SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Fiche article - bientôt disponible

Couverture indisponible !
Les guerres de josep de la trinxeria
Une œuvre d'Ayats Alain
PDF
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782905828750, vendu 27 € et classé au rayon « Biographies », publié le 11 août 1997 par les éditions Trabucaire et d'un poids de 600 grammes.
Titre indisponible !
Pas de résumé disponible...

Du même auteur:

Alain Ayats
Lorsque Vauban naît, en 1633, la plus grande partie de l'actuel département des Pyrénées-Orientales se situe en dehors du royaume de France. L'ingénieur laissera une empreinte considérable sur un territoire annexé en 1659 mais qui est alors depuis des siècles une région frontalière à l'histoire agitée et par conséquent riche en ouvrages militaires de toutes sortes. Ce premier numéro de la collection Routes et Chemins propose un rappel de l'histoire de l'actuel département des Pyrénées-Orientales destiné à mieux comprendre l'œuvre de Vauban en pays catalan, abordée dans un deuxième temps.
Cette première partie est suivie d'une présentation de chacun des sites, avec un historique puis une suggestion de visite commentée.
Alain Ayats est professeur en collège. Docteur en Histoire, sa thèse, qui a reçu le 1er prix de l'Association Vauban, a été publiée sous le titre Louis XIV et les Pyrénées catalanes (1659-1681). Frontière politique et frontières militaires, Canet, Trabucaire 2002. Auteur de nombreux articles scientifiques publiés en France ou en Espagne, on lui doit en particulier  Les guerres de Josep de la Trinxeria (1637-1694).
La guerre du sel et les autres, Canet, Trabucaire, 1997.
12.00 €
9782849740262
Ayats Alain
Couverture et quatrième indisponibles !
35.00 €
9782912966605

Du même éditeur:

12.00 €
9722849142222
10.00 €
9782849742839
20.00 €
9782849742808
12.00 €
9782849742815
27.00 €
9782849742792
18.00 €
9782849742778
15.00 €
9782849742785
7.00 €
9782905828484
20.00 €
9782849742761
12.00 €
9782905828170
20.00 €
9782849742747
20.00 €
9782849742723
10.00 €
9782849742709
25.00 €
9782849742693
20.00 €
9782849742686
13.00 €
9782849742662
27.00 €
9782849742679
15.00 €
9782849742655
12.00 €
9782849742648
15.00 €
9782849742631

Dans le même rayon:

Collectif
Ce projet éditorial inédit souhaite rendre hommage à 60 Italiens, ou Français d'origine italienne qui reposent au cimetière du Père-Lachaise. Promue par le Consulat Général d'Italie à Paris et le Co.MI.TES, c'est la première fois qu'une publication d'une telle envergure reçoit le soutien de plusieurs institutions françaises (citons entre autres le Sorbonne Université, CNRS, L'institut universitaire de France, SciencesPo) et italiennes (Museo teatro alla Scala de Milan, Monte Paschi Banque, Ministère des affaires étrangères). L'Italie du Père-Lachaise est un guide culturel, un ensemble de destins exceptionnels, hommes et femmes qui ont marqué l'histoire de leur temps, proposant de nouveaux échanges entre la France et l'Italie : Maria Alboni, Cino del Duca, Yves Montand, Maria Callas, Carlo et Nello Rosselli, Antonio Pacini, Adelina Patti, Achille Zavatta, Gioachino Rossini, Joachim Murat...
12.00 €
9791094464243
Pierre Vidal
Francis Wollf est un philosophe à la carrière brillante. Habilité à diriger des recherches en philosophie en 1998, il est nommé professeur des universités, à l’université Paris-X Nanterre en 1999. En mai 2001, il exerce les fonctions de directeur adjoint à l’École normale supérieure, il est nommé professeur des universités de cette institution, en 2004, au département de philosophie. Il en exerce la direction pendant trois ans. Ses nombreux ouvrages lui ont donné une réputation internationale, parmi eux : « Notre humanité. D’Aristote aux neurosciences », « Trois utopies du monde moderne », « Histoire de la philosophie » ou encore « Pourquoi la musique ? ».Francis Wolf s’est engagé pour la défense de la corrida. Il publiera « Philosophie de la corrida », « 50 raisons de défendre la corrida » ou « L’appel de Séville ». Il est intervenu en France et en Espagne, notamment en Catalogne, lors de la campagne politique qui a précédé l’interdiction des corridas. Cet engagement l’a fait connaître des aficionados du monde entier. Dans ces « Moments de Vérité », Pierre Vidal a voulu montrer l’importance de la contribution du philosophe à ce combat à travers sa vie quotidienne et son histoire intime. On plonge ainsi dans un passé douloureux et une jeunesse romanesque. On découvre par quels hasards Francis Wolf a croisé le chemin des arènes. On le suit dans ses engagements successifs et dans ses relations avec le monde de la corrida. On découvre le regard sans concession porté sur la tauromachie contemporaine par un aficionado passionné.Un reportage vivant, ardent et chaleureux à l’image de cet homme atypique qu’est Francis Wolff, philosophe engagé dans le combat pour la préservation d'une culture minoritaire : la corrida.
15.00 €
9782366661293
Yves Aubard
Il n'est pas besoin de forcer le trait pour faire un roman de la vie d'Ambroise Paré. Cet enfant de Laval, fils d'un modeste coffretier, deviendra barbier, puis chirurgien de guerre, et enfin premier chirurgien du royaume. Il côtoiera six rois de France, aura une vie extraordinaire, d'une longévité remarquable pour l'époque, proche du siècle, et quel siècle, celui de la Renais­sance ! Mais sa vie aventureuse, les événements majeurs aux­quels il va participer, et les personnages qu'il va côtoyer, ne doivent pas nous faire oublier qu'Ambroise était un praticien hors pair, qui donna à la chirurgie ses lettres de noblesse et lui fit faire d'énormes progrès. Ses découvertes telles que les liga­tures vasculaires, la prise en charge des plaies par armes à feu, pour ne citer que celles-là, restent parmi les avancées décisives de la médecine. D'autre part, Ambroise, tout au long de sa vie, mit un acharnement tout particulier à prendre en charge les cas les plus difficiles et les plus désespérés, et ce sans préjuger de la condition de ses patients, ni de leur rang, ni de leur fortune. Il reste à cet égard un exemple sur le plan éthique pour notre profession. Enfin, rappelons qu'il fut le premier à rédiger des livres de médecine en français, les rendant ainsi accessibles à tous, délaissant le latin de rigeur à l'époque.
Né en 1957, Yves Aubard est professeur de gynécologie au CHU de Limoges. Dans ce nouvel ouvrage, il nous emmène du nord au sud de l'Europe pour vivre les grands événements de cette période: la première « guerre sainte» en Espagne et la fondation d'un nouveau royaume d'Angleterre. Ses héros limousins seront encore sur tous les fronts...
25.00 €
9791035303334
Pierre nabonne
Conchita Cintrón est née au Chili le 9 août 1922 d’un père portoricain et d’une mère américano-irlandaise. Ce mélange des cultures fera d’elle une enfant rebelle qui, élevée au
Pérou (sa patrie de coeur) découvrira sa passion pour l’équitation qui la conduira à être torero à cheval (rejoneadora) et par la suite à pied. Enorme frustration, le régime franquiste interdit aux femmes de mettre pied à terre ! Mais elle réussit à s’émanciper de tous les interdits pour s’imposer dans un milieu typiquement masculin.
En cela, Conchita Cintrón restera dans l’Histoire comme une femme intemporelle, résolument moderne et universelle. Après avoir fait la Une de tous les médias, elle s’adonnera à des activités
plus paisibles qui se solderont encore par de nombreuses réussites. La mort viendra la surprendre à l’aube du 17 février 2009. Puisqu’il paraît que les Dieux et les Déesses sont immortels, Conchita Cintrón restera à jamais dans nos coeurs.
Né à Tarbes et ayant vécu ses plus belles années à Lannemezan, Pierre Nabonne a ressenti ses premiers émois d’aficionado en Béarn, à Garlin. Il a réuni ses passions, l’Histoire enseignée durant 34 ans à Pamiers, le Rugby et la Tauromachie, dans plusieurs ouvrages. Il s’est attaché au destin hors du commun de Conchita Cintrón. Nous espérons que ceux qui l’ont connue et ceux qui l’auraient aimée partageront la passion de l’auteur pour la «Déesse blonde».
18.00 €
9782366661187
Jean Jour
La carrière d’éditeur de Robert Denoël débute le 30 juin 1928 et s’achève le 2 décembre 1945. Durant ces dix-sept années d’activité, il a publié quelque 700 livres à différentes enseignes. Il fût l’éditeur de Louis-Ferdinand Céline et pour cela, assassiné à la fin de la IIe Guerre mondiale. Qui était vraiment Robert Denoël ? On trouvera des réponses à la question dans cette enquête ; Jean Jour s’est attaché à remonter aux sources, tout homme étant le fruit de ses origines et de son éducation. Pour cette figure secrète et sulfureuse de l’édition, il s’agissait de s’affranchir d’un milieu provincial figé : celui de la bourgeoisie catholique des années vingt : à travers son existence tumultueuse, ce sont tous les dessous terribles de l’édition, des années de guerre, des règlements de comptes politiques et financiers qui nous sont racontés avec talent par un auteur qui n’a cure du politiquement correct.
Journaliste, Jean Jour (1937-2016) est né sur l’île d’Outremeuse, à Liège, patrie de Simenon, et en a retenu tout le côté pittoresque. Il est l’auteur d’une cinquantaine de livres très divers et a traduit plu­sieurs romans américains.
27.00 €
9782353743919
Curro Díaz, Antoni(...)
Le parcours de chaque torero est singulier. La vie de chacun d’entre eux est exemplaire. Toujours il y a un enseignement à tirer de leur expérience. Une leçon pour notre quotidien. Curro Díaz n’échappe pas à cette règle. Aimé des aficionados les plus éclairés, il a su se faire une place auprès du grand public sans rien changer de sa tauromachie exigeante, profonde et élégante. Il a toujours suivi sa ligne, son idéal artistique sans faire de concessions à qui que ce soit, avec une conscience aigüe de ses objectifs devenus désormais sa marque de fabrique.
S’il est aujourd’hui un des toreros préférés de l’aficion française, un torero de Madrid surtout, son chemin ne se fit pas sans souffrances morales ni douleurs physiques. Grâce à l’enquête d’Antonio Arévalo, on mesure ce qu’il aura fallu au torero de Linares de détermination et de courage pour arriver au premier plan. Curro est sans aucun doute un exemple car il montre que l’on peut se placer aux avant-postes de la toreria sans avoir recours systématiquement aux subterfuges classiques comme le choix de ces ganaderias dîtes commodes qui assurent des succès souvent éphémères. Comme il le dit, il ne choisit pas, il prend. Chose rare aujourd’hui.
On ne devient pas torero en un jour et le temps de la maturité peut même être très long. Curro a emprunté ce long et pénible chemin qui mène aux avant-postes. Mais en artiste sincère et lucide, il n’a pas d’amertume sur ce long apprentissage semé de chausse-trappes. C’est donc ce torero précieux qui se raconte ici sans langue de bois. C’est l’âme mystérieuse et fascinante d’un de ces hommes hors du commun qui se dévoile.
15.00 €
9782366661170
Hervé Mathurin
Qu'est-ce qui disposait cette anonyme petite file des Landes, très jeune orpheline de père, à devenir institutrice, sénatrice puis vice-présidente du Palais du Luxembourg, c'est-à-dire un des personnages parmi les plus importants de la République française durant trois ans. La réponse pourrait être la parité, cette mise en place d'une égalité entre les hommes et les femmes ou du moins la possibilité pour chacun et chacune d'obtenir les mêmes droits, les mêmes salaires et la possibilité d'accéder a tous les postes de la vie publique. Certes, pour les militantes moins nombreuses sur les terrains politiques et sociaux, une opportunité se pressentait. Mais cela ne suffisait pas pour atteindre la haute marche. La compétition entre postulantes de bords différents et surtout l'énorme étouffoir des traditions masculines font qu'en permanence une élue doit faire preuve de vigilance et de prudence. Et pour garder le pouvoir, II faut avoir la trempe d'une militante comme Françoise Cartron qui va défendre les valeurs de justice, en s'opposant, si besoin est, a ceux qui préconisent la force ou la mauvaise foi, même a l'intérieur de son propre parti. De ses origines modestes a son ascension jusqu'à la vice-présidence du Sénat, la lecture de cet ouvrage vous informe sur la trajectoire et l’œuvre d'une petite normalienne devenue une grande Dame. Un parcours politique et culturel, mais aussi un album aux souvenirs qui retrace la vie familiale, les rencontres entre amis et personnalités, les découvertes et les voyages. Une biographie d'une grande sincérité, hors de la langue de bois ou des pressions hiérarchiques. Un vrai plaisir... plus un régal!
20.00 €
9782846223072
Élie Durel
Femme hors du commun, Marga d'Andurain a défrayé la chronique dans l'entre-deux-guerres, pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Elle s'est vu attribuer de nombreux surnoms, tels que :« l'aventurière basque », « la reine de Palmyre », « la Mata Hari du désert », « la comtesse aux vingt crimes », « la maîtresse de Lawrence d'Arabie », « l'amazone du désert », «l'empoisonneuse » ... Si certains sont inappropriés, ils sont néanmoins à l'image de sa personnalité excessive en tout. Dans son livre Le Mari passeport publié en 194 7, Marga se désespère de ne pas être comprise pour ce qu'elle est. De fait, personne n'a cerné quelle était sa particularité rare qui a conduit à la faire exorciser à l'âge de huit ans, à vouloir l'interner plus tard et, aujourd'hui encore, à la considérer comme une psychopathe. En réalité, son surdon explique ses actes et son incroyable destin. Sa vie riche et tumultueuse s'est terminée par une mort violente. En 1948, à cinquante-cinq ans, elle a été assassinée à bord de son yacht dans la baie de Tanger.
Né à Saumur, Élie Durel voue une passion pour l’histoire et le patrimoine de la France auxquels il consacre son œuvre littéraire : romans et récits historiques, beaux livres, almanachs de la France et de régions, livrets, mais aussi fictions. Diplômé de l’École supérieure de l’Armement et du Conservatoire national des arts et métiers, il a enseigné à l’Université d’Angers Distingué de l’Ordre national du mérite, il vit dans la région nantaise où il est correspondant de presse.
20.00 €
9791035300753
Nicolas Gauthier
Dingos, princes de la ribouldingue, fêlés, zozos, fantaisistes, égocentriques, monomaniaques, capricieux... et tellement drôles, aussi ! Les Grands Excentriques apportent une pincée de vie dans un univers qui en manque parfois cruellement. Car, avouons-le, sans leurs excès, le monde serait bien morne. Ce document rend honneur à ces rois de l’extravagance, si toutefois ils en avaient encore besoin. Dix destins de peintres, musiciens, écrivains et acteurs parmi les plus fascinants et les plus étonnants : Francis Blanche, Jean Cocteau, Salvador Dali,  Sacha Guitry, Jean-Édern Hallier, Howard Hughes,  Liberace, Bela Lugosi, Andy Warhol et Oscar Wilde. « Les excentriques dont Nicolas Gauthier a choisi de faire le portrait sont des excentriques célèbres et, disons le tout de suite, des excentriques sympathiques. Ce sont aussi des hommes de grand talent, et qui nous manquent cruellement aujourd’hui » (Alain de Benoist)
Nicolas Gauthier, journaliste et chroniqueur politique, est l’auteur de biographies historiques et de plusieurs romans.
25.00 €
9782353743650
Guy Jacques
Si tout le monde connaît François Arago, le savant et l'homme politique, qui peut se targuer d'avoir entendu parler de son frère cadet, Jacques Aragot, l'explorateur - illustrateur - auteur et critique de théâtre? Le qualificatif « inattendu », du titre de cet ouvrage, souligne combien il fut marginal dans cette famille d'un petit village des Pyrénées-Orientales. Seul des six frères à ne pas avoir embrassé une carrière militaire ou politique, il est également le seul à avoir sans cesse sollicité l'appui de sa famille souvent excédée par l'absence du moindre retour. Irritant, querelleur, c'est cependant un personnage fascinant par sa soif d'aventure. Avec lui, qui a franchi trois fois le cap Horn, vous parcourrez le monde et ferez la connaissance de la reine Pomaré et des empereurs du Brésil. Vous suivrez, sous Louis-Philippe, les démêlés de ce polémiste caricaturiste qui a fondé ou coopéré à nombre de revues théâtrales de cette époque. Enfin, vous admirerez la justesse de ses observations, parfois la beauté de ses illustrations sur les moeurs, et les coutumes des terres exotiques visitées lors du tour du monde de l'Uranie entre 1817 et 1820. En deux mots, Jacques Arago aurait dû naître deux ou trois siècles plus tôt et vivre au milieu des conquérants du Nouveau Monde...
Guy Jacques, océanographe, a, à partir de 1990, présidé plusieurs commissions nationales avant de diriger l'information scientifique de l'Orstom et de se consacrer à la vulgarisation scientifique sur le plancton, puis sur la régulation du climat. Ecologue, il s'est également préoccupé de la dégradation de l'environnement. Ayant travaillé une trentaine d'années au laboratoire «Arago» de Banyuls-sur-Mer, il a profité du temps libre de tout retraité pour s'intéresser à François Arago, le savant et l'homme politique, publiant « François Arago, l'oublié ». S'étant documenté sur le « clan Arago », il n'y avait qu'un pas à franchir pour s'intéresser à l'un de ses frères, Jacques, qui n'a jamais bénéficié d'une biographie.Tout le monde connaît François Arago, scientifique et homme politique, mais qui peut se targuer d’avoir entendu parler de son frère cadet, Jacques Arago, l’explorateur –dessinateur – auteur et critique de théâtre ?  Il est le seul des six frères à ne pas avoir mené une carrière militaire ou politique mais il est aussi le seul à avoir sans cesse sollicité des appuis de sa famille souvent excédée. Irritant, querelleur, c’est pourtant un personnage fascinant par sa soif d’inconnu et d’aventure dans des contrées lointaines. Avec lui, vous parcourrez le monde et ferez la connaissance de la reine Pomaré et des empereurs du Brésil. Vous suivrez, sous Louis-Philippe, les démêlés de ce polémiste caricaturiste qui a fondé ou coopéré aux revues théâtrales et d’actualité de son époque. Enfin, et c’est ce qui restera de son œuvre, vous admirerez la justesse de ses observations lors du tour du monde de l’Uranie, même si ses remarques sur les « naturels » vous choqueront. En deux mots, Jacques Arago aurait dû naître deux ou trois cents ans plus tôt, et vivre au milieu des conquérants du Nouveau Monde…
Guy JACQUES, océanographe, directeur de recherches honoraire au CNRS, a, à partir de 1990, présidé plusieurs commissions nationales avant de diriger l’information scientifique de l’Orstom et de se consacrer à la vulgarisation scientifique dans son domaine de recherche, le plancton, puis sur les aspects associés à la régulation du climat. Écologue, il s’est également préoccupé de la dégradation de l’environnement que limitera, seule, une décroissance de la consommation. Ayant travaillé une trentaine d’années au laboratoire « Arago » de Banyuls-sur-Mer, il a profité du temps libre de tout retraité pour s’intéresser à François Arago, le savant et l’homme politique, publiant, en 2016, François Arago, l’oublié. S’étant documenté sur le « clan Arago », il n’y avait qu’un pas à franchir pour s’intéresser à l’un de ses frères, Jacques, le voyageur-dessinateur qui n’a jamais bénéficié d’une biographie.
26.50 €
9782849181485
Artdif
Latifa Serghini
Si Mohammed Hamri (1932-2000) est relativement connu au Maroc, sa biographie le désigne avant tout comme artiste peintre. Mais l'homme est loin de se réduire a cela. Saltimbanque, vagabond et contrebandier du rail dans les années 1950, sa jeunesse se dilue dans un espace culturel confisqué, livré a la nécessité et la précarité, ne laissant place qu'à la lutte pour la survie par tous les moyens. Il devient alors, et simultanément, peintre, businessman agite et décrié, cuisinier hors pair, manager de la troupe des Maitres musiciens de Joujouka, dont il assure la renommée internationale. «Clochard céleste» de la Beat Generation au Maroc, aux côtés de Brion Gysin, William Burroughs, Timothy Leary, les Rolling Stones, Ornette Coleman, et d'autres, il a contribué au rayonnement de la musique populaire, a son métissage et son enrichissement a travers l'ouverture au monde. Il a exercé sa liberté sans réserve, s'est battu obstinément et effrontément pour réussir en autodidacte. Ce récit de vie retrace le destin de cet homme-orchestre qui a inventé sa vie, en offrant beaucoup a sa région, puis au Maroc. Il mérite l'hommage que l'on se doit de réserver aux passeurs qui ont fait œuvre, porteurs d'un «héritage invisible».
Latifa Serghini a publié dans la même édition une biographie de l'artiste peintre Ahmed Yacoubi intitulée: Life Before Thinking, Sur les pas du peintre Ahmed Yacoubi, 2015.
15.00 €
9789954993712
Gérard Fauconnier
Onésime, le troisième des célèbres cinq frères Reclus est né à Orthez en 1837. Sa vie fut aussi riche et foisonnante que celle de ses frères. Sa physionomie, éminemment originale, porte l’empreinte d’une vigoureuse personnalité. Il n’en a pas moins avec ses frères de nombreux traits communs qui sont la caractéristique et l’honneur de cette « tribu singulière » : prédilection pour l’étude et le travail scientifique, esprit d’indépendance, amour et respect des humbles, tendance au prosélytisme moral et social.

Digne émule de son aîné Elisée, il a fait vivre la science géographique durant près de cinquante ans. Génie, visionnaire, ce grand défenseur de la langue française, créateur du terme Francophonie, fut l’une des grandes figures de l’expansion coloniale française. Servi par une mémoire exceptionnelle, doué d’une puissance de travail extraordinaire et d’une inlassable activité, son œuvre géographique est immense et fait toujours autorité au point de vue historique de la fin du XIXe siècle et du début XXe. Les plus remarquables de ses livres sont : La Terre à vol d’oiseau (1877) – La France et ses Colonies (1886) – Le plus beau Royaume sous le ciel (1889), superbe description de la France, dont le style, d’une rare limpidité, est en même temps poétique et attrayant. 

Mais dans ce début du XXe siècle, ce Reclus géographe, penseur-visionnaire, aurait-il eu aussi le don de sentir avant tous les dangers qui menaçaient la France ? 

Gérard Fauconnier est mémorialiste, passionné par ce qu’il dénomme le Génie des Frères Reclus. Depuis près de vingt ans, puisant dans les archives familiales et glanant dans les journaux et revues de l’époque, il a rassemblé une foule de documents, d’informations et d’anecdotes sur la destinée et la généalogie de cette famille exceptionnelle.
23.00 €
9782366661064
Éric Leclercq
Le fils préféré d’Aliénor d’Aquitaine, Richard Cœur de Lion peut être regardé comme le digne héritier de sa mère.
Né en Angleterre, il vivra la majeure partie de son existence en France et ne parlera jamais un mot d’anglais, ce qui fera qu’il sera vu comme « le plus Français des Rois d’Angleterre ».
Très jeune, Richard fait preuve d’une très forte personnalité. Dans ses veines coule le sang de Guillaume le Troubadour, son ancêtre aquitain, et le sang normand de Guillaume le Conquérant, son ancêtre normand.
Adolescent, il va se rebeller contre l’autorité excessive de son père, Henri II Plantagenêt. Menant une guerre sans merci avec ses frères contre leur père, il est finalement obligé de se soumettre au patriarche.
En 1189, Richard devient enfin Roi d’Angleterre.
Duc de Normandie, duc d’Aquitaine et de Gascogne, comte de Poitou, comte d’Anjou, du Maine et de la Touraine, le jeune souverain est à 32 ans à la tête de l’immense Empire Plantagenêt et doit se mesurer à Philippe Auguste, le Roi de France, décidé à combattre le Cœur de Lion, par tous les moyens, jusqu’à la mort, afin de récupérer l’Empire Plantagenêt pour mieux agrandir le royaume de France.
Dix ans durant, Capétiens et Plantagenêts vont se faire une guerre sans merci.
Décidé à tirer son héritage vers le haut, Richard Cœur de Lion, au caractère indomptable, va s’efforcer de mener son ambition pour faire fructifier son Empire afin de rester l’un des plus grands souverains du XIIe siècle.

Après « Moi Richelieu », « Aliénor d’Aquitaine » et « Jean sans Terre », Eric Leclercq sort son douzième ouvrage historique en faisant parler Richard Cœur de Lion, le Roi Troubadour au parfum de légende et d’épopée.
20.00 €
9782366661026
Jean-Michel Dussol
Richard Milian restera, longtemps encore, un personnage atypique de la tauromachie française… Il est le douzième matador de l’histoire et arrive à un moment où il est de bon ton de professer un racisme social envers les toreros français. C’est une période où on leur refuse régulièrement l’entrée des arènes de l’hexagone.
Malgré cela il va demeurer vingt ans… sans qu’une seule année il ne paraisse pas à l’affiche. Cette carrière fut celle de la difficulté et de tous les dangers devant d’impossibles toros au point de parvenir à une espèce de perversion qui lui faisait préférer à tous les autres les légendaires toros de Miura à la réputation de mort.
Richard Milian a fait sa dernière corrida à Floirac en 2001  sans se couper la coleta. Ne plus descendre dans l’arène, Oui ! Mais rester fidèle aux valeurs de cette profession, la volonté, le courage et l’honneur. 
Richard Milian est un grand Monsieur qui poursuit son parcours avec cette mentalité de torero de dignité, de fierté et de respect. L’homme d’honneur qu’il a toujours été se livre dans ces pages sans jamais rien cacher, de ses bonheurs mais aussi de ses regrets. 
Après, « Stéphane Fernandez Meca, une histoire de torero », « Victorino Martin, Au nom du père et du toro » et « Ruiz Miguel, heureux dans l’enfer du toro » parus aux éditions Gascogne, Jean-Michel Dussol, un ancien de la PQR, signe là son quatrième livre taurin.
15.00 €
9782366661033
Herve Mathurin
La vie est faite d’imprévus et elle se façonne au gré des rencontres. Celles de Dominique Ducassou ont été nombreuses et diverses. Elles l'ont amené de Bayonne a Bordeaux, de l'Ecole de Santé Navale a l'Université. De nombreuses responsabilités ont marque sa vie professionnelle et l'ont conduit a s'investir dans des activités hospitalières comme chef de service d'une toute nouvelle spécialité médicale, la médecine nucléaire, et par la suite comme président de L’Université de Bordeaux 2. Il a contribué au développement de nouveaux champs disciplinaires et a l'essor du secteur des neurosciences. Dominique Ducassou motive par L’innovation et le transfert des connaissances a développé des liens importants avec l'industrie de la santé en créant au sein de l’université un Office de Valorisation Industrielle. Ces activités vont l’entraîner dans des mandats électifs au Conseil régional d'Aquitaine et a la Maine de' Bordeaux. Durant douze années, comme maire-adjoint, il va œuvrer pour la Culture et présider le Conseil d'administration de l’Opera national de Bordeaux. Durant tout ce temps, La pratique de la trompette a constitué un véritable fit rouge pour les fêtes de Bayonne, les cérémonies institutionnelles et les diverses manifestations culturelles. Ainsi médecine et musique sont bien les activités qui résument cinquante années d'engagement au service des autres.
20.00 €
9782846222877
Michel Colle
Le docteur Pierre Guerin, célèbre a Bordeaux pour ses opérations de la cataracte, a mené une carrière surprenante, toute en rebondissements, tant les époques traversées par ce médecin furent singulières. Chirurgien reconnu sous l'Ancien Régime, il a subi les soubresauts de la période révolutionnaire. Après Thermidor (9 juillet 1794), sa carrière reprend il fonde, en 1798, la puissante Société de Médecine de Bordeaux qui perdurera pendant près de deux siècles. A travers la vie et l’œuvre de Pierre Guérin, ce livre est l'occasion de revenir sur les difficiles mutations et multiples adaptations auxquelles médecins et chirurgiens out dû faire face en des temps de bouleversements de toute la société, depuis l'Ancien Régime jusqu 'au règne de Charles X
Michel Colle porte un intérêt a l'histoire de Bordeaux, particulièrement a cette période trouble an cours de laquelle des personnalités façonnées par l'Ancien Régime ont, su, ou dû, ou pu s'adapter aux gouvernements successifs. Après Bernadau, le Grincheux de Bordeaux ('Dossiers d’Aquitaine, 2016), il se plonge dans la biographie d'un chirurgien bordelais réputé, contemporain du chroniqueur.
15.00 €
9782846222891
Éric Leclercq
Couverture et quatrième indisponibles !
20.00 €
9782366660890
Tremege Gerard
Ce livre est le parcours d’un homme : il retrace les étapes d’une vie avec ses questions, ses passions, ses doutes, ses engagements, ses tumultes aussi. « Mon chemin » permet de comprendre un peu mieux ce qui a guidé Gérard Trémège durant cette vie aux multiples facettes avec ses rugosités, ses blessures et ses joies. Les question sont directes et les réponses franches et sans détours. Ce livre est un coeur ouvert sur la vérité, sur les vérités d’un homme engagé en politique après avoir été apprenti boulanger pour devenir expert-comptable et commissaire aux comptes, président de la Chambre de Commerce de Tarbes, président des Chambres de Commerce de France, conseiller général, conseiller régional, député des Hautes-Pyrénées par deux fois et maire de Tarbes depuis 2001 . Une existence riche de rencontres étonnantes : Jean-Paul II, Juan Carlos, François Mitterrand, les présidents Chirac et Sarkozy, Fidel Castro, plusieurs Premiers ministres français et étrangers… Une existence au cours de laquelle la route de Saint-Jacques de Compostelle a beaucoup compté et l’a aidé à mieux trouver son « chemin ».
16.00 €
9782350684536
Actes graphiques
Alain Faucoup
C'était au temps de la deux pattes et de la Sirnca Aronde, C'était au temps des chanteurs yéyé, C'était au temps ou l'avortement menait en prison, .C'était au temps de la télé en noir et blanc, C'était un temps sans Internet ni réseaux sociaux Mais pour Françoise, on 1961, c’était au, bon temps de son adolescence, d'un bonheur sans nuages au sein d'une famille sans histoire, sur les hauteurs de Saint-Etienne... jusqu'à ce que le sale temps lui tombe dessus, en plusieurs ondées. II lui faudra de la patience, et une heureuse rencontre pour qu’elle retrouve des temps nouveaux. Une histoire qui aurait pu être différente après 1975 et l'adoption de la loi Veil...
Originaire de Saint-Etienne où il poursuit des études littéraires, Alain Faucoup, après une carrière commerciale, se lance dans l’édition d'abord de ses propres livres photographiques où s'exprime son amour pour sa région, puis de romans d'auteurs beaux. 11 signe id son premier roman après avoir abandonné l’édition.
19.50 €
9782368830222
Berling Virginie
A la suite du coup d'Etat qui instaure le Second Empire, Victor Hugo est obligé de fuir la France. L'exil lui permettra de se consacrer à l'écriture. L'écriture ? Le bras armé de ce titan du travail, indissociable de ses combats : abolition de la peine de mort, égalité des sexes, droit à l'éducation. Avec humour ou véhémence, l'homme raconte dans ses lettres la lutte politique et les difficultés du quotidien, de l'éloignement, de la censure. Au cours des dix-neuf années que dure son exil, Hugo ne vieillit pas, il grandit.
10.00 €
9782916724737