Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782919483990
Guérir en Haïkus
(Éloge du sacré)
Une œuvre de Florence Issac
PDF
i
Cet article a été constaté en stock le 13 mai 2022.
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782919483990, vendu 15 € et classé au rayon « Poésie », publié le 15 décembre 2021 par les éditions L'échappée belle dans la collection « Réveil-Matin », d'un poids de 194 grammes, large de 150 millimètres pour 200 de haut et 5 d'épaisseur et comportant 48 pages.
Prendre le large
Ci gît le ressentiment
Fureur aliénante

Le prix à payer
L'effort et le travail
Pour se dépasser

L'âme se redresse
L'œuvre appelle l'immense
Les émergences

Extrait tiré de l'ouvrage :

« Dans cette frénésie qui parcourt la vie des Hommes du XXI-ème siècle, nous est-il possible de retrouver le bon sens par le recueillement nécessaire loin du prêt à penser que l'on veut nous imposer ? Il suffit juste de s'arrêter, de s'extraire des flux délétères, de voyager de par le monde pour y rencontrer d'autres visages. Cela peut être aussi cueillir dans son jardin les fruits de son travail au jour le jour et être comme un enfant émerveillé devant le spectacle fabuleux qui se joue sous nos yeux. Ecrire en Haïku, c'est vivre intensément le moment présent, avoir une conscience aigüe de l'instant. En ce qui me concerne dans ce processus créatif, je me sens libre de choisir mes contraintes. C'est un questionnement incessant, subtil et profond, il m'est arrivé de faire des nuits blanches pour trouver le bon mot, la forme la plus proche de la vérité de mon ressenti. Aller au-delà, creuser dans les sillons, trouver le courage à se dire autrement. La divine étincelle et le doux réconfort sont au bout du tunnel. Jouer avec les mots pour les faire devenir caresses comme un moyen de nous faire sentir plus Homme, acteur de notre destinée. Le sacré est en toute chose, en tout événement. De l'importance de faire confiance à nos sens pour le retrouver. L'observation de la nature mais aussi mes réflexions au quotidien quant aux événements qui le constituent, forment les matériaux de mon travail. Je n'ai pas la prétention de faire de cet ouvrage un essai supplémentaire sur les multiples facettes que peut revêtir le Haïku. Je cite dans la bibliographie en fin d'ouvrage les différentes sources d'informations qui m'ont permises d'aller plus loin sur ces questions. J'espère de tout mon cœur avoir éveillé votre curiosité. Mon projet étant ici de reporter de la façon la plus sincère, les bienfaits apportés par cette pratique. Il est bon de le concevoir comme un exercice libre qui peut se pratiquer selon ses envies et ses besoins. Cet entrainement et cette hygiène de vie s'adressent aux artisans des mots, les amoureux de la langue mais il peut être un défi pour les néophytes de s'accorder le droit à eux aussi de jouer avec les mots. L'enjeu est de dévier l'esprit de la rumination stérile et bloquante pour se tourner vers la création positive, énergisante. J'espère que la lecture de ces pensées sur mon chemin 2020-2021 vous touchera. Mais plus encore mon désir est de vous inviter à écrire par vous-mêmes à retrouver le sacré de nos vies et ainsi Guérir en Haïkus.

L'élaboration de cet album n'aurait jamais été aussi belle et exaltante sans la présence de mon amie de toujours Catherine Morisseau, qui a accompagné mes pensées de ses aquarelles et gouaches colorées, sombres et lumineuses à la fois, subtiles et profondes, sa façon à elle d'exprimer sa sensibilité. Elle a retranscrit à partir de mes mots, ses visions personnelles. Cet assemblage raconte notre lien indéfectible. C'est une occasion supplémentaire de nous faire ce cadeau mutuel. Une conversation ininterrompue dans le temps de notre passage terrestre. C'est aussi le plaisir intense et curieux de voir vos réactions à vous lecteurs fidèles, amis de toujours. Vous donner un instant de pause et de récréation sera notre plus grande joie. Traces dans l'éphémère, ricochets dans l'eau, le goût de l'espoir et de la sérénité. »

Du même auteur:

Florence Issac
Je ne sais si c’est un dieu, un démiurge ou un diable, qui me fit dériver et entrer tout droit dans ce labyrinthe aux confins de l’enfer et du paradis. Pourquoi le fil de ma vie s’est-il déroulé ainsi ? Qu’est ce qui m’avait amené à ce jour sur le chemin de ma métamorphose ? Peu importe ! Le sentiment d’avoir atteint la lumière m’éblouit chaque jour un peu plus fort. Et l’envie me prend de vous narrer l’histoire telle que je me la rappelle. Extrait de la nouvelle Au parc
Je me souviens. Clara était assise devant la cheminée. Elle travaillait, et, de temps en temps, j'observais son visage qui se crispait. Certainement un exercice difficile qu’elle n'avait pas su résoudre. Puis son visage s'éclairait et la pièce redevenait silencieuse. Je n'aimais pas ces moments-là. Quelle absurdité ! Elle comprenait et se croyait comprise. J'étais sorti, sûrement un peu jaloux : elle m'avait écarté. Dehors tout était pareil, et, essayant malgré tout de trouver autre chose, j'avais pris le sentier de la forêt : un raccourci qui mène tout droit à Sauveterre. Je m'imaginais la biche aux abois fuyant les chiens et cherchant refuge dans la maison abandonnée du vieux moulin. Le sort aurait voulu que je la soigne que je l'emporte avec moi loin du sang qui l'aurait éclaboussé. Extrait de la nouvelle Le coeur affolé
13.00 €
9782373554960
Florence Issac
« J'aime le polar, c'est comme une bouée de sauvetage pour explorer l'humain », disait Claude Chabrol. Et La Danse d'Albion traduit parfaitement cette idée. Ecrit par Florence Issac, ce roman met un coup de projecteur au milieu du théâtre parisien et s'insinue derrière le rideau où la part sombre des acteurs se manifeste sous la couche de maquillage. A travers les errements nocturnes d'Alice, le lecteur fait la rencontre de son compagnon, Fabrice, et de Vincent, tous les deux rencontrés sur les bancs des cours Florent. A la sortie d'une représentation, la jeune femme découvre la moto accidentée de son amant, Vincent, couchée sur le trottoir. Ce dernier a disparu et a laissé une jeune femme à terre, grièvement blessée. Pourquoi a-t-il abandonné la passagère sans lui porter secours ? Qui est cette jeune femme dont Alice n'a jamais entendu parler ? La Danse d'Albion bascule subitement dans le registre du polar, tirant son lecteur dans une enquête policière captivante. Du portrait intimiste d'Alice, en quête d'identité, le récit glisse vers une traque assez inattendue. Les destins se croisent et de nouvelles intimités se tissent à mesure que le mystère se dissipe. Entre poésie et roman policier, Florence Issac signe de sa belle plume un roman sensible. Laure Beaudonnet, journaliste
14.00 €
9782919483808
Florence Issac, Mi(...)
Nous nous sommes rencontrés sous l'égide des haïkus ou presque. Le salon consacré à l'art poétique japonais suivait de peu un spectacle de la SGDL, lieu littéraire de notre premier rendez-vous. Aussitôt, spontanément, il nous a paru naturel de ponctuer nos échanges de SMS par ces courts poèmes de l'Instant si reconnaissables. C'était notre façon à nous de résister à l'agitation du moment, et l'occasion nous était donnée de capturer l'éphémère au lasso des mots... Michel Carlon Couette bien tendre Dehors des gouttes de pluie Tout redevient neuf Le goût de ta bouche L’eau gazeuse se répand Un soir à l’hôtel
Florence Issac est psychopédagogue, éditrice et écrivaine en région parisienne. Dans ce recueil un dialogue s’installe avec son aimé en haïkus, une forme de méditation où littérature et nature se conjuguent pour mieux nous délivrer de l’agitation fébrile du monde moderne et nous faire retrouver l’essentiel des saveurs de la vie. Michel Carlon est informaticien. D’un instant à l’autre est son deuxième recueil de poésie. Nous suivons au plus près le chemin qui l’amène vers son idéal, un lieu de de rencontres favorisant les arts, l'écologie et le respect des traditions, là-bas, sur la terre de ses ancêtres, au «Mas béarnais».
13.00 €
9782373552188
Florence Issac
Couverture et quatrième indisponibles !
13.00 €
9782919232550
Florence Issac
Poèmes jaillis tout droit d'un geyser. La poésie explose et s'affiche polymorphe : L'écriture devient apodictique dans l'Art du dire : du mot à l'aphorisme, de la phrase au texte en prose. La poésie reste le canal idéal, (un puits sans fond) pour charrier sans égal, la panoplie humaine des émotions. A livre ouvert, on les savoure en susurrant les mots tantôt sucrés, salés tantôt amers. Des Amours endolories, passionnées les sentiments se dénudent et se démêlent dans la pudeur des mots.
10.00 €
9782919483150

Du même éditeur:

20.00 €
9782491991012
15.00 €
9782491991005
10.00 €
9782919483983
10.00 €
9782919483945
20.00 €
9782919483938
10.00 €
9782919483976
10.00 €
9782919483969
13.00 €
9782919483716
22.00 €
9782919483907
20.00 €
9782919483921
16.00 €
9782919483914
17.00 €
9782919483709
13.00 €
9782919483686
10.00 €
9782919483693
17.00 €
9782919483662
14.00 €
9782919483679
20.00 €
9782919483877
10.00 €
9782919483884
10.00 €
9782919483891
10.00 €
9782919483860

Dans le même rayon:

16.00 €
9782373557237
14.00 €
9782373557428
14.00 €
9782373556797
14.00 €
9782373557510
13.00 €
9782373557503
14.00 €
9782373557404
18.00 €
9782373557527
16.00 €
9782846223553
13.00 €
9782373557268
14.00 €
9782373557206
12.00 €
9782373556421
13.00 €
9782373556865
16.00 €
9782376790631
18.00 €
9782376790624
13.00 €
9782373557053
16.00 €
9782373556698
15.00 €
9782373556964
13.00 €
9782373557121
14.00 €
9782373556902
19.00 €
9782373556766