies, ces peaux de serpent abandonnées sur la pierre, dont la fragilité même interdit qu’on y touche mais qui gardent miraculeusement la forme de ce qui fut. On comprendra que la mélancolie que j’évoquais au début, non plus que la solitude qui la porte, ne sont pas ici des postures mais bien concrètement un vêtement qui pèse à l’épaule, qui pèse d’autant plus qu’il est mouillé par la pluie des jours tombés...Donc dans ce recueil par bonheur, pas de dissertation sur la fuite du Temps-avec-un-grand-T, ses pompes et ses œuvres , mais exactement le contraire, c’est-à-dire ce que seule la poésie peut faire : rendre immédiatement sensible, sans commentaire, d’un rythme ou d’une image, ce dont il s’agit : « rien toujours ne dure jamais ».
Jean-Pierre Siméon

Du même éditeur:

10.00 €
9782919483723
10.00 €
9782919483730
13.00 €
9782919483747
30.00 €
9782919483631
18.00 €
9782919483624
15.00 €
9782919483600
30.00 €
9782919483617
15.00 €
9782919483570
10.00 €
9782919483587
15.00 €
9782919483594
10.00 €
9782919483563
10.00 €
9782919483556
20.00 €
9782919483549
12.00 €
9782919483525
10.00 €
9782919483532
10.00 €
9782919483518
13.00 €
9782919483501
30.00 €
9782919483495
20.00 €
9782919483471
20.00 €
9782919483419

Dans le même rayon:

18.00 €
9782491140007
20.00 €
9791093644233
16.00 €
9782374280301
13.00 €
9782373553284
23.00 €
9782350684284
20.00 €
9782350686615
15.00 €
9782490006090
21.00 €
9782353744350
15.00 €
9782490382118
24.00 €
9782356921741
18.00 €
9782490873043
16.00 €
9782373551815
13.00 €
9782373553123
18.00 €
9782373551808
15.00 €
9782373551792
14.00 €
9782373551822
9.50 €
9782356601025
9.00 €
9782912789846
14.00 €
9782930440354
20.00 €
9782930188331