Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article - bientôt disponible

9791035310110
Bleus, Rouges, Blancs
(Histoire du mouvement ouvrier Choletais)
Une œuvre de Jean-Joseph Chevalier
PDF
i
Nous avons commandé une première réception de cet article le 7 avril 2021.
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9791035310110, vendu 20 € et classé au rayon « Temoignages », publié le 13 mars 2021 par les éditions Geste dans la collection « Témoignages », large de 158 millimètres pour 240 de haut et comportant 497 pages.
L'ouvrage sort de l'oubli et de l'anonymat des luttes collectives les acteurs des débuts du mouvement ouvrier choletais et met en lumière près de 350 militants.À Cholet, première ville industrielle du département, des chefs vendéens et républicains ont donné leur nom à quelques rues mais pas une seule figure ouvrière n'est honorée d'une telle attention. Le monde du travail, rendu invisible par le tropisme de la tradition vendéenne, est le trou noir de la mémoire choletaise. Par-delà l'approche biographique, il esquisse un portrait collectif des militants membres des trois syndicats adhérents à la Bourse du travail.
Jean-Joseph Chevalier, historien, est le fondateur en 1982, avec l'industriel Francis Baur, de l'association à l'origine du Musée du Textile et de la Mode. En 1987, il organise le colloque régional Les industries textiles dans l'Ouest et, en 1997, avec Élisabeth Loir-Mongazon et Nicole Pellegrin, le colloque international Le mouchoir dans tous ses états. Il est l'auteur d'articles sur l'industrie textile choletaise, ses acteurs et ses produits.

Du même éditeur:

22.00 €
9791035309794
12.90 €
9791035310059
12.90 €
9791035309749
19.90 €
9791035309985
13.90 €
9791035307707
9.90 €
9791035311049
25.00 €
9791093644486
29.90 €
9791035309770
9.90 €
9791035306465
29.90 €
9791035310882
13.90 €
9791035309992
22.00 €
9791035310035
29.90 €
9791035309763
12.90 €
9791035309732
4.95 €
9791035305260
25.00 €
9782491575014
12.90 €
9791035301262
4.95 €
9791035305253
5.50 €
9791035307585
5.50 €
9791035305185

Dans le même rayon:

Stéphane Weiss
De l'automne 1944 à mai 1945, des garnisons allemandes sont restées retranchées sur la façade atlantique. Au sud de la Loire, leur siège a principalement reposé sur des contingents issus des Forces françaises de l'intérieur, mêlant anciens résistants et volontaires de l'automne 1944. L'étude de ces fronts est longtemps restée dominée par le seul récit des opérations militaires. Les archives disponibles ne s'y cantonnent cependant pas. Elles permettent aussi d'appréhender les conditions de vie, les aspirations et l'environnement social des combattants français. Telle est, au sujet des fronts du Médoc, de Royan et de La Rochelle, la proposition de cet ouvrage. Il accorde une large place aux extraits d'archives, qu'il s'agisse de rapports militaires, de reportages de la presse mais aussi de chansons ou de journaux composés par les combattants eux mêmes au cours du long siège des poches de l'Atlantique.
Docteur en histoire et ingénieur, Stéphane Weiss est chercheur associé au Centre de recherche interdisciplinaire en histoire (CRIHAM) à l'Université de Poitiers. Il collabore régulièrement à des revues régionales comme à des revues universitaires ou à la Revue historique des Armées. Ses travaux portent sur la politique française de réarmement et les dynamiques régionales de sortie de guerre en 1944-1945. Les régions du Sud-Ouest et du Centre-Ouest, formant l'hinterland des fronts des poches de l'Atlantique, constituent l'un de ses principaux terrains d'analyse.
25.00 €
9791035310189
Seraina Heinrich
L'auteur nous ouvre ici un chemin peu couru qui  va la  mener de chez elle en Champagne jusqu'au Mont-Saint-Michel. Tels les petits pastoureaux du Moyen Âge, elle répond à l'appel de l'archange Michel. C'est un appel impératif  mais  mystérieux. Comme eux, Seraina se lance à l'assaut de ce défi, seule, et sans savoir ce qui l'attend dans le lointain Far West français ! Après avoir traversé une partie de la Brie, la forêt de Fontainebleau, l'immense plaine de la Beauce, puis la Basse Normandie, elle arrive un beau jour de fin d'été au pied de l'illustre abbaye montoise. Seraina raconte  ces 21 jours de pèlerinage, les paysages, ses impressions, ses rencontres, mais aussi ses soucis de santé et ses difficultés à garder le cap sur des chemins incertains. Le tout avec simplicité et un brin d'humour. « Abruptement, je sors dans la lumière crue du jour ; c'est le néant ! Rien, plus rien, si ce n'est une petite route goudronnée au milieu des champs de blé récoltés. Je lutte contre un sentiment de panique. Je ne viendrai jamais à bout de cette plaine inhospitalière ! Le contraste est foudroyant, ici, je ne suis plus rien, même pas une fourmi dans une meule de paille. Pourtant, je l'ai voulu, alors pas d'apitoiement !Je me mets en mode somnambule, juste mettre un pied devant l'autre, ça suffit... »
Seraina Heinrich. Née dans les Grisons en Suisse en 1955, Sèraina Heinrich y passe son enfance et sa jeunesse. Pendant quelques années, elle travaille comme institutrice dans son pays natal. Lors d'un voyage d'études en France, elle rencontre Georges et ils se marient en 1980. Le couple s'établit à Villenauxe-la-Grande dans l'Aube, où ils vivent depuis avec leurs quatre enfants et leurs six petits-enfants. Elle est l'auteur de Tu iras (2012), récit de son pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, et de Et puis... ce fut Le Puy (2018), qui raconte son parcours sur un vieux chemin oublié entre Vézelay et Le Puy-en-Velay.
19.00 €
9782878250084
Nicole Bertrand, C(...)
Ce sont les invisibles. Elles existent sans être vues. Elles sont pourtant indispensables à la bonne marche d'un grand nombre de petites et moyennes entreprises. Elles, ce sont les femmes ou conjointes d'artisans ou de commerçants. Qui à la vente, qui à la comptabilité, qui à la gestion. Alice, Tina, Reine, Sophie, ce livre leur donne la parole. On y voit la diversité des situations de collaborations familiales. Car autant de femmes, autant de situations. On y voit la lente évolution du statut de conjointes de…. On est parti de loin, on est parti de rien. À la fragilité et à la précarité (chômage, divorce, retraite) d'un statut inexistant, non obligatoire et en vigueur jusque dans les années 1980 a succédé un cadre légal, plus protecteur. En phase avec les nouvelles générations de conjointes, plus formées, plus indépendantes. Ce livre évoque donc les difficultés et les réussites, les déceptions et les espoirs de celles qui s'engagent dans cette aventure à deux. Un livre de partage d'expériences.
La pensée féministe est ample et plurielle, elle est partie intégrante du mouvement social et de l'évolution politique contemporaine. Elle est aussi au coeur de la recherche intellectuelle. En ces temps de crise, alors que les droits sociaux sont gravement attaqués et que les droits des femmes se voient remis en question, les éditions Trabucaire, avec la collection Tinta Fèmina tentent d'offrir un espace à la réflexion et à l'expression de la pensée féministe. La lecture, la réflexion, l'expression, l'échange nourrissent la vie et l'esprit. Les textes que nous présentons dans cette collection ont pour objectif d'approfondir la connaissance des problématiques féminines, permettre le débat, et participer ainsi à un meilleur équilibre sociétal démocratique.
15.00 €
9782849742921
Yves Castaingts
L'auteur poursuit un travail mémoriel sur la Seconde Guerre mondiale. Ce troisième ouvrage évoque la Basse-Navarre et la Soule sous l'Occupation. Il a recueilli de nombreux témoignages des acteurs de ce conflit et des témoins de cette époque. Il s'est aussi appuyé sur des documents provenant des archives nationales de Washington et du Centre historique de la Défense à Vincennes.. L'objectif de ces pages est de rendre hommage à ces femmes et à ces hommes courageux qui ont combattu le nazisme, parfois au péril de leur vie.
Yves Castaingts est né à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques). Il fut instituteur à l'Ile de la Réunion. De retour à Bayonne, il consacre sa retraite à la rencontre des derniers témoins du second conflit mondial.
22.00 €
9791090257276
Les amis de Paul D(...)
Voici rassemblés, sur une idée de Jean-Jacques Hamm et grâce au talent de Gisèle Joly, les témoignages d'une cinquantaine de ses proches en manière d'hommage polyphonique à Paul Desalmand, écrivain mort en 2016. La grande variété des éclairages pourrait donner la fausse impression d'un personnage ondoyant ; c'est tout le contraire : Paul avait cet art tout d'empathie de faire corps avec son interlocuteur, de partager avec lui une relation unique. Il n'avait pas non plus l'esprit communautaire, si bien que ses amis se sont pour beaucoup découverts à l'occasion de cet ouvrage. Puisse ce livre des amis donner l'envie de lire Paul Desalmand, homme de cœur et écrivain original, c'est son objet.
18.00 €
9782373555189
Nouvelles traces
Justine Langella
Issue des Beaux-Arts, la plasticienne Justine Langella est aussi auteur : « parler pour ne rien dire » est son premier livre. Il est consacré aux souvenirs de famille, au travers des voyages qu'elle effectue entre 2017 et 2019. Le récit est présenté comme une narration du quotidien. Pourtant, elle est structurée par thèmes et non par ordre chronologique. Les photographies de l'auteur illustrent l'ouvrage. Le graphisme est élaboré par Chloé Delchini, qui propose une approche originale de la composition de la page : structuration du texte et articulation des images.
25.00 €
9782490258055
Jean Pierre Heintz
Un témoignage de la « Grande Histoire », vécue dans et avec différents pays, des régions inscrites dans l'actualité récente et/ou parfois dans des zones de conflits. International, culture et francophonie, sont les maîtres mots de cet ouvrage. Une enfance familiale sur fond de guerre d'Algérie et de partage avec un couple d'exilés catalans de la guerre civile espagnole, mais également en Egypte, Arabie saoudite et au Bénin. Puis, depuis La Rochelle, ville ouverte sur le monde, et des coopérations et des rencontres avec l'Algérie, le Liban, le Québec et la Bulgarie. Un parcours sur le terrain, dans différents « théâtres » de la comédie ou de la tragédie humaine. Un regard sous un angle différent des analyses théoriques habituelles. Une plongée géopolitique, mais où se mêlent passion, affection, regrets et espoirs.
Après une enfance et une adolescence poitevine a fréquenter divers établissements d'action culturelle, (MC, CAC), à Aix-en-Provence, Le Havre, Annecy... Jean Pierre Heintz a organisé des tournées de spectacle vivant sous l'égide du ministère des affaires étrangères au Maroc. Il a été directeur du centre culturel français de Dakar, puis a intégré le département des affaires internationales du ministère de la culture : chargé de mission pour l'Afrique, le Proche et le Moyen-Orient, la francophonie et l'exportation des industries musicales. Directeur des affaires culturelles de La Rochelle, il a présidé l'association des directeurs d'affaires culturelles des grande villes et agglomérations de France, (ADACGVAF). Il est administrateur du Centre intermondes de La Rochelle et membre des « amis de l'Institut du monde arabe ».
25.00 €
9791035310486
Chérif Delay-badaoui
« Alors, comme je disais, Outreau n'existe pas sur ce côté de ce que les gens pensent savoir... C'est plus grave que ça en fait. Pour être clair, c'est qu'on a couvert des personnes par ce qu'on a été préparé à mentir... On a été préparé à mentir sur plein de choses pour couvrir d'autres personnes plus importantes ( Long silence ), et il y a des a c-quittés ( Silence ), il y a certains qui n'ont rien à faire dans ce dossier. Mais il y en a d'autres ( Silence ) qui ont jamais été cités dans cette affaire là, et pourtant ils ont été condamnés dans d'autres affaires... Ce qui est simple, c'est que dans le Nord ( Silence ), toute la région du Nord, c'est une seule affaire ( Silence ). Avant Outreau, il y a eu un avant. Et il y aura un après Outreau... Le réseau pédophile Outreau n'existe pas !... Parce que c'est pas lui le coeur... C'est plus grand, que ce soit derrière ou même devant... Et Outreau est dedans parce que je pense qu'ils ont voulu augmenter le terrain du réseau... Comment je sais ça ? Je vais expliquer. C'est que j'ai été comme eux, à un moment donné de ma vie... J'ai été bourreau moi aussi pendant deux ans (Silence)... Où je faisais du mal à mes frères, et je faisais du mal aux gens, pour être accepté par mon beau-père (Long silence)... Et je vais m'amuser, moi, à l'idée de demander à mon beau-père de creuser, de rendre une sensation de peur énorme de ce que mon beau-père était en train de filmer, ou de regarder en vidéo... Quand je regardais un film d'horreur avec lui, ça m'inspirait, sur ce qu'on peut faire après... J'ai été créé par cette personne pour faire ça à un moment donné de ma vie. Donc, je cherchais la facilité pour commettre le mal, pour faire du mal... Pour être aimé et reconnu en faisant du mal moi aussi... Je suis resté dans un déni pendant des années... »
16.00 €
9782373555042
Constance Dickson
Il fallait oser un sujet à première vue banal puisque chacun de nous y est confronté quotidiennement : les grandes surfaces et les différents rayons que l'auteur a arpentés pour la plus grande joie du lecteur. À ceci près que l'auteure, autiste asperger et dyspraxique, se met à la place des handicapés et dispense un regard bien sûr par le filtre de son propre handicap.... Constance joue habilement avec les mots avec sa façonà elle pour nous décrire les rayons (du rayons biscuits jusqu'au rayon autos) de manière aussi décalée que poétique avec parfois tout ce qui lui passe par la tête. Cette démarche littéraire est un régal au fil des chapitres, et nous autorise à rentrer dans son monde où la vie en rose côtoie le désespoir, toujours teinté d'humour. C'est l'occasion pour l'auteure de faire le point sur sa vie, de se moquer d'elle-même, et au final de nous faire rire. Extraits de l'avant-propos
Je m'appelle Constance Dickson, je suis née le 29 avril 1985 à Nancy. Je vis à Chalon-sur-Saône. Je suis autiste asperger et dyspraxique, ce qui ne m'empêche pas d'être accompagnatrice d'enfants en situation d'handicap car j'ai une sensibilité particulière pour les comprendre. Malgré mes handicaps, j'arrive à être poète et artiste peintre. J'ai un bon sens du détail et de l'analyse.
13.00 €
9782373555141
Auguste Aymé
Cet ouvrage dévoile la chronologie des principauxévénements qui ont marqué la guerre d’Algérie, en l’illustrant de témoignages et de photographies de l’époque. Il retrace l’évolution de la situation politique et militaire en Algérie à partir du début du conflit. Ce récit est mené par des combattants qui y ont participé, sous l’angle particulier de ces hommes qui ont été appelés pour le maintien de l’ordre dans les départements français en Algérie.
25.00 €
9791093644493
Agnès Carlier
Enfant, Myrtille rêvait de devenir paysanne à l’âge où les petits garçons veulent devenir pompiers, mais, à trente-deux ans, elle traîne encore dans une vie qui ne lui correspond pas.  Pourtant, quand son oncle est assassiné à la Camine, la ferme où elle passait ses vacances, elle tarde à quitter ses routines pour reprendre goût à la vie, à la terre. Pas simple.  Jusqu’à ce que son hippocampe*, dressé au cordeau, découvre les racines profondes de son rêve.  Ce livre est, simplement, le chemin d’une femme déterminée qui reprend les rênes de son destin en rendant vie à une ferme, en bio.  L’auteure nous restitue avec émotion et humour, sa démarche, ses échecs et réussites, la découverte d’un monde méconnu, l’agriculture bio et sa solidarité, sinon inconnu (les AMAP quézaco ?)…  Dans notre actualité de remise en question, ce retour à la terre sonne juste et fort.  Un premier roman, une réussite.  * L’hippocampe n’est pas qu’un cheval de mer… C’est aussi un élément complexe du cerveau des mammifères jouant un rôle central pour la mémoire. Il est, par ailleurs, une des seules structures cérébrales à produire de nouveaux neurones fonctionnels durant toute la vie de l’individu.
Agnès Carlier est née à Paris en 1972. Elle est biologiste et travaille, depuis 1999, à l’Agence de l’eau. Elle a interrompu sa carrière pendant dix ans pour faire renaître une ferme en bio sur des terres familiales.
18.00 €
9782868199393
Actes graphiques
Jean-Paul Bénetière
Un certain nombre de questions reviennent régulièrement dans la vie politique. Pourquoi des migrants viennent-ils en France ? Cette arrivée menace-t-elle les acquis sociaux ou la cohésion de notre pays ? Faut-il boucler nos frontières ou  accueillir justement ces personnes ? Pour tenter de répondre à ces questions, l'auteur a voulu donner la parole à des migrants qui se sont exilés dans la Loire et à des accueillants. Il a demandé à ces migrants ce qui les a amenés à quitter leur pays, comment s'est passé leur voyage et comment ils ont été accueillis. Il a interviewé aussi des « accueillants », bénévoles et professionnel, sur leur choix et sur leurs activités. Ces interviews sont accompagnés d'une présentation du rapport d'activités pour 2019 de l'OFPRA,(l'Organisme chargé de déterminer si les migrants ont le droit ou non de s'installer dans notre pays). On trouvera aussi le déroulement des actions des associations auprès des pouvoirs publics pour la période mars 2019-juin 2020 et une rapide étude de l'impact des migrations sur l'économie. On finira par un retour sur les questions posées en début d'ouvrage, les postfaces de militants et une bibliographie commentée.
Jean-Paul Bénetière, enseignant, puis formateur, a repris un cursus universitaire à sa retraite pour soutenir un mémoire sur l'absence de mobilisation  collective en France face au  génocide au Rwanda en 2006. Il s'est ensuite tourné vers l'évolution de la CFDT en soutenant une thèse en 2016, puis en faisant publier l'ouvrage « L'Union départementale de la CFTC-CFDT de la Loire, Déconfessionnalisation, autogestion, crise et résistance au « recentrage» (1944-1988) en 2017.
24.00 €
9782368831977
Jean-Louis Lemarchand
Le 27 avril 1940, Papa, Lucien Lernarchand, déclaré « bon service armé » rejoint le 341e régiment d'artillerie tractée à Fontainebleau. L'ingénieur de 27 ans laisse à Barentin son poste chez Badin, entreprise textile de renom  et sa jeune famille, Annette épousée  en 1938 et Christine leur  premier enfant, âgée de six mois. Une nouvelle vie débute sous l'uniforme qui va durer trois mois. Annette et Lucien  vont s'écrire quotidiennement et même plusieurs fois par jour. Ces lettres, présentées ici sous forme de  morceaux choisis, constituent une    chronique singulière d'une  période tragique de l'histoire de France. Un récit à deux voix de la déroute express de l'armée tricolore balayée sans quasiment combattre par les troupes du Reich en moins de  quarante jours. Ils sont remarquables à plus d'un titre. Ils  apportent un témoignage à chaud sur la vie séparée d'un jeune couplé dans la tourmente de cette « drôle de guerre » de  1939-40: Lucien qui va de caserne en campement de l'île de France en Auvergne en passant par la Normandie ; Annette  contrainte à l'exode avec  sa famille (les Deren)  jusqu'au fin fond du Lot. D'un côté plus personnel, plus  intime, cette correspondance révèle les doutes, les peurs mais aussi les espoirs d'Annette et Lucien jusqu'à leurs  retrouvailles le 27 juillet aux 4-Routes chez le pharmacien Joseph  Delon.
Fils d'Annette et Lucien, 4e d'une famille de sept enfants (5 garçons, 2 filles), Jean-Louis Lemarchand, journaliste (AFP, L'Express) est l'auteur de « Ce jour-là sur la planète jazz » et « Paroles de Jazz » aux Editions Alter Ego.
12.00 €
9782915528626
Filipe Bidart
« Et, soudain, je suis ici, seul dans une cellule, sans pouvoir bouger, ni aller quelque part, ni voir personne, rien à faire, attendant que le gardien m’ouvre la porte, attendant, comptant mes pas, comptant les heures minute par minute, les minutes pas à pas??» : Filipe Bidart transforme l’humour en arme de résistance et nous parle de l’isolement, véritable torture blanche. Bakartasunaz bi hitz est le témoignage profond et violent de 25 mois d’isolement, écrit en compagnie des rats et des uniformes.
« Eta, bat-batean, hemen naiz, zelda batean bakarrik, ezin mugituz, nehorat ezin joan, nehor ere ikusi gabe, deus ez egitekorik, zaintzaleak atea noiz zabalduko didan zain, beha, ene urratsak kondatzen, orenak minutuka kondatzen, minutuak urraska…??» : umorea eta aldarte makurrezina erresistentzia arma bihurturik, isolamendua den tortura zuriari buruz mintzo zaigu Filipe Bidart. Hogeita bost hilabete bakarturik izan zuteneko egunetan oinarrituriko testigantza xamurra bezain latza da Bakartasunaz bi hitz, arratoi eta uniformedunen konpainian idatzia.
FILIPE BIDART est né à Baigorri en 1953 au quartier Donostei de Mitxelene. Il prit part à la naissance et à la construction des écoles de Seaska, en fut un enseignant pendant 7 années. Son attachement à Euskal Herria conduisit le Bas-Navarrais à la lutte, en tant que combattant d’IK. Après 7 années d’action clandestine, il est arrêté. L’état français lui refusant, à plusieurs reprises, la libération conditionnelle à laquelle il avait droit, il restera emprisonné pendant 19 ans. Cet écrit est le récit des débuts de sa captivité.
FILIPE BIDART Baigorrin sortu zen 1953. urtean, Donostei Mitxeleneko auzoan. Seaskako ikastolen sorkuntza eta eraikuntzan parte hartu zuen eta irakaskuntzan zazpi urtez jardun. Euskal Herriaren aldeko atxikimenduak borrokara erakarri zuen baxenafartarra, IK-ko gudari izateraino. Zazpi urtez sasi borrokan sartu ondoan atxeman zuten. Frantses estatuak eskubide zuen askapena ukatzen ziola, 19 urtez preso egonen da. Idatzi honetan presondegi denborako hastapenak kontatzen dizkigu.
16.00 €
9791095492238
Jacqueline Le Coq
« La Drollière » Comment parler de ceux que l’on a aimés, que l’on a connus mais dont on ne sait presque rien car ils se taisaient, trop occupés à travailler pour vivre ou survivre ? Ces « héros de tous les jours » n’ont pas laissé leur nom dans les livres, ils ont pourtant fait l’histoire de nos vies, de leur pays. « La Ribraille » Quelles que soient nos opinions politiques, religieuses, quel que soit notre pays ou notre région, on rit, on chante si l’on est heureux, on pleure quand on est triste. On crie de peur, de souffrance ou contre l’injustice. Des Deux-Sèvres jusqu’en Provence, de Paris à Djibouti ou Abidjan, en Ethiopie, au Kenya, chacun cherche son bonheur.
Jacqueline Le Coq, enfant du « Baby-Boom » née dans les Deux-Sèvres, a vécu dans différentes régions françaises et plusieurs pays africains avant de retrouver son « péyis ». Bénévole dans diverses associations, elle a écrit dans un journal local édité par Bayard-Presse pendant les trois ans d’existence de celui-ci. À la Claire Fontaine est son premier livre.
20.00 €
9791093644417
Maryse
Maryse, une femme née dans le centre de la France, habitant en Vendée, veut raconter à 90 ans comment dès sa conception elle a vécu douloureusement le « refus émotionnel de sa mère avant sa naissance », puis à l’âge de 12 ans, une agression sexuelle : viol par le regard de l’intimité de son corps. Elle relate comment elle est arrivée à PARLER – ce qui la sauva – des traumatismes qu’elle a vécus. Son fils également a connu une agression sexuelle à l’âge de 9 ans par un curé de paroisse en Vendée en 1974 ! Elle décrit merveilleusement tout au long de ce livre le long chemin parcouru pour laisser venir au jour, à la lumière de la conscience ses profondes blessures. Une belle libération progressive lui permettant de vivre plus pleinement !
20.00 €
9791093644400
Marion Dessaules
Ceci n’est pas un récit d’enfance, mais une série de fragments, entre rires et larmes, sur un passé qui a eu bien du mal à passer. Ceci n’est pas non plus un rêve d’enfant : il ne s’agit pas de rendre justice, comme quand on était petit, puisque la vie est injuste, on nous l’a assez répété. Ce sont des éclats, comme ceux d’un miroir brisé : en se voyant en morceaux, on peut aussi se couper. Ça s’est passé près de chez vous, en province, dans les années 1970…
Marion Dessaules vit et travaille au milieu des livres près de Paris.
20.00 €
9791090590809
Roger Lelièvre, Si(...)
Il n’est pas courant que des gens de la terre prennent la parole - en l'occurrence le stylo - pour raconter leur vie. En continuité de leur origine paysanne, ces deux-là ont choisi le difficile et passionnant métier qu’est l’agriculture. Un choix qui les a conduits à aller chercher loin de leurs bases une « terre promise ». Avec nombre d’autres jeunes des campagnes, ils étaient les migrants de leur époque. Une volonté farouche de gagner leur pari les a fait surmonter les obstacles d'une d’une installation périlleuse, faute de moyens financiers conséquents. Ce livre relate leur parcours professionnel, leurs aventures de jeunes parents, leur intégration progressive dans leur nouveau milieu de vie, les engagements qui ont sollicité leur sens de l’action sociale collective. Syndicalisme paysan, gestion municipale, actions humanitaires... Tout au long, une boussole les a guidés. Un humanisme teinté des valeurs chrétiennes, celles qui appellent à l’amour fraternel et universel. Ils les ont puisées à la source d’un mouvement de jeunesse qui a été comme une université de rattrapage pour eux qui n’avaient pas dépassé l’école communale. Parvenus à l’âge du bilan, ils pensent qu’une conception faussée de la modernité, idolâtre de l’argent et des pouvoirs met en péril le petit vaisseau spatial qu’habite l’humanité. Ils croient qu’un avenir reste ouvert aux acteurs d’une future civilisation régénérée, écoutant les leçons de la nature, pour sauvegarder la maison commune.
28.00 €
9782848196787
Leïla Abderrahim
Jamais une telle complicité entre une femme et un animal n’a été racontée avec tant de sensibilité. Honda n’est plus, mais son souvenir inaltérable demeure dans le cœur de Leïla. Cette histoire, racontée par une narratrice proche de la jeune femme, nous fait découvrir ou appréhender les causes profondes de cette surprenante amitié, de cet attachement singulier qui l’accompagne encore au-delà des mots. Ce récit hors du commun aborde avec simplicité et intensité le deuil de Honda. Deuil qui, depuis, a été transcendé. Tous les faits sont réels et témoignent avec force que, quels que soient les aléas ou les duretés de la vie, l’affection d’un animal est irremplaçable et même salvatrice. « ...Si seulement elle pouvait l’attraper dans ses rêves, la faire revivre par quelque pacte magique, sentir son odeur si rassurante, elle n’hésiterait pas, donnerait sa propre vie pour la serrer dans ses bras, humer son parfum si particulier de terre, de transpiration, de plantes dans lesquelles elle s’est roulée, tout cela mêlé à son eau de toilette. Elle prendrait dans le berceau de ses mains son gros museau carré, ses babines de velours. Elle lui manque tellement, elle pleure encore et encore sa chienne en regardant les vidéos où elle est si vivante, si heureuse. Badis lui dit d’arrêter et qu’elle se fait du mal à regarder les vidéos en boucle. Je la comprends, il faut qu’elle soit saturée de ces images, mais est-on jamais saturé d’avoir aimé un chien, un chat, un animal quand il a été tout pour nous ? »
Leïla Abderrahim voulait être vétérinaire mais empêchée de réaliser son rêve à cause de circonstances expliquées dans ce récit, elle travaille comme analyste financière après l'obtention d'un master 2 en administration des entreprises. En 2014, elle crée Cat Pattes, une auto-entreprise de services animaliers pour avoir un contact permanent avec les animaux. Car c'est là sa passion et c'est dans ce contexte qu'elle va vivre avec Honda une véritable histoire d'amour. www.cat-pattes.fr
Nadine Grandeau est l'auteure de plusieurs témoignages et romans dont Salle 204, Un brin d'écarlate, On va voir marcher les papillons. www.nadinegrandeau.fr
14.00 €
9782373553857
Christtiane Peugeot
Lors de la guerre 1939-1945, certains ont su éviter la soumission à l’autorité de l’occupant. Au moment du dernier affrontement dont les usines Peugeot furent l’enjeu, Christiane Peugeot était en phase avec l’ambiance de résistance qui régnait dans sa famille. Dans son journal rédigé à 16 ans, elle montre un esprit de contestation dont elle ne se départira jamais en sachant, plus tard, imposer son indépendance de femme dans un univers familial dominé par les hommes.
Christiane Peugeot est peintre, professeur de sciences humaines et écrivain à multiples facettes. Elle a exposé ses œuvres dans plusieurs capitales dont New York, Londres, Paris. Depuis plus de vint ans, elle dirige l’Espace Christiane Peugeot, avenue de la Grande Armée à Paris. Elle y organise expositions, conférences, concerts, théâtre et concours artistiques. Aidée par François Tard, elle a lancé le mouvement suBréaliste, ou ce que cachent les apparences. Elle a publié, sous le nom de Christiane Peyron : La Chirologie autrement (éditions Jacques Grancher), La Main, cette inconnue (éditions du Chariot), Morphopsychologie, Chirologie, Graphologie, Astrologie, quatre approches conjuguées (éditions F. Lanore), L’Atelier Z, la faille par où passe la lumière (éditions de la Méditerranée), Le Livre des réincarnations (éditions F. Lanore). Et sous le nom de Christiane Peugeot : Mon nom de voiture (éditions AKR, réédité aux éditions La Bruyère), Comment la prostitution vient aux femmes (éditions La Bruyère), réédité sous le titre Sois pute et tais-toi (éditions forgeurs d’étoiles), La mère aragne (éditions Persée), On a retrouvé le journal d’une cocotte de la Belle Epoque, Madame Steinheil, ma grand-tante (éditions Unicité), Mémoires d’une Peugeot (éditions Unicité), Remonter et descendre le temps (éditions Unicité) et Plus de Blagues que de mal (éditions Unicité).
20.00 €
9782373553727