Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article - bientôt disponible

9791070060537
La vie au Pays basque
(au temps de Napoléon III et d'Eugénie)
Une œuvre de Marie-France Chauvirey
PDF
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9791070060537, vendu 20 € et classé au rayon « Histoire », publié le 13 juin 2022 par les éditions Cairn, large de 150 millimètres pour 210 de haut et comportant 180 pages.
Découvrez la vie quotidienne des gens du Pays basque sous le Second Empire. Une époque charnière pour ce pays : sur la côte on remarque un essor immobilier grâce à une clientèle cosmopolite, l' arrivée du chemin de fer, le développement du thermalisme et l'âge d'or de la pelote. A l'intérieur, perdurent l'attachement à la maison sur laquelle se fonde la vie familiale et sociale ainsi que les traditions. Le caprice d'une souveraine, un jour des années 1850, va faire de Biarritz une plage à la mode “la reine des plages, la plage des Reines”, d'une bourgade de pêcheurs le rendez-vous des rois. Ces pécheurs sont des Basques. Leur petit port est frère d'autres ports égrenés jusqu'à Bilbao, le long du golfe de Gascogne, où l'on se souvient des baleines et où la vie maritime obéit pareillement aux lois des confréries… Parisiens et Madrilènes, en calèche, s'aventurent au coeur des montagnes basques, y prennent les eaux, y chassent parfois la palombe derrière les grands filets séculaires. Ces montagnes appartiennent à des pasteurs qui parlent la même langue, opposent au pouvoir central la même méfiance, habitués depuis toujours à se gouverner selon les plus purs principes démocratiques. Qui mettent le même sérieux à la danse et à la prière, la même gaieté au travail et au jeu de pelote… Ce peuple, durant deux décennies, découvre le chemin de fer, l'industrie, le capitalisme, mais résiste encore à la conscription et au partage successoral, élève la contrebande au rang d'entreprise commerciale, s'expatrie plus que jamais. Persistant dans sa mentalité profonde, il s'ouvre à la conscience nationale et n'en finira plus d'affirmer son particularisme.

Du même éditeur:

39.00 €
9791070061565
12.90 €
9791070061244
39.00 €
9791070061602
9.50 €
9791070060674
10.50 €
9791070061152
9.50 €
9791070061329
6.50 €
9791070061039
11.50 €
9791070061343
15.00 €
9791070060995
20.00 €
9791070060551
10.00 €
9791070061374
9.50 €
9791070061145
9.50 €
9791070060865
12.50 €
9791070060858
12.50 €
9782350689678
20.00 €
9782350689340
15.00 €
9791070061206
12.50 €
9791070060322
9.00 €
9782350686226
5.00 €
9791070061053

Dans le même rayon:

Laurent Macé
Un petit livre synthétique et accessible à tous pour découvrir l'histoire des troubadours : poètes et musiciens du sud où régnait la langue d'oc au Moyen Âge (à ne pas confondre avec les trouvères, musiciens du nord et de la langue d'oïl). Ce recueil permet d'approcher plusieurs thèmes. On peut retrouver par exemple l'amour courtois, le planh (déploration), la critique de la société ou les conseils aux princes. Une partie est également consacrée aux trobaïritz, les femmes troubadours peu nombreuses, impopulaires et souvent méconnues.
11.50 €
9782350688787
Les Dossiers d'Aqu(...)
Bordeaux 1919, la guerre est finie. On ne veut plus, jamais çà ! Commencent alors les Années Folles. On veut vivre, chanter, danser... L'économie repart avec les nouvelles industries, le train, la bicyclette, l'automobile, l'avion. Les créateurs en tous genres s'en donnent à coeur joie et l'Art déco s'infiltre dans tous les domaines. Le port de Bordeaux construit et reçoit les plus beaux paquebots du monde. À Bordeaux, grâce aux plans Marquet c'est toute l'architecture de la ville qui se modernise avec des artistes locaux de génie. Une multitude d'architectes font rayonner le nom de Bordeaux dans les foires et ex-positions internationales en vantant les mérites du vin. Le jeudi 24 octobre 1929, la Bourse de New York s'écroule et l'économie mondiale avec. Les mouvements fascistes exploitent la misère des peuples pour s'implanter dans plusieurs pays européens. Syndicats et forces de gauche se retrouvent dans un Front populaire pour améliorer le sort des travailleurs et préserver la paix. Las, il est déjà trop tard ! L'Allemagne qui a remilitarisé et réarmé à outrance, dans une guerre-éclair écrase l'armée française. Bordeaux pour la troisième fois de son histoire devient capitale de la France . Le président du Conseil (Pétain), tout comme le maire de Bordeaux (Marquet) implorent un armistice. Résultat, les troupes nazies prennent possession de Bordeaux. Les parlementaires votent les pleins pouvoirs au maréchal Pétain qui gère désormais l'État français depuis Vichy. Un jeune général dénommé De Gaulle, peu connu, s'envole de Mérignac pour Londres. Dans une atmosphère hostile, il ose affirmer que si la France a perdu une bataille, elle n'a pas perdu la guerre ...
15.00 €
9782846223638
Stéphane Pajot
Découvrez ou retrouvez­­ l'histoire des vieux cafés petits ou grands, célèbres ou méconnus, et des commerces, boutiques modestes ou grands magasins dont certains sont toujours prestigieux. Un parcours en photos anciennes superbement restaurées, pour faire revivre le Nantes d'hier, parfois insolite, toujours vivant et humain. Des textes précis, truffés d'anecdotes et d'informations pour stimuler ­­­la mémoire des anciens et permettre aux plus jeunes de connaître leurs racines et de mieux apprécier une ville chargée d'histoire. Ce beau livre d'images est aussi une incitation à des promenades de découverte et à la recherche des traces d'un passé passionnant.
22.90 €
9782842385026
François Lecoq
En 1737, les Mauges représentent 10 % de l'approvisionnement des marchés parisiens en bovins. « Cholet » est alors le terme utilisé pour le boeuf gras. L'élevage, sur des terres difficiles, est une nécessité pour le paysan des Mauges.
Au 19e siècle, c'est toute une économie rurale qui se structure entre les communes des Mauges. L'attrait de cette manne financière va bien au-delà des Mauges puisque des communes comme Brissac ou encore Thouarcé vont aussi essayer d'avoir une part du gâteau. Les Mauges, ses foires et marchés aux bestiaux. Après la fermeture du foirail de Chemillé en décembre 1997, le foirail de Cholet est aujourd'hui en peine ; lorsque la cloche sonne au plus grand marché du gras actuel d'animaux de boucherie en France, seulement 1 000 à 1 300 bêtes sont présentes les lundis. À travers les écrits de ce livre, ses illustrations, nous vous proposons de comprendre, de découvrir et de revivre ces moments de fierté qui ont fait que les Mauges ont su s'unir, lutter contre ses voisins vendéens et poitevins, défendre une économie pérenne pour être encore aujourd'hui un pays d'élevage reconnu dans la profession.
Originaire de Saint Florent-le-Vieil et issu d'une famille de meuniers, boulangers, hôtelier-restaurateurs, François Lecoq a toujours eu un lien avec l'alimentation. Titulaire de deux masters en hôtellerie-restauration et en histoire de l'alimentation et aujourd'hui professeur de cuisine à l'école hôtelière de Saumur, ses expériences professionnelles en restauration gastronomiques et ses parcours universitaires l'ont amené naturellement à étudier dans un premier temps la qualité alimentaire puis dans un second temps, revenir à ses sources en se focalisant sur l'histoire de l'alimentation des Mauges.
20.00 €
9791035315368
Serge Pacaud
Cet ouvrage particulièrement riche en illustrations s'adresse au lecteur désireux de connaître l'essentiel de l'histoire du Béarn, si riche en événements.
L'histoire du Béarn s'apprécie comme un roman-fleuve. Des origines ancestrales à la constitution de la vicomté jusqu'aux époques contemporaines, cette admirable province connut les vicissitudes et les euphories liées à sa position géographique, à la marche de l'humanité, aux destins particuliers des hommes et des femmes qui y sont ontologiquement attachés. L'histoire du Béarn et de son peuple se découvre au fil des récits de l'ouvrage, captivante, instructive, séduisante, parfois surprenante, mais toujours attachante. Une aventure extraordinaire sortit des limbes de l'humanité pour se poursuivre au-delà de la simple condition humaine.
Serge Pacaud, chercheur, historien et romancier, a publié divers ouvrages traitant de l'histoire de l'Aquitaine médiévale et des personnages réels ou supposés qui l'ont traversée.
39.90 €
9791035318543
Isabelle Pellé
Cet ouvrage particulièrement riche en illustrations s'adresse au lecteur désireux de connaître l'essentiel de l'histoire de la Loire-Atlantique, si riche en événements.
Occupé dès la préhistoire, le département étonne par ses découvertes archéologiques et intrigue avec les vestiges de sa cité antique Ratiatum. Son Histoire maritime embarque le lecteur au-delà de son terroir, à l'identité très contrastée au nord et au sud de la Loire. Son passé industriel, économique, intellectuel et culturel interpelle par sa singularité et ses paradoxes. Les événements les plus marquants à l'échelle locale, déroulés de façon chronologique, font écho à la grande Histoire de France, avec notamment l'Édit de Nantes. Cité des Namnètes et figure de proue dans la tempête révolutionnaire, la ville ducale au passé mouvementé se raconte au fil des pages. Rédigé au présent et illustré, le livre met en action les protagonistes à travers le récit de victoires et de défaites mémorables ou d'anecdotes historiques, romanesques ou légendaires.
Née à Nantes un matin d'hiver au XXe siècle, Isabelle Pellé est écrivain, biographe, correspondante de presse locale pour un journal de la région nantaise et animatrice pour une radio locale. Après s'être intéressée aux célébrités de la Loire-Atlantique, l'enfant du pays a pris la plume pour mieux faire connaître le patrimoine historique de ce département.
39.90 €
9791035318574
Bernard Lachaise, (...)
L'histoire d'un tout petit mois, de la mi-juin à la fin de juin 1940, dans la cinquième ville française, a pris une importance dans la Grande Histoire.
Au-delà de ces événements, connus mais revisités en profondeur, ce livre a l'ambition d'être une histoire totale – politique, sociale, intellectuelle, économique, biographique – pour comprendre ces jours de tourmente, décisifs à maints égards pour les années à venir. Sans négliger une mise en perspective avec le contexte national et international, toutes les facettes de juin 1940 à Bordeaux sont décrites et scrupuleusement analysées : le comportement d'acteurs politiques comme Georges Mandel, Édouard Herriot ou Charles Tillon, l'action de l'industriel Peugeot, la vie de l'Université, l'opinion des Girondins face aux drames, le flux des réfugiés, les réactions de la presse, etc. Cette histoire de Bordeaux et de la Gironde en juin 1940 renouvelle ainsi.
Professeur émérite à l'Université Bordeaux Montaigne, Bernard Lachaise a écrit sur l'histoire du Sud-Ouest et sur le gaullisme. Il a dirigé : Les 3 vies de Chaban (Memoring 2018), La Dordogne dans la Seconde Guerre mondiale (Fanlac, 2020), Juppé Bordeaux 1995-2019 (Confluences 2021) et publié : Yvon Delbos. Biographie 1885-1956 (Fanlac 1993), Le gaullisme dans le Sud-Ouest au temps du RPF (FHSO 1997), À la gauche du gaullisme (PUF 2022) et Charles de Gaulle et l'Aquitaine (Memoring éditions 2022).
Hubert Bonin est ancien professeur à Sciences Po Bordeaux et chercheur à Bordeaux Sciences Économiques-Université de Bordeaux. Spécialiste d'histoire bancaire et financière, de l'histoire des entreprises et des organisations tertiaires, de l'esprit d'entreprise et du négoce et de la banque ultramarins -en reliant l'histoire française aux mouvements et réseaux européens et internationaux.
25.00 €
9791035318918
Marc Seguin
Plongez dans l'histoire locale de Jonzac au travers d'anecdotes et d'archives.
Les seigneurs étaient vassaux de l'abbé de Saint-Germain-des-Pré, avec un devoir insolite : treize couteaux et une peau de cerf tannée. La guerre de Cent Ans y fut interminable ; après l'érection d'une nouvelle forteresse et l'installation d'un couvent, ce fut le « bourg populeux » du XVIe siècle, converti au protestantime, avec des guerres de Religion cruelles. Suivit l'apogée des XVIIe et XVIIe siècles, avec des « industries », puis une Révolution « rouge », en partie à cause d'un adultère… Le XIXe siècle a laissé l'empreinte qui convenait à une petite « capitale », avec des façades somptueuses en belle pierre des falaises de la Seugne.
Né à Jonzac. Professeur honoraire d'histoire-géographie, spécialisé dans l'histoire des Temps modernes et la paléographie du XVIe siècle. Il a présidé la Société des Archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis de 2005 à 2018, et, comme tel, a publié nombre de documents des XVe et XVIe siècles. Il a écrit plusieurs articles relatifs au « Pays des Isles de Xainctonge » à la même époque, plus particulièrement sur les débuts de la pêche à Terre-Neuve. Il est membre de l'Académie de Saintonge depuis 1997.
9.90 €
9791035318383
Stéphanie Roumegous
Plongez dans l'histoire locale de la Charente-Maritime à travers son histoire mouvementée à toutes les époques.
La Charente-Maritime est composée de deux anciennes provinces : l'Aunis et la Saintonge. La réunion de ces deux territoires en département, s'est d'abord nommée Charente-Inférieure. Il aura fallu que le Maire de Royan s'insurge contre l'appellation inférieure, pour que naisse enfin la Charente-Maritime en 1941. Il n'est pas rare cependant de l'associer avec le département voisin de la Charente. On entend souvent parler des « Deux Charentes » ou plus simplement « des Charentes ». Un raccourci qui en ferait presque oublier les caractères bien différents de ces deux départements mitoyens que l'on confond à tort. La Charente-Maritime existe…belle et bien ! Lieu de passage vers la Vendée, elle a souvent servi
de zone tampon et de champ de bataille.
Stéphanie Roumegous est guide-conférencière des villes d'Art et d'Histoire. Titulaire d'une Maîtrise d'Histoire de l'Art, elle a été élève du CESCM (Centre d'études supérieures de civilisation médiévale) de Poitiers pour se spécialiser en Art Roman. Après une carrière de journaliste et de professeure d'Histoire, elle est toujours guide-conférencière et animatrice historique pour les musées et site historiques.
9.90 €
9791035318437
Michel Perraudeau
Ce livre rapporte la vie extraordinaire de Guillaume le Troubadour et donne à lire, en français, les onze chants qu'il a écrits, il y a plus de neuf siècles.
En 1086, Guillaume a quinze ans lorsque son père décède ; il devient comte de Poitou et duc d'Aquitaine. Son territoire, entre Loire et Gascogne, est plus vaste que celui des rois capétiens. Il est resté illustre car il a régné quarante ans, il a participé à la première croisade, il fut excommunié à deux reprises. Sa descendance est fameuse car il est le grand-père d'Éléonore, deux fois reine, et l'arrière-grand-père de Richard Coeur de Lion. Il est, surtout, novateur car il écrivit des poèmes dans la langue parlée de l'époque, un occitan ancien.
Michel Perraudeau est né en Vendée. Docteur en sciences de l'éducation, il fut maître de conférences, enseignant les sciences cognitives à l'université de Nantes et à l'IUFM des Pays de la Loire. Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages de psychopédagogie, dont plusieurs sont traduits à l'étranger. Ses livres les plus récents explorent l'histoire de la Vendée et du Poitou.
9.90 €
9791035318451
Anne Bécheau
Capitale du Périgord Noir, Sarlat accueille chaque année de nombreux visiteurs venus s'immerger dans ses lacis de ruelles étroites et admirer la magnificence de ses monuments du Moyen Âge et de la Renaissance dont la densité forge l'admiration. L'auteur de cette petite histoire de Sarlat nous invite à plonger dans le passé de la cité médiévale, à vibrer au rythme des épisodes douloureux ou heureux, à entrer dans la vie de personnages illustres qui ont fait la renommée de Sarlat comme Étienne de La Boétie ou le Chanoine Jean Tarde et à mieux comprendre comment la ville a su garder autant de témoignages du passé. Au-delà des événements qui ont ponctué la ville à travers les siècles, des épisodes de la vie quotidienne des Sarladais sont mis en avant afin de mieux restituer la façon dont on vivait au coeur de la ville.
L'auteur, native du Sarladais, a consacré sa carrière au tourisme et à l'édition. De son enfance au cœur de la cité de Sarlat, elle conserve quelques souvenirs de ce qu'était la ville avant la vaste campagne de restauration menée ces cinquante dernières années. Aussi était-il logique pour cette historienne, spécialisée dans l'histoire du patrimoine local, de s'intéresser à l'évolution de Sarlat depuis 150 ans. Témoin de l'extraordinaire réhabilitation que la cité médiévale a connue depuis 1964, c'est avec émotion qu'elle s'est plongée dans les fonds d'archives pour faire revivre ces années si importantes pour Sarlat : celles de la seconde renaissance d'une ville aujourd'hui mondialement connue. Anne Bécheau vit aujourd'hui à Bézenac.
9.90 €
9791035319045
Collectif
De l'oppidum de Ruscino à la cité que nous connaissons aujourd'hui, Perpignan ville deux fois millénaire a connu une histoire mouvementée.
De l'Âge d'or catalan et du développement méditerranéen à la ville frontière enserrée dans ses murailles au cœur des conflits européens, des révolutions lointaines ou plus proches, Perpignan a vu des périodes de lumière et d'obscurité. Si tout ceci a déjà été étudié par le passé, la recherche a progressé et les connaissances se sont affinées depuis les années 1990, ce qui permet d'offrir, avec cet ouvrage, une vision globale des avancées.
C'est donc, tout d'abord, à une entreprise de contextualisation et de synthèse que les auteurs, enseignants, chercheurs de l'Université de Perpignan, se sont livrés dans les quatre grandes parties chronologiques qui structurent ce volume. Pour la partie antique Isabelle Rébé, pour le Moyen Âge Aymat Catafau, pour la période moderne, Patrice Poujade (également coordinateur du projet) et pour la partie contemporaine Nicolas Marty.
Des encarts viennent compléter ces textes. Ce sont les travaux de spécialistes, de jeunes chercheurs, parfois inédits, souvent récents, toujours neufs, qui concernent tel ou tel point de l'histoire de la ville catalane. Intéressants et originaux, ils ne manqueront pas de piquer la curiosité du lecteur.
C'est ainsi que près d'une trentaine de collaborateurs a participé à cette belle aventure et contribué à une meilleure connaissance de la Fidelíssima Vila de Perpinyà.
40.00 €
9782849743096
Serge Pacaud
Redécouvrez la destinée particulière de l'Aquitaine sous la plume d'un spécialiste !
Lorsque l'on évoque les invasions barbares, on songe aux mouvements de population qui se déroulèrent au début du Ve siècle. Mais la France, l'Aquitaine en particulier, eurent à subir maintes migrations armées ou non qui, traversant les siècles, influèrent sur son destin depuis les origines de l'aventure humaine. L'ouvrage remet en perspective tous ces bouleversements passés qui tracèrent un sillon indélébile pour conduire le pays et la province jusqu'aux temps modernes.
Serge Pacaud, chercheur, historien et romancier, a publié divers ouvrages traitant de l'histoire de l'Aquitaine médiévale et des personnages réels ou supposés qui l'ont traversée.
9.90 €
9791035318406
Charlotte de Villiers
Plongez dans l'histoire locale de La Roche-sur-Yon au travers d'anecdotes et d'archives.
Située au coeur de ce qui n'est pas encore la Vendée, elle a vécu, autour de son château primitif, des heures glorieuses autant que sombres. Peu de villes peuvent se vanter d'avoir fait tant d'allers-retours entre la gloire et l'oubli, passant successivement du statut de seigneurie convoitée à celui de petite bourgade, détruite puis ressuscitée pour devenir une ville impériale ! L'histoire de La Roche-sur-Yon répond pourtant, à échéances régulières, aux vicissitudes de la grande histoire nationale. L'intervention décisive de Napoléon, en 1804, va marquer un tournant décisif dans son histoire.
Après des études d'histoire, et une spécialisation dans les domaines de la culture et du tourisme, Charlotte de Villiers ne s'est jamais éloigné de ses domaines de prédilection et a travaillé dans différents services visant à mettre en valeur le territoire (culture, communication, office de tourisme). Elle a en parallèle développé une activité de ludologue pour promouvoir l'apprentissage et la sociabilisation par le jeu.
9.90 €
9791035318420
Actes graphiques
Rolland Fournel
De la première fabrication de l'acier fondu en 1815 à la faillite de Creusot-Loire en 1984, l'histoire de la sidérurgie du département de la Loire est riche en événements. Au tout début l'objectif est de créer une sidérurgie utilisant le charbon. La région stéphanoise est bien placée pour l'implantation de ces nouvelles usines. Après un démarrage difficile la Loire occupe une place de premier plan pour la fabrication du fer et surtout de l'acier. Suite à une grave crise de 1883 à 1886, les entreprises ligériennes sont menacées de disparition mais réussissent à se reconvertir dans la production des aciers de haut de gamme et les aciers spéciaux mais aussi en délocalisant les aciers ordinaires. La prospérité est de retour en cette fin de XIXème siècle. La première guerre mondiale va contribuer à renforcer la fortune de ces entreprises mais à la fin du conflit il faut penser à une reconversion, notamment vers la grosse mécanique. La deuxième guerre mondiale est marquée par la confiscation de la production pour l'effort de guerre allemand. A la Libération, devant un renforcement de la concurrence, la solution apportée est celle de la concentration des grandes entreprises de la Loire. Cette nouvelle organisation se fait en deux temps : d'abord de 1953 à 1970, la réunion des entreprises ligériennes au sein de la Compagnie des Ateliers et Forges de la Loire (CAFL), puis de 1971 à 1984 cette dernière s'allie avec la SFAC (usines Schneider) pour créer Creusot-Loire. La faillite de Creusot-Loire en 1984 est une tragédie pour notre département et le présent ouvrage cherche à ouvrir une nouvelle approche sur les causes de la disparition de ce géant alors troisième sidérurgiste national, principal producteur d'aciers spéciaux et possédant un savoir-faire unique dans le domaine du nucléaire.
30.00 €
9782368831649
Jean Bataille, Jea(...)
Est-ce que les Grecs qui ont tout inventé en matière de philosophie, de mathématiques, de médecine, de navigation, d'architecture avaient aussi une pratique sophistiquée de la fonction secrète ? Sparte, système d'ordre conçu pour « être et durer » créa des formes politiques originales qui lui permirent de combattre impitoyablement tout ce qui pouvait présenter un danger pour l'État. Elle y intégra la fonction secrète par obligation comme un mal nécessaire à la survie de la cité pour au départ combattre la guérilla des Messéniens. Elle l'organisa, la mit en pratique et lui donna un nom, Kryptie. La Kryptie des spartiates aura suscité les commentaires les plus divers des spécialistes du monde grec antique sans qu'une réponse précise et globale soit apportée. L'étude de la Kryptie m'aura occupé une quinzaine d'année et je pense avoir résolu l'énigme en partie. En partie seulement car la kryptie des spartiates, spécialisation de la métis des anciens grecs complétée par une utilisation efficace de la violence est, suivant l'expression de Jean-Pierre Vernant « une réalité qui se projette sur une pluralité de plans, une grande catégorie de l'esprit,… un certain type d'intelligence engagée dans la pratique, affrontée à des obstacles qu'il faut dominer en rusant pour obtenir le succès dans les domaines les plus divers de l'action. Une intelligence rusée, une astuce adaptée et efficace mise en œuvre, sans formulation explicite, ni analyse en termes de concept. » Le génie de Sparte, puissance continentale, se manifeste ici encore avec éclat car, non seulement elle aura dominé les affrontements hoplitiques de son temps, mais grâce à la kryptie, avec peu de moyens, elle réussira à abattre Athènes, la thalassocratie qui voulait la rayer de la carte J'ajoute que cette thèse est une arme de guerre psychologique contre les contempteurs acharnés de Lacédémone ainsi qu'une des formes de l'action psychologique au bénéfice de notre camp.
Jean Bataille aura été un spécialiste de la contre-subversion pour la période 70-80. Adhérent à 19 ans au Service d'Action Civique à Toulon, il a effectué son service militaire à Berlin en 1974. Lors des patrouilles à l'Est, il a pris conscience de l'importance du renseignement pour agir. Il rentre dans la Police en 1975 aux Renseignement Généraux de la Préfecture. En 1976, il combat au Liban dans les rangs des Kataeb. Il est muté en 1978 au groupe anti-terroriste des RGPP. Il devient l'adjoint opérationnel de Pierre Debizet, le patron du SAC, en février 1980. Au cours de sa carrière, il aura mené des missions « spéciales » pour le Ministère de la Défense comme officier de réserve et pour le Ministère de l'Intérieur.
41.00 €
9782353745913
Joël Jacquet
Si peu rassurantes, les ombres noires des souterrains hantent les profondeurs de l'inconscient collectif, et c'est autour d'elles que ce sont écrites dans toutes les régions françaises des légendes par centaines. L'Essonne n'échappe pas à la règle. Des réseaux tentaculaires se sont ainsi étendus à partir de la tour de Montlhéry et du château de Dourdan. De longues, très longues galeries passent sous des massifs boisés voir même des rivières. Un carrosse circulait autrefois dans l'obscurité du grand « souterrain » de la Pelouse à Montgeron, transportant le Roi du château seigneurial jusqu'à la forêt de Sénart ! Ces belles histoires cachent cependant une réalité plus prosaïque, un monde que l'on commence tout juste à entrevoir : passages voués à la fuite, couloirs de liaison, souterrains refuges, caves médiévales, chais, cryptes, mais aussi aqueducs et pierrées. La cartographie du monde souterrain du département de l'Essonne est embryonnaire. Ce patrimoine que l'on devine riche et diversifié est loin d'être connu et mis en valeur. Il mériterait que les historiens locaux s'y intéressent davantage. Toutefois la peur des passages obscurs, qui est avant tout la peur de quitter un environnement familier pour se diriger vers l'inconnu, explique sans doute le peu de recherches et de publications ayant été consacrées à cet univers atypique. L'ouvrage présent, en tentant de démêler parmi les cavités réelles et encore visibles ou leurs vestiges attestés ce qui relève de la tradition folklorique ou du témoignage enjolivé, n'a d'autre but que de susciter la curiosité d'un large public pour une archéologie chtonienne encore naissante.
Après des études supérieures d'histoire et d'archéologie à la Sorbonne, à l'Institut Michelet et à l'Ecole pratique des hautes études, Joël Jacquet a participé aux fouilles du château de Montségur (1976) et à celles du campement magdalénien de Marsangy dans l'Yonne (1978 – 1979), avant de s'orienter vers le journalisme indépendant, de faire un bref passage aux éditions Glénat, puis de fonder les éditions Patrimoine Insolite (2000-2015). L'auteur est membre de la Société d'histoire locale de Montgeron (SHLM), de Pelouse Environnement et du Groupement d'études et de recherches archéologiques de Melun-Sénart et de l'Essonne (GERAME).
18.00 €
9782373557756
Rudi Molleman
L'auteur retrace ici 19 faits divers survenus en Haute-Vienne.
De la découverte du kaolin qui fera la réputation de la porcelaine de Limoges au xviiie siècle à l'affaire des jeunes héros de Magnac-Laval en 1964, en passant par le massacre d'Oradour-sur-Glane, chaque récit a fait l'objet de recherches dans les archives départementales : les faits, les dates, les lieux, les noms sont rigoureusement exacts. Des histoires vraies pour lesquelles l'auteur s'est permis d'ajouter quelques détails afin d'en augmenter la qualité littéraire et narrative. Vous saurez tout de ces 19 affaires qui font entièrement partie du patrimoine limousin.
Rudi Molleman fait partie des gens qui sont nés ailleurs, mais tombés amoureux de notre belle région. Il vit en Dordogne depuis une quinzaine d'années.
Passionné de l'histoire locale, il a publié Les grandes affaires criminelles de Dordogne, mais aussi quelques romans sous le pseudo de Rudi Meunier : Ersatz, Péri et Delcouderc & Mérilhou.
12.90 €
9791035318888
Colonel Witold Zan(...)
Ce livre témoigne de la renaissance de l'histoire militaire en France aux lendemains de 1968. Articles et cours de l'École Supé­­rieure de Guerre attestent d'un renouveau qui sans la négliger s'éloigne de l'histoire-bataille. Histoire économique et histoire sociale participent à une réflexion originale qui tient compte aussi de l'histoire des mentalités. Cet ouvrage comprend quatre parties : Histoire générale - Histoire militaire. Histoire militaire - Histoire sociale. Les mythes de la pensée militaire française. De la guerre mondiale aux conflits limités. Les événements de mai 68 eurent parfois des effets inattendus. L'École Supérieure de Guerre, bastion de l'histoire-bataille et des « principes de la guerre », s'ouvrit à une réflexion nouvelle, permettant la critique de ces « principes » mêmes. Le général Uzureau, commandant l'ESG, introduisit en 1968 des travaux pratiques d'histoire, sur le type des TP universitaires. Les officiers du cours d'histoire furent assistés d'appelés du contingent de haut niveau, agrégés et normaliens. La « thèse » traditionnelle, préparée sur une longue durée par chaque stagiaire sur les sujets les plus variés, dont la formule était discutable et discutée, fut supprimée pour dégager le temps nécessaire à la réflexion personnelle. Chaque officier choisissait un centre d'intérêt historique et disposait de deux mois pour l'étu­dier et préparer un court exposé qu'il faisait devant son groupe dans le cadre du cours d'histoire. Cet exercice se produisait quatre fois lors des deux années de scolarité et correspondait à quatre périodes chronologiques, de l'Ancien Régime à nos jours. Ainsi fut vécue pour la première fois à l'École de Guerre une histoire militaire qui s'appuyait sur les documents ; qui ne se laissait pas prendre au piège de mémoires justificateurs ; qui rétablissait les faits dans leur chronologie exacte ; qui essayait de comprendre l'adversaire et ses motivations. L'histoire militaire s'ouvrait à toutes les composantes économiques, sociales, psychologiques, politiques. L'étude du droit de la guerre fut pour la première fois prise en compte, à l'image des recherches sur ce sujet entreprises par l'Institut d'Études Politiques de Paris. La quasi-totalité des élèves se prit au jeu et présenta des exposés d'excellente qualité et des synthèses de groupe brillantes pour chaque période, ayant vite accepté de se familiariser à l'histoire sous la conduite de jeunes enseignants civils, appelés du contingent.
Witold Zaniewicki est né le 21 septembre 1933 à Varsovie. Engagé dans l'Armée d'Afrique en décembre 1951, Saint-Cyr (promotion Amilakvari 1954-1956), Breveté de l'École Supérieure de Guerre, il passe sept ans en Afrique du Nord notamment en tant que chef du commando de chasse Kimono 23 dans l'Ouarsenis (Berbères non islamisés) – blessé, trois fois cité – et comme commandant de compagnie au 2e Régiment Étranger d'Infanterie (Sahara). Il est Officier de la Légion d'Honneur, Croix de la valeur militaire, Officier des Pal­mes Académiques et Commandeur Polonia Restituta (Londres). Il est également licencié es lettres (1958), diplômé d'études supérieures d'histoire (1960), admissible à l'agrégation (1965) et docteur en histoire (1966). Il a été professeur à l'École Supérieure de Guer­re (1969-1972) et secrétaire général de rédaction de la Librairie Larousse (1979-1987).
49.00 €
9782353745999
Anne Lasserre-Vergne
Ce livre rassemble toute l'histoire de Notre-Dame de Garaison, sanctuaire érigé au XVIème siècle. Selon la légende, la Vierge Marie serait apparue à une jeune bergère et lui aurait dit « Ici, je répandrai mes dons », « Je veux que l'on construise une chapelle », « N'oubliez pas de remercier Dieu de ses bienfaits », c'est ainsi que Notre-Dame de Garaison fut créée en 1540. En 1923, le Collège Notre-Dame de Garaison est racheté, non pas pour la première fois, mais pour la deuxième fois. Le premier rachat date de 1835. Grâce à Jules Laurenties, propriétaire de la tuilerie de Blajan, en Haute-Garonne, le 26 janvier 1923, l'Amicale emporte la vente. Juste avant que la dernière flamme ne s'éteigne, Jules Laurenties a le temps de crier  « 100 francs ! » C'est le minimum autorisé si l'on veut surenchérir. Pour la somme de 125 100 francs, Garaison est revenu à Garaison.
20.00 €
9791070061466