SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Fiche article - bientôt disponible

9782364524248
Noosphère 5
Une œuvre collective
PDF
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782364524248, vendu 11 € et classé au rayon « Christianisme », publié le 1er avril 2019 par les éditions Saint-Léger, large de 240 millimètres pour 160 de haut et comportant 80 pages.
Une revue pour savoir plus une pensée pour être plus

Du même éditeur:

22.00 €
9782364525191
12.00 €
9782364524729
18.00 €
9782364524279
9.00 €
9782364525221
9.00 €
9782364525610
22.00 €
9782364525054
12.00 €
9782364523258
20.00 €
9782364525276
14.00 €
9782364525344
20.00 €
9782364522435
20.00 €
9782364525436
24.00 €
9782364524668
22.00 €
9782364523906
19.00 €
9782364525306
18.00 €
9782364524767
17.00 €
9782364523265
14.00 €
9782364523593
18.00 €
9782365472531
22.00 €
9782364525368
16.00 €
9782364525030

Dans le même rayon:

Valerry D.A. Wilson
La plupart des textes de ce livre s’articulent autour de la compréhension des Pères sur les problématiques relatives à l’être humain, à la personne humaine, aussi bien dans sa composition (corps, âme, esprit) que dans son identité d’« être » créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, voulu par Lui, aimé par Lui. Ainsi, partant de saint Irénée de Lyon et surtout de sa conception de la récapitulation christo-centrique, l’auteur a tenté de recentrer la réflexion sur le mystère du Christ, Fils de Dieu et Sauveur en montrant la pédagogie de Dieu qui se décline depuis Adam et Ève jusqu’à Jésus et Marie comme une marche voulue par Dieu, le long des siècles, jusqu’à l’accomplissement du salut apporté par le Dieu fait chair qui vient restaurer l’humanité entière.Les Pères évoqués dans cet ouvrage sont Irénée de Lyon, Origène, Tertullien, Grégoire de Nysse, saint Augustin et Grégoire le Grand. Ils sont grecs et latins. Ils représentent diverses épo-ques de la période patristique. Ils sont aussi les Pères assez bien connus pour leur réflexion sur l’homme, sur l’Église, sur le Christ. Avec eux, allons à la redécouverte de l’anthropologie chrétienne.
Valerry D. A. WILSON est béninois, prêtre du diocèse de Luçon. Il est en charge du pèlerinage des jeunes à Lourdes. Après avoir obtenu un Master en Philosophie, un Master en Histoire du Christianisme et une Licence Canonique en Théologie dogmatique, il prépare actuellement un Doctorat en Philosophie à l’Université Catholique de Lyon et un Doctorat en Théologie à l’Université de Lorraine.
18.00 €
9782364524743
Soeur Marie-Madele(...)
La prière du Fils est notre trésor. Comment passer à côté sans la laisser murmurer sa saveur, sans en recevoir son essence, sans en goûter sa ferveur ? Jésus a livré son testament en partageant les mots de son cœur à cœur avec le Père. En fille, en héritière, en co-héritière de l’amour de Dieu, l’auteure tente d’ouvrir des sillons et de les creuser, « chemin faisant », au gré de la lectio et des résonances liturgiques. Chaque demande du Notre Père est visitée à l'école de la vie fraternelle reçue comme un laboratoire, une prophétie, une promesse. Chacun est invité à aller comme il est, là où il est, en cordée, à la rencontre du Père. Tous appelés au bonheur de devenir fils, filles, frères et soeurs universels non en récitant une prière, mais en vivant le Notre Père
Soeur Marie-Madeleine Caseau, aujourd'hui Présidente de la Congrégation des Bénédictines de sainte Bathilde et prieure de Vanves, a été, pendant plusieurs années, responsable des Oblats et hôtelière au Prieuré de Saint-Thierry (Reims). Elle a ainsi accompagné de nombreux laïcs dans leur quête de Dieu et a pu réaliser la nécessité de donner à chacun des outils pour qu'il trouve son chemin de vie et de bonheur et y persévère. Conduire au Christ et rendre libres sous le regard de Dieu ont été ses seules convictions profondes.
15.00 €
9782364524545
Jean-Jacques Riou
« J'aurais beau être prophète, avoirtoute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu et toute la foi à transporter les montagnes, s'il me manque l'Amour, je ne suis rien » (1 corinthiens 13, 2).
Avant Saint Paul, Nicodème, maître en Israël, avait bien compris cela, puisqu'il s'est levé en pleine nuit pour se rendre chez Jésus. Osons le dire: par amitié ! Nicodème a pris sa lampe pour s'éclairer dans les ruelles sombres de la ville et comme les vierges prévoyantes des évangiles, sa lampe ne s'est pas éteinte. Car il avait dans son âme d'immenses réserves d'humilité ... celle de savoir que sa connaissance et même sa foi étaient insuffisantes, non seulement pour lui ... mais également pour Dieu ! Nicodème l’a compris qu'il lui fallait oser La Rencontre. La Rencontre personnelle avec Jésus. Et que dans sa liberté, lui seul pouvait le décider.
Aujourd'hui, cher lecteur, la décision t'appartient : laisserastu Jésus te dire, comme à ceux qui prétendaient être ses fidèles disciples et agir en son nom : Je ne te connais pas ! (Mathieu 7, 22)
Jean-Jacques Riou est né en 1958 à Roscoff (Finistère). Il est marié et père de deux enfants. Il a une petite fille âgée de 5 ans. Il a été secrétaire militaire dans la Marine Nationale à Toulon de 1979 à 1982.. Il est entré dans l'Administration Pénitentiaire en 1983 comme éducateur pénitentiaire. Il a monté en 1997 un raid à la rame de 23 heures de Cherbourg au Havre avec la participation de 12 détenus, sur deux yoles de mer construites en prison par des détenu Il a été président de l'association CAP JUBY, qui a permis à un détenu de voler en solo en parapente motorisé.
Au niveau religieux, suite à une rencontre personnelle avec l'abbé Pierre, 3 semaines avant sa mort, il a créé un accueil dans la petite église d'Esteville à destination des pèlerins qui se rendent sur la tombe de l'abbé Pierre. Il a animé de 2010 à 2017 un groupe de prière Miséricorde Divine à Rouen. Il anime le Rosaire sur la paroisse St Paul de La Roche sur Yon depuis cette année. Fruit de ces sept années d'animation, il a publié «Il a su prendre Jésus par le Coeur, la Patience de Dieu seraitelle sans limite? », préfacé par Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen.
15.00 €
9782364524569
Philippe-Guy Charrière
« Yves Nicolazic, ne crains point.« Me zo Anna, mamm Mari» : je suis Anne, Mère de Marie. Dis à ton Recteur que dans cette pièce de terre que vous appelez le Bocenno, il y a eu autrefois même avant qu'il y eût ici aucun village, une chapelle dédiée à mon nom. Il y a 924 ans et six mois qu'elle a été ruinée. Je désire qu'elle soit rebâtie et que tu prennes ce soin parce que Dieu veut que j'y sois honorée ». C’est ainsi que la dame qui apparaît à Yvon Nicolazic, paysan breton, se fait connaître dans la nuit du 25 au 26 juillet 1624.
Pourquoi une neuvaine avec Yvon Nicolazic (15911645), dont on projette d’implanter la statue dans La Vallée des Saints, à Carnoët ? Peutêtre parce qu’aucune n’avait encore été réalisée concernant ce personnage dont la cause de béatification est introduite à Rome depuis quelques décennies. Le livret a été conçu pour être accessible à tous.
On y trouvera des prières basiques en français et en latin, qui serviront au fil de la neuvaine. Une rare biographie de Nicolazic, écrite par un bénédictin du XVIIème siècle originaire de Rennes, Dom Alexis Lobineau (16671727), permet à chacun de découvrir le voyant et les apparitions dans un contexte proche de l’époque des apparitions. Chaque jour de la neuvaine nous offre, outre la reprise d’une prière pour demander à Dieu la béatification d'Yvon Nicolazic (due à Monseigneur Gourvès, évêque émérite de Vannes), un court passage concernant Nicolazic, un extrait de texte d’un auteur spirituel plus ou moins contemporain des faits (Pierre de Bérulle, Mère Mectilde du Saint Sacrement, saint Vincent de Paul, etc.). En fin d’ouvrage ont été signalées quelques dévotions chères à Yvon Nicolazic autour de l’eucharistie, du chapelet (une méthode complète est ici proposée si besoin est), sainte Anne, les prières pour les défunts, ces deux derniers points étant assortis de récits de miracles.
Régulièrement, des notes de bas de pages indiquent au lecteur les références qu’il pourrait désirer.
L’ouvrage se veut un hommage au monde paysan, et plus particulièrement à ces paysans qui se suicident chaque année dans une indifférence quasi générale.
Philippe-Guy Charrière est maître ès arts de l’Institut Catholique de Paris et diplômé de troisième cycle de l’Université de Poitiers en histoire des sociétés et religions. Il enseigne actuellement l’histoiregéographie en Bretagne.
Passionné d’histoire, il est l’auteur de plusieurs articles, d’études variées et d’ouvrages religieux de vulgarisation dont une neuvaine coécrite avec son épouseainsi que d’un roman jeunesse en lien avec l’histoire de la Bretagne, Le Parchemin du Pays d’Auray.
10.00 €
9782364524644
Collectif
« Heureux, vous les pauvres » (Lc 6, 20). Cette béatitude affirmée par le Christ peut revêtir, pour l’homme contemporain, une contradiction intrinsèque : comment peut-on être pauvre et heureux ? Le vrai bonheur dépendrait-il de notre compte en banque ? A quoi ou à qui associons-nous notre bonheur ? Et en proclamant ainsi cette béatitude, à quelle pauvreté le Christ se réfère-t-il ? Le terme de pauvreté recouvre une multitude de réalités : de la pauvreté subie à la pauvreté choisie, de la pauvreté économique à la pauvreté spirituelle en passant par toute une palette d’autres pauvretés. Il est donc nécessaire de nous arrêter sur le sens même de ce mot. Nous découvrirons ainsi que reconnaître sa pauvreté c’est permettre au Christ de nous rejoindre en notre humanité. Le thème de la Session Sainte-Odile 2019, « Nos pauvretés entre fragilités et richesses », souhaite nous interpeller sur nos pauvretés et nos richesses et nous aider à prendre conscience que, quelles que soient nos richesses, nous souffrons tous de pauvretés et que tous nous quémandons l’aumône d’autrui.
14.00 €
9782364524262
Père Marie Antoine(...)
N'a-t-on pas tout dit, tout écrit, tout publié sur sainte Bernadette Soubirous ? C'est sans compter avec le Père Marie-Antoine, celui qu'on appelait le «Grand apôtre de Lourdes» qui «aidait la Sainte Vierge à faire ses miracles». Il a connu Bernadette, elle a reçu la communion de ses mains. Il s'en est fait le défenseur confiant quand on parlait de l'enfermer au cachot. Et il a obéi à l'Immaculée en entraînant à Lourdes, lors de ses missions, les premiers pèlerinages et tant d'autres durant trente ans, inventant pour eux processions et chemins de prière et de conversion. On trouvera ici, complétés par une chronologie précise et détaillée jusqu'à sa mort en 1879, année où le livre a paru, les grands moments de la vie de Bernadette comme ceux de sa vie cachée sous le voile des Soeurs de Nevers. On trouvera les sentiments qui ont habité Bernadette qui les vécut intensément, et comment les Apparitions de Lourdes et le personnage de la jeune sainte ont été appréhendés par ses contemporains. Cela, dans une intimité où nous plonge le missionnaire, grand connaisseur du coeur humain confronté un jour ou l'autre à Dieu. Ce texte, qui aurait pu, en son temps, faire l'objet d'un fait divers, est publié pour la première fois sous le nom de son auteur.
18.00 €
9782365472470
Père patrice Gourier
À une époque où nombre de personnesmettent en avant l’animalité de l’homme et l’humanité de l’animal, il est important de rappeler avec le père maurice Zundel, que non seulement l’homme est le somm et de la création, mais qu’il est l’espérance de Dieu.
pour répondre à cette espérance, nous a vons besoin de Dieu, mais Dieu a besoin de nous.
La vie spirituelle, dans ses premières phases, est, selon les anciens, une invitation pour chacun d’entre nous à ne pas baisser les bras mais à désirer de tout son coeur tendre vers Dieu.
Écoute et ouverture du coeur sont les prémices d’une transformation intérieure que Dieu portera à sa perfection quand il le souhaitera.
Ce modeste ouvrage est le fruit de l’imprégnation de la Parole de Dieu lue et commentée dans le con texte de notre vie quotidienne. n’opposons pas, en eff et, ce qui ne fait qu’un mais prenons les moyens, avec l’aide de Dieu de grandir avec Lui, humainement et spirituellement.
Patrice Gourrier, prêtre et psychologue, dirige actuellement à la demande de Mgr Wintzer, Archevêque de Poitiers, un centre de méditation au coeur de l’abbaye bénédictine Sainte-Croix.
Attentif aux nouvelles attentes spirituelles, il s’adresse dans un langage contemporain et sans formule toutes faites, à tous ceux et celles qui ont une quête intérieure, désireux d’y répondre en se mettant à la suite de Jésus Christ.
Patrice Gourrier, né le 16 avril 1960 à Paris1, est un prêtre catholique, psychologue clinicien, éditeur, écrivain et chroniqueur Français.
17.00 €
9782364524996
Collectif
: Va, François et répare ma maison ! Cette demande du Christ à saint François d’Assise au 13e siècle ne cesse de résonner encore aujourd’hui dans le cœur de ceux qui tentent d’unifier leur vie, d’allier toute la profondeur d’une vie spirituelle avec les contingences de la vie humaine dans des sociétés où Dieu est parfois méprisé, tourné en dérision, ou pire encore, victime d’indifférence totale. Que ferait saint François à notre époque ? Comment réparerait-il notre “maison commune“ si abîmée par le péché, la négligence, l’individualisme, l’instabilité ?Ce livre offre les passages les plus importants d’un ouvrage publié en 1909 par l’abbé Louis Le Roux de Bretagne, fondateur des Franciscaines Réparatrices de Jésus-Hostie, La Vie Réparatrice, mais ravivés ainsi qu’éclairés par des extraits de l’encyclique du Pape François, Laudato Si’. La spiritualité de la réparation, assez méconnue voire peu attrayante de nos jours, nous entraîne cependant dans l’union au Christ Rédempteur et se veut un appel à une vie d’amour fondée sur l’Amour même de Dieu.
12.00 €
9782364524286
Abbé Louis Le Roux(...)
Le christianisme n’est pas seulement une doctrine, il est aussi, il est surtout une vie ; cette vie est en nous, mais elle n’est pas de nous, elle nous vient de Dieu par le Christ. Le vivant seul agit sur le vivant. C’est pourquoi le Seigneur est resté parmi nous. La Croix sur laquelle il semble endormi ne fait que dominer l’autel où l’Amour continue de s’offrir et, de l’autel, il descend jusqu’à chacun de nous pour lui communiquer sa Vie, sa grâce, ses vertus, sa sainteté. Sur cet autel ne s’offre pas seulement le Chef de l’humanité : les membres du Corps mystique ne doivent faire tous qu’une seule hostie.
Ce livre qui exhorte à la vie intérieure rappelle qu’on ne sauve les âmes et le monde tout entier qu’en se sanctifiant soi-même. Aucun bien solide durable ne peut se faire que sous l’influence de la grâce ; il faut s’en remplir pour la communiquer. Les Saints, tels saint François d’Assise vu sous l’angle de sa spiritualité réparatrice, sont les seuls sauveurs des sociétés malades, les seuls réparateurs du mal qui perd les âmes et ils ne remplissent cette mission que parce qu’ils sont unis au Christ Rédempteur.
Monsieur l’abbé Louis Le Roux de Bretagne est né à Douai le 14 septembre 1836. Ordonné prêtre en 1860 il fut d’abord vicaire à Sainte-Clotilde et envoyé ensuite à la Madeleine. Loin de rechercher la prédication, il se donnait de préférence à la direction spirituelle dans laquelle il excellait. Depuis longtemps une pensée s’était emparée de son esprit : la nécessité de réparer les outrages faits à Dieu et d’arrêter les ravages exercés dans les âmes par le mal. Il forma un petit groupe de femmes partageant leur temps entre l’adoration réparatrice et l’évangélisation des jeunes du peuple. L’œuvre se développa vite et fut mise sous le patronage de saint François d’Assise. Elle déboucha sur la naissance d’une congrégation en 1834, les Franciscaines Réparatrices de Jésus-Hostie.
12.00 €
9782364524224
Yohan Picquart
Un éclaircissement complet sur la figure du mal
La figure de l'Antéchrist hante l'imaginaire collectif de nombreux croyants depuis des millénaires. Pour certains, l'Antéchrist serait une mystérieuse figure, mi humaine, mi diabolique, qui chercherait à s’emparer du monde et des esprits à la fin des temps, quelques années avant l'avènement du Christ. Un individu séduisant, fascinant, mais monstrueux.Pour beaucoup, elle représente le symbole, à travers l'Histoire, de tous les collectifs d'individus, systèmes idéologiques et toutes les forces qui ont essayé de s'opposer à Dieu et au règne du Christ.
Deux mots apparaissent de manière constante : « anti- christ » et « anté-christ ». Ces deux termes se rapportent à cette même figure. Etymologiquement, Anti-christ signi-fie «contre le Christ» et Anté-Christ «avant le Christ». Cette figure serait donc à la fois l’inverse de Jésus-Christ mais aussi celle qui le précède de près, en le singeant.
Nombre de personnalités ont été assimilés à l'Antéchrist au cours de l'Histoire et les interprétations, nombreuses, varient selon les confessions et les traditions théologiques.
Que dit l'Église? Que dit la Bible à ce sujet? Qu'ont écrit les grands théologiens sur la question? L'objet de cet ouvrage est de proposer, sans prétendre à l’exhaustivité, un regard chrétien sur le sujet, depuis les écritures saintes aux révélations et prophéties reconnues par la Tradition catholique, en passant par les pères, docteurs de l'Eglise, papes et saints des premiers temps à aujourd’hui.
18.00 €
9782364524330
Collectif
La conviction qui anime ce livre peut trouver sa formulation dans ce proverbe africain : « Quand le rythme du tamtam change, les pas de danse changent ». N’estce pas d’ailleurs une autre manière d’envisager le « A vin nouveau, outres neuves » de l’Evangile ? Une chose est claire : plus que jamais, la Vie religieuse est entrée dans l’ère de l’interculturalité et de l’internationalité. Cette nouvelle donne oblige à penser la Vie religieuse sous le mode du rhizome.
Le rhizome est une racine démultipliée, étendue en réseaux dans la terre, sans qu’aucune souche y intervienne en prédateur irrémédiable. Dans un modèle rhizomique, tout élément peut influencer un autre élément de sa structure, peu importe sa position ou le moment, et ce, de manière réciproque. L’image du rhizome invite à envisager la Vie religieuse dans sa forme et dans son fond, comme un effort des imaginaires de plusieurs peuples pour tendre vers l’infini qu’est Dieu qui, luimême, n’est pas enraciné, mais enrhizomé.
C’est dans ce sens que les auteurs de ce livre envisagent la Vie religieuse, non pas comme un principe de connaissance, mais comme une manière d’expérimenter le réel, d’aborder la vie, à partir de lieux multiples, et cela donne de beaux fruits. L’histoire de chaque famille religieuse doit désormais être écrite en présence de plusieurs cultures pour laisser la place à d’autres possibles qui participent à l’élargissement de notre vision des formes de vie consacrée à Dieu au service des hommes.
20.00 €
9782364524347
Valerry D. A. Wilson
Valerry D. A. Wilson, béninois, prêtre du diocèse de Luçon et vicaire en paroisse, est en charge du pèlerinage des jeunes à Lourdes. Après avoir obtenu un Master en Philosophie, un Master en Histoire du christianisme et une Licence canonique en Théologie dogmatique, il prépare actuellement un Doctorat en Philosophie à l’Université catholique de Lyon et un Doctorat en Théologie à l’Université de Lorraine.
20.00 €
9782364524323
Fernando Rielo et (...)
Marie-Lise Gazarian a rencontré Fernando Rielo dès 1980 et nous rend témoins privilégiés d’entretiens qu’elle a menés avec lui de 1989 à 1993 autour de trois axes : sa vie, sa poésie et sa pensée. « Leur conversation nous fait découvrir un spirituel de haute volée, un humaniste d’une grande culture et un philosophe original » (extrait de la préface du cardinal Vingt-Trois). Dans une première partie, il évoque l’amour pour le Père Céleste vécu dès sa plus tendre enfance, l’expérience fondamentale du jour de ses 16 ans –l’appel à être saint comme Lui est saint–, mais aussi sa rencontre avec le Christ au moment de sa première communion, en pleine guerre civile, et celle avec l’Esprit Saint alors qu’il est novice chez les Rédemptoristes. La partie suivante permet au lecteur de goûter, « grâce aux extraits empreints de lyrisme, une poésie mystique authentique qui ne se contente pas de considérer Dieu comme un thème, mais qui évoque l’union et le dialogue entretenu avec Lui » (ibid.). Fernando Rielo présente dans une dernière partie la métaphysique comme la science qui traite du « Modèle absolu » et l’anthropologie comme la science qui explique l’action divine dans l’être humain, « action agente » qui n’est pas sans l’« action réceptive » de la personne humaine.
ernando Rielo Pardal (Madrid, 1923 – New York, 2004), humaniste et philosophe espagnol, poète mystique et métaphysicien, est le fondateur, en 1959, de l’Institut Id du Christ Rédempteur, Missionnaires Identès.Marie-Lise Gazarian-Gautier est un auteur français, professeur de littérature hispanique à l’Université Saint John, critique littéraire et experte dans l’art de l’entretien. Elle a composé une quinzaine d’ouvrages.
20.00 €
9782364524255
Samir Mégally
Voici un véritable témoignage historique et spirituel d'un copte chrétien qui trace avec sincérité son itinéraire sous forme littéraire lors de son séjour de cinq ans au séminaire copte du Caire. « C'est un long parcours destiné à libérer mon esprit du sectarisme, du fanatisme et de l’ignorance qui rongeaient mon âme ».
 C'est aussi un voyage passionnant à travers le temps et l'espace des coptes qui ont été réprimés et marginalisés dans leur propre pays pendant 2 000 ans, à cause de leur foi. Ils ont été considérés comme des citoyens de deuxième zone, déjà sous les Romains et les Arabes, et jusqu'à nos jours. « Vers ses réservoirs profonds où dorment le sang et les larmes du peuple », comme l’écrivait Baudelaire. Pour distinguer les coptes de tous les autres citoyens, des vêtements spéciaux leur étaient imposés.
 La persécution sauvage continue inexorablement jusqu’aux deux derniers attentats de Daech le 25 mai 2017 et le 3 novembre 2018. Le bilan a été lourd : 36 morts et 32 blessés, tombés sous les balles des terroristes. Cependant, les coptes restent debout, la tête haute, malgré l'atmosphère de mépris qui les entoure. Ces sont des êtres bénis : « Béni soit mon peuple d'Égypte ». « J'appelle mon fils d’Égypte ».
Samir Mégally est professeur, auteur de plusieurs récits et artiste peintre. Il est le fondateur du Café Littéraire, du Café Psycho et de deux Salons du Livre dans la ville de Brétigny-sur-Orge.
18.00 €
9782364524293
Michaëlle Domain
«De façon inattendue et contradictoire, le décès de mon fils m’a renvoyée à la demande que j’avais faite à l’âge de cinq ans. À l’occasion d’une promenade familiale dans la forêt de Mervent, en Vendée, je suis tombée à genoux dans une grotte où, m’avaiton dit, se réalisait ce que l’on demandait. Dans cette grotte où avait vécu le Père Grignon de Montfort, j’ai demandé de connaître « l’amour qui ne meurt pas », pensant que si on perdait l’amour après l’avoir connu, cela devait être pire que de ne jamais le connaître.
C’est dans le creuset de ma douleur de mère que j’ai découvert la profondeur de l’amour divin – qui dépasse toute connaissance » (Éph 3, 1421) – et transforme l’épreuve en espérance.
Née dans un milieu théâtral athée, Michaëlle Domain rencontre le Christ vivant en 1958 et reçoit à Pâques 1975, le don de danser des prières, elle commence à s’exprimer en soliste dans des Monastères. C’est alors qu’elle éveille l’intérêt des responsables des Centres spirituels qui lui demandent des sessions de formation. A partir de 1976, pendant plus de 25 ans, elle anime de nombreuses sessions et retraites. Ainsi, la pédagogie des sentiers s’est progressivement mise en place, s’affirmant avec le temps pour aboutir à un ensemble pédagogique complet. En 1983, elle fonde l'Association Culturelle Oecuménique des Pèlerins Danseurs (ACOPD). En 2007, elle répond à l’appel des Évêques de France pour l’orientation de la catéchèse. Elle rédige également un document reprenant ses recherches pour une mise en application de la pédagogie gestuelle aux lectures bibliques des différents dimanches de l'année liturgique.
15.00 €
9782364524316
Basilius Doppelfel(...)
Commencer, persévérer, laisser derrière soi : qui n’a pas fait cette triple expérience? Ces trois pas constituent le mouvement fondamental de notre vie.
Quand nous réussissons à fondre ces étapes en une unité harmonieuse, elles se complètent et portent du fruit ; mais il arrive aussi qu’elles se contrarient, que nous restions figés et fassions du sur-place.
L’auteur trouve de précieux modèles et conseillers dans les grandes figures bibliques et chez les moines des premiers siècles, qui nous montrent comment nous pouvons faire de l’inéluctable mouvement du lâcher-prise et du recommencement la source de la vie nouvelle.
Basilius Doppelfeld (1943-2013) a été moine et procureur des missions de l’Abbaye bénédictine de Münsterschwarzach.
Pendant plusieurs années, il a été missionnaire en Tanzanie. Il est l’auteur de nombreux ouvrages.
La traductrice Valérie de Daran, née en 1964. Agrégée d’allemand. Maître de conférences au département d’allemand de l’Université de Poitiers depuis 1995. Titulaire d’une thèse de doctorat (La critique d’art à Vienne de 1890 à 1918) et d’une habilitation à diriger les recherches Traduit de l'allemand (Autriche). Étude d’un transfert culturel).
Auteur d’articles et ouvrages consacrés à la littérature et civilisation autrichiennes des XXe et XXIe siècles ainsi qu’à la traduction.
12.00 €
9782364524033
Alain Guy
Pouvons-nous rester indifférents devant ce savant moine salmantin, humaniste et scripturaire à la fois, qui, près d'un quart de siècle durant, commenta dans sa chaire universitaire, avec une science extrêmement étendue et une pénétration des plus originales, les innombrables textes de la Bible, de la patristique, de saint Thomas et des auteurs nominalistes (Roscelin de Compiègne, Jean Buridan, Guillaume d’Ockham, Nicoles d’Autrecourt ? Quel intérêt n'éveille-t-il pas, sans nul doute, dans nos esprits du vingtième siècle cet augustinien ardent et sagace, au tempérament intellectuel déjà très moderne (bien qu'encore enraciné dans le terreau même du Moyen Âge) et dont la curiosité universelle et la science encyclopédique en font un homme de notre temps ? Ne sut-il pas génialement discerner les besoins de son époque et agréger, de la sorte, harmonieusement, à la « philosophia perennis » tout ce que la Renaissance et la Réforme pouvaient contenir de sain et de profitable, en écartant les apports impurs et néfastes ? Comment ne pas être conquis par ce fécond dialecticien, qui pressentit et même définit le rôle prépondérant de la philologie dans les recherches doctrinales, qui introduisit dans l'Église, contre les excès des « illuminés » (« alumbrados ») et contre le paganisme de certains Renaissants athées, une spiritualité pleinement renouvelée dans les eaux-vives de l'Écriture, de la contemplation lyrique et du classicisme antique, et qui, enfin, proposa au monde une sagesse de vérité et de beauté, susceptible d'apparaître, dans une certaine mesure, comme une solution de salut à maints de nos problèmes actuels en répondant aux aspirations les plus hautes et les plus exigeantes de notre raison et de notre foi ?
Philosophe et hispaniste français né à La Rochelle le 11 août 1918 et mort à Narbonne le 7 novembre 1998 a été professeur à la Faculté des lettres de l’Université de Toulouse-Le Mirail et fondateur et directeur du Centre de philosophie ibérique et ibéro-américaine. En Espagne il a appartenu à la Société espagnole de philosophie, fut le fondateur honoraire de l’association Hispanisme philosophique ainsi que le partenaire de la SITA (Sociedad Internacional Tomás de Aquino). En 1978, il a reçu la Croix de Commandeur de l’Ordre d’Isabelle la Catholique et en 1986 a reçu des doctorats honorifiques de l’Université de Salamanque. Il a fait don de sa bibliothèque, riche de 3200 volumes spécialisés dans la philosophie espagnole, au Centre Pompidou.
26.00 €
9791097108496
Jean-François Mari(...)
Le « Saint de la joie chrétienne » (JP II), Philippe Néri, est né à Florence en 1515. Après une expérience spirituelle forte, il arrive à Rome vers l’âge de 20 ans, qu’il ne quittera plus, et c’est là qu’il meurt en 1595, entouré de ses fils spirituels de l’Oratoire, à la Chiesa Nuova. Un siècle traversé qui voit la transformation de la Ville Eternelle et de l’Eglise toute entière, dont il devient un des principaux acteurs, ce qui lui vaut d’être appelé Apôtre de Rome , au même titre que Pierre et Paul, et aussi Réformateur de l’Eglise , sans jamais avoir parlé de Réforme ! Son secret, c’est la Pentecôte de 1544. A 29 ans, l’Esprit Saint prend possession de lui, l’embrase de son feu qu’il peut transmettre à tous ceux qui sont attirés par son joyeux Rayonnement.
Le Père JeanFrançois Marie Audrain a fait ses études à Pontivy, aux SaintsAnges et à SaintIvy.
Il a été ordonné prêtre en 1989. Il a été responsable des séminaristes pendant six ans. Aumônier des motards jusqu’en 2014, le père Audrain a été formateur durant quatre ans au séminaire pontifical de Rome : il y assurait la formation des jeunes qui se destinent à devenir prêtres. Puis, il a passé une thèse de doctorat sur saint Philippe Néri, figure du Concile de Trente, au XVIe siècle. Il est prêtre de la paroisse de Pontivy.
22.00 €
9782364524101
sœur Odile
« La prière ? C’est bien trop compliqué ! Il suffit de voir combien de livres sur le sujet paraissent chaque année pour se dire que c’est une affaire de spécialistes… » Combien de livres un enfant atil lus pour apprendre à embrasser sa maman ou à ramasser au bord du chemin un pissenlit pour lui dire son amour ? Lorsque soeur Hortense était petite, soeur SaintJean, au catéchisme, lui avait appris que, dans son coeur, habite toute une famille : le papa, Dieu, ? le Fils, Jésus ? et celui qui la conduirait toujours sur le chemin, le SaintEsprit.
Et qu’avec toute cette famille, elle ne serait jamais seule, car Dieu, Jésus, l’Esprit, sont des compagnons bien plus fidèles et plus présents que les meilleurs amis de la terre. Et soeur Hortense avait pris l’habitude de tout voir et de tout vivre en compagnie de cette famille, traduisant en poèmes ce que la présence en elle de ces « trois » laissait déborder de son coeur.
Poèmes à recevoir comme des prières, comme des fleurs de pissenlit au bord d’un chemin…
Soeur Odile est moniale de l’abbaye SainteCroix de Poitiers. Un long temps de responsabilité à l’accueil lui a permis de constater chez ses hôtes un grand désir inassouvi d’intériorité. Depuis ses études de théologie à la faculté du Centre Sèvres à Paris, (Formation Universitaire pour les Moniales), elle anime à l’hôtellerie du monastère deux ateliers de Lectio divina et d’Hébreu biblique, ouverts à tous. Elle s’efforce également de mettre en oeuvre les principes de la permaculture dans le petit vergerpotager de sa communauté.
12.00 €
9782364524064
Anne Schaub
Le livret invite le lecteur à poser sonregard sur un point d’histoire hors du commun qui s’est dévoilé il y a plus de deuxmille ans. Il plonge le coeur du lecteur au coeur d’un événement qui n’a pas fini de révéler ses secrets : la visitation de la Vierge Marie à sa cousine Élisabeth.
Dans cette histoire nous découvrons le tressaillement d’allégresse du bébéfoetus (Jean dans le sein de sa mère), suscité par la simple salutation de sa jeune cousine Marie, enceinte du Sauveur.
Vu de l’extérieur, la grossesse de chacune des deux femmes peut évoquer des situations criantes d’actualité : pour l’une il s’agit de l’attente de l’enfant inespéré alors que pour l’autre, nous voyons qu’il s’agit d’un enfant dit surprise qui surgit à la vie.
Du point de vue de la foi, cette histoire du début de notre ère révèle d’une part une conception miraculeuse et d’autre part une grossesse totalement surnaturelle.
Au long des pages ce petit recueil laisse entrevoir des pans cachés du mystère de la vie, raconte la beauté de l’éveil de la sensorialité du foetus et plonge le lecteur dans la réalité des empreintes de mémoire prénatale quelquefois ombragée d’un tressaillement d’angoisse.
En point d’orgue, l’auteur introduit le lecteur dans l’espace Sacré de toute vie naissante et surtout, rappelle de quel regard divin chacun de nous sommes recouverts dès les premières palpitations de vie dans le sein maternel.
C’est précisément là qu’une promesse lumineuse attend le lecteur, lumière divine qui devient alors étincelle de résurrection au quotidien pour celui qui l’accueille dans la foi, en conscience.
Assistante en psychologie depuis 1984 et Psychothérapeute spécialisée depuis près de vingt ans dans l’analyse et le traitement des mémoires prénatales ainsi que des traumatismes de vie précoce, conférencière dans le domaine de l’enfance et de l’éducation, Anne Schaub est intervenue au Parlement européen ainsi qu’au Sénat, en tant qu’experte de la question des relations très précoces enfantparents, dans le cadre du débat sur la GPA.
14.00 €
9782364524149