SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Fiche article - bientôt disponible

9791035307004
Les Chants barbares de Brocéliande
Une œuvre de Franck Gardian
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9791035307004, vendu 22 € et classé au rayon « Romans historiques », publié le 02 mars 2020 par les éditions Geste dans la collection « Romans historiques », large de 158 millimètres pour 240 de haut et comportant 33 pages.
Sur la plus haute colline de la Forêt de Brocéliande bouillonne une Fontaine près de laquelle viennent encore s’agenouiller les druides au solstice. Plus haut, parmi les ruines d’une antique forteresse, un hêtre se meurt, battu par les vents. En tendant l’oreille et en ouvrant les yeux du coeur on découvre que l’arbre n’est autre que Ponthus, prince suève exilé par les Wisigoths de son royaume de Galice, qui accepta, à la demande de Merlin, d’endosser l’armure du Chevalier Noir pour se faire gardien de la sépulture du roi Arthur et de la Forêt Sacrée. Tragiquement tué en combat singulier par Yvain le lumineux chevalier de la Table Ronde, celui qui fut le « Treizième des Douze » est condamné depuis des siècles à naître, grandir, mourir et naître à nouveau en tant qu’hôte vénérable du sanctuaire d’arbres. Quant à la Fontaine, on raconte qu’il s’agit de la farouche galicienne Sidh’wann qui aima jusqu’à son dernier souffle le prince Ponthus, malgré la jalousie de sa rivale, Morgann, fille des enfers, malgré les omplots d’Agila, le général en chef des armées wisigoths. Un récit librement inspiré des romans du cycle arthurien qui cherche à inscrire des personnages et des lieux de légende dans la réalité historique sombre et brutale des invasions barbares du VIe siècle.
Franck Gardian est né à Bron (Rhône) en 1965. Passionné depuis l’adolescence de poésie, de légendes arthuriennes et de chamanisme, il partage aujourd’hui son temps entre l’écriture, la recherche pédagogique, son activité de conférencier et sa famille. La plus qu’aimée est son cinquième roman après Bélisaire (Gaïa 2001), Noces écarlates (Gaïa 2005), Marie d’Oléron (Geste éditions 2005, prix des mouettes 2005), Au-delà de l’ultime terre (Dervy 2008).

Du même éditeur:

18.00 €
9791035306472
13.90 €
9791035306403
13.90 €
9791035306380
9.90 €
9791035305024
9.90 €
9791035303679
6.90 €
9791035300388
20.00 €
9791035304942
20.00 €
9791035304775
25.00 €
9791035306519
8.00 €
9782367467603
15.90 €
9791035305307
9.90 €
9791035303648
22.00 €
9791035305079
25.00 €
9791093644363
9.90 €
9791035303792
25.00 €
9791035305468
13.90 €
9791035306861
12.90 €
9791035303877
9.90 €
9791035300661
20.00 €
9791035305345

Dans le même rayon:

Stéphane Breyer
Septembre 1756 : l’Europe est prête à s’embraser. La France, la Prusse, l’Angleterre, l’Autriche et la Russie s’arment pour s’affronter sur terre comme sur mer. La guerre menace de s’étendre aux colonies d’Amérique du Nord, des Caraïbes et des Indes... Hubert-Louis de la Ferrière est un jeune lieutenant de vénerie au service du roi Louis XV. Il va rapidement se trouver au centre d’une affaire de vol d’importants documents diplomatiques liés au renversement des alliances amorcé par la France et l’Autriche. Ce roman nous embarque dans les méandres de la diplomatie secrète du milieu du XVIIIème siècle. Ce faisant il nous fait ainsi déambuler dans les rues de Paris, Versailles, Fontainebleau, nous emmène à la chasse, à l’Opéra mais également dans des lieux pestilentiels et sordides. Stéphane Breyer y brosse le double portrait d’une France avec d’une part le roi, le faste, les intrigues, l’insouciance et l’hypocrisie des courtisans et d’autre part le petit peuple laborieux, affamé et résigné. Et c’est dans cette société qu’Hubert-Louis de la Ferrière, nom de code « Le Daguet » ( jeune cerf aux bois non ramifiés), va perdre bien plus que son innocence... Protéiforme, « Le Daguet », roman historique de cape et d’épée, policier, d’espionnage, rejoint sans nul doute la tradition du roman initiatique.
Stéphane BREYER, Très jeune, il découvre l’univers du règne de Louis XV grâce aux aventures illustrées de Fanfan la Tulipe et d’Eric le Rouge. Pendant ses études d’ingénieur il apprend avec surprise que Maxwell n’est pas qu’une marque de café soluble. Il commence aussi à prendre plaisir à écrire grâce à son activité de pseudo-journaliste pour la feuille satirique de son école. Surtout, il passe le plus clair de son temps à imaginer des scénarios pour des jeux de rôle extrêmement subtils comme L’Appel de Chtulhu ou James Bond. Expert en systèmes de télécommunications mobiles, musicien approximatif, cavalier totalement improbable, plongeur sous-marin de surface, amateur de bonne chère et des films où apparaît Jason Statham - dont il loue la sobriété exemplaire - il se passionne pour les XVIIe et XVIIIe siècles français. Il part régulièrement avec ses chiens pour de longues promenades dans le parc du château de Versailles et les bois environnants. Il y laisse son esprit s’égarer avec les fantômes de ces lieux. Il se décide enfin, après bien des hésitations, à créer son personnage de vicomte veneur espion…
15.00 €
9782377590223