Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article - bientôt disponible

9782350689142
Maisons d'Aure et du Louron
Une œuvre de La Maison du Patrimoine de Saint-Lary-Soulan
PDF
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782350689142, vendu 25 € et classé au rayon « Architecture, Urbanisme », publié le 08 décembre 2020 par les éditions Cairn, large de 240 millimètres pour 220 de haut et comportant 136 pages.
L'étude de la Maison de la vallée d'Aure et du Louron a permis d'appréhender dans une approche pluridisciplinaire comment l'humain a pu s'installer au plus profond de ces vallées et développer une activité pour subsister. L'architecture est la réponse à cette implantation audacieuse. Elle nous renseigne sur la capacité des hommes à s'adapter à la nature sauvage, à lutter contre le climat, à la difficulté des reliefs, et sa capacité à savoir tirer parti de chacune de ces difficultés. L'architecture nous dévoile, avec quelle intelligence, on a trouvé des solutions pour faciliter la vie quotidienne, avec quelle habileté on a installé une vie agréable. Car l'architecture vernaculaire loin d'être rustique et modeste, est au contraire, riche d'une expertise où chacun trouve sa place dans une hiérarchie, où le raffinement n'est pas un vain mot. Le décor est présent partout, chaque pièce de bois, chaque pierre est un sujet d'émerveillement. On ne peut qu'être impressionné par la perfection de cette organisation où l'activité agricole est gérée avec pragmatisme et l'unité de la vie familiale basée sur des règles strictes. Un modèle social où architecture répond aux attentes avec une précision hors du commun.
Ont participé à la création de cet ouvrage : La Maison du Patrimoine de Saint-Lary-Soulan (en coédition avec Cairn), le CAUE (Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement) des Hautes-Pyrénées, Pays d'art et d'histoire des vallées d'Aure et du Louron et le Parc National des Pyrénées.

Du même éditeur:

20.00 €
9782350689241
11.00 €
9782350689265
9.00 €
9782350689258
10.00 €
9782350687032
11.50 €
9782350687964
10.00 €
9782350685670
11.00 €
9782350688893
10.50 €
9782350688718
20.00 €
9782350688480
35.00 €
9782350688411
15.00 €
9782350688503
11.00 €
9782350688985
11.00 €
9782350688664
9.50 €
9782350688435
9.00 €
9782350687797
16.00 €
9782350689036
12.50 €
9782350688374
11.50 €
9782350689005
5.00 €
9782350688763
12.00 €
9782350689029

Dans le même rayon:

Gilles RAGOT
La Nouvelle-Aquitaine en 200 sites emblématiquesde l’architecture contemporaine. Le 1er ouvrage exhaustif recensant les constructions de la région de 1945 à 2000. Plus d’une centaine de communes représentées. Un large inventaire qui participe à la diffusion et au rayonnement de la culture architecturale néo-aquitaine. L’occasion de découvrir au sein d’un même livre les identités locales telles que les maisons basques, les villas balnéaires ou les échoppes bordelaises.
25.00 €
9791035307462
Yona Friedman, Sté(...)
Comment penser l'architecture dans un contexte social chamboulé?
Comment remettre la culture au cœur de la cité, et quelles sont les conséquences concrètes des 
mouvements citoyens sur l'architecture?
Est-il encore possible de penser une ville élaborée à 100% pour l'usager et ses besoins spécifiques 
malgré l'hégémonie des promoteurs immobiliers?
Autant de problématiques complexes abordées dans Utopies Concrètes, ouvrage d'entretiens entre 
deux architectes nourris par l'utopie, s'étant donné pour mission de penser la ville et l'habitat de 
demain.
Ensemble, ces deux architectes théoriciens imaginent le nouveau visage de la ville de demain.
Ils échangent autour des problématiques fondamentales qui constitueront les enjeux majeurs des 
années à venir.
A la lumière de leurs parcours singuliers, ils retracent un constat transversal et se livrent à une 
analyse critique de l'architecture contemporaine, mais également à un travail de décryptage des 
territoires et des mœurs, des usages, de la politique, de l'industrie et des conflits internationaux en 
passant par l'émergence du street art.
Spontanément, ils créent un projet à quatre mains sur les hauteurs de Petare à Caracas, en pensant 
l'extension du plus grand bidonville d'Amérique Latine, et échangent sur la nécessite capitale pour 
l'homme de se réapproprier ces espaces que le politique a négligés.
A partir de cette volonté d'extension sur le territoire à la manière des Villes Spatiales de Yona Friedman, 
Stéphane Malka propose une Ville Linéaire construite sur le mur de séparation Israélo-Palestinien. 
Repenser l'épaisseur d'un mur, habiter le No Man's Land au-dessus des murs qui séparent les peuples 
et progressivement pacifier une région entière, autant de projets qui tiennent à cœur à l'architecte 
engagé. Pour nourrir ses études, il sillonnera seul pendant plusieurs mois les routes perdues et les 
villages coupés par ce mur dressé entre la Palestine et Israël, de Hébron jusqu'à Jenin en passant
par Bethléem et Jérusalem.
25.00 €
9782919483785
Michel Adam, Élisa(...)
Michel Adam et Élisabeth Callède vous invitentà découvrir l’exceptionnelle ville de Cognac. En ces lieux, les découvertes se multiplient et les symboles se dévoilent et se renouvellent dans cette région charentaise célèbre pour son eaude- vie de vin. Une cité qui a connu plusieurs vies : médiévale, royale, commerciale. Si bien qu’aujourd’hui, les lieux portent encore les marques singulières de ses modes, ses savoir-faire, ses évènements marquants...Cognac, petite par sa taille, regorge de trésors de toutes sortes. Dans les vieilles pierres de ces monuments, son passé se devine… avec une lenteur toute charentaise.
29.90 €
9791035309312
Chantal Callais, F(...)
Après le succès de L’Échoppe de Bordeaux, Chantal Callaiscollabore avec le photographe Frédéric Ruault pour pousser la porte de l’histoire architecturale des échoppes bordelaises à travers un beau-livre prestige. L’échoppe est la maison emblématique de la ville de Bordeaux. Cette maison à rez-de-chaussée sur cave est construite essentiellement dans la seconde moitié du xixe siècle. Elle est encore aujourd’hui très appréciée des habitants qui l’occupent parfois « dans son jus » ou en modernisant l’intérieur, notamment en exploitant sa grande profondeur. Les quartiers qu’elle partage avec la maison à étage et quelques hôtels particuliers sont aujourd’hui inclus dans le périmètre du patrimoine mondial de l’UNESCO, posant la question de la préservation des paysages qu’elle compose, connus sous le nom de « ville de pierre ».
Chantal Callais est architecte DPLG et docteur en histoire de l'architecture. Elle enseigne le projet et l'histoire de l'architecture et de la ville à l'École nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux. Ses travaux de recherche, au sein de l'équipe GEVR, portent sur l'histoire de bâtisseurs, architectes ou non-architectes, et sur les modes de fabrication de la ville ordinaire.
39.90 €
9791035305536
Jean-Marc Depuydt
Édification à vocation purement fonctionnelle, dévolue à la distribution d’eau ? Cette première œuvre en France de Le Corbusier est en fait un laboratoire d’idées qui laisse entrevoir ses orientations architecturales… Dessiné en 1917 par le jeune Charles Édouard Jeanneret-Gris (connu plus tard sous le nom de Le Corbusier) à la demande de l’entrepreneur de travaux publics François Thévenot, le château d’eau est destiné à alimenter en eau la nouvelle propriété de ce dernier en construction à Podensac, le Domaine Chavat. De cet ouvrage purement technique, dévolu à la distribution d’eau, Le Corbusier fait de sa première œuvre en France, un laboratoire d’idées qui laisse entrevoir ses orientations architecturales. Conçu tel un phare, avec un toit terrasse offrant une vue privilégiée sur le territoire, le château d’eau remplira son office sur la propriété pendant plusieurs années. À partir de 1934, il desservira en eau potable les habitations du village, avant de tomber en désuétude. Il faudra attendre plus d’un demi-siècle pour que cette œuvre de jeunesse de Le Corbusier soit redécouverte à la fin des années 80. Une association, Le Groupe des Cinq, cherche alors à sauvegarder cette œuvre, oubliée de tous. Aujourd’hui le château d’eau est au centre de toutes les attentions depuis sa sélection parmi les monuments nationaux que la Mission Bern et la Fondation du patrimoine ont décidé de sauver.
Jean-Marc Depuydt, déjà auteur du livre sur le Domaine Chavat, publié en 2018 aux Éditions de l’Entre-deux-Mers, retrace maintenant, en l’illustrant de très nombreux documents et d’une riche iconographie, l’histoire, l’architecture, ainsi que le projet de restauration et de mise en valeur de ce château d’eau tout à fait exceptionnel, qui est un véritable monument historique.
18.00 €
9782371570405
Allen François Lederlin
L’architecture est-elle un sport de combat? 
Les deux textes composant ce roman évoquent des bâtisseurs, leurs rêves, leurs dessins, leurs illusions, leur solitude et leurs échecs ou réussites.
Requiem pour Jorn Utzon mêle à la saga d’une famille étroitement liée à l’histoire de l’Australie moderne, une lecture de la bouffonnerie tragique, ou ‘drama giocoso’, de la construction de l’opéra de Sydney, icône de l’architecture du vingtième siècle, due au crayon de Jorn Utzon. Aux prises avec l’hydre multiforme du pouvoir politique, ce gladiateur narcissique au statut de créateur messianique, est mis à mort, sur les accents mozartiens de Don Giovanni, dans l’arène du débat politique sous les yeux d’un peuple indifférent.
Le Cénotaphe de Newton, en première partie, en est la variation en miroir. Cette fable met en scène pour la construction d’un théâtre au XIXe siècle, la tradition du théâtre à l’italienne et l’héritage de Boullée et Ledoux, les deux grands architectes néoclassiques de l’époque révolutionnaire.L'architecture est-elle un sport de combat ? Les deux textes composant ce roman évoquent des bâtisseurs, leurs rêves, leurs dessins, leurs illusions, leur solitude et leurs échecs ou réussites. Requiem pour Jorn Utzon mêle à la saga d'une famille étroitement liée à l'histoire de l'Australie moderne, une lecture de la bouffonnerie tragique, ou « drama giocoso », de la construction de l'opéra de Sydney, icône de l'architecture du vingtième siècle, due au crayon de Jorn Utzon. Aux prises avec l'hydre multiforme du pouvoir politique, ce gladiateur narcissique au statut de créateur messianique, est mis à mort, sur les accents mozartiens de Don Giovanni, dans l'arène du débat politique sous les yeux d'un peuple indifférent.  Le Cénotaphe de Newton, en première partie, en est la variation en miroir. Cette fable met en scène pour la construction d'un théâtre au XIXe siècle, la tradition du théâtre à l'italienne et l'héritage de Boullée et Ledoux, les deux grands architectes néoclassiques de l'époque révolutionnaire.
Après Chambre de verdure, roman sur l'art français des jardins au XVIIIe siècle et Bright Yellow, roman sur la peinture de William Turner, Allen François Lederlin, architecte de formation, interroge à nouveau la création artistique.
18.00 €
9782848196879
Agathe Aoustin, Va(...)
Au premier coup d’oeil, la côte vendéenne peut paraître atypique et sans réelle homogénéité de style balnéaire. Ce qui rapproche ces villas, c’est leur capacité à refléter le soleil, les rendant visibles depuis l’océan. Un beau-livre présente avec goût la beauté des villas vendéennes, leur homogénéité, leurs matériaux, leurs histoires. En réalité, entre Noirmoutier, les sables, Saint-Gilles, c’est un formidable corpus de styles architecturaux qui se révèle.
Agathe Aoustin est docteure en Histoire de l’art, spécialisée dans l’étude de l’architecture de villégiature balnéaire. Sa thèse portait sur l’Urbanisme et l’architecture balnéaires de la Côte de Jade (1820-1975). Elle est attachée de Conservation du Patrimoine.
Valérie Chevillon, originaire de Challans, est opticienne. D’un concours de circonstances naît en 2013 sa passion pour la photographie. Attachée à mettre en valeur le patrimoine d’un littoral qui lui tient particulièrement à coeur. Ce projet lui a permis de découvrir de véritables trésors et d’ouvrir son esprit à toute la richesse et la diversité de l’architecture balnéaire vendéenne.
39.90 €
9791035305987
Emmanuel Mourier
L’architecture contemporaine a bouleversé le paysage urbain (destructions, transformations, incohérences) mais a aussi participé au caractère exceptionnel de Royan. Les projets d’architecture et d’aménagement doivent aujourd’hui plus que jamais prendre en compte la préservation du patrimoine. La vision de la modernité est influencée à Royan par le rapport à la ville, l’océan, la lumière. Ainsi, les espaces sont pensés non seulement pour valoriser le paysage mais aussi incorporer les éléments naturels de la vie quotidienne comme le levé du soleil.
Emmanuel Mourier est architecte DPLG, diplômé de L’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville. Il exerce à Paris. Il est également maître de Conférences en Théories et pratiques de la conception architecturale et urbaines, il enseigne à l’‘École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette. Inscrit à l’ordre des architectes, il est au sein de la CAUE 17 un conseiller en architecture.
15.00 €
9791035307455
Yann Werdefroy, Je(...)
Il y a bien longtemps qu il n y avait pas eu de travail sur l urbanisme et l architecture privée à La Rochelle. Peut-être n y en a-t-il jamais eu d une telle ampleur ? En effet, loin de se contenter de dépoussiérer et d enrichir les connaissances concernant le bâti du centre-ville, Jean-Louis Mahé s est aventuré dans les espaces inexplorés des quartiers de la commune. Il en ressort une étude novatrice expliquant toute l évolution urbaine de La Rochelle, depuis les maisons à pans de bois jusqu aux villas contemporaines, en passant par les hôtels particuliers, l influence balnéaire, l architecture éclectique, mais aussi l habitat populaire ou encore le logement social. L ensemble repose sur un corpus de plus de cent édifices, agrémenté des belles photos de Yann Werdefroy. C est assurément un événement pour un livre qui fera date et est appelé à devenir une référence de l histoire locale.Il y a bien longtemps qu’il n’y avait pas eu de travail sur l’urbanisme et l’architecture privée à La Rochelle. Peut-être n’y en a-t-il jamais eu d’une telle ampleur ? En effet, loin de se contenter de dépoussiérer et d’enrichir les connaissances concernant le bâti du centre-ville, Jean-Louis Mahé s’est aventuré dans les espaces inexplorés des quartiers de la commune. Il en ressort une étude novatrice expliquant toute l’évolution urbaine de La Rochelle, depuis les maisons à pans de bois jusqu’aux villas contemporaines, en passant par les hôtels particuliers, l’influence balnéaire, l’architecture éclectique, mais aussi l’habitat populaire ou encore le logement social. L’ensemble repose sur un corpus de plus de cent édifices, agrémenté des belles photos de Yann Werdefroy. C’est assurément un événement pour un livre qui fera date et est appelé à devenir une référence de l’histoire locale.
Yann Werdefroy, photographe et auteur, sillonne l’île de Ré de long en large. Journaliste pour la presse locale durant une dizaine d’années, il a également publié plusieurs livres consacrés à l’esthétique et au patrimoine de ce territoire. L’un de ces ouvrages a été primé en 2017 lors du salon du livre rétais. Installé à Sainte-Marie-de-Ré, il travaille pour des maisons d’édition, magazines et agences de communication en France et en Europe.
Aunisien d’origine, Jean-Louis Mahé est né en 1958. Spécialiste reconnu, il a déjà publié de nombreux ouvrages traitant de l’histoire de sa ville et des métiers de la mer.
39.90 €
9791035302542
Yann Werdefroy, Ch(...)
Royan est un témoin original de l'évolution de l'architecture de villégiature, des années 1850 à nos jours. Les constructions éclectiques du xixe siècle y côtoient les créations des années folles et les maisons d'inspiration brésilienne des années 1950. La sélection de plus de 80 villas a été difficile et ne saurait être exhaustive. Elle invite cependant à la découverte de la station balnéaire charentaise, en montrant la diversité formelle et stylistique qui s'exprime dans l'architecture domestique royannaise.
Yann Werdefroy, photographe et auteur, sillonne l'île de Ré de long en large. Journaliste pour la presse locale durant une dizaine d'années, il a également publié plusieurs livres consacrés à l'esthétique et au patrimoine de ce territoire. L'un de ces ouvrages a été primé en 2017 lors du salon du livre rétais. Installé à Sainte-Marie-de-Ré, il travaille pour des maisons d'édition, magazines et agences de communication en France et en Europe.
Charlotte de Charette est responsable du service du patrimoine de la Ville de Royan. Docteur en histoire de l'art, elle a soutenu une thèse sur l'art roman espagnol en 2014. Après plusieurs années d'enseignement à l'université Bordeaux-Montaigne, et à l'ICART, école du management de la culture et du marché de l'art, elle a travaillé dans les grands vins du Bordelais. En 2011, elle a passé le concours d'animateur de l'architecture et du patrimoine à Royan. Elle s'occupe depuis de la mise en valeur de l'architecture de la ville, par la mise en place d'animations, d'expositions, de visites guidées ou de publications. Elle est l'auteur de plusieurs articles sur le patrimoine architectural royannais.
39.90 €
9791035302535
Chantal Callais, T(...)
Cette histoire de Bordeaux retrace les grandes périodes marquant l'évolution de la ville et de son architecture. Bordeaux, port de la Lune, a la réputation d'offrir des paysages homogènes grâce au goût de ses habitants pour les écritures architecturales classiques et néoclassiques et surtout grâce à l'usage généralisé de la pierre auquel elle déroge rarement jusqu'au milieu du XXe siècle, même pour les constructions modestes. Pourtant, la ville a contribué à tous les mouvements urbains et architecturaux de l'Antiquité jusqu'à nos jours, notamment ceux des XXe et XXIe siècles, parfois de façon discrète, parfois avec une conviction qui a abouti à des opérations exceptionnelles. La reconnaissance en juin 2007 par l'Unesco d'une grande partie de la ville comme patrimoine de l'humanité a incité les édiles à mettre en place des dispositifs de réflexion et de conseils pour que les créations contemporaines s'inscrivent harmonieusement dans les paysages hérités.Cette histoire de Bordeaux retrace les grandes périodes marquant l'évolution de la ville et de son architecture. Bordeaux, port de la Lune, a la réputation d'offrir des paysages homogènes grâce au goût de ses habitants pour les écritures architecturales classiques et néoclassiques et surtout grâce à l'usage généralisé de la pierre auquel elle déroge rarement jusqu'au milieu du XXe siècle, même pour les constructions modestes. Pourtant, la ville a contribué à tous les mouvements urbains et architecturaux de l'Antiquité jusqu'à nos jours, notamment ceux des XXe et XXIe siècles, parfois de façon discrète, parfois avec une conviction qui a abouti à des opérations exceptionnelles. La reconnaissance en juin 2007 par l'Unesco d'une grande partie de la ville comme patrimoine de l'humanité a incité les édiles à mettre en place des dispositifs de réflexion et de conseils pour que les créations contemporaines s'inscrivent harmonieusement dans les paysages hérités.
Chantal Callais est architecte DPLG et docteur en histoire de l'architecture. Elle enseigne le projet et l'histoire de l'architecture et de la ville à l'École nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux. Ses travaux de recherche, au sein de l'équipe GEVR, portent sur l'histoire de bâtisseurs, architectes ou non-architectes, et sur les modes de fabrication de la ville ordinaire.
Thierry Jeanmonod est architecte, urbaniste et diplômé de sciences politiques. Il est enseignant-chercheur à l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux, membre de l’équipe de recherche GEVR, associé à ADES/UMR 5185-CNRS (Université de Bordeaux 3). Ses travaux de recherche portent sur les phénomènes d’urbanisation et leurs contextes. Co-auteur de plusieurs ouvrages sur Bordeaux et son patrimoine, il a également obtenu le prix du livre d’architecture délivré en 2003 par l’Académie d’architecture, pour l’ouvrage L’Invention d’une ville, Royan années cinquante.
20.00 €
9791035301880
Collectf
Comme un manteau d’arlequin… Le regard d’un artiste s’est posé sur les maisons des Landes, sujets emblématiques d’un paysage et d’une culture. La maison d’habitation est, dans sa diversité, une expression de la pluralité d’un territoire. La zone forestière est, par excellence, le domaine des constructions de bois et de torchis où l’auvent est omniprésent. La zone littorale se caractérise par l’apparition de briques fougères, de façades sans auvent aux liens croisés. La Chalosse se distingue par l’apparition de la pierre, de toits à deux pentes et de murs d’argile et de galets. Réduire le département à seuls trois types de construction, c’est méconnaître la diversité géographique de ce vaste territoire. Il faut donc éviter toute présentation simpliste et bien considérer qu’une même construction de bois, par exemple, dispose de particularités qui sont le génie propre des charpentiers de telle petite région. Les maisons présentes dans cet ouvrage sont les témoins attachants et toujours vivants de la profonde originalité de ce département, pluriel et singulier. Le propos de l’artiste est de montrer la diversité, la richesse et la multitude de personnalités architecturales singulières. En pointant chaque détail méticuleusement repéré sur le dessin, en reprenant chaque trace originale du bâtiment observé, il atteint paradoxalement une impression générale d’unité que la mise en couleur par Francine Callède confirmera. Pour réaliser ce livre, Dominique Duplantier a sillonné l’ensemble du département des Landes. Sa connaissance approfondie de ce territoire l’a guidé dans une approche curieuse, celle d’un amoureux. Il ne s’agit pas d’une recherche systématique mais plutôt d’un appel esthétique d’un inventaire subjectif, composé au gré des impressions du regard, au gré des sensations. Jean Tucoo-Chala présente les caractéristiques essentielles de l’habitat traditionnel du département des Landes et rappelle les recherches ethnographiques passées. Denis Caniaux a écouté murmurer les tuiles, les poutres, les torchis, les murs de galets. Les enduits à la chaux sont bavards pour le promeneur qui fait silence et devient un lecteur attentif.
Dominique Duplantier a installé son atelier de dessins à Ondres (dans les Landes donc) il y a plus de 30 ans. Parallèlement à une oeuvre personnelle, il a mis au point une technique de représentation axonométrique des villes et à ce titre a participé à l’illustration des guides Gallimard et collabore régulièrement avec des nombreux éditeurs, magazines et sociétés de cartographie. Il est l’auteur aux Éditions Cairn de Maisons du Pays Basque, Bordeaux, les rues du centre historique et aux Éditions Koegui, Bayonne, ville d’art et d’histoire. Depuis plus de 20 ans, Francine Callède, participe avec talent à la réalisation et à la mise en couleurs des plans et dessins de Dominique Duplantier. De 1969 à 2008, Jean Tucoo-Chala a travaillé au Parc naturel Régional des Landes de Gascogne, en tant que Conservateur de l’Écomusée de La Grande Lande, où il a constitué des collections de biens immobiliers,mobiliers, fongibles et immatériels. Denis Caniaux, Urbaniste, il a travaillé à la réhabilitation de plusieurs centres villes historiques, comme Bayonne et Bordeaux. Il est l’auteur d’une anthologie de poétique urbaine, les Villes de papiers, parue en 2004 aux éditions Confluences.
49.00 €
9782350686578
Michel Houdiard
Couverture et quatrième indisponibles !
20.00 €
9782356921260
Philippe Cachau
Situé au bord de la Vienne, le château des Ormes fait partie des monuments majeurs de la région. Son histoire commence au XVe siècle avec la famille de Marans, puis s’enrichit au fil des siècles. Il est aujourd’hui constitué de bâtiments réalisés par de célèbres architectes tels que Meusnier, De Wailly et Coulomb, et forme un ensemble architectural remar- quable. Haut lieu du siècle des Lumières grâce à la famille Voyer d’Argenson, le château reçoit un grand nombre d’auteurs, de philosophes... ainsi que d’éminents membres de la Cour de Versailles. Il fût également un site majeur du cheval en France comme en témoigne sa magnifique grange-écurie. Le château est entouré d’un vaste parc, d’un jardin en terrasse sur la Vienne et de l’ancien bourg des ormes dominé par sa grande église néo-romane.
Philippe Cachau est docteur en histoire de l’art, chercheur , conseiller et chargé de communication du Patrimoine. L’Inventaire recense, étudie et fait connaître le patrimoine historique et artistique de la France. Les Par- cours du Patrimoine, conçus comme des outils de tourisme culturel, sont des guides sur les chemins de la découverte.
8.00 €
9782367461038
Christian Lhuisset
L’architecture rurale en Languedoc et en Roussillon est la réédition, sous le même titre, d’un ouvrage fondateur pour la connaissance de nos territoires, écrit en 1980 par Christian Lhuisset. Au cours des âges, au quotidien, de la mer à la montagne, des hommes et des femmes ont ancré dans ces terres leurs lieux de vie. La maison, le mazet, le casot, la cabane, le mas, la métairie, la casa… ont donc structuré peu à peu les relations humaines et les paysages en fonction des activités économiques, sociales et culturelles. C’est cette belle histoire sur la longue durée qui nous est contée ici, celle des savoirs, des techniques, des matériaux, des équipements, du mobilier, de l’utilisation de l’eau et du vent, de l’art de construire, de se construire. Près de 700 photos, plans et dessins sont les témoignages du génie et de l’ingéniosité des bâtisseurs anonymes qui nous ont précédés et dont nous occupons encore parfois les lieux. Textes et visuels s’unissent pour dire toute la qualité et l’esthétique de l’expression architecturale rurale occitane et catalane dont nous avons hérité et que nous avons le devoir de transmettre.
Animé qu’il fut par une passion vraie pour l’histoire des hommes et des femmes de nos pays, Christian Lhuisset offre encore et toujours à ses lecteurs la beauté simple du monde.
40.00 €
9782849741627
Frederic Sartiaux
Couverture et quatrième indisponibles !
34.00 €
9782878255034
Viollet Le Duc
Ce livre reproduit textuellement le rapport présenté par Eugène Viollet-le-Duc au Gouvernement Impérial. Celui-ci révéla le grand intérêt historique et artistique qu'offre la Cite de Carcassonne et décida de sa conservation. En rédigeant son rapport il s'est surtout attaché à mettre en lumière l'importance du monument et l'utilité de sa restauration au point de vue national. Cette présente édition a été conçue de manière à ce que le touriste trouve aisément la description générale et suivie des éléments (enceinte extérieure, enceinte intérieure, le château, église de Saint-Nazaire..) qu'il veut visiter mais le texte du génial architecte a été scrupuleusement respecté. Le lecteur y trouvera également un guide-itinéraire de la visite des monuments de la Cité.
13.00 €
9782350681863
John Ruskin
Couverture et quatrième indisponibles !
25.00 €
9782356920546
Raphael Tassin
Couverture et quatrième indisponibles !
22.00 €
9782878254693
Calais Chantal
Tout le parcours d’un architecte Deux-sévrien
de renom, des ses études à Polytechnique
jusqu’à sa mort, en 1864.
Ce professionnel a connu un parcours hors
du commun, prenant part à de grands
événements nationaux, participant par
exemple à « l’aventure des Monuments
historiques ». C’est à 26 ans qu’il est nommé
architecte départemental dans ses Deux-
Sèvres natales, travaillant notamment avec
Prosper Mérimée. Pour lui commence alors
sa grande carrière d’architecte du gouvernement
qui le conduira vers les plus hauts
sommets de la hiérarchie.


Chantal Callais est architecte DPLG et docteur en histoire
de l’architecture. Elle enseigne le projet et l’histoire
de l’architecture et de la ville à l’École nationale supérieure
d’architecture et de paysage de Bordeaux. Ses
travaux de recherche porte sur l’histoire des bâtisseurs,
architectes ou non-architectes, et sur les modes de fabrication
de la « ville ordinaire ».
27.38 €
9782845617032