SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Fiche article - bientôt disponible

9782350686677
Aux heures graves
(Basques, Béarnais, Bigourdans et Landais : témoins de la Grande Guerre)
Une œuvre de Jean-François Vergez
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782350686677, vendu 35 € et classé au rayon « Histoire », publié le 09 septembre 2019 par les éditions Cairn, large de 160 millimètres pour 240 de haut et comportant 400 pages.
Pourquoi les anciens des régiments basques, béarnais, bigourdans et landais de la 36e Division d’Infanterie ont-ils éprouvé le désir d’ériger au Chemin des Dames, dix ans après la fin de la Première Guerre mondiale, un imposant monument ? De cette question est né cet ouvrage. Des témoins de chez nous ont laissé lettres, carnets, récits et reportages photographiques qui restituent leur attachement particulier à cette étroite parcelle du front. Cette publication contient plus de 360 extraits d’archives, 240 photographies,18 présentations historiques ou thématiques. Elle fait appel à 135 sources différentes qui retracent les ambiances de la mobilisation, des départs et des premiers combats avant de dresser le panorama des faits de guerre au Chemin des Dames, certains passés sous silence durant un siècle.
Jean-François VERGEZ est le directeur du Service départemental des Pyrénées-Atlantiques de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONAC). Il est l'auteur de l'ouvrage « Aux heures graves» publiés aux éditions Cairn

Du même éditeur:

12.00 €
9782350687537
13.00 €
9782350688275
20.00 €
9782350688268
20.00 €
9782350686851
33.00 €
9782350687520
10.00 €
9782350688077
20.00 €
9782350686899
13.00 €
9782350686967
15.00 €
9782350688121
49.00 €
9782350688138
12.00 €
9782350686820
10.50 €
9782350687063
15.00 €
9782350686929
35.00 €
9782350687995
9.00 €
9782350688060
13.00 €
9782350687681
12.00 €
9782350687056
10.00 €
9782350688107
12.00 €
9782350688053
11.00 €
9782350687773

Dans le même rayon:

Michel Colle
L'Académie Montesquieu fête, en 2020, ses 75 années d'existence, mais sa genèse remonte a 1938, le 31 juillet précisément. Lors de l'élévation a La Brède d'un monument en l'honneur l'auteur des Lettres persanes et de L 'Esprit des lois. Un groupe d'admirateurs du philosophe, rassemblés autour de ce projet dans un Comité Montesquieu, estima ne pas devoir s'arrêter là et choisit de perpétuer la mémoire du grand homme. Ils fondèrent alors une Société des Amis de Montesquieu et très vite l'idée vint de transformer cette initiative en une académie, institution assurée d'une pérennité. Qu'advint-il alors de ce projet académique ? Mystère des destinées archivistiques, on n'a pas retrouvé la trace des statuts. Ils auraient du être déposés en 1942 pour en garantir l'existence juridique et administrative. Seule fondateur obstiné de l'Académie, Jean-Max Bylaud, évoque cette première date. La fondation en bonne et due forme juridiction-administrative n' interviendra qu' en janvier 1945. Quels intérêts pouvaient rassembler ces érudits régionaux autour d'un médecin des Assurances sociales ? Qui étaient-ils ? Quels étaient leurs engagements? S'étaient-ils rassemblés contre l'Académie nationale des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Bordeaux, ou bien a côté de la prestigieuse année?
Michel Colle, médecin et auteur, secrétaire de l'Académie Montesquieu, est passionné de Bordeaux et de son histoire. A travers les archives, il évoque dans cet ouvrage la genèse et la fondation d'une société savante bordelaise qui fête ses 75 ans, ainsi que la personnalité attachante de son créateur, le docteur Jean-Max Eylaud.
20.00 €
9782846223294