SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62

Logo SOLEILS

Fiche article - bientôt disponible

9782373553833
La vie inimitable
Une œuvre de Henri-Hugues Lejeune
PDF
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782373553833, vendu 18 € et classé au rayon « Nouvelles », publié le 14 janvier 2020 par les éditions Unicité, large de 150 millimètres pour 210 de haut et comportant 150 pages.
Avec ce recueil de textes de genres différents, Henri-Hugues Lejeune dévoile toute l’étendue de son talent. À merveille, il nous fait sentir que les souvenirs agissent comme autant de pouvoirs en nous qui exercent une fascination constante sur notre vie en cours. Mémoire de l’enfance ou liée à son passé de diplomate, les histoires et anecdotes s’enchaînent avec toujours cette note ou remarque profonde qui chez lui crée le style, et donc engendre l’écrivain. Henri-Hugues Lejeune connaît la littérature et le prouve à travers ses écrits. C’est peut-être là son secret. Ces récits composés sur vingt ans témoignent d’une richesse étonnante et nous font entrer dans une intimité foisonnante. On se croirait parfois en compagnie de Proust ou de Paul Morand. Par ses phrases tout en profondeur d’où ne s’exclut pas une certaine légèreté qui fait le charme de ce livre, Henri-Hugues Lejeune fait figure parfois de moraliste bienveillant et nous emporte dans une littérature aussi émouvante que rigoureuse et sans concession aux modes, et ce pour le plus grand plaisir du lecteur. « Bien plus tard, vers la fin de mes séjours là-bas, elle ne me vit plus hélas qu'y passer, y vivre des séjours de plus en plus désenchantés?; j'abandonnais moi aussi cette ville en passe de mourir au moins pour moi. Je ne voulais plus y poursuivre des phantasmes dont j'avais bien fini bien malgré moi par savoir qu'ils perdaient tout sens. Ceci est banal : les vieillards se confinent à ressasser ce qu'ils se croient seuls à éprouver dans des méandres d'une mémoire où ils s'égarent. » Extrait de La Vie inimitable

Du même auteur:

Henri-hugues Lejeune
Avec ce nouveau livre Henri-Hugues Lejeune dresse une peinture des milieux intellectuels de l’Amérique des années 70 et 80 comme de la « society » évoluant dans l’aquarium new-yorkais. L’auteur s’y attache avec un regard acéré dont la finesse, très française, donc un peu voltairienne, décèle tant les travers que les charmes dans cette danse de relations tumultueuses aussi puritaines que parfois libertines qui entraînent ses protagonistes, Norman Mailer et Mary Mc Carthy mèneront le bal, racontés d’un peu plus près. Qu’ils se prennent au jeu des personnages et laissent transparaître dans le récit une nostalgie de cette époque c’est évident, encore l’auteur se garde-t-il de juger. Femmes entremetteuses sans l’être, écrivains se créant une légende en même temps qu’une œuvre, tout est américain dans ce livre écrit dans une langue savamment orchestrée qui, en apparence, tient l’auteur à distance pour lui permettre un humour détaché, un peu proustien le sujet l’exige, mélangé de Truman Capote pour l’esprit local, le tout relu par Françoise Sagan dont il fut l’ami. Le héros finit par nous confier aussi sa propre histoire amoureuse, s’impliquant autant avec la ferveur de la narration et de la description qu’avec des sentiments retenus comme pour laisser transparaître à travers le style ce que le lecteur voudra bien y voir.
Photo de couverture : Louis Stettner
Parisien, Henri-Hugues Lejeune a aussi été diplomate, écrivain, journaliste et financier.
Cet ouvrage est son neuvième livre.
16.00 €
9782919232871
Henri-hugues Lejeune
Couverture et quatrième indisponibles !
16.00 €
9782919232369
Henri-hugues Lejeune
Couverture et quatrième indisponibles !
15.00 €
9782919232178

Du même éditeur:

14.00 €
9782373554397
13.00 €
9782373554502
15.00 €
9782373554250
13.00 €
9782373554151
13.00 €
9782373554359
12.00 €
9782373554410
15.00 €
9782373554458
14.00 €
9782373554465
15.00 €
9782373554182
14.00 €
9782373554472
12.00 €
9782373554427
13.00 €
9782373554533
13.00 €
9782373554366
13.00 €
9782373554519
12.00 €
9782373554526
16.00 €
9782373554403
15.00 €
9782373551495
16.00 €
9782373554342
15.00 €
9782373554236
20.00 €
9782373554045

Dans le même rayon:

Charlie Barette
Nouvelles singulières de Charlie Barette. D’abord il y a un ton. Des descriptions picturales sous une plume ondoyante côtoient des âmes échouées par la vie jusqu’à leur rédemption. Et derrière ce ton, un questionnement. L’homme est-il prédestiné à son propre destin ? Peut-il changer le cours des choses ? Ou bien est-il soumis à l’acceptation de sa normalité, puisse-t-elle lui coûter ? Dans la chaleur d’un été marseillais, un homme se dresse devant une vengeance. Un huis clos surréaliste où flottent les notes acidulées d’Éric Satie. À la fin de la guerre, un peintre andalou persécuté par les franquistes, retrouve la source de son inspiration sous les traits d’une chanteuse de tango. Une nouvelle comme une apparition imprévue, un atavisme meurtrier, une colère sous la lave. Un vaniteux publicitaire se réveille sous le plus vieux pont de Paris dans un pyjama brodé au milieu des sans-abris. Certaines choses changent, d’autres jamais. Un texte acide sur un monde présomptueux et aveugle. Cinq nouvelles qui serpentent dans les méandres de l’âme humaine, les courbes et les détours qui amènent inéluctablement devant son propre miroir libérateur. L’office fait l’homme. Certains destins dévoilent au contact de la réalité de sombres desseins ou développent une magie sans explication.
François Roche alias Charlie Barette est né à Casablanca en 1962. Après une carrière dans la presse et le design, toujours à mi-chemin entre l’image et l’écrit, il s’est tourné vers une deuxième vie artistique : auteur de nouvelles et photographe abstrait. Amoureux de la nouvelle, de son immédiateté, de sa structure, Les pieds de ma mère est son premier recueil publié. Nouvelle, storie, cuento, racconti, un genre caméléon qui tient en trois mots : concision, tension, crise. Une courbe narrative tendue comme un arc où l’absurde et la poésie apparaissent parfois. Ses photographies sont un prétexte à l’écriture et le moyen de dévoiler son travail, comme autant de portes entrouvertes sur la littérature. Influencé par Raymond Carver et Roland Topor, pour l’écrit, Alexandre Rodtchenko et Man Ray, pour la photographie, il choisit ses sujets pour mettre en valeur la beauté d’un détail ou d’un mouvement, d’un instant de vie. Charlie Barette bouscule à chaque nouvelle un ordre établi qui amène le lecteur face à un double miroir où la zone de pénombre laisse place à une possible rédemption. Une écriture poétique et artistique à savourer avec tact. http://www.septuor.fr/fancy-manners.pdf
18.00 €
9782919483822
Étienne Orsini
À l’ouest, bien à l’ouest... Puis vous continuerez tout droit et saluerez de notre part les personnages plus ou moins fréquentables que vous rencontrerez au fil de ces pages insolites : Don Juan sur le retour, savant imbu de son grand S ou plombier de légende... Des nouvelles singulières à la lisière de l’absurde et du fantastique. « Ma protestation s’avéra bien inutile car l’autre avait disparu. Je pestais intérieurement contre le malotru quand mon reflet dans une vitrine se chargea de m’annoncer la terrible nouvelle : je venais de perdre une jambe et appartenais désormais à la catégorie tant décriée des culs-de-jatte ou assimilés. Que l’autre m’eût volé ma jambe, cela ne présentait pour moi aucun doute. Hélas, que pouvais-je bien faire pour le retrouver ? L’idée d’aller porter plainte au commissariat le plus proche me prit d’assaut. Je décidai de me remettre en marche. Curieusement, non seulement, je ne rencontrais aucune difficulté à me mouvoir, mais je me sentais au contraire bien plus léger, comme si, en me subtilisant ma jambe, on m’avait délesté d’un poids insoupçonné. J’avais le sentiment de voler au-dessus de cette foule qui n’était constituée cependant que d’obstacles. Jamais, depuis longtemps, je ne m’étais connu d’humeur aussi badine, à tel point que j’en aurais oublié et ma récente amputation et mon intention de déposer plainte, si un cri, le plus perçant qui fût, n’avait mis la foule en lambeaux. Comme un seul homme, celle-ci, et moi avec, se tourna dans la direction du cri. Une jeune fille aux cheveux de lionne montrait, de son bras gauche, l’absence de son bras droit. » Extrait de la nouvelle À la gomme
13.00 €
9782373554311
Bernard Lallement
On entre comme par effraction dans les univers de Bernard Lallement. Aucune acclimatation progressive ne nous est ménagée, on est immédiatement dans le vif d’une écriture excentrique qui a pour vertu de nous dé-centrer. Une écriture à la fois lucide et lunaire, dont on ignore à chaque instant où elle va nous conduire, tant elle possède un haut degré d’imprévisibilité. [...]
C’est aussi drôle que sérieux, car la cocasserie la plus extrême, chez Bernard Lallement, n’a jamais rien de frivole. On y sent percer une inquiétude, une révolte, une furieuse colère à l’encontre d’un monde dont la ligne de conduite, comme il est dit dans l’ultime séquence du livre, semble répondre au mot d’ordre : « Tout, sauf l’homme ! »
Jean-Baptiste Para
Rédacteur en chef de la revue Europe

Cet ouvrage est composé de cinq recueils :
Narrations (2013), Derrière le monde (2016), Quelque part (2016), La Punition de l’écrivain (2017) et Tout, sauf l’homme (2017).
18.00 €
9782490198184
Collectif
Le théâtre, lieu de toutes les métamorphoses, de toutes les illusions, de toutes les passions et d’histoires extraordinaires vécues ou imaginées pour l’émerveillement, le divertissement ou le drame ! Les signataires de ces  textes sont les lauréats, sélectionnés par un jury littéraire, du concours annuel de nouvelles organisé à l’initiative des Editions TriArtis. Seront-ils les auteurs célèbres de demain ?
10.00 €
9782490198177
Daniel Birnbaum
Dans cette collection de petites histoires à chutes ou abruptes, dont l’écriture s’étale sur une dizaine d’années, les textes prennent différentes formes, courtes nouvelles, petits contes, saynètes, réflexions, mais sont unis par un même style, humoristique, caustique, poétique et décalé. Un recueil au rythme soutenu, sans mots superflus, plein de surprises, aux textes parfois engagés, parfois absurdes, qui sort des sentiers battus par le ton et les sujets variés et souvent inattendus. À lire à et par tous les degrés.
Daniel Birnbaum habite à La Bouilladisse, entre Aix-en-Provence et Marseille. Il a publié plusieurs livres de poésie et de nouvelles, ainsi que des textes dans de nombreuses revues.
14.00 €
9782373553482
James Norman Hall
Des hommes au caractère énergique dans des situations paradoxales, tel est ce qui rassemble les nouvelles, fort différentes de ton et de style, réunies dans ce recueil. Des forçats patriotes s'échappant de Cayenne pour aller combattre avec la France libre en juin 1940, un jeune Anglais riche et beau s'isolant jusqu'à en mourir dans une île déserte des Tuamotu par peur de lui-même, un capitaine de marine marchande, perdu d’alcool mais excellent musicien, ne survivant dans sa goélette échouée et délabrée que par l'obsession de publier ses mémoires, sont les héros étonnants des trois premières nouvelles. Le recueil se clôt par cinq petits contes ironiques où James Norman Hall règle son compte avec humour à la civilisation mercantile, mécaniste et violente qu'il a rejetée en s'installant a Tahiti.
16.00 €
9791093406138
Jean-Louis Terrade
“La plupart de ces nouvelles ont été écrites à une période nuageuse de ma jeunesse : un entre-deux marqué par l’incertitude ou, pire, par l’indécision. En relisant aujourd’hui ces courtes fictions, je suis frappé par ce qu’elles révèlent de mon inaptitude à prendre des risques, à tenter le saut dans l’inconnu plutôt que de suivre la voie prudente de la raison”. (Jean-Louis Terrade) Il y a une fluidité aérienne dans ces nouvelles qui jouent avec nos souvenirs littéraires. Le plus souvent, l’auteur choisit un livre phare pour éclairer ses personnages. Neuf nouvelles sauvées de l’hyperintellectualisme par un humour distant, une lucidité mordante, et nous nous surprenons, nous aussi, à regarder les chefs-d’œuvre d’un drôle d’œil : pour Jean Louis Terrade, il n’y a pas de grand livre innocent. Jean-Didier Wolfromm- (L’Express)
Jean Louis TERRADE, auteur de trois romans, vit à Montpellier où il anime des ateliers d’écriture.
15.00 €
9782490382118
Ariel Marinie
La Princesse Neige. Une femme part à la recherche de la neige, disparue depuis longtemps. Sa quête la conduit dans des pays où les noms de villes se terminent par « berg », « stad », « sund », ou en-core « insk », « ensk », « ansk », « grad » ou « gorod », et où les gens aiment l’hiver. Une nouvelle aux couleurs chatoyantes réminiscent de la magie du folklore russe. 

La Maison et le savant. Une vieille maison délabrée, risée de ses voisines de rue plus fortunées, voit son destin métamorphosé lors-qu’un savant fantasque la remarque et la fait rénover pour s’y installer. Peu accoutumée à tant d’attentions, la petite maison s’éprend de son sauveur. Commence alors entre eux un dialogue dont le savant, dans sa distraction, ne s’aperçoit pas qu’il a quelque chose de surnaturel.

Fantaisie en zut majeur. Une femme habituée à s’asseoir au bord des gouttières pour contempler le monde reçoit un coup de fil d’un inconnu qui la convie à le rejoindre sur le trottoir. Ils se lancent dans de fabuleuses déambulations à travers une ville enchantée… Mais qui donc est cet inconnu providentiel ?
Écrivain, journaliste, traductrice et peintre animalier, Ariel Marinie a publié plusieurs livres.
13.00 €
9782373553123
Collectif
Et revoilà le commissaire Gorce... mais il est à la retraite. Pourtant, il va croiser la route de Kevin Kotz. Un homme étrange... « Je vivais avec ma mère, passant mes journées dans ma chambre. Un soir, j’ai entendu un bruit anormal, en bas, dans le salon. Je suis descendu et j’ai découvert ma mère qui venait de se pendre. Elle avait accroché la corde à une des poutres du plafond et il lui avait suffi de faire basculer la chaise sur laquelle elle était montée. J’ai préparé un sac à dos, j’ai piqué le fric qu’elle conservait dans une boite en fer, et je suis parti. Depuis, je marche sur les routes. Au gré du vent. Quand je fais une halte, c’est pour tuer. » Troisième opus du Cercle Noir : 7 auteurs des éditions La Geste, 7 nouvelles...
Linol Franck, Nivard Joël, Aubard Yves, Boudrie Jean-louis, Villemaud Franck, Jardy Laurence, Clapeau François
12.90 €
9791035303877
Laurent Dugué
La foudre tombe dès les premières lignes. A l’âge de 11 ans, Laurent Dugué perd sa mère, brutalement, dans un accident de la vie, au cours d’un séjour de vacances. Ce drame casse sa vie en deux . Avant, un petit garçon malin grandit dans le cadre pittoresque de la charcuterie de ses parents, qui a été son terrain de jeux, et dans les rues du Bagnolet de la fin des années soixante, dont elle est un haut lieu. Il sait chiffrer son bonheur en unités. Au fil de maints épisodes décrits avec saveur, il se structure autour d’une passion pour la pêche, transmise par son père, et pour le football, dont les impressions fortes le conduisent du café enfumé de son club, le CA Montreuil aux grands stades de la couronne parisienne. Il ancre en lui la valeur de l’amitié. Après, c’est la lutte, la lutte pour vivre sa fin d’enfance et son adolescence sans mère, pour échapper à la lente faillite de la boutique familiale, victime du déclin du commerce de proximité dans un Bagnolet qui se transforme, la lutte pour échapper à l’échec scolaire qui se dessine dans les conditions difficiles du CES local. Finalement il sera chirurgien. Ce cadre, tous ces épisodes, les nombreux personnages qui les animent, sont racontés dans un style qui n’appartient qu’à lui, mêlant humour fulgurant, ironie, et une pudeur qui masquent sa tendresse ou sa douleur.
Laurent Dugué est né en 1964 à Montreuil. Il est chirurgien dans un hôpital du Val-de-Marne. Pour raconter à sa femme et à leurs trois enfants, sa jeunesse à Bagnolet, il a troqué, pour un temps, son bistouri pour un stylo, délaissant les maux pour les mots. Cette petite histoire familiale avec ses drames et ses joies, est aussi une photographie de la vie d’un quartier commerçant de la banlieue rouge des années 70. 8 rue Raoul Berton est le premier livre de Laurent Dugué.
18.00 €
9782919483624
Stéphane Lambion
La corde s’usant, elle se dénude progressivement de ses fils jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un mince entrelacs de fibres, si mince qu’on en viendrait à se demander s’il peut soutenir, par exemple, puisque c'est de cela qu’il s’agit, toujours de cela qu’il s’agit, d’ailleurs de quoi d’autre pourrait-il s’agir, le poids d'une tendre carcasse d’amour. Un homme veut redonner vie à celle qu’il porte sur ses épaules ; il veut faire surgir ce nous qui un jour a existé et semble perdu. Mais une ombre le hante : celle de la petite gitane… Au fil d’une suite de fragments poétiques se tisse l’histoire d’un homme qui cherche le chemin de son désir.
Stéphane Lambion, né en 1997 à Bruxelles, vit à Paris, d'où il s'échappe régulièrement pour aller à Cluj (en Roumanie), où il a fait ses premiers pas quand il était à peine plus haut que les volumes empilés de la Recherche. Il a publié des poèmes et d’autres textes dans divers recueils collectifs (Grasset, Le Mot:Lame,...), il traduit de la poésie contemporaine italienne et roumaine (notamment 04:00 Canti domestiques de Radu Vancu, à paraître aux éditions des Vanneaux) et il collabore à diverses revues (Recours au poème,...). Normalien et agrégé de lettres modernes, il a notamment travaillé sur l'oeuvre de Philippe Jaccottet. Le récit poétique Bleue et je te veux bleue est son premier livre.
15.00 €
9782919483600
Mathie Mattab
Rencontre : En passant devant son téléviseur, Lys, pianiste, entrevoit l’image d’un homme, un homme qui pourrait être l’« âme sœur » tant imaginée. Il s’agit d’un nouveau ministre d’État. Le soir même, elle le croise dans un restaurant, puis à chaque fois qu’elle allume son écran. Elle fait part de ces coïncidences à sa vieille amie, Emma. Emma qui connait cet homme brillant, conseille à Lys de lui dédicacer un de ses disques, cela lui donnerait peut-être l’occasion de connaître ce charismatique Georges de Perrin…   
Contretemps : Marguerite, subjuguée, comme une centaine d’autres étudiants par la personnalité de l’éminent professeur John Fershid, lors de la conférence qu’il donne à Paris, est amenée à le retrouver le lendemain, avant son départ à Berlin, pour un livre ; mais ce rendez-vous aussi inattendu que précieux, est en train d’être compromis par l’embouteillage de ce jour…
Mathie Mattab : Née à Téhéran, Mathie Mattab vit à Paris où s’exprime sa passion pour la musique (ENMP) et la littérature (Paris-X).  Elle a enseigné le piano au CIMP et dans son atelier, attaché à la mairie de Neuilly-sur-Seine, pendant  plus de 20 ans et se consacre désormais à l’écriture et à la composition. Elle est initiatrice et coauteur du Dictionnaire des expressions idiomatiques françaises, paru aux éditions Livre de poche (Hachette).
6.00 €
9782956542186
Mathie Mattab
Nadège partage une chambre d’hôpital avec Lys  la veille de l’opération de cette-ci. Incessamment entourée de toute sa famille, entre les allées et venues de son fiancé, de sa mère, de son beau-père, de sa future belle-mère, elle ne cesse de se plaindre à Lys et de larmoyer sur l’absence de son père, divorcé de sa mère, qui n’est pas encore venu la voir, ce alors que Lys n’a aucune visite…
Mathie Mattab : Née à Téhéran, Mathie Mattab vit à Paris où s’exprime sa passion pour la musique (ENMP) et la littérature (Paris-X).  Elle a enseigné le piano au CIMP et dans son atelier, attaché à la mairie de Neuilly-sur-Seine, pendant  plus de 20 ans et se consacre désormais à l’écriture et à la composition. Elle est initiatrice et coauteur du Dictionnaire des expressions idiomatiques françaises, paru aux éditions Livre de poche (Hachette).
6.00 €
9782956542193
Mathie Mattab
Le Billet : Victime d’un cambriolage, se trouvant dépouillée, presque violée dans son intimité, Lys s’accroche au mince espoir de trouver, entre moult objets précieux dérobés, au moins son médaillon porte-bonheur, offert par sa grand-mère. Elle mène courageusement sa propre enquête à partir de son billet de concert subtilisé et se rend à ce concert malgré tout, pour confondre son cambrioleur... Lys : Le cheminement intérieur d’une enfant issue d’un milieu aisé, fort mature,  peu heureuse, face à sa professeure de piano qu’elle analyse et imagine, tantôt avec admiration, tantôt avec compassion... Le mystère de la pianiste exerce un pouvoir d’attraction aussi bien sur la petite Aure que sur le lecteur ;  du parallèle établi par la jeune élève entre elle et sa professeure, à qui elle s’attache mais avec qui elle se compare, jaillissent  tant de surprises et d’émotions…
Mathie Mattab : Née à Téhéran, Mathie Mattab vit à Paris où s’exprime sa passion pour la musique (ENMP) et la littérature (Paris-X).  Elle a enseigné le piano au CIMP et dans son atelier, attaché à la mairie de Neuilly-sur-Seine, pendant  plus de 20 ans et se consacre désormais à l’écriture et à la composition. Elle est initiatrice et coauteur du Dictionnaire des expressions idiomatiques françaises, paru aux éditions Livre de poche (Hachette).
9.00 €
9782956542179
Mathie Mattab
Lys, pianiste classique, irritée par une chanson de Johnny Hallyday qu’elle entend passer en boucle chez sa voisine, décide, après une rencontre touchante avec le rockeur, de lui écrire une chanson pour son soixantième anniversaire qui se fête partout en grande pompe…
Mathie Mattab : Née à Téhéran, Mathie Mattab vit à Paris où s’exprime sa passion pour la musique (ENMP) et la littérature (Paris-X).  Elle a enseigné le piano au CIMP et dans son atelier, attaché à la mairie de Neuilly-sur-Seine, pendant  plus de 20 ans et se consacre désormais à l’écriture et à la composition. Elle est initiatrice et coauteur du Dictionnaire des expressions idiomatiques françaises, paru aux éditions Livre de poche (Hachette).
6.00 €
9782490873012
Henri Guillemin
Nous avons réuni ici les quatre nouvelles et contes écrits par Henri Guillemin pour ses enfants, et publiés entre 1936 et 1948. Ces textes ont tous connu un beau succès public, jamais démenti. Reste avec nous a aussi fait l'objet de nombreuses adaptations théâtrales et enregistrées. Les réunir en un seul volume rend mieux compte de leur valeur littéraire et du talent d'écrivain de leur auteur. Maurice Maringue, auteur de la préface et ami d'Henri Guillemin souligne qu'on « n'accorde pas la place qu'ils méritent dans 1'uvre de Guillemin a ces quatre textes courts, a la fois en harmonie, par la pensée et le style avec tout ce qu'il a écrit, et très différents. II ne s'agit pas d'Histoire (sinon par référence dans le temps), de commentaires d'un auteur ou de réflexions sur la vie d'un homme, mais d'ouvrages d'imagination, de nouvelles, toutes vibrantes de la passion humaniste de Guillemin, de sa tendresse, de son incoercible indignation en face de la veulerie... » « On a bien souvent reproché a Henri Guillemin de fouiller les petits secrets des grands hommes mais ces beaux textes nous montrent que les petits secrets forment les grands et que leur révélation relève de l'initiation. Pourfendeur de légendes Henri Guillemin en a aussi créé quelques unes. Ce sont ces textes qu’il nous faut lire... » nous invite Martine Jacques, auteure de la postface.
15.00 €
9782868198068
Dominique Zinenberg
Pour saluer Apollinaire offre en dix nouvelles une lecture de certains poèmes d’Alcools. Parfois il s’agit d’un lien lâche, juste le souffle d’un exergue ; parfois, en revanche, la nouvelle ne pourrait exister sans le poème choisi qui la traverse, la nourrit, l’imprègne. Les époques évoquées sont souvent imprécises et la volonté d’intertextualité très forte. Chacun des récits salue Apollinaire de loin, avec amitié dans le même esprit qui animait le poète mettant en scène « Les sapins » qui saluent leurs frères abattus/ Les bateaux qui sur le Rhin voguent ou les enfants des « Saltimbanques » qui de très loin font signe à chaque arbre résigné. C’est sans doute parce que saluer est salutaire qu’il est perçu depuis Giono saluant Melville comme un geste poétique traversant le temps et se réactivant par la grâce de chaque lecture qu’on lui accorde. 
Le pouvoir d’envoûtement du poète Guillaume Apollinaire est tel qu’il transcende le temps et l’espace ; il secrète une amitié qu’il a portée haut toute sa vie durant et qu’une approche bienveillante et admirative de son œuvre répand encore. C’est le privilège de la littérature de rendre possible cette amitié secrète et inconnaissable. 
Dans ces nouvelles de délicates affinités font tenir ensemble des mondes disjoints et le contemporain ne rend pas anachronique, ici, les références aux poèmes d’Alcools. Il faut tout au contraire se dire que le vœu le plus intime de l’auteure c’est que la liqueur à laquelle il faut revenir impérativement qu’on lise ou pas ses textes, c’est le retour aux poèmes eux-mêmes et ne pas oublier la devise du poète enchanteur j’émerveille.
13.00 €
9782373552706
Brigitte Joseph-Je(...)
Que de peurs nous persécutent! Tapies an plus profond de nous, insidieuses, elles surgissent a l'improviste. A tort ou à raison. Un rien suffit : une émotion, un souvenir, un obstacle. Peur-pulsion, peur-vertige, peur-panique. Peur de n'être pas aimé ou de ne plus savoir aimer. Peur de trahir. Peur de se retrouver englué dans son passé, enfermé dans son identité. Au point de décider de se faire passer pour un autre. Peur de ne pouvoir rentrer chez soi, ou de ne pas voir l'autre revenir. Peur de la disparition. Peur de n'être pas a la hauteur des circonstances. Dix histoires de peurs qui taraudent en silence l'enfant, le parent, la veuve, le technocrate ou le trader, l'homme mûr, le vieux cordonnier...
10.00 €
9782490198047
Muriel Ramos
Avec ce premier livre, Muriel Ramos nous fait partager des émotions que le lecteur n’a pas l’habitude d’éprouver. Ici tout est en retenue, en subtilité, en non-dits qui en disent pourtant davantage. Chaque nouvelle est écrite avec l’art et la manière de mettre à jour les sentiments qui parcourent les être quels qu’ils soient. Ce n’est pas le sens qui prime mais la manière d’exprimer par les mots ce qui se cache en nous lorsque l’on pressent les choses comme si elles étaient en filigrane. En ce sens, Muriel Ramos, au gré de son cœur, entre de plain-pied dans un univers qui lui est propre, où le silence joue souvent son rôle de capteur d’émotions. À chaque page tournée, le lecteur sera comme surpris de découvrir peut-être ce qui est exprimé au-delà de la psychologie habituelle et parfois même au-delà des mots.
Muriel Ramos est née à Charleville dans les Ardennes, en 1956. Elle est passionnée de littérature, de musique, de peinture et de cinéma.
13.00 €
9782373552546
Collectif
La Saint-Valentin, contrairement à ce qu’affirme la croyance populaire, célèbre la fête des... ASSASSINS ! Pour preuve, les crimes racontés dans ce recueil : d’un document secret de William Shakespeare, aux effets pervers d’un jeu de rôle, des dérives d’un esprit aussi tordu qu’amoureux à l’échec-et-mat d’un brillant commissaire de police, d’une vengeance machiavélique au déni de meurtre, on retrouve dans ces nouvelles l’éternelle équation : la Vie, l’Amour, la Mort. Les signataires de ces six nouvelles sont les lauréats, sélectionnés par un jury littéraire, d’un concours organisé à l’initiative des Éditions TriArtis. Seront-ils les auteurs des thrillers de demain ?
Aurore Suzanne, Sophie Campo, Pierre-Alexandre Murena, Julien Primavera, Benoit Rasson, Julie Toso
10.00 €
9782490198016