SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Prochaines parutions 

Retrouvez sur cette page les nouveautés Soleils parues - dans la limite d'une antériorité de six mois - ou à paraître, que nous n'avons pas encore en stock mais que vous pouvez commander ou précommander. Le présent classement propose un ordre croissant des dates de parution.

Déjà paru !
Comment se présentent les élections municipales de Limoges et qui va succéder à l’actuel maire Émile-Roger Lombertie en 2020 ? En quelques pages, Pierre Lefort plante le décor. D’abord le millefeuille administratif de Limoges qui n’en finit pas de faire perdre du temps sur les dossiers urgents comme le désenclavement routier et ferroviaire, puis sont abordées toutes les questions, petites ou grandes, qui font le quotidien des Limougeauds, des questions environnementales à l’activité commerciale et jusqu’aux transports en commun, en passant par l’urbanisme, le logement et le monde associatif. Au-delà des portraits des trois derniers maires de Limoges, le rôle et le pouvoir des élus est soigneusement disséqué, à commencer par leur relation avec les services techniques et administratifs. Sans oublier la relation des élus avec l’argent, sujet habituellement tabou, mais qui est présenté ici avec objectivité et sans parti pris. Un livre que les candidats à la prochaine élection municipale devraient tous lire... ainsi que leurs électeurs de mars 2020.
Pierre Lefort est professeur à l’université de Limoges, et son activité de recherche porte sur les matériaux céramiques, au Centre Européen de la Céramique. Il a créé en 2005 la première licence professionnelle sur la protection de l’environnement, à l’IUT du Limousin. En politique il a suivi de très près la vie publique des 30 dernières années à Limoges. Il était sur la dernière liste municipale de Louis Longequeue, avant d’être adjoint d’Alain Rodet. Il a choisi de ne pas se représenter en 2014, et il a ainsi échappé à la défaite de l’équipe Rodet. Il a été réélu en 2015 conseiller départemental du secteur nord-est de Limoges, avec plus de 60 % des voix. Depuis plusieurs années, il porte un regard critique sur les choix politiques locaux et nationaux du parti socialiste.
20.00 €
9791093644387
Déjà paru !
Au début du siècle dernier, le jeune paysan Louis Hadrien, surnommé « Le Romain », rêve de quitter sa modeste ferme natale afin de changer de vie et, sur un cahier d’écolier, il décide de consigner ses frustrations quotidiennes. Cependant, partir se révèle difficile en raison des pesantes obligations familiales et de la répétition des tâches journalières indispensables. Et puis il y a aussi la présence de Denise qui, malgré leurs conditions sociales différentes, a jeté son dévolu sur ce solide gaillard. En août 1914, cependant, comme pour des millions d’appelés, le destin de Louis va basculer brutalement ! « Le Romain » ne sortira pas indemne de cet enfer où il subira une des pires humiliations qu’un homme puisse endurer...
Daniel Trotin est né en 1946 dans un hameau saintongeais. Après une petite enfance marquée par la précarité entre un père ancien prisonnier de guerre et une mère malentendante, il tente d’échapper à sa condition grâce à l’école et à l’affection que lui portent ses grands-parents maternels. À l’âge de 11 ans, il rejoint l’internat du Lycée de Saintes, puis il achèvera ses études à la Faculté des Lettres de Bordeaux. En 2002, il termine sa carrière d’enseignant et, tout en poursuivant de nombreuses activités dans le monde associatif, il en profite pour assouvir enfin sa passion de l’écriture : ce roman – le deuxième – comporte une importante part autobiographique.
20.00 €
9791093644356
Déjà paru !
Dans cet ouvrage l’auteur retrace avec brio, l’obstination, l’imagination et la vision dont ont fait preuve ses dirigeants depuis 3 siècles pour faire de cet établissement, un acteur incontournable de la vie économique. C’est aussi un magnifique témoignage du rôle et de l’importance des corps intermédiaires dans notre société. Depuis trois siècles, la Chambre de Commerce et d’industrie de La Rochelle contribue au rayonnement et au développement de La Rochelle et de la Charente-Maritime. À sa création en 1719 son rôle est d’encadrer et d’organiser les relations commerciales entre les armateurs et les négociants de la cité maritime. Six des neuf premières chambres de commerce ont été créées dans des villes portuaires. Au fil du temps grâce aux efforts de ces commerçants et plus tard des chefs d’entreprise, la Chambre de Commerce et d’industrie s’est vu confiée ou a choisi de gérer des équipements indispensables à la croissance économique de la ville. Mais réduire le rôle de la C.C.I. à ces quelques missions serait réducteur. Toujours à l’écoute du monde économique, elle s’est impliquée plus récemment dans d’autres domaines comme la formation initiale ou continue et le développement des entreprises.
Historien, Christophe Bertaud a été l’archiviste de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Rochelle entre 1997 et 2005 et auteur de nombreux articles historiques traitant de l’établissement consulaire parus dans la revue Aunis-Eco et dans des ouvrages locaux et universitaires. Pour la rédaction de ce livre, il s’est appuyé sur des travaux internes consulaires : les cinq volumes du commerce rochelais au xviiie siècle écrit entre 1888 et 1900 par Emile Garnault, le Secrétaire-Archiviste de la Chambre de Commerce; la thèse publiée en 1982 sur la Chambre de Commerce de La Rochelle au XIXe siècle par Yves Guibert, Membre de la CCI de 1964 à 1982 ; la revue consulaire Aunis-Eco qui fourmille d’informations et de détails depuis 1973 grâce aux travaux de ses deux rédacteurs en Chef, Philippe Sengel et Thierry Praud. Avec l'aide d'un comité de lecture interne composé du Président de la CCI Thierry Hautier, de l’actuel directeur de la CCI, Christophe Houdouin, de son prédécesseur pendant de nombreuses années Claude Tissier et du directeur de la Communication Thierry Praud, La Chambre de Commerce et d’industrie de La Rochelle (1719-2019), Entreprenante depuis 300 ans est un ouvrage collectif consulaire.
25.00 €
9791035305208
Déjà paru !
La prière du Fils est notre trésor. Comment passer à côté sans la laisser murmurer sa saveur, sans en recevoir son essence, sans en goûter sa ferveur ? Jésus a livré son testament en partageant les mots de son cœur à cœur avec le Père. En fille, en héritière, en co-héritière de l’amour de Dieu, l’auteure tente d’ouvrir des sillons et de les creuser, « chemin faisant », au gré de la lectio et des résonances liturgiques. Chaque demande du Notre Père est visitée à l'école de la vie fraternelle reçue comme un laboratoire, une prophétie, une promesse. Chacun est invité à aller comme il est, là où il est, en cordée, à la rencontre du Père. Tous appelés au bonheur de devenir fils, filles, frères et soeurs universels non en récitant une prière, mais en vivant le Notre Père
Soeur Marie-Madeleine Caseau, aujourd'hui Présidente de la Congrégation des Bénédictines de sainte Bathilde et prieure de Vanves, a été, pendant plusieurs années, responsable des Oblats et hôtelière au Prieuré de Saint-Thierry (Reims). Elle a ainsi accompagné de nombreux laïcs dans leur quête de Dieu et a pu réaliser la nécessité de donner à chacun des outils pour qu'il trouve son chemin de vie et de bonheur et y persévère. Conduire au Christ et rendre libres sous le regard de Dieu ont été ses seules convictions profondes.
15.00 €
9782364524545
Déjà paru !
La plupart des textes de ce livre s’articulent autour de la compréhension des Pères sur les problématiques relatives à l’être humain, à la personne humaine, aussi bien dans sa composition (corps, âme, esprit) que dans son identité d’« être » créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, voulu par Lui, aimé par Lui. Ainsi, partant de saint Irénée de Lyon et surtout de sa conception de la récapitulation christo-centrique, l’auteur a tenté de recentrer la réflexion sur le mystère du Christ, Fils de Dieu et Sauveur en montrant la pédagogie de Dieu qui se décline depuis Adam et Ève jusqu’à Jésus et Marie comme une marche voulue par Dieu, le long des siècles, jusqu’à l’accomplissement du salut apporté par le Dieu fait chair qui vient restaurer l’humanité entière.Les Pères évoqués dans cet ouvrage sont Irénée de Lyon, Origène, Tertullien, Grégoire de Nysse, saint Augustin et Grégoire le Grand. Ils sont grecs et latins. Ils représentent diverses épo-ques de la période patristique. Ils sont aussi les Pères assez bien connus pour leur réflexion sur l’homme, sur l’Église, sur le Christ. Avec eux, allons à la redécouverte de l’anthropologie chrétienne.
Valerry D. A. WILSON est béninois, prêtre du diocèse de Luçon. Il est en charge du pèlerinage des jeunes à Lourdes. Après avoir obtenu un Master en Philosophie, un Master en Histoire du Christianisme et une Licence Canonique en Théologie dogmatique, il prépare actuellement un Doctorat en Philosophie à l’Université Catholique de Lyon et un Doctorat en Théologie à l’Université de Lorraine.
18.00 €
9782364524743
Déjà paru !
Les homélies de saint Léon prononcées au cours des célébrations qu’il présidait comme évêque de Rome, parcourent toute l’année liturgique. Elles sont assez brèves, écrites dans une langue latine superbe, d’une grande précision théologique.
De Noël à la Pentecôte, en passant par le Carême, le temps de la Passion et ce sommet qu’est la célébration de Pâques, saint Léon explique aux fidèles le cœur de la foi chrétienne, le mystère de l’Incarnation, extraordinaire « abaissement » du Fils de Dieu qui se fait homme pour sauver tous les hommes et les faire participer en un « admirable échange » à sa divinité. Le Pape Léon, par son action et ses écrits avait largement contribué à l’élaboration des définitions du Concile de Chalcédoine, devenues le fondement même du dogme chrétien.
Léon Ier le Grand fut pape de 440 à 461. Il est connu pour son intervention dans les controverses christologiques du Ve siècle. Face au délitement du pouvoir impérial, Il négocia en 452 avec Attila la retraite des hordes Huns et en 455 avec Genséric la survie de Rome. Il meurt le 10 novembre 461
12.00 €
9782364524811
Déjà paru !
Haute vallée de l’Aude, une femme retrouvée morte, poignet arraché. En ce mois de décembre 2012, autour d’illuminés qui font tout pour que la lumière ne soit pas faite, il n’y a pas que le monde qui s’apprête à disparaître. De Bugarach à Rennes-le-Château, de cette terre mystique aux confins de la région toulousaine, l’enquête diablement complexe à laquelle vont se heurter le commandant carcassonnais Escaude et sa jeune collègue du SRPJ de Montpellier va vite les amener à se faire du mauvais sang. On savait le Languedoc attiré par le rouge. Ce livre le confirme.
Né en 1958, Patrick Caujolle passe une grande partie de sa carrière au sein de la Police Judiciaire avant de s’orienter définitivement vers l’écriture. Après plusieurs recueils de Poésie et de nombreux livres liés au terroir ou à la criminalité, après Beau temps pour les couleuvres et R.I.P Requiescat In Pace (Éditions du Caïman), puis Le prix de la mort (De Borée), avec Le mort est dans le pré il publie son quatrième roman policier.
9.00 €
9782350688282
Déjà paru !
L’abbaye Sainte-Croix accueille la plus ancienne communauté monastique féminine de France. Elle a été fondée en 552 à Poitiers par sainte Radegonde, la reine des Francs et patronne de la ville. Depuis 1450 ans, les religieuses, aujourd'hui installées à Saint-Benoît près de Poitiers, détiennent un vrai trésor : une relique de la croix de Jésus-Christ offerte par l'empereur Justin II et son épouse Hélène à la reine Radegonde et arrivée, en passant par Constantinople, de Jérusalem à Poitiers en novembre 569.Cette relique de la Vraie Croix est enchâssée dans un émail byzantin, à son tour protégée par un reliquaire du XIXe siècle, le coffret d’origine ayant disparu au cours de la Révolution française de 1789. Selon les experts scientifiques d’Oxford et de Cambridge qui sont venus étudier la staurothèque (du grec ancien ??????? staurós « croix » et ???? théke « conteneur »), il est probable qu'il s'agisse de la plus ancienne relique traçable du christianisme. Le 19 novembre 2019, pour fêter le 1450e anniversaire de l’arrivée de la relique à l'abbaye, sera inauguré l'oratoire où elle sera exposée en permanence à la dévotion de tous.
Sœur Odile est moniale de l’abbaye Sainte-Croix de Poitiers. Un long temps de responsabilité à l’accueil lui a permis de constater chez ses hôtes un grand désir inassouvi d’intériorité. Depuis ses études de théologie à la faculté du Centre Sèvres à Paris, (Formation Universitaire pour les Moniales), elle anime à l’hôtellerie du monastère deux ateliers de Lectio divina et d’Hébreu biblique, ouverts à tous. Elle s’efforce également de mettre en oeuvre les principes de la permaculture dans le petit verger-potager de sa communauté.
12.00 €
9782364524729
Déjà paru !
6 octobre 1981. Ce jour-là, Antoine qui a échappé 15 ans plus tôt à la guillotine, entame sa 10 503e soirée d'incarcération. Ce soir-là, Jean-Jacques, militaire à Toulon, se promène tranquillement dans les vieilles ruelles de la ville, quand soudain … Antoine et Jean-Jacques, ces deux hommes auraient du ne jamais se rencontrer, mais c'était sans compter sur la Miséricorde de Dieu et sur sa fidèle servante : Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. Antoine, Henri Pranzini, Jacques Fesch : trois hommes, dans la même barque, ballotés dans la tempête, qui n'ont pas hésité à réveiller Jésus en criant : «Maître, Maître, nous sommes perdus !» (Luc 8, 24). Trois hommes, condamnés à mort, devenus enfants de Sainte Thérèse, par la grâce qu'elle leur a obtenus : celle de l'humilité, celle de devenir comme des enfants : Amen, je vous le dis, si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux (Mathieu 18, 3).
Jean-Jacques Riou est né en 1958 à Roscoff. Il est éducateur dans l'Administration Pénitentiaire depuis 1983. Il a animé un groupe de prière Miséricorde Divine à Rouen de 2010 à 2017. Fruit de ces sept années d'animation, il a publié un ouvrage de réflexion sur la Miséricorde Divine : «il a su prendre Jésus par le Cœur, la Patience de Dieu serait-elle sans limite?».
Dans son nouveau livre où il évoque son amitié avec Antoine, condamné à mort, Jean-Jacques Riou nous fait vivre cette fois-ci la Miséricorde Divine «en direct» …
15.00 €
9782364525184
Déjà paru !
Une revue pour savoir plusune pensée pour être plus
11.00 €
9782364525139
Déjà paru !
Parce que nous assistons aujourd’hui à une très forte augmentation des populations fragilisées, vulnérables, en pauvreté, l’accompagnement spirituel des personnes en fort déficit d’autonomie apparaît de plus en plus comme une question centrale dans nos sociétés.
La maladie comme la vieillesse sont une atteinte à la plénitude de la vie non seulement parce qu’elles diminuent les forces et provoquent un affaiblissement sur le plan physique mais aussi et surtout parce qu’elles menacent la sphère relationnelle de la personne.
La souffrance nous introduisant dans le silence et l’incommunication, elle est, dans une certaine mesure, l’intrusion de la mort dans notre vie : la mort étant en effet l’incommunication la plus totale.
Mais à la lumière de la foi la douleur comme la souffrance ont un sens bien différent. Elles nous ouvrent aux autres au lieu de nous enfermer sur nous-mêmes. Par la foi, la souffrance devient source de vie, les morts ressuscitent, les malades se lèvent. Mais, pour bien saisir le sens chrétien de la souffrance, il nous faut la considérer à la lumière de Jésus car la solitude ne peut pas être surmontée par des raisonnements mais par la présence d’un être qui nous aime. Or, on ne peut donner ou offrir que ce que l’on est ou ce que l’on a. Pour offrir confiance, paix, envie de vivre aux malades il faut veiller aux relations existant à l’intérieur des Établissement qui accueillent les personnes âgées pour être certain que ces Établissements sont bien les foyers de confiance et de fraternité qu’ils se proposent d’être. Comment accueillir les plus fragiles pour que l’accueil se révèle celui de Dieu au milieu des passivités douloureuses ? Comment en son sein chacun se fait-il présent aux résidents pour les ouvrir à Dieu ? C’est tout l’objet de ce livre.
Jaime Garcia Alvarez appartient à l’Ordre de Saint-Augustin. Il est docteur en Philosophie, Professeur à la Faculté de Théologie du nord de l’Espagne: Burgos. Professeur invité à l’Université de Strasbourg, au Grand Séminaire de Reims et au Centre d’Études du Saulchoir de Paris. Il a été directeur de la revue Burgense et est actuellement le directeur de Revista Agustiniana (Madrid). Il est membre du Conseil de Rédaction de la revue Connaissance des Pères de l’Église (Paris). Il a dirigé l’édition espagnole du Dictionnaire de saint Augustin (Monte Carmelo, Burgos 2001). Il anime et dirige des cours et de récollections sur la spiritualité augustinienne en France, Belgique et Canada.
18.00 €
9782364524071
Déjà paru !
Ce livre tend à montrer que l'actualité du message de cette Règle peut concerner les laïcs ; elle ouvre à tous ceux et celles qui le désirent, des voies simples et efficaces pour chercher Dieu au coeur du quotidien de leur existence. Saint Benoît s'adresse aux «chercheurs de Dieu». Depuis longtemps, Yvonne Arbuès a constaté que le message bénédictin pouvait rejoindre des femmes et des hommes de tous temps et de tous âges. Saint Benoît n'annonce-t-il pas, lui-même, dans sa «petite Règle, écrite pour des débutants», selon ses propres termes, qu'il s'agit d'une invitation pour tous et pour chacun: «Toi, qui que tu sois». Oui, ce chemin est proposé aux coeurs qui veulent «choisir la Vie et construire le bonheur». Comment refuser l'exigence le programme aussi séduisant d'une Règle écrite au 6e siècle et qui anime la vie de milliers d'hommes et de femmes au sein des communautés bénédictines, cisterciennes, trap-pistes, présentes, aujourd'hui sur tous les continents.
Yvonne Arbues, institutrice de formation, mère de famille nombreuse et maintenant heureuse grand'mère, a toujours eu le souci des enfants proches ou lointains ; en 1984, elle a fondé le M.I.A.E. (Mouvement International d'Aide à l'Enfance) qui permet d'assurer l'alimentation et l'éducation de nombreux enfants dans des centres nutritionnels à travers le monde. Ce souci prend sa source au coeur de l’Évangile, fil conducteur de cette trajectoire. Et depuis 35 ans cette trajectoire passe par la fréquentation assidue de Monastères Bénédictins. C'est, en effet, au coeur de la spiritualité bénédictine, bien ancrée dans le concret des choses, qu'Yvonne Arbues trouve sens et énergie : «Ora et Labora».
17.00 €
9782364525344
Déjà paru !
Quand est né ce sport diabolique? Qui surnomme-t-on « le savant fou »? ...Avec ce quizz sur le golf vous saurez qui a porté le premier « the Belt » et qui a soulevé pour la première fois l’aiguière d’argent. Quand vous apprendrez le nombre de chances que vous avez de faire un trou en un, gageons que l’envie de combattre sera plus forte qu’une démission bien décevante. Alors, prêts ? C’est parti... 110 CARTES, 550 INDICES, 5 THÉMES
- Joueurs et légendes
- Lieux et incontournables
- Le terrain et ses acteurs
- Coups et technique
- Matériel et divers
COMMENT JOUER ? Pour chaque question, 5 indices, de plus en plus faciles : moins le joueur utilisera d’indices pour répondre, plus il gagnera de points. Un jeu qui peut se jouer en duel, ou par équipes. Celui qui gagnera le plus de points à la fin de la partie sera désigné le « meilleur connaisseur Golf » du groupe !
Écrivain et homme de télévision, Guy Rechenmann avoue être un rêveur et un poète. Le hasard, il n’y croit guère, préférant parler de coïncidences, son thème de prédilection…
Il attendra 2008 pour publier un recueil de poésies et de nouvelles « La Vague » (Ecri'mages). Suivront plusieurs romans dont Flic de papier, Fausse note, et A la place de l'autre (Prix virtuel du Polar 2016) aux éditions Vents Salés, dans lesquels apparaîtra Anselme Viloc, un flic atypique et obstiné qui lui permet de revisiter de façon inattendue le genre policier. Quatrième volet des aventures d’Anselme, Même Le Scorpion pleure, est son premier roman aux éditions Cairn.
13.90 €
9782350688022
Déjà paru !
Une recette avec la chef étoilée Hélène Darroze ? Une balade au bord de l’étang noir ? Une baignade près du phare de Contis ? Une halte aux arènes de Pomarez ou encore un match du Stade Montois ? Pourquoi pas une plongée dans l’histoire des Vicomtes de Marsan ? Avec le Quizz Landes, pas besoin de choisir, tout est réuni dans une petite boîte pour s’imprégner et s’immerger dans ce magnifique département landais. 110 CARTES, 550 INDICES, 6 THÉMES :
1- Culture et traditions
2- Sports et loisirs
3- Lieux et patrimoine
4- Histoire et politique
5- Gastronomie et Artisanat
6- Littoral et sites naturels
COMMENT JOUER ? Pour chaque question, 5 indices, de plus en plus faciles : moins le joueur utilisera d’indices pour répondre, plus il gagnera de points. Un jeu qui peut se jouer en duel, ou par équipes. Celui qui gagnera le plus de points à la fin de la partie sera désigné le « meilleur landais » du groupe !
Journaliste sportif pendant plus de 15 ans, Éric Becquet a été correspondant football pour Europe 1, Metro, ou encore Football365.fr, couvrant notamment la Coupe du Monde, l’Euro et les matches des Girondins de Bordeaux. Installé au Pays basque depuis 2010, il est désormais collaborateur pour le journal Sud Ouest. Il a d’abord suivi l’actualité du Biarritz Olympique rugby avant de se consacrer à la ville d’Hendaye. Après avoir été joueur et entraineur, il préside depuis 2008 la section football du Bordeaux Etudiants Club.
13.90 €
9782350688015
Déjà paru !
Pourquoi décidait-on, autrefois, de véritables chasses aux sorcières ? De quels crimes accusait-on sorciers et sorcières ? Comment reconnaissait-on une sorcière ? Comment était organisé un procès de sorcière : la torture, l’interrogatoire, les aveux, la condamnation, la marche au bûcher... Ce livre répond à toutes ces grandes questions soulevées par la sorcellerie en s’appuyant notamment sur un gros ouvrage écrit par le juge Pierre de Lancre, chargé par le roi en 1609 de « purger le pays (Béarn et Pays Basque) de tous les sorciers et sorcières sous l’emprise des démons »
L’auteure Josanne Charpentier découvre, dès son enfance, ce don si particulier que l’on appelle don de voyance, ce qui l’amène, petit à petit, à s’intéresser aux Sciences Occultes et aux phénomènes para-normaux. Elle créé et supervise la revue : « Les Cahiers du Chêne d’Or » et publie « Le Livre des Prophéties ». Mariée à Louis Charpentier, elle le suit lors d’un voyage en Pays Basque pour les besoins du livre de son mari : Le Mystère Basque. Josane Charpentier se documente alors sur les sorciers et sorcières de ce pays et écrit « La Sorcellerie en Pays Basque ». Passionnée d’Histoire, elle a également écrit deux romans historiques sur la Martinique. Un de ses livres « La France des lieux et des demeures alchimiques » vient d’être réédité.
11.50 €
9782350687964
Déjà paru !
Déambuler. Tracer des pas de mots au gré de l’humeur du marcheur et croiser du regard un patrimoine d’une singulière richesse qui se dévoile à l’infini. L’ouvrage Promenades à Montauban, qui ici nous est livré, se donne sur ce mode ; comme acte d’amour pudique et indéfectible de celui qui écrit à la première personne à « sa » Cité natale. À la manière du Carnet de route d’un Tarn-et-Garonnais romantique de Robert Ligou, auquel il est fait référence, Christian Stierlé, archiviste, historien et romantique, nous invite à d’enrichissantes Promenades, quartier par quartier en flânant le long des rues. Et écrivain et lecteur de déambuler ensemble, non sans une certaine délectation. Il fait en sorte de croiser les thèmes, de passer ainsi de l’histoire à l’art, de la géographie à l’architecture et à l’urbanisme, de l’économie à la littérature et à la culture, des personnages illustres aux événements qui ont marqué ou influencé la cité. Bonne balade ! Conservateur honoraire de la Médiathèque de Montauban et membre titulaire de l’Académie de Montauban, il a consacré à sa ville de nombreux livres notamment Des Bastides en Tarn-et-Garonne : quand ? pourquoi ? comment ? - Dictionnaire des Montalbanais : illustres, méconnus, oubliés… Lire le rugby : bibliographique thématique : répertoire d’ouvrages publiés en France des origines à 1994 ; Montauban au gré du temps, au fil des mots…
Chrisitian Stierlé, Montalbanais de naissance, maître d’histoire moderne et contemporaine, conservateur honoraire de la Médiathèque de Montauban, membre titulaire de l’Académie de Montauban où il a donné plusieurs conférences. Il a collaboré à Histoire de Montauban (dir. Daniel Ligou, Privat, 1984), Montauban solaire et mesurée (dir. Janine Garrisson, Autrement, 1993), Images et Visages de Tarnet- Garonne (12 tomes, Compagnie des Écrivains de T & G, 1998-2018). Il a publié Montauban au gré du temps, au fil des mots (Privat, 2009). Le rugby étant son violon d’Ingres, il a écrit Lire le rugby (Éd. Mire, 1994) et Union Sportive Montalbanaise, un siècle de rugby, 1903-2003 (USM, 2003) ; il est correspondant de Midi Olympique depuis 1978.
25.00 €
9782350688114
Déjà paru !
Georges Faber, dit Jojo est le fils d’Angéline, limousine montée à Paris avec ses sœurs, et de Louis-Émile Faber, enfant de Neuilly, mort de la grippe espagnole dans l’immédiate après-guerre. Il vit avec sa mère dans le XVIIIe arrondissement de Paris. À la suite du mariage de sa mère avec Émile-Gilbert Rivière, ouvrier chocolatier fort en gueule et grand blessé de la guerre 14-18, il suit ses parents en Corrèze, où Émile-Gilbert est employé par diverses maisons de Brive et de Tulle. Une nouvelle fois en difficultés avec son dernier employeur, Émile-Gilbert et son épouse reprennent le chemin de Paris, en laissant Jojo aux bons soins de la famille, à Nonards, près de Beaulieu sur Dordogne. Jojo et ses parents pensent qu’il ne s’agit là que d’une solution d’attente. Mais en définitive, il va y passer la majeure partie de son enfance et de son début d’adolescence. Il ne retournera à Paris, après un premier séjour désastreux sur le plan scolaire, qu’une fois le certificat en poche et pour son premier emploi.
Journaliste à Limoges de 1971 à 1989, Jean Alambre, né en 1946, à Paris au pied de la Butte Montmartre, est écrivain, poète et auteur compositeur. Membre de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de Musique (SACEM), il vit aujourd’hui en Limousin. Il vit à Affieux.
22.00 €
9791035305291
Déjà paru !
L’équipe de l’inspecteur Abert du commissariat de Tours, se trouve confrontée à une série inquiétante de meurtres commis sur des personnes âgées dans des quartiers habituellement calmes de la ville. Les enquêteurs se rendent vite compte qu’il existe un point commun entre les victimes. Elles sont soignées par le même cabinet d’infirmières. Le témoignage d’un voisin de l’une des personnes assassinées oriente les enquêteurs sur la piste d’une jeune femme qu’il a aperçue la nuit de l’un des crimes. Une nouvelle enquête tourangelle qui, du Beffroi à Velpeau et du Sanitas à Saint-Symphorien, vous entraîne toujours en chansons sur les traces d’un meurtrier bien singulier.
Jean-Noël Delétang vit à Tours depuis vingt ans où il a enseigné l’histoire et l’histoire des arts. Désormais, c’est l’écriture qui occupe son temps : textes historiques, nouvelles... Aujourd’hui le polar lui procure un vrai plaisir et ancre dans le paysage de la Touraine les aventures de son héros, fan comme lui de chanson française et particulièrement de Brassens.
12.90 €
9791035305017
Déjà paru !
Cet ouvrage n’est pas un livre d’historien, mais il raconte l’histoire de celles et ceux qui sont entrés dans la Résistance intérieure, parce qu’ils avaient, eux aussi, une certaine idée de leur pays. Ce sont leurs voix que l’on entend dans leurs dossiers d’homologation FFI, contresignés par le chef départemental FFI des Hautes-Pyrénées, le colonel Coissard. Elles nous disent leur courage, leurs deuils, leur bonheur aussi, leur souffrance, leurs états d’âme, leur espoir de jours heureux, où sont entremêlées, toutes les qualités morales et physiques, dans un esprit de sacrifice et de patriotisme. Il était nécessaire que quelqu’un détenant l’indiscutable force du vécu rassemble ces témoignages pour redonner vie à la parole Résistante. Jeune volontaire du 1er Régiment FFI de Bigorre blessé lors de la réduction de la poche de Royan en février 1945, Jean Dupuy, a vu sa jeunesse marquée par la Seconde Guerre mondiale et l’Occupation.
Aujourd’hui à 94 ans, il consacre son énergie à la préservation de la mémoire de la Résistance haut-pyrénéenne au sein de l’Amicale des Anciens Combattants Volontaires du Régiment FFI de Bigorre qu’il préside et ne pouvait que répondre favorablement au projet mémoriel de Serge Ravanel, en 2004, de collecte de témoignages de 65 Résistants haut-pyrénéens connus ou méconnus présentés dans ce livre. Et Jean Dupuy de rappeler les mots du général De Gaulle : « La flamme de la Résistance ne s’éteindra pas ».
20.00 €
9782350688183
Déjà paru !
Ce volume très à propos marque le vingtième anniversaire de la mort du cardinal Basil Hume (1923-1999), moine bénédictin à l'abbaye d'Ampleforth, arche-vêque de Westminster. La spiritualité bénédictine de Hume et son engagement personnel dans la prière lui permit de s'identifier aux autres pèlerins qui cherchent le vrai Dieu vivant. Hume, le moine, le pasteur et le prédicateur, s'adresse toujours aux béné-dictins, à l'Église en général et au monde contemporain. Même si, comme Hume l'a dit, «Dans notre vie publique, nous nous éloignons de plus en plus de Dieu et des choses de Dieu» ; il ajouta «je crois que l'aspiration à Dieu s'intensifie de plus en plus dans le cœur des hommes et des femmes». Cette aspiration, comme le montre ce livre, était au cœur de la recherche de Dieu par Basil Hume : pour Hume, la voie du pèlerin.
Sœur Gertrude Feick, bénédictine de Mount Angel, dans l'Oregon, a maintenant intégré le monastère cister-cien de Notre Dame de l'abbaye de Redwoods, à Whitethorn, en Californie. Sœur Gertrude est titulaire d'un doctorat en Théologie Sacrée de l'Université Ponti-ficale de Saint Thomas d'Aquin, à Rome.
15.00 €
9782364525092
Déjà paru !
Cet ouvrage documenté et illustré rappelle le cheminement de la Passion du Christ suivant les prophéties bibliques et les récits du Nouveau Testament. Les enseignements des Pères de l’Église, la lumière de la spiritualité classique et les analyses de penseurs contemporains éclairent cet événement qui annonce l’heureuse nouvelle de la Rédemption où l’Incarnation de Dieu appelle la divinisation des hommes.
Il présente l’histoire du Chemin de Croix depuis la mémoire vive des premiers Chrétiens, à travers des périodes de guerre et de paix, des pèlerinages aux croisades, aux voyages, où se mêlent les expressions mystiques, les observations et l’enthousiasme des fidèles. La ferveur qui s’exprime dans la culture universelle, par la poésie, la musique, la peinture, la sculpture, y traduit la Foi chrétienne devant le mystère du don de Dieu.
Maryvonne de Raymond, mère de trois enfants, a résidé à plusieurs reprises à l’étranger. Elle a publié  deux ouvrages historiques : La Maison Kent. La pierre et l’histoire, XVIIe-XXe siècles : une mémoire retrouvée ; Sur les chemins du Roussillon. Fragments de vie et lieux de mémoire. Les Presses littéraires, Saint-Estève, 2016, et a participé avec son mari à l’édition de correspondances diplomatiques.
17.00 €
9782364525153
Déjà paru !
Après avoir présenté, dans un premier tome intitulé « L’amitié à l’é-preuve de la diversité, corres-pondance de Pierre le Vénérable et de Bernard de Clairvaux » la cor-respondance de Pierre le Vénérable et de Bernard de Clairvaux, le Père Vuillaume osb offre ici au lecteur un deuxième recueil de lettres du célèbre Abbé de Cluny. Si leurs destinataires en sont nettement moins connus, elles n’en présentent pas moins un intérêt de premier plan pour mieux connaître la personnalité, à bien des titres remarquable, de Pierre le Vénérable et compléter ce que l’on sait déjà du milieu monastique et ecclésial du 12e siècle dans lequel il a vécu, puisqu’il s’agit de sa correspondance avec les moines et moniales de son temps : bénédictins et cisterciens, mais aussi chartreux, sans oublier la célèbre abbesse Héloïse. Ces lettres regroupées en huit sections correspondent à chaque fois à un groupe homogène de correspondants ou à un destinataire particulier.
Au-delà de l’aspect historique, les moines et les moniales y sentiront vibrer un cœur, méditer un esprit, s’exprimer une langue et une main qui, en fin de compte, ne sont pas si étrangers ou éloignés de ce qu’ils peuvent vivre, en profondeur, en ce début de XXIe siècle. Pour apprécier les auteurs anciens, il faut en effet savoir se laisser dépayser, comme on le ferait en visitant un autre pays, où l’on retrouve cependant la même humanité, appelée à la même destinée.
Père Christophe Vuillaume osb. Né à Nancy le 5.12.1954. Maître ès Lettres (Nancy II). Profès de l’Abbaye de la Pierre qui Vire en 1979, prêtre en 1991. Maître en théologie (ICP) 1985. À Madagascar depuis 1991 actuellement au Monastère bénédictin de Mahitsy (Madagascar). Maître des novices, cellérier, professeur de théologie spirituelle. Procureur Général de la Congrégation de Subiaco (2014-2017).
Publication de deux volumes de Sources Chrétiennes. Nombreux articles et traductions.
18.00 €
9782364525276
Déjà paru !
Voici un guide illustré pour découvrir en 80 pages la palombe et ses chasses. Au fur et à mesure que s’avance l’automne et plus encore à l’approche d’octobre, vous observerez des ports de tête, bloquée vers le ciel, accompagnés de propos rêveurs et optimistes. C’est un mal insidieux qui se répand discrètement mais naturellement dans notre pays. C’est le Mal Bleu, le mal de la palombe, le mal du pigeon, le mal du « rouquet », le mal du « mulet »… Les patients – qui ne le sont guère – écument alors les bois, et nul médecin au monde n’est capable d’enrayer la propagation du virus ! Loin d’être mortel mais très contagieux, il est fortement répandu chez les paloumayres ou chasseurs de pigeons. La crise est au maximum au moment de la migration, quand vous verrez dans le ciel ces « brouilhs » (très gros vols) d’oiseaux bleus partir vers le sud. Sans faillir à une pure tradition, on peut parler de patrimoine culturel rural. Cantonné à l’origine dans le Sud-Ouest de la France, le Mal Bleu guette maintenant de nouvelles contrées...
Daniel Testet est paloumayre à Pellegrue, à l’est de la Gironde. D’un naturel curieux, il a découvert en diverses régions de France des pratiques différentes, respectueuses du devenir de l’oiseau bleu. D’origine rurale, il défend avec passion cette pratique traditionnelle, qu’il considère comme un élément majeur d’un patrimoine culturel. Par souci de transmission d’une aventure essentiellement humaine, il nous offre quelques écrits, comme le recueil de nouvelles À dire d’elles ou la rubrique « Autour d’elles… je ne veux qu’ailes » dans la revue Palombe & Tradition.
Jacques Gaye est paloumayre à Escoussans, en pays de Benauge. Il fait partie du réseau « Étude de la palombe dans le Sud-Ouest ». Pour la Fédération départementale des chasseurs de la Gironde, il a réalisé une étude sociologique sur les paloumayres girondins. Il est coauteur du Dictionnaire de la palombe et un des rédacteurs de la revue Palombe et tradition. Il participe à l'organisation de fêtes de la palombe dans différentes communes de l'Entre-Deux-Mers.
13.00 €
9782350688145
Déjà paru !
Venez découvrir l'immense arche de Noé et tous les animaux qui s'y trouvent et tentez de trouver ce que Noé a bien pu oublier d'embarquer avant que le déluge n'arrive !
15.00 €
9782842384760
Déjà paru !
Le parfum du foin coupé accompagne tout au long de ces pages, la vis d’une famille mi-auvergnat, mi-vendéenne, dans le bocage, près de Chantonnay. Il se mêle à la brise légère des jours heureux, aux rires, aux chants, aux danses. Il rôde dans les chemins creux, s’accroche aux ailes blessées des moulins, glisse sur les canaux du marais de Maillezais, folâtre dans la cour de récréation d’une école de village, sous les arcades d’un collège fontenaysien. Mais il rejoint aussi le vent de la guerre, de l’exode de 1940, les heures sombres de l’Occupation, la peur, la tragédie des maquis vendéens. Puis, il s’envolera avec les cloches de la Libération... Le parfum du foin coupé, c’est le terroir éternel, le grand passage de l’Histoire sur les joies et les peines... Et, par-dessus tout, la nostalgie douce-amère des années perdues...
4.95 €
9791035305277
Déjà paru !
Le regard émerveillé d’un enfant sage des années quarante découvre le paradis poitevin, les tartes des grands-mères, les trésors des greniers, les journées entières passées à jouer avec les cousins. Mais un jour, le paradis s’estompe, disparaît et lisse la place à l’inquiétude, à l’angoisse et au drame. Comment survivre à la perte de cet âge d’or ?
4.95 €
9791035305260
Déjà paru !
Issu d’une famille marquée par les conséquences des deux guerres mondiales, André, le héros de Paroles de père part en 1956 pour la guerre d’Alégie… Quittant à regret sa ferme et son tout nouvel amour, Catherine, il va passer vingt-huit mois dans un pays dont la culture est une énigme pour lui. Chronique paysanne authentique, vibrante histoire d’amour sur fond de guerre, Paroles de père vous fait pénétrer aussi bien au coeur du terroir poitevin que dans l’histoire douloureuse de la guerre d’Algérie.
4.95 €
9791035305253
Déjà paru !
Loin des clichés et du folklore, ce récit authentique révèle à la fois maints détails de la vie paysanne, et l’histoire, tour à tour drôle et émouvante, d’une famille maraîchine, depuis le début du siècle dernier jusqu’aux années 1980. Dans le Marais, ce « pays » qui a donné son nom à ses paysans et à leur patois, les coutumes, la pratique religieuse et le rythme des saisons agricoles régissent encore les mentalités et les habitudes. Pourtant, des bouleversements en profondeur s’immiscent peu à peu et l’envie de ressembler et de s’approprier la mode citadine gagne la mère de la narratrice...
Née en 1966, Régine Pelloquin a grandi dans une ferme familiale du Marais de Monts, en Vendée. Sa passion pour la vie agricole s’est révélée très tôt. Petite, elle pense succéder à son grand-père. À 19 ans, elle quitte son Marais natal et s’installe à Paris. Elle est aujourd’hui assistante dans une petite société.
4.95 €
9791035305161
Déjà paru !
À la fois un jeu quiz et un guide, cet objet est un indispensable pour découvrir le Berry en s’amusant. En 210 questions, vous apprendrez tous les secrets du patrimoine, de l’histoire, des traditions, de la vie quotidienne et des personnalités du Berry.
Jean-Noël Delétang vit à Tours depuis vingt ans où il a enseigné l’histoire et l’histoire des arts. Désormais, c’est l’écriture qui occupe son temps : textes historiques, nouvelles... Aujourd’hui le polar lui procure un vrai plaisir et ancre dans le paysage de la Touraine les aventures de son héros, fan comme lui de chanson française et particulièrement de Brassens.
6.90 €
9791035304935
Déjà paru !
Le fait que le Dieu hébraïque, première manifestation d’un Dieu unique, créateur et tout-puissant dans l’histoire de l’humanité, apparaisse dans la Torah sous des noms différents, suivant qu’il se présente dans l’Ancien Testament aux Pères fondateurs, ou à Moïse sur le Mont Horeb (dans le livre de l’Exode, chapitre 3), puis en Égypte (Exode chapitre 6), a interpellé l’auteur.
L’histoire, l’analyse exégétique, philologique, critique, des textes bibliques sont à la base de cet ouvrage. L’auteur y a rassemblé, comme ligne conductrice, les différents Noms de Dieu dans sept des mondes du Proche-Orient ancien où le judaïsme s’est développé, suivi du christianisme : en Palestine, en milieu hébraïque, dans les mondes araméens, gréco-romain, syriaques/chaldéo-persans, copte, éthiopien et ceux de la péninsule arabique avant l’apparition de l’Islam.
À la lecture de l’ouvrage on est confronté aux péripéties de l’histoire des hommes, mais aussi à celle de leur perception du divin qui s’affine avec le temps jusqu’à devenir le Dieu unique.
C’est la perception de ce Dieu qui se manifeste tout au long de ce parcours à travers les millénaires.
Ingénieur-Chimiste, Docteur es Sciences, François-Claude Guglielmina a fait sa carrière dans l’industrie avant de s’intéresser à l’histoire des sciences des religions. Il a publié quatre ouvrages : Astronomie au Pays de Soleil Levant  ; Perception et Réalité des Mondes ; Astronomie dans l’Inde ancienne, une révolution dans l’histoire des sciences ; « De la Fidélité de Dieu ».
18.00 €
9782364525115
Déjà paru !
Cet ouvrage sous forme de questions réponses sur la paix, est élaboré de façon a être très accessible . Il se propose, dans le prolongement des rencontres d’Assise, de faire témoigner des personnes, hommes, femmes, religieux ou laïques, jeunes et moins jeunes, représentants de diverses traditions œuvrant pour la paix et la fraternité à travers leurs engagements divers.
Psychologue et psychothérapeute cannoise, passionnée par le dialogue inter-religieux et l’ouverture à toutes les traditions depuis la rencontre d’Assise à laquelle elle a assisté en Octobre 1986, Véronique Francou a publié en 2016 un livre « Visages de l’Amour » sur deux grandes mystiques d’orient et d’occident qu’elle a rencontrées : Ma Ananda Mayi et Marthe Robin. Membre de plusieurs associations inter-religieuses dont les amitiés judéo-chrétiennes et le vivre ensemble à Cannes, elle anime des émissions à RCF Nice Côte d’Azur « croyants ensemble vers la paix ».
18.00 €
9782364525191
Déjà paru !
Noyé dans la foule d’un Congrès à Londres, un commissaire parisien traque son ennemi juré, criminel brillant et — presque — insaisissable. À force de chercher la moindre trace de sa proie, il finit par suivre une série d’indices qui ne semblent avoir en commun qu’un sens presque élégant du paradoxe ainsi qu'un étrange tandem de prêtres. Deux professionnels du crime, chacun d’un côté de la loi : le premier préparant peut-être l’un de ses plus audacieux vol et le second menant l’enquête la plus déconcertante de sa carrière, et, au milieu, un prêtre gaffeur et maladroit.
Gilbert Keith Chesterton (1874-1936) est une figure majeure de la littérature anglaise, auteur d'une œuvre prolifique d'essayiste, de polémiste, de biographe, et de romancier. Nul mieux que lui sut marier le paradoxe et l'art du contrepied. Il fut, dès 1901, l'un des premiers théoriciens du roman policier avec un article demeuré célèbre, A Defense of Detective Sories. Il fut en 1928 le premier président du Detective Club, association regroupant des écrivains de romans policiers (dont A. Christie, la baronne Orczy, D. Sayers, J.D. Carr...). Chesterton parlait souvent de lui-même comme d'un chrétien « orthodoxe » ; il se convertit au catholicisme. George Bernard Shaw, son « adversaire et ami », dit de lui dans Time : « C'était un homme d'un génie colossal.
9.00 €
9782364525214
Déjà paru !
Lorsque les invités de la garden-party du commissaire Valentin découvrent une tête dans une haie puis un corps décapité, l’affaire semble évidente, mis à part l’éternelle question : qui est le coupable ? Un des invités, le père Brown, va pourtant proposer une autre explication qui sera le premier rouage vers la découverte implacable d’un autre visage criminel.
Après une visite de Londres brouillant la frontière entre proie et chasseur, un autre archétype du roman policier (le meurtre impossible en huis clos) devient l’occasion d’une plongée dans un autre espace semblant inaccessible : le cerveau d’un tueur trop familier.
Gilbert Keith Chesterton (1874-1936) est une figure majeure de la littérature anglaise, auteur d'une œuvre prolifique d'essayiste, de polémiste, de biographe, et de romancier. Nul mieux que lui sut marier le paradoxe et l'art du contrepied. Il fut, dès 1901, l'un des premiers théoriciens du roman policier avec un article demeuré célèbre, A Defense of Detective Sories. Il fut en 1928 le premier président du Detective Club, association regroupant des écrivains de romans policiers (dont A. Christie, la baronne Orczy, D. Sayers, J.D. Carr...). Chesterton parlait souvent de lui-même comme d'un chrétien « orthodoxe » ; il se convertit au catholicisme. George Bernard Shaw, son « adversaire et ami », dit de lui dans Time : « C'était un homme d'un génie colossal.
9.00 €
9782364525221
Déjà paru !
Un club select dans un hôtel select pour leur banquet annuel tout aussi select. Ce qui était prévu pour être un sommet de sécurité va devenir un échiquier où vont s’affronter un cambrioleur brillant et un prêtre futé. L’un comme l’autre vont accomplir un tour de force sans que les victimes de l’un ne soient au courant de la (semie) bonne volonté de l’autre.
Deux ambitions contradictoires propres au genre policier trouvent une double concrétisation bienvenue. Ce n’est que le premier des nombreux paradoxes d’une aventure où les détails cruciaux sont nombreux et l'impertinence constante. Cette fois-ci, qui se cache réellement dans les détails ?
Gilbert Keith Chesterton (1874-1936) est une figure majeure de la littérature anglaise, auteur d'une œuvre prolifique d'essayiste, de polémiste, de biographe, et de romancier. Nul mieux que lui sut marier le paradoxe et l'art du contrepied. Il fut, dès 1901, l'un des premiers théoriciens du roman policier avec un article demeuré célèbre, A Defense of Detective Sories. Il fut en 1928 le premier président du Detective Club, association regroupant des écrivains de romans policiers (dont A. Christie, la baronne Orczy, D. Sayers, J.D. Carr...). Chesterton parlait souvent de lui-même comme d'un chrétien « orthodoxe » ; il se convertit au catholicisme. George Bernard Shaw, son « adversaire et ami », dit de lui dans Time : « C'était un homme d'un génie colossal.
9.00 €
9782364525238
Déjà paru !
Yannick Jaulin aime les mots. Il leur rend hommage dans son spectacle Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour. Il parle du français qu’il adore, sa langue de tête, mais aussi du patois, sa langue émotionnelle, et de la vénération pour toutes ces petites langues échappant à l’économie mondiale. Il raconte joyeusement son amour des mots en duo avec Alain Larribet musicien du monde et béarnais. Il parle de son héritage sensible et de ses lubies : la honte des patois, la résistance à l’uniformisation, la jouissance d’utiliser une langue non normalisée, et la perte de la transmission, car avec les mots disparaissent aussi les savoir-faire, les savoir-être au monde. Un spectacle comme un jardin de simples, vivifiant et curatif et un Jaulin qui bataille avec les « maux » de sa langue. Voici le livre-CD issu du spectacle pour lire, écouter et réécouter cette prestation riche en émotion.
Yannick Jaulin est un artiste français inclassable et singulier, faisant un grand écart assumé entre les salles de la France profonde et les plus grands théâtres. Irrévérencieux, libre, explorateur de formes nouvelles dans son art, humoriste ou poète, il est aussi créateur et directeur du Nombril du Monde (79), une expérience artistique unique en milieu rural. Il est auteur d’albums pour enfants, de contes musicaux et de spectacles joués par d’autres. Il a eu une carrière de rocker assez localisée, mais inoubliable. Yannick Jaulin est avant tout un grand conteur…
13.00 €
9791035305758
Déjà paru !
Le petit loup ne fait pas comme les autres animaux de sa tanière. Il est végétarien, son meilleur ami est un lapin et il préfère aller ramasser des carottes avec lui qu’aller chasser dans la forêt. Les membres de sa famille s’inquiètent : comment ce petit loup qui ne connaît même pas l’adresse de la chèvre de M. Seguin et qui ne sait même pas avaler les trois petits cochons va-t-il devenir un grand méchant loup ? Le texte, simple et poétique, permet de suivre les périples du petit loup.
Jurassien d’origine, Luc Turlan, né en 1958, s’est fixé dans la Vienne en 1996. Autodidacte, passionné de bandes dessinées, il en a adopté la graphie. Après quelques essais à Rouen dans la publicité, il illustre l’actualité pour un journal étudiant. Il travaille ensuite dans la bande dessinée comme assistant coloriste. Sa façon de travailler la couleur lui ouvre les portes de l’illustration jeunesse et en 2002 il publie ses premiers projets pour enfants : « Saperlipopette » et « Sapristi ». Il rencontre alors Régine Deforges et illustre pour elle, « La Sorcière de Bouquinville » suivi de « Mésaventures à Bouquinville » publiés aux éditions Albin Michel. Depuis mars 2007, il travaille chez Geste éditions. Aujourd’hui, Luc Turlan présente des collections de plus en plus diverses et variées pour tous les âges : des livres tactiles à la BD en passant par les romans jeunesse. « Les Amis de la ferme », sa collection à succès ne cesse de s’agrandir et dépasse largement le cadre régional. Il travaille désormais près de Poitiers dans un atelier plein de projets prometteurs.
5.50 €
9791035305451
Déjà paru !
Voici le nouvel album de la collection « Pas folle la bestiole ». Petit ours fait la course. Aujourd’hui petit ourson cherche partout un camarade avec qui faire la course. En avant pour l’aventure ! Hérisson, renard, lapin... à chaque rencontre il propose à son nouvel ami il se met à courir comme une tornade. Petit ourson est vraiment très fort, aucun animal n’arrive à le suivre... Bientôt, la neige commence à tomber et il se sent très fatigué, la marmotte lui conseille de faire la sieste avant de repartir pour une autre course...
Jurassien d’origine, Luc Turlan, né en 1958, s’est fixé dans la Vienne en 1996. Autodidacte, passionné de bandes dessinées, il en a adopté la graphie. Après quelques essais à Rouen dans la publicité, il illustre l’actualité pour un journal étudiant. Il travaille ensuite dans la bande dessinée comme assistant coloriste. Sa façon de travailler la couleur lui ouvre les portes de l’illustration jeunesse et en 2002 il publie ses premiers projets pour enfants : « Saperlipopette » et « Sapristi ». Il rencontre alors Régine Deforges et illustre pour elle, « La Sorcière de Bouquinville » suivi de « Mésaventures à Bouquinville » publiés aux éditions Albin Michel. Depuis mars 2007, il travaille chez Geste éditions. Aujourd’hui, Luc Turlan présente des collections de plus en plus diverses et variées pour tous les âges : des livres tactiles à la BD en passant par les romans jeunesse. « Les Amis de la ferme », sa collection à succès ne cesse de s’agrandir et dépasse largement le cadre régional. Il travaille désormais près de Poitiers dans un atelier plein de projets prometteurs.
5.50 €
9791035305185
Déjà paru !
Il y eut en France une grande « École de DESSIN D’HUMOUR » avec entre autres, Bosc, Mose, Chaval et Sempé. Les deux derniers étaient bordelais, le journal Sud Ouest les publiait largement et ils faisaient le bonheur du gosse que j’étais. C’était décidé : voilà ce que je ferai ! Mais c’est quoi le DESSIN D’HUMOUR? C’est un exercice curieux qui consiste à contempler la vie, ses absurdités, ridicules , tyrannies avec la distance que suppose l’humour et à traduire les idées que vous avez su en tirer, en dessins qui pourront être mordants , poétiques, satiriques, oniriques , surréalistes… Dessiner l’idée ! Après 68, on ne parla plus de DESSIN D’HUMOUR, l’heure était au DESSIN DE PRESSE… Le DESSINATEUR DE PRESSE n’était plus un artiste, le voilà devenu journaliste commentant les « infos », jour après jour. Pendant ces quarante ans, je me suis colleté à l’actualité, allégrement, faisant mienne la forte maxime de Leopardi : « Rions ensemble de ces couillons qui gouvernent le monde. » Mais petit à petit, le DESSIN D’HUMOUR , libre, détaché du quotidien, disparaissait. C’est peu dire que le genre est moribond ; tout cela était bien suffisant pour me donner envie de renouer avec lui et faire un pied de nez à la mode et à l’air du temps. D’autant que si le dessin a changé durant ces quarante dernières années, le monde a changé plus que jamais auparavant et je dois bien avouer qu’il me laisse profondément dubitatif (adjectif qu’adorait Desproges). Ce qui, il faut le noter, est une excellente disposition pour croquer, de ci de là, quelques éléments de ce « brusque changement d’ère » et retrouver le DESSIN D’HUMOUR avec jubilation. Michel ITURRIA
Michel ITTURIA avait 17 ans quand le journal SUD OUEST a publié son premier dessin. Il s’est frotté à de nombreux journaux français et étrangers (PILOTE, LE MONDE, EL DIARIO VASCO, THE INDEPENDANT, LIBERATION). SUD OUEST l’engage en 1974 pour commenter l’actualité d’une manière quotidienne. Il a publié une série de bandes dessinées (LES RUBIPEDES) et fait de l’illustration. En tout, 14000 dessins en un peu plus de quarante ans. Dans son livre « Dernières nouvelles de l'ours, et autres amis à poils, plumes ou écailles» publié aux Éditions Cairn, il oublie la politique pour revenir à ses premières amours, le dessin d’humour « pur ».
19.50 €
9782350688190
Déjà paru !
Faits marquants de l’histoire du Périgord Périgord, un nom évocateur bien au-delà des limites de cette province. Gastronomie, préhistoire, sites monumentaux, autant d’éléments qui s’inscrivent dans un patrimoine à la fois local et partagé par le plus grand nombre. Cette terre est le fruit de l’histoire, du temps qui passe, de la rencontre entre des hommes et des femmes. Grandeurs et misères se sont succédées, sans plan aucun, de siècle en siècle, dans des paysages toujours recommencés. Plusieurs millénaires ont donné une certaine unité à cet ensemble pourtant fait d’éléments divers.  Docilité et turbulence jalonnent ce passé où le fort caractère local a su s’affirmer. Région de passage avec ses grandes vallées, les apports extérieurs ont été multiples. Mais ce qui frappe surtout c’est que activités et paysages sont toujours à échelle humaine. Humanisme et harmonie semblent ici des règles reçues en héritage. En Périgord, l’histoire s’inscrit dans la très longue durée ; elle s’écrit de siècle en siècle dès l’aube de l’humanité. Il suffit de parcourir ses routes et ses chemins, de contempler ses paysages et ses bourgs pour découvrir des traces multiples de cette riche histoire, où se retrouvent grands seigneurs et humbles paysans, gestes marquants et vies quotidiennes à la fois modestes et précieuses. Et maintenant laissons-nous aller sur les sentes de l’histoire périgourdine, où la légende vient parfois fleurir les faits...
Originaire du Périgord et toujours périgourdin Dominique Audrerie a été avocat au barreau de Paris et maître de conférences associé à l’université Montesquieu-Bordeaux 4. Il est, actuellement, président de la Société historique et archéologique du Périgord. Il a, par ailleurs, publié de nombreux ouvrages sur ce pays qu’il aime tant dont, tout dernièrement : Royal Périgord et Rendez-vous en Périgord.
9.00 €
9782350686844
Déjà paru !
L’expression Moyen Âge est une invention de la Renaissance. Pétrarque et les humanistes italiens utilisent la formulation : medium tempus ce qui signifie âge intermédiaire et donc peu intéressant. Il a trop souvent été dit que cette période était «obscure», un « âge sombre » comme l’expriment les Anglo-saxons.
 Mais cette longue période n’est en fait qu’une continuité de l’Antiquité au point de vue politique, philosophique, scientifique et religieux. Ainsi, l’activité intellectuelle intense dans l’Église entrainera un certain nombre de réflexions ou d’innovations comme la création de l’Université.
 Comme le dit l’historien Jacques Le Goff, le Moyen Âge est toujours vivant et participe de la construction intellectuelle et spirituelle de notre époque
Claude Martinaud, agrégée, docteur, longtemps professeur en classes préparatoires des grandes écoles, prépare actuellement des étudiants au CAPES histoire-géographie
22.00 €
9782364525054
Déjà paru !
Le beau livre anniversaire qui relate l’histoire de l’Institut musical de Vendée : ses promotions depuis l’origine, ses prestations, son apprentissage musical adossé au lycée Saint-Gabriel. Il s’agit d’un livre hommage tout en photographies signées Eddy Rivière.
Eddy Rivière, auteur photographe vendéen, aime regarder les choses qui l’entourent. Avec ses chambres à sténopé il s’est arrêté sur les rives de la Sèvre nantaise et en a regardé les paysages. Sa passion pour le spectacle l’a conduit à approcher, sur scène et en coulisses, de grands artistes nationaux et internationaux. Ses photographies s’exposent et il est l’auteur de plusieurs livres. Lorsque Yannick Jaulin démarre cette aventure, Eddy s’y retrouve en « va-devant » et s’occupe de l’intendance de la petite équipe. L’appareil photo toujours à portée de main, il capte les moments si particuliers vécus tout au long de la traversée.
25.00 €
9791035305338
Déjà paru !
Près du grand port, on a aménagé un champ. La Rouge des Prés, la délicate Flamande, la tendre Charolaise et la douce Blanc-bleu, l'exquise Parthenaise, la Blonde d'Aquitaine, la Bleue du Nord et la Brune des Calanques s'y sont installées. Qui sont ces voyageuses égarées, dans leurs robes chamarrées ? Un album pour enfants et un conte pour adultes qui parle des migrants, de voyage, de différence sous les regards tendres de quelques vaches rêveuses et contemplatives.
16.00 €
9782491510008
Déjà paru !
La fête de Noël a toujours été un moment propice au bonheur, au partage, aux jolies histoires. La fête de Noël a aussi toujours été propice à des événements extraordinaires et mystérieux : des miracles ont lieu, des trésors sont découverts, les animaux se mettent à parler comme les humains. Rassemblés dans ce petit livre, les Petits contes et histoires de Noël vont faire voyager le lecteur à travers diverses époques et à travers tout le territoire de l’ancienne province de l’Anjou et ses traditions locales. Certains de ces textes étonneront le lecteur, l’attendriront ou même l’attristeront, mais toujours déboucheront sur une fin optimiste et des messages pleins d’espoir car c’est Noël !
Bertrand Ménard est un retraité actif. Il exerça la plus grande partie de sa carrière à l’Abbaye Royale de Fontevraud, Centre Culturel de l’Ouest où il fut régisseur pendant plus de trente ans. Auteurs de plusieurs ouvrages sur la région, dont « Les mystères de l’Abbaye Royale de Fontevraud » (prix des Écrivains  Régionalistes 1998), il ne cesse de poursuivre ses recherches et participe à la vie de plusieurs associations locales.
9.90 €
9791035305062
Déjà paru !
Cet ouvrage présente l’histoire des Pictons, peuple Gaulois, et de leur capitale antique Limonum devenu Poitiers. Ce livre est une invitation à nous remémorer « nos ancêtres les Pictons » et à aller interroger, sur le terrain et dans les musées, les vestiges qu’ils nous ont laissés et qui ont survécu à l’oeuvre du temps. Les auteurs y présentent une synthèse de l’ensemble des données alors connues, en s’appuyant sur de nombreuses cartes de répartition spatiale des éléments mobiliers et immobiliers.
Jean Hiernard a fait toute sa carrière à Poitiers comme professeur d’Histoire ancienne à l’Université. Outre ses travaux concernant le Poitou et sa capitale dans l’Antiquité, fondés sur les textes et les sciences auxiliaires de l’histoire, il se consacre, depuis plusieurs décennies, à l’étude des relations intellectuelles entre le Poitou et le reste de l’Europe à l’ère moderne (XVIe-XVIIe s.) ainsi qu’à l’édition de journaux de voyages de cette époque rédigés en latin ou en allemand.
Dominique Simon-Hiernard est membre de l’Association française pour l’Archéologie du verre. Commissaire d’expositions récentes Amor à mort. Tombes remarquables du Centre-Ouest de la Gaule (Poitiers, 2012) et Le R.P. Camille de la Croix, un Tournaisien archéologue en Poitou (Musée de Tournai, 2016). Auteur de nombreux articles et des ouvrages : Poitiers : la nécropole du quartier Blossac-Saint-Hilaire (Ier-IVe s. apr. J.-C.) (1991) et Verres d’époque Romaine. Collection des musées de Poitiers (2000).
9.90 €
9791035305024
Déjà paru !
Existe-t-il des univers parallèles et peut-on envoyer des messages de l’au-delà ? La mystérieuse réapparition de Daphné, perdue de vue depuis les événements de mai 68, et les destins entremêlés d’une trentaine de personnes qui ont toutes croisé la route de Sacha, incitent cette dernière à s’interroger sur les véritables raisons de son retour dans le village du Sud où elle passait ses vacances en compagnie de son frère, chercheur en physique quantique. Était-il sur le point de faire une révélation qui aurait pu changer la face du monde lorsque le Boeing à bord duquel il se trouvait disparut de tous les écrans radar ? Est-ce lui qui a guidé les pas des deux amies jusqu’à la mystérieuse pierre de La Martelle ? Et d’où vient ce chat qui ressemble à celui d’Alice au pays des merveilles ? Jusqu’où la curiosité de Sacha la mènera-t-elle ? Que restera-t-il de ses amours après sa découverte ?
Frann BOKERTOFF est passionnée d’art, de littérature et de langues vivantes. Après avoir enseigné l'anglais et les lettres modernes, elle se consacre à l'écriture et la pratique d'un art martial chinois.Membre de la société des gens de lettres de Paris, elle est l'invitée régulière des salons du livre francophone de Vienne, Mons et Luxembourg. En 2016, le jury des Gourmets de Lettres de Toulouse lui décerne le prix des nouvelles. Elle nous livre une saga dont le second tome mêle intrigue romanesque et questionnement sur les notions de hasard ou le destin.
13.00 €
9782373553420
Déjà paru !
Les pêches lointaines, celle de la morue à Terre-Neuve, et la chasse à la baleine ont été à partir du début du XVIe siècle et jusqu’à la Révolution, des éléments essentiels dans l’économie du Pays basque, fournissant occupation et revenus à des milliers de marins et à de nombreux artisans liés à l’avitaillement et à la construction des navires, et des investissements aux armateurs de Bayonne et de Saint-Jean-de-Luz. Cependant, le caractère héroïque de ces activités a conduit à la mythifier et à les entourer de légendes, reprises aujourd’hui par les municipalités et offices de tourisme, souvent bien loin de la réalité historique. En s’appuyant sur les études existantes et des recherches inédites dans les archives locales, cette petite histoire s’attache à mesurer les fluctuations de l’activité et à son impact sur l’économie régionale en relation avec Bordeaux et les provinces maritimes du Pays basque sud.
Ancien chercheur au CNRS professeur d’histoire moderne à l’université de Toulouse, Francis Brumont a travaillé sur l’histoire de l’Espagne et de la France du Sud-Ouest. Il mène actuellement des recherches sur les ports de la façade atlantique aux XVIe et XVIIe siècles.
9.50 €
9782350688206
Déjà paru !
Il arrive encore parfois que l’hiver par un coup d’éclat s’attarde et enfile des manchons de neige aux branches, laissant peu de temps s’écouler avant la floraison. Un matin, dans la brève confusion des sens liée à une lenteur de mise au point et, pour ce qui s’annonçait comme une année à fruits, le souvenir de l’arbre enneigé s’est superposé — out of the blue — à la vision de l’arbre en fleur. Nul désir de sacrifier à l’anglomanie régnante mais cette expression, par ailleurs très belle, rend parfaitement l’idée de ce qui arrive à l’improviste, de façon inattendue, exactement ce qui se passe si l’on observe l’événement bref qui donne naissance à un haïku et plus on y pense plus c’est...out of the blue...
13.00 €
9782373553659
Déjà paru !
Georges Boutelleau, père du célèbre écrivain charentais Jacques Chardonne, dresse le portrait de Suzanne. La jeune femme, issue d’un milieu aisé de Saintonge, est amoureuse de Marcel, un officier de marine. Suzanne et Marcel doivent surmonter la différence de classe de leurs familles que tout oppose. Ce couple remet en cause les conventions de la fin du XIXe siècle. D’esprit résolument féministe, Suzanne ne laisse personne décider qui elle va épouser. Pour la première fois réédité depuis 1886, ce roman bénéficie d’une préface détaillée sur la vie et l’oeuvre de l’auteur.
Georges Boutelleau (1846-1916) est un romancier, dramaturge et poète dont l’oeuvre principale est Le banc de pierre (1905), qui a obtenu la même année le prix de poésie Archon-Despérouses. Également célèbre pour avoir écrit Meha (1880) et Pastels de guerre. Pastels de mer (1916), il s’inspire de la veine naturaliste. D’origine barbezilienne (Charente), il a fondé une famille avec une Américaine et géra partiellement la maison de cognac créée par son propre père. Comme le montre sa dédicace à Émile Zola, Georges Boutelleau a été proche d’un cercle d’auteurs parisiens, sans toutefois n’en faire jamais partie. Il est le père de l’écrivain et éditeur Jacques Chardonne (né Jacques Boutelleau).
12.90 €
9791035306847
Déjà paru !
Le terme phylactère se rapporte à des éléments divers dans les religions de l’Égypte antique et judéo-chrétiennes, l'art médiéval et la bande dessinée. L’étymologie du mot est grecque et son usage a deux origines : dans un contexte chrétien et médiéval, il dérive du latin tardif phylacterium (« talisman », « châsse », « reliquaire »), dérivé du grec ancien (« ce qui sert à garder », puis plus tard « amulette », « charme »), lui-même issu de « protéger », « garder du mal »). Dans le judaïsme, il s'agit égale-ment d'un synonyme de l'hébreu (« téfiline »), utilisé dans l'Ancien Testament.
Nicolas Jaen est né le 2 février 1981, dans le Sud-Est de la France. Découvre la poésie contemporaine à l'âge de 19 ans: un véritable choc. Après des études de Lettres et de Philosophie, se consacre uniquement à l'écriture. Vit et travaille actuellement à Toulon. Illustration de couverture : « Point rouge au centre du soleil », par Michel-H. Dufresne.
15.00 €
9782373553758
Déjà paru !
« C’est un grand honneur de présenter dans ma collection « Poètes francophones planétaires » ce livre du poète québécois Paul Dallaire, « Poèmes Dada-l’Air semés en Trifluvie ».
Un ensemble de textes qui donnent de la lumière et de l’oxygène à la poésie francophone, québécoise et universelle… » 
Pablo Poblète
(Extrait de la préface)

« ... Ce qui unit les textes de ce recueil, c'est qu'ils ont été lus et performés devant public à une ou plusieurs reprises dans différentes villes du Québec... 
Plusieurs variations ponctuent la lecture orale : voix tantôt monocorde, tantôt aiguë, tantôt grave, parfois chantante et douce ou éraillée et désagréable... chuchotements, cris, accélérations, ralentissements jusqu'à la déformation [Les enfants ! / J’aime les chars] … Comme au théâtre, le texte est mis en jeu, le jeu de la parole, de l'oralité. Lectrice, lecteur, fais-en autant: lis-les à voix haute, joue et amuse-toi ! La poésie naît, ou renaît, quand elle sort de la bouche! »
Paul Dallaire 
(Extrait du prologue)
Paul Dallaire naît à Chicoutimi (maintenant fusionnée à ville Saguenay) au Québec. Il y enseigne la biologie quelques années. Déménagé à Trois-Rivières, capitale de la poésie, il devient nécessairement poète. Il enseigne la littérature au Cégep Shawinigan de 1995 à 2020. Il est père de trois filles extraordinaires et grand-père de trois petites filles merveilleuses.
14.00 €
9782373553772
Déjà paru !
Un rêve, au tout début, dans lequel un mourant exprime par bribes une ultime, confuse demande. Et son témoin de  partir à la recherche de « Ce qu’avoue la lisseur des choses » au long de tentatives de mises en mots et en parcours : repérages, entre-deux, embellies, détours, fourvoiements... pour ne trouver qu’échec ? 

Mais quelle est cette « Reprise » annoncée dans le titre ?

Retracée par un lyrisme dense, une mise à l'épreuve énigmatique scande le livre, qui en retrace les tensions et les phases.

Troisième ouvrage de l’auteur, publié comme  Porteur Silence (2017) et Encres de songerie (2018) aux Éditions Unicité.
Écrit depuis 1959 : poèmes , nouvelles, notes sur la pratique de l’écrit principalement. Plusieurs autres recueils à publier ou en cours. Longtemps à l’écart des échanges littéraires, collabore depuis 2013 à des revues pour l’ouverture et le partage. Des réalisations de pair avec la photographe Agnès Delrieu.
Se sent proche de toute écriture qui « donne à lire et à deviner » (Sagesse chinoise), dans laquelle « une seule chose compte, celle qui ne peut être expliquée » (Georges Braque) et qui relève du constat d’Albert Camus : « L’expression commence où la pensée finit ».
15.00 €
9782373553765
Déjà paru !
Lors de la guerre 1939-1945, certains ont su éviter la soumission à l’autorité de l’occupant. Au moment du dernier affrontement dont les usines Peugeot furent l’enjeu, Christiane Peugeot était en phase avec l’ambiance de résistance qui régnait dans sa famille. Dans son journal rédigé à 16 ans, elle montre un esprit de contestation dont elle ne se départira jamais en sachant, plus tard, imposer son indépendance de femme dans un univers familial dominé par les hommes.
Christiane Peugeot est peintre, professeur de sciences humaines et écrivain à multiples facettes. Elle a exposé ses œuvres dans plusieurs capitales dont New York, Londres, Paris. Depuis plus de vint ans, elle dirige l’Espace Christiane Peugeot, avenue de la Grande Armée à Paris. Elle y organise expositions, conférences, concerts, théâtre et concours artistiques. Aidée par François Tard, elle a lancé le mouvement suBréaliste, ou ce que cachent les apparences. Elle a publié, sous le nom de Christiane Peyron : La Chirologie autrement (éditions Jacques Grancher), La Main, cette inconnue (éditions du Chariot), Morphopsychologie, Chirologie, Graphologie, Astrologie, quatre approches conjuguées (éditions F. Lanore), L’Atelier Z, la faille par où passe la lumière (éditions de la Méditerranée), Le Livre des réincarnations (éditions F. Lanore). Et sous le nom de Christiane Peugeot : Mon nom de voiture (éditions AKR, réédité aux éditions La Bruyère), Comment la prostitution vient aux femmes (éditions La Bruyère), réédité sous le titre Sois pute et tais-toi (éditions forgeurs d’étoiles), La mère aragne (éditions Persée), On a retrouvé le journal d’une cocotte de la Belle Epoque, Madame Steinheil, ma grand-tante (éditions Unicité), Mémoires d’une Peugeot (éditions Unicité), Remonter et descendre le temps (éditions Unicité) et Plus de Blagues que de mal (éditions Unicité).
20.00 €
9782373553727
Déjà paru !
Avec ce recueil de textes de genres différents, Henri-Hugues Lejeune dévoile toute l’étendue de son talent. À merveille, il nous fait sentir que les souvenirs agissent comme autant de pouvoirs en nous qui exercent une fascination constante sur notre vie en cours. Mémoire de l’enfance ou liée à son passé de diplomate, les histoires et anecdotes s’enchaînent avec toujours cette note ou remarque profonde qui chez lui crée le style, et donc engendre l’écrivain. Henri-Hugues Lejeune connaît la littérature et le prouve à travers ses écrits. C’est peut-être là son secret. Ces récits composés sur vingt ans témoignent d’une richesse étonnante et nous font entrer dans une intimité foisonnante. On se croirait parfois en compagnie de Proust ou de Paul Morand. Par ses phrases tout en profondeur d’où ne s’exclut pas une certaine légèreté qui fait le charme de ce livre, Henri-Hugues Lejeune fait figure parfois de moraliste bienveillant et nous emporte dans une littérature aussi émouvante que rigoureuse et sans concession aux modes, et ce pour le plus grand plaisir du lecteur. « Bien plus tard, vers la fin de mes séjours là-bas, elle ne me vit plus hélas qu'y passer, y vivre des séjours de plus en plus désenchantés?; j'abandonnais moi aussi cette ville en passe de mourir au moins pour moi. Je ne voulais plus y poursuivre des phantasmes dont j'avais bien fini bien malgré moi par savoir qu'ils perdaient tout sens. Ceci est banal : les vieillards se confinent à ressasser ce qu'ils se croient seuls à éprouver dans des méandres d'une mémoire où ils s'égarent. » Extrait de La Vie inimitable
18.00 €
9782373553833
Déjà paru !
Cette anthologie présente l’univers de trente-trois poètes contemporains et prétend à l’intime sous toutes ses formes : l’amour, l’humour, la mort, la vieillesse, l’enfance, le rêve, la maladie… et pourquoi pas le rire dont la compréhension, et comme phénomène caractéristique de l’être humain, était si chère à Bergson. Nous rendons un hommage particulier à Marie-Claire Bancquart qui nous quittait au moment de la finalisation de l’Anthologie de l’intime. Elle nous avait confié ses derniers poèmes en toute amitié. C’est avec une vive émotion que nous les publions ici. Laurence Bouvet
16.00 €
9782373553673
Déjà paru !
Le Lez est le plus petit fleuve côtier de France. Il se situe dans le département de l’Hérault. Il a la particularité d’abriter une espèce de poisson endémique, unique au monde : Le Chabot du Lez. Découvert officiellement en 1964, cet habitant des fonds caillouteux du Lez est classé parmi les 15 espèces menacées d’extinction en France. Il est donc inscrit dans la Convention Internationale « Natura 2000 » qui œuvre pour la protection des espèces animales et végétales d’intérêt communautaire, et des zones qui les abritent. À quelques mètres de la source du Lez, sous les arches du vieux pont, vous pourrez peut-être apercevoir le petit Chabot. Mais qui aujourd’hui connait sa véritable origine ? Pagès, le berger des Cévennes, lui, a une petite idée sur le sujet, voici ce qu’il m’a raconté …
Les es lo flume costièr pus pichòt de França. S'atròba dins lo departament d'Erau. Çò qu'a de particular es de recaptar una espècia endemica de peis, unic au mond : lo cabòt de Les. Oficialament descobèrt en 1964, aquel estatjant dels fons codolós de Les es classat demièg las quinze espècias amenaçadas d'extincion en França. Es donc marcat dins la Convencion Internacionala « Natura 2000 » qu'òbra per l'aparament de las espècias animalas e vegetalas d'interès comunautari e de las zònas que las recaptan. A quauques mètres de la font de Les, jot las arcas dau pont vièlh, podretz benlèu avisar lo pichòt Cabòt. Mas quau conois uòi son origina vertadièira ? Pagés, lo pastre de las Cevenas, eu, a una pichòta idèa sus lo sicut. Vaquí çò que me contèt...
14.00 €
9791091985376
Déjà paru !
«J’ignore si le genre haïku-roman existe déjà, s’il n’existe pas, Ben Coudert vient de l’inventer. Les dents du bonheur est un récit très attachant, une croustillante tranche de vie, un beau morceau de litté-rature tout en haïkus. Le lecteur glisse d’une scène à l’autre par pe-tites touches successives. Foin des descriptions, pas de transition, juste la succession d’instants essentiels et toujours émouvants.» Extrait de la préface de Fitaki Linpé
15.00 €
9782373553826
Déjà paru !
Un jour, Lucas reçoit une photo, où apparaît Lola, le grand amour de sa jeunesse. Il part à sa recherche à Barcelone. Pour la retrouver, il lui faudra suivre les indices qu’elle a semés dans son sillage… Dans cette quête baroque, Lucas rencontrera des personnages haut en couleur, contemporains de Gaudi, ayant vécu pendant la grande époque de l’Art Nouveau… D’autres ayant réchappé au Fort Montjuïc, maison des morts franquiste… Tous l’aideront à renouer le fil avec Lola. Mais qui est donc Lola ? Pourquoi Lucas doit-il récupérer certains objets censés le mener jusqu’à elle ? Leur amour est-il éternel ? Dans ce roman empreint de réalisme magique, l’auteur nous entraîne dans les rets d’une intrigue envoûtante. Il nous convie à partager un curieux jeu de piste où les prodiges comme les secrets mènent la danse en une étrange et fascinante sarabande.
Né en 1948, Yves Carchon passe son enfance dans le Lyonnais où se forge son goût pour la rêverie et l’écriture. A vingt ans, sac au dos, il découvre l’Afrique. Suivent d’autres voyages. Entre deux périples, il vit de petits boulots. Il écrit pour le théâtre, mais aussi des romans, des microfictions, des chroniques littéraires et se lance dans le polar. En 2017, il a publié Riquet m’a tuer, en 2018 Les vieux démons et en 2019, Le Dali noir dans la collection Du Noir au Sud aux Éditions Cairn. Il vit aujourd’hui dans le Lauragais.
10.00 €
9782350688381
Déjà paru !
À Bordeaux, un commandant de police opiniâtre enquête sur la disparition d’une jeune fille. A l’autre bout de la France, une jeune prof, parachutée dans un collège de banlieue, fraichement débarquée dans ce milieu défavorisé, nous fait vivre ses tribulations d’apprentie romancière, au rythme des étapes d’une relation amoureuse toxique. Au Cap Ferret, dans un blockhaus, Lola se bat contre la marée. Elle revient sur trois années de son existence vécues sous l’emprise d’un pervers narcissique, et se remémore son parcours et son combat pour se libérer de cette dépendance affective et sexuelle. Ces deux récits nous révèlent comment les failles des êtres, l'environnement sociétal, et les aléas de l'existence peuvent favoriser ce type d'asservissement, et de déstructuration. Les destins de ces deux femmes se sont-ils se croisés ? Où et quand ? Et jusqu’où un manipulateur est-il capable d’aller pour retrouver sa toute-puissance lorsqu’il comprend que sa proie va lui échapper ? Jusqu’au crime ?
Après une carrière dans l’enseignement, Simone Gélin se consacre à l’écriture de romans dont le cadre privilégié est Bordeaux et le bassin d’Arcachon, où elle vit et puise son inspiration. Ses écrits ont reçu plusieurs récompenses : Prix de la nouvelle au salon du livre de Hossegor en 2012, et au Festival Paris Polar en 2016 ; Prix Augiéras en 2014 à Périgueux et prix du jury au salon de Saint‐Estèphe pour le roman Le Journal de Julia. En 2017 elle obtient le Prix de l’Embouchure au festival international de littérature policière Toulouse Polars du Sud pour L’Affaire Jane de Boy. En 2018 elle publie dans la collection Du Noir au Sud son cinquième roman : Sous les pavés la jungle.
12.50 €
9782350688374
Déjà paru !
Offrande au creux de la main, l'homme accueille tour à tour le flot des émotions et, comme ici le soir venant, la plage calme des pensées.
Rides sur l'eau, plaies, sur la peau, tout traverse - peines comme joies - et l'heure bleue atteint au vague à l'âme.
Quand le navigateur fait le point, lançant sa vie au bord du ciel le poète hume le flou, précisément il cherche encore
explorant les failles, tremblements de vie, étonnements d'amour.

Gabriel Soucas de Vilar
Extraits de Histoire d'une couverture : L'intime et l'horizon

Navigation nocturne
Et pui laisser les yeux prendre
la lumière dans tout ce noir
Alors quand on éteint la lampe torche
éclairant les voiles pour un dernier réglage
plonger le regard à la poupe.
Le safran, soc de charrue, trace un sillon
et le sillage s'illumine de tout ce plancton troublé.
...
Surgissent alors dans les courbes
des gerbes de lumières.
Peut-être qu'un jour
comme les vieux lapons s'en vont sur la banquise
je me laisserai aller dans la vague
pour briller encore un peu
dans les éclairs de ce plancton.
Après une enfance au Maroc, Christian Mörch arrive à Sète en 1962. Avec des ascendants norvégiens passées par La Rochelle, voilà un viking bien imprégné de Sud.
Sa vraie vie commande sur l'eau. Equipier ou skipper, il participera à de nombreuses régates et courses au large. Et honorera longtemps la tradition des sauveteurs en mer.
En voyage ou depuis sa maison accrochée sur la colline à la position 43° 23' 793« Nord - 03° 42' 037» Est, Christian Mörch a toujours écrit. Après la parution de nouvelles, l'auteur nous livre ici son premier recueil de poèmes.
13.00 €
9782373553789
Déjà paru !
Qu’ont en commun Sainte-Beuve, Gide, Jacques Chardonne, Camus, Michel Butor et tant d’autres écrivains ou critiques ? Tous ont écrit sur le roman de Madame de Lafayette. Si les livres ne sont pas très nombreux, les articles sont innombrables. Dès sa sortie (1678) le roman défraie la chronique au point de susciter un véritable référendum dans un journal (Le Mercure galant) qui constituera le principal sujet de conversation dans les salons. La princesse a-t-elle eu tort ou raison d’avouer son amour pour Nemours à son époux et pourquoi refuse-t-elle d’épouser celui qu’elle aime après la mort de son mari ? Dans un ouvrage qui ne soit pas une somme destinée à un seul public érudit, universitaire ou spécialiste, Geneviève Roch a plutôt cherché à définir les curiosités d’époque et les familles d’esprit que le roman de Madame de Lafayette a éveillées depuis sa parution jusqu’à nos jours. Elle s’est pré-occupée de nous faire découvrir la trajectoire du livre au fil du temps, à travers les différents publics, de nous la montrer sous des éclairages successifs que nous pourrions comparer avec le nôtre. Dans un style précis et limpide s’adressant à un large public, ce petit livre pourra donner envie de lire, ou de relire, La Princesse de Clèves avec un regard enrichi par l’histoire de l’évolution de la critique à propos du roman de Madame de Lafayette.
Geneviève Roch fut professeur de Lettres avant de se consacrer pleinement à la peinture puis à l’écriture. Elle est l’auteure de plusieurs romans et nouvelles, de quatre recueils de poésie, d’un essai sur la peinture ainsi que d’un ouvrage d’art sur sa peinture, réalisé en collaboration avec le philosophe et poète Bernard Grasset. Elle a aussi publié dans de nombreuses revues de poésie et elle est la lauréate 2014 du Prix de poésie Arthur Rimbaud. Elle partage sa vie, depuis 2015, entre Paris et le Sud-Ouest.
15.00 €
9782373553864
Déjà paru !
Paul de Marinville signe ici un vrai roman d’aventure actuel où se mêlent savamment dosés, écologie, tourisme, amour sur un fond toujours magique et attirant, celui du Mont Saint Michel. On y trouve des personnages hauts en couleur, avec leurs qualités et leurs défauts, soumis aux aléas de l’évolution humaine et climatique. Pierrot, seul depuis l’âge de dix huit ans, vit près de Granville et exerce nombre de petits boulots : guide pour des groupes visitant la baie, surveillance de résidences secondaires en l’absence de leurs propriétaires et un peu de pêche… Cette vie paisible en pleine nature va basculer, tant sur le plan sentimental que sur le plan financier, avec la proposition d’un travail quotidien au sein de l’Observatoire de la Biodiversité Marine, visant la préservation de l’environnement. Cependant, se produit une succession d’évènements (ouragan, meurtre d’un militant écologique, arrivée de monstres marins…) et Pierrot se trouvera confronté alors à de nombreuses interrogations. - Pourquoi ce mystérieux rendez vous donné sur le net par une cliente peu ordinaire ? - Quelle peut être l’origine des disparitions humaines et des constats de mutilations découverts au fil du temps ? - Que vient faire le bateau grec amarré au port de Granville avec son étrange capitaine ? - Qui squatte la maison de son enfance, vendue pour combler les dettes de son père, mais restée sous sa surveillance ? Ainsi, le lecteur se verra porté par l’histoire de chaque protagoniste, et sera tenu en haleine par le sort de tous jusqu’au terme du récit, tel un véritable roman policier !
Paul de Marinville, Après une vie professionnelle mouvementée d’archéologue et de grand voyageur, Paul de Marinville s’est définitivement arrêté dans son hamac avec le désir de vous distraire avec ses mots, en décrivant ce monde qui change trop vite, à travers des fictions romanesques et des histoires policières. Il aime les hommes et la nature mais s’inquiète vraiment pour notre avenir. Pour ce premier roman il nous mène au coeur de la baie du Mont Saint Michel pour une fiction tragiquement envisageable !
15.00 €
9782377590285
Déjà paru !
Je suis Gabriel Matzneff, je suis un écrivain célèbre paraît-il. J'ai 13 ans et ILS m'ont mis à l'HP car ILS disent que je suis fou et que j'ai des « pulsions pathologiques » irrépressibles. Cela a cause de cet homme, un ami de la famille ? un parent ? qui m'aurait initié a ces... « choses ». C'est le psychiatre, Laurent Goris, qui me l'a dit... Il appelle ce mystérieux personnage L'Initiateur ou Le Prédateur.
12.00 €
9782355021091
Déjà paru !
Tenere, c'est l'infinitif en latin du verbe Tenir. Tenir c'est garder à la main, être en possession de. La question de l'objet que l'on voudrait tenir et qui n'est jamais donné nous place au cœur de la poésie. Certes, écrire, c'est tenir, vigoureusement, son crayon (ce dont on est sûr). Mais au-delà ? Il y a l'espace de la page blanche... Et au-delà, le lieu où l'on écrit. Le poète entre dans le poème dans un état de cécité. Il a perdu le sens de l'évidence. La nuit s'est refermée sur lui. Sa main qui tâtonne doit toucher ce point où l’œuvre n'est plus qu'affaire de perspective et fait sentir son poids. Et le poète se libère de son poids et entre dans son lieu par le nommer. Pour ne plus peser, l’œuvre se tient à ce point où Sujet et Monde, Intériorité et Extériorité, Nuit et Jour s'équilibrent et communiquent dans le jeu du nommer.
Né en 1974 en Isère, Fabien Marquet vit actuellement à Perpignan. Après un bref passage dans l’enseignement, il se consacre au théâtre et à l’écriture.
12.00 €
9782373553895
Déjà paru !
Le désespoir de Marguerite Duras est inspiré de la vie de la femme de lettres engagée qui suivait « l’urgence intenable des désirs et passions » et avait confié qu’écrire était « une nécessité, absolue, tyrannique ». Du désamour de la mère à ses déceptions amoureuses, la rebelle ne cessera de vivre en pleine ivresse, « avec l’intensité de la joie et l’intensité de la douleur ». Sarah Mostrel rappelle ici que l’amour se donne dans l’enfance, elle évoque l’attente, les silences, la part sensible et, bien sûr, le sentiment, qui est la fleur de notre vie. « Deviens qui tu es, Qui tu seras. » (La recette du chemin intérieur)
Poète, écrivain, musicienne, artiste peintre, Sarah Mostrel a publié une quinzaine d’ouvrages et illustré plusieurs de ses livres dont Célébration, paru aux éditions Unicité. Auteure-interprète, elle a sorti plusieurs disques et se produit sur les scènes parisiennes et européennes. Elle expose ses peintures et ses photos dans des ateliers et galeries.
14.00 €
9782373553611
Déjà paru !
Le Miroir d’Obsidienne est un chant lancinant, une audacieuse exploration des paysages spirituels, un rituel hypnotique de magie littéraire, un voyage insolite dans les mondes oniriques, une réflexion philosophique sur le concept de transgression, la voie tantrique, l’inéluctable. Ce récit picaresque nous transporte à Hambourg, Galway, Palerme, Naples ou Venise. Ses romantiques héroïnes invoquent Satan ou Mélek Taus, Odin, Kâli ou Cernunnos. Les visions transfigurent le langage ordinaire et le rêve alchimique se confond avec les profondeurs cachées de la réalité.
Marc-Louis Questin dirige les éditions Eleusis spécialisées dans les littératures de l'imaginaire. Fondateur du Cercle Dionysos, du Cénacle du Cygne et de la revue gothique La Salamandre, auteur de nombreux essais et anthologies ésotériques et fantastiques, il participe à différents projets musicaux ainsi qu'à plusieurs courts-métrages en tant que comédien.
20.00 €
9782490006106
Déjà paru !
les lumières d'un hameau 
sous les yeux 
j'avale mes haricots 
une sauterelle gagne 
le bout de la pièce 
seul 
la vieille dame mal aimée 
qui part tous les jours 
au bout de son bâton
14.00 €
9782373553871
Déjà paru !
Au beau milieu de la nuit, des coups de feu sur une voiture inoccupée réveillent les habitants d’une rue tranquille de Quimper. Certes, il n’y a pas de victime, et c’est heureux, mais pour quelle raison un ou plusieurs inconnus ont-ils agi ainsi ? Est-ce un message à destination de la famille visée ou de l’un de ses membres ? Mais alors, lequel ? Le père mareyeur au Guilvinec et à Penmarc’h, la mère esthéticienne à Pont-l’Abbé, le fils lycéen ou la fille collégienne ? Et si la vérité était tout autre ? Confrontés à des non-dits et des secrets, Maxime Moreau et ses équipiers de la police judiciaire vont aller de surprise en rebondissement, avant que la vérité n’éclate, aussi imprévisible que diabolique.
Stéphane Jaffrézic est né et réside à Concarneau. Il est organisateur de murder partys et membre du collectif d’auteurs finistériens L’Assassin Habite Dans Le 29. Après deux titres pour la collection Pol’Art, il propose ici son quinzième roman policier de la collection Enquêtes et suspense.
9.50 €
9782355502859
Déjà paru !
Qui voulait la mort de Simon Gallais, l’avocat pénaliste brestois ? Cet homme apparemment sans histoires est retrouvé carbonisé dans le coffre d’un véhicule un soir d’hiver. La détective Léa Mattéi, embauchée par la veuve de la victime va s’atteler à résoudre ce casse-tête d’autant plus mystérieux, qu’un second meurtre aura lieu quelques jours plus tard sur le même modus operandi. Elle fait au même moment, connaissance de Gloria, nouvellement arrivée en ville et fille du très rigide procureur Treguer. La juriste, francoaméricaine, se retrouve dans une situation délicate. Est-elle liée au meurtre de l’avocat ? Quant à la dernière maîtresse de la victime, miss Brest, est-elle en danger ? Roses noires et retournements de situation vont compliquer l’enquête de Léa pendant que son ex-compagnon, le commandant de gendarmerie Marc Guillerm prépare son mariage. Des noces de feu au phare du Petit Minou.
Née à Cherbourg, Martine Le Pensec vit et travaille à Toulon. D’origine bretonne et normande, elle puise son inspiration dans l’Ouest et le domaine médical dans lequel elle a travaillé plusieurs années. Elle signe, avec Noces de feu à Plouzané, son dix-huitième roman policier.
9.50 €
9782355502842
Déjà paru !
Le projet est né du rapprochement de deux univers artistiques éloignés : la photographie de cactus et la poésie intime. Le poème a été placé en colonne vertébrale ; il soutient les photographies qui l'illustrent parfois. Au fil de l'ouvrage, l'interaction se crée qui modifie la perception du texte et des images. À la façon d'un puzzle, un dialogue se découvre au cours duquel l'explicite s'efface pour laisser la place libre aux associations du lecteur. Pour chaque strophe, la photographe a choisi des vers qu'elle a assemblés en un poème final - une invite à la relecture.
15.00 €
9782373553949
Déjà paru !
Mon coeur craque de partout ce soir
Et je ne sais plus parler,
Je ne peux que t'envoyer la feuille blanche et secrète
Où nous écrirons tous les deux
Notre histoire quoi qu'il advienne
Notre fabuleuse histoire de filigrane
Et d'éternelle poésie
Jean-Luc Maxence,né a Paris, en 1946, Jean-Luc Maxence est reconnu comme l'un des poètes contemporains les plus influents de son temps. Soleils au poing, Le Castors, Astral, et Regard critique sur la poésie française contemporaine (Seghers). Écrivain, auteur notamment d'un best-seller La prophétie de Malachie (Jean-Claude Lattès) et, dans la Collection « Bouquins », chez Robert Laffont, de La Franc-Maconnerie, Histoire et Dictionnaire. Avec Danny-Marc, son épouse, il travailla au Centre Didro, comme directeur thérapeutique durant près de vingt ans. (L'anti-psychiatre et le toxicomane) (Fleurus). Auparavant, il fut un éditeur de découvertes (Editions de l'Athanor), puis avec Danny-Marc également, il créa le Nouvel Athanor et en tant que journaliste, le magazine bimestriel Rebelle(s). Durant de nombreuses années, Jean-Luc Maxence fut un psychanalyste d'inspiration jungienne, analyse par Xavier Audouard, ami de Jacques Lacan...
15.00 €
9782356230959
Parution le 05 mars 2020 !
Fait rarissime, une montagne s’écroule en 1248. Dès lors les crimes commis sur le versant du mont Apremont, dans la vallée de la Chartreuse, ne seront jamais élucidés. C’est sans compter sur la pugnacité d’Anselme Viloc, le flic de papier, qui, confronté à la fois au mystère du naufrage d’un chalutier d’Arcachon et à la disparition d’une jeune fille du pays partie en apprentissage à Paris chez un cuisinier en devenir, va, non sans mal, arriver à remonter le temps. Anselme Viloc, le savoyard adopté par le Bassin et ses humeurs, est devenu une référence dans le domaine des « crimes à haute probabilité de non-résolution », c’est son patron le commissaire Plaziat qui l’affirme et il va, encore une fois, nous en faire une brillante démonstration.
Ecrivain et homme de télévision, Guy Rechenmann avoue être un rêveur et un poète. Le hasard, il n’y croit pas beaucoup préférant parler de coïncidences, son thème de prédilection... Il attendra 2008 pour publier un recueil de poésies et de nouvelles «La Vague»  suivi de six romans où se mêlent suspense, poésie et onirisme… Avec ses romans noirs “Flic de papier”, “Fausse Note”, “A la place de l’autre” et “Même le Scorpion pleure” un polar mentaliste, il revisite le genre policier d’une façon inattendue grâce au même personnage Anselme Viloc, un flic atypique et obstiné. Guy Rechenmann écrit ses romans au Cap-Ferret. A la place de l'Autre a été finaliste pour le prix Polar de Cognac, sélectionné par lecteurs.com orange dans les 10 Polars à ne pas manquer et a remporté le Prix virtuel du Polar 2016 Même le Scorpion pleure, sélectionné pour le Prix Hors Concours 2019 fait partie des 10 livres coups de coeur des lecteurs orange pour l'année 2018 et Fausse note pour février 2019
11.00 €
9782350688664
Parution le 09 mars 2020 !
Quand Antoine Mesabki apprend les meurtres de deux de ses anciens camarades de lycée, il quitte immédiatement Toulouse pour partir enquêter dans les Pyrénées. Un tueur sévit dans le village fantôme des Eaux-Chaudes alors que la population est entièrement mobilisée contre la privatisation prochaine des barrages hydroélectriques. Entre un maire volubile et un survivaliste qui vit en ermite au milieu d'un véritable arsenal, Antoine a du mal à trouver un départ de piste. Ni suspect sérieux, ni mobile apparent. Tandis qu'une étrange délégation de l'entreprise norvégienne Statkraft rajoute encore plus de confusion, certains indices, récoltés comme autant de petits cailloux, vont aider l'enquêteur à remonter une piste bien plus ancienne.
Originaire des Pyrénées-Atlantiques, Serge Nicolo vit depuis une dizaine d'années à Toulouse, où il travaille dans un musée. Passionné de littérature il a, dès sa création en 2009, rejoint l'équipe d'organisation du festival Toulouse Polars du Sud. Aujourd'hui, il franchit le pas en écrivant son premier roman «Les pêcheurs de sable ». « La victime raisonnable » est son second polar à paraître dans la collection Du Noir au Sud en mars 2020
9.00 €
9782350688459
Parution le 09 mars 2020 !
Paisible cet été 1935 à Pilat-Plage ? La terrasse du Ttiki Etchea offre une vue imprenable sur le Bassin d’Arcachon et sur l’hôtel Haïtza où une clientèle chic et cosmopolite installe ses quartiers. Pourtant, à l’ombre de la grande dune, une ombre plus inquiétante vient obscurcir l’azur du ciel qui pourrait virer au rouge pour faire exploser le soleil couchant. Aposté au bar américain, Pierre, jeune chroniqueur mondain au Petit Parisien va devoir mener une ténébreuse enquête au cours de laquelle ses petites histoires rejoindront la grande. Romances, intrigues, potins, faits divers, crimes sur fond d’espionnage nazi, tous les ingrédients d’un cocktail détonant à siroter sans modération.
Ancien commandant à la Police Judiciaire, Dominique Dayau a côtoyé durant trente-cinq ans le grand banditisme et la criminalité organisée.Pour son neuvième roman, l’Arcachonnais pur jus range son flingue, la langue verte et les accents du faubourg pour nous livrer, au travers de la vie de ses grands-parents paternels, un récit fouillé sur les secrets ensablés de son pays natal et les souvenirs nostalgiques d’un petit coin de paradis.
16.00 €
9782350688404
Parution le 09 mars 2020 !
Comment vivons-nous la montagne, aujourd’hui ? Qu’est-ce qui nous trouble, nous émeut, nous étonne ? Où voyons-nous la beauté ? Ce livre engage une expérience en vraie grandeur, celle d’aller enquêter quelques situations choisies en certains lieux de la chaîne pyrénéenne dans lesquels des artistes ont inscrit ou initié, à différentes époques, certains de leurs travaux. Ils sont peintres, dessinateurs et artistes marcheurs, photographes et cartographes, géologues, voyageurs, etc. Certains sont intervenus de manière éphémère ou pérenne dans le paysage, d’autres se sont consacrés à la représentation des montagnes, d’autres encore ont fait œuvre utile en apportant une contribution déterminante pour la connaissance et l’image des Pyrénées. Le projet consiste, finalement, à interroger, en même temps, la montagne et l’art. Ou plutôt la montagne par l’art (et réciproquement). Dans les Pyrénées. Ne pas se demander pourquoi quitter l’abri sûr. Boucler le sac…
– La gourde est pleine ? On y va.
Marie Bruneau et Bertrand Genier sont designers. Ils ont travaillé ensemble, autour de la chose graphique, pendant plus de trente ans, pour le compte d’institutions culturelles et sociales, de collectivités territoriales, de services de l’État et de commanditaires privés. Ils ont enseigné ensemble le projet en design à l’École supérieure d’art des Pyrénées, à Pau, de 2009 à 2014, avant de mettre progressivement fin aux activités de leur atelier pour se consacrer pleinement à l’écriture et à la marche. Ils ont publié, aux éditions Cairn,
– 55 jours, une traversée des Pyrénées de l’Atlantique à la Méditerranée (2012),
– Passages, les Pyrénées du nord au sud et réciproquement (2014),
prix Binaros du Salon du livre pyrénéen 2015.
45.00 €
9782350688305
Parution le 09 mars 2020 !
Bordeaux, automne 2003. Un tueur en série frappe sans discernement. Sur sa piste, seul le lieutenant Lazare Servent semble capable de saisir la logique du meurtrier. Soupçonné d’être lui-même un assassin, perdu aux yeux du monde, hanté par son passé, il semble ressusciter soudain grâce à l’arrivée inopinée de sa nouvelle partenaire et la catharsis de cette nouvelle enquête sous forme de défi. Sa traque le mènera jusque dans l’ancien et gigantesque commissariat abandonné de la rue Castéja, où elle se terminera dans un bain de sang.
Philippe Charrac est né en 1975 à Perpignan. Adolescent quelque peu agité, il suit une scolarité chaotique durant laquelle il est renvoyé de deux lycées, avant de partir faire son service militaire chez les “paras” de l’autre côté du monde, et de s’engager dans la Police. Il y sera tout à tour patrouilleur à la BAC ou “agent secret” à la PJ, entre autres. Il arpente une douzaine d’années durant le bitume du Nord-Est de l’Île de France, côtoyant le pire et la misère sur fond de de violence et d’alcool, avant de s’établir à Bordeaux, où une visite impromptue de l’ancien commissariat mythique de la rue Castéja lui donne l’idée de son 2ème roman.
10.00 €
9782350688633
Parution le 11 mars 2020 !
À quelques mois de l’élection présidentielle de 2007, la chaîne nationale d’informations continues Infos-Plus lance sa nouvelle émission « Et si on parlait politique ». Le premier invité est la coqueluche des médias, Arthus Le Landec, sénateur-maire de Saint-Brieuc, qui connaît une ascension fulgurante au point de se retrouver candidat pour le compte de l’association nationale des élus de territoire. Pour lui apporter la contradiction, Infos-Plus invite François Langoat, journaliste au Nouveau Courrier, journal local de Saint-Brieuc. Bien que très expérimenté, il n’est pas rompu à cet exercice télévisé et perd complètement ses moyens devant les caméras. En direct, Arthus Le Landec se glisse dans la brèche et le mortifie devant la France entière. L’humiliation est terrible. François Langoat décide alors de ne pas en rester là. Il met en place une machination pour assouvir sa soif de vengeance. Une conspiration dont les conséquences le dépasseront. Arthus Le Landec et François Langoat n’en ressortiront pas intacts.
Natif de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), Xavier Le Roux vit dans les Deux-Sèvres depuis 1997. Journaliste à La Nouvelle République du Centre Ouest, il a travaillé dans ses rédactions de Parthenay, Bressuire et Niort. Il a aussi exercé dans plusieurs rédactions du journal Ouest-France. Auteur, avec MC Monin, de Diff’art dans la peau, 30 histoires de vies amplifiées (2018), L’affaire Le Landec est son premier roman.
12.90 €
9791035306373
Parution le 11 mars 2020 !
Au bord du paisible golfe du Morbihan, à deux pas des plages de sable fin, le taux de mortalité des retraités monte soudainement en flèche. Des personnes sans histoire, hommes ou femmes, qui n’ont jamais fait de mal à autrui, sont assassinées de sang-froid, parfois d’horrible manière, sans la moindre pitié. Et on ne leur vole aucun objet de valeur, s’ils en possèdent. Apparemment, ces gens ne se connaissaient pas, rien ne semble les relier les uns aux autres ; les enquêteurs ne détectent aucune anomalie particulière dans leur passé et ne constatent aucun point commun… hormis leur statut de retraités. Mais on ne tue quand même pas les gens pour cela ! Un esprit ou un groupe détraqué se serait-il mis en tête de redresser à sa manière les comptes de la branche retraite de la sécurité sociale ? L’écrivain et biographe familial Gabriel Flamet va percer cet invraisemblable mystère et aider les policiers à comprendre enfin qui tue ces anonymes et pourquoi.
Originaire du petit village de Port-Blanc, en Morbihan, Guillaume Moingeon est né en 1961 et père de deux garçons. Journaliste en presse quotidienne durant 16 ans, il a quitté ce métier en 1997 pour s’installer « au pays » et se consacrer à ses deux passions : l’écriture et la voile. Il a publié une trentaine de livres dans des genres aussi variés que des nouvelles, des romans d’aventures, des policiers ; deux guides gastronomiques et plusieurs livres d’histoire sur la Bretagne et les Bretons. Tout en rédigeant ses œuvres de fiction et d’histoire diffusées en librairie, il a inventé en 1997 le métier de « Nègre pour inconnus » qui consiste à rédiger la vie de tous ceux qui le désirent pour en faire un livre diffusé à 30 ou 40 exemplaires dans le cercle familial et amical du narrateur. Invention qui lui a valu de recevoir de nombreux prix comme le prix Créavenir (1999), le Cristal régional de l’innovation (1999) et un prix national de la fondation Vivendi (2000). Il vit à Ploeren, près de Vannes.
12.90 €
9791035306366
Parution le 13 mars 2020 !
Sur la plus haute colline de la Forêt de Brocéliande bouillonne une Fontaine près de laquelle viennent encore s’agenouiller les druides au solstice. Plus haut, parmi les ruines d’une antique forteresse, un hêtre se meurt, battu par les vents. En tendant l’oreille et en ouvrant les yeux du coeur on découvre que l’arbre n’est autre que Ponthus, prince suève exilé par les Wisigoths de son royaume de Galice, qui accepta, à la demande de Merlin, d’endosser l’armure du Chevalier Noir pour se faire gardien de la sépulture du roi Arthur et de la Forêt Sacrée. Tragiquement tué en combat singulier par Yvain le lumineux chevalier de la Table Ronde, celui qui fut le « Treizième des Douze » est condamné depuis des siècles à naître, grandir, mourir et naître à nouveau en tant qu’hôte vénérable du sanctuaire d’arbres. Quant à la Fontaine, on raconte qu’il s’agit de la farouche galicienne Sidh’wann qui aima jusqu’à son dernier souffle le prince Ponthus, malgré la jalousie de sa rivale, Morgann, fille des enfers, malgré les omplots d’Agila, le général en chef des armées wisigoths. Un récit librement inspiré des romans du cycle arthurien qui cherche à inscrire des personnages et des lieux de légende dans la réalité historique sombre et brutale des invasions barbares du VIe siècle.
Franck Gardian est né à Bron (Rhône) en 1965. Passionné depuis l’adolescence de poésie, de légendes arthuriennes et de chamanisme, il partage aujourd’hui son temps entre l’écriture, la recherche pédagogique, son activité de conférencier et sa famille. La plus qu’aimée est son cinquième roman après Bélisaire (Gaïa 2001), Noces écarlates (Gaïa 2005), Marie d’Oléron (Geste éditions 2005, prix des mouettes 2005), Au-delà de l’ultime terre (Dervy 2008).
22.00 €
9791035307004
Parution le 20 mars 2020 !
Rétrospective sur l'histoire de ce cinéma nantais à travers les archives et les souvenirs de ceux qui l'ont fréquenté, du fondateur, un forain venu s'installer près de la place Graslin au début du XXe siècle, à l'étudiant qui a découvert ses premiers films grâce aux Goûters de l'écran. L'album est illustré de nombreuses photographies qui témoignent des périodes sombres comme des plus heureuses.
20.00 €
9782842384746
Parution le 20 mars 2020 !
Bienvenue dans les Landes à travers ces textes librement adaptés de légendes anciennes qui s inscrivent dans la culture locale. Destinés à un très large public, vous y croiserez chevaliers et sorcières, bergers et châtelains, fées et voyageurs, paysans et jeunes rêveurs. Entre dunes et marais, entre pins et airials, entre lacs et routes oubliées, tout un petit peuple merveilleux s’ébat et fait rêver, effraie, amuse, instruit. Et le paysage lui-même, dès lors, semble enchanté...
Mathieu Béchac travaille dans l’univers de l’édition (Pimientos, Atlantica, Seguier, la Crypte…) depuis de nombreuses années. Compétent en graphisme et très sensible au texte, ces Contes, récits et légendes constituent son premier ouvrage en tant qu’auteur. Il vit à Mont-de-Marsan.
10.00 €
9782356601032
Parution le 23 mars 2020 !
Cet ouvrage est la version courte d’une édition précédente, plus volumineuse, aujourd’hui épuisée. On y découvre les premières cartes dessinées puis les textes d’ascensionsdécouvertes des grands sommets : Ossau (1796), Mont-Perdu (1802), Mont-Valier (1802), Montcalm (1807), Maladeta (1817), Vignemale (1838), Aneto (1842), pique d’Estats (1864). La galerie des premiers découvreurs y est affichée, donnant ainsi un visage à beaucoup de pionniers de l’exploration. Les grands paysages de ces montagnes sont illustrés par de nombreuses estampes. Car le propos de ce livre est d’offrir un panorama synthétique, très illustré, selon plusieurs points de vue. Une sorte de plongée dans une chaîne qui a fasciné de nombreux voyageurs et touristes au fil des siècles et qui conserve encore une part de mystère.
Claude Dendaletche, biologiste, bibliophile, féru de littérature et d’art…, bref un esprit universaliste, est parmi les spécialistes des Pyrénées des plus réputés. Il a publié plus d’une trentaine d’ouvrages, souvent de référence.
20.00 €
9791090257214
Parution le 23 mars 2020 !
WILCO WESTERDUIN est un photographe néerlandais. Installé au Pays basque, il travaille depuis plusieurs années sur ce projet qui l’a conduit à décourir la chaîne des Pyrénées de l’est à l’ouest, du nord au sud. Sa vision unique du paysage, de l’architecture, de l’exploration de lieux oubliés a été remarquée dès ses premières expositions à Bayonne, Biarritz ou Saint-Sébastien. Son travail, ainsi que Planet Basque, son premier livre, ont été primés à plusieurs reprises. Il est suivi par des milliers de personnes sur les réseaux sociaux. La préface est rédigée par Patrice Teisseire-Dufour, grand reporter à Pyrénées magazine. Des haikus signés d’Alexandre Hurel, fondateur des éditions Pimientos et Arteaz, prolongent dans la retenue ces photos spectaculaires.
32.00 €
9791090257221
Parution le 02 avril 2020 !
Le bien nommé Splendid est l’un de ces trésors pour lesquels le terme « chef-d’oeuvre » a été inventé. Avec l’Atrium voisin, il campe parmi les constructions majeures de la période Art Déco, et s’impose comme l’un des projets phares dans la carrière de son concepteur, André Granet. L’épure de ses décors en majorité encore intacts, et de sa façade, en fait l’un des rares témoins d’une époque foisonnante et des hautes heures d’un art de vivre typiquement français. L’histoire du Splendid méritait d’être racontée depuis son origine, née de l’imagination du visionnaire local Milliès-Lacroix qui rêva sa ville en station thermale à la pointe de la modernité. La réouverture de l’hôtel en avril 2019, après d’importants travaux de rénovation, marque une nouvelle étape dans son histoire, un siècle après son inauguration, et permet de faire l’inventaire de ses qualités architecturales et décoratives exceptionnelles.
Marianne Le Morvan (rédaction et archives) Docteure en histoire de l’art, elle est la fondatrice des archives de la galeriste d’avant-garde Berthe Weill (1865-1951). Commissaire d’expositions, elle assume des responsabilités auprès de comités d’artistes de l’École de Paris et dans des conseils scientifiques pour des projets d’expositions. Elle est également chargée de cours en histoire de l’art moderne, histoire de l’architecture et ingénierie culturelle dans plusieurs établissements d’étude supérieure, et dirige le département Beaux-Arts du projet Art faber porté par le lab Industries et Cultures de l’Université Paris II-Panthéon-Assas. Dans le cadre de ses recherches autour du Splendid, elle a rencontré la famille du décorateur biarrot Victor Courtray, avec lesquelles une collaboration a permis de valoriser ses archives (à découvrir à l’adresse : www.victorcourtray.weebly.com). www.mariannelemorvan.com
Pierre Dupin (photographies) Fort de plusieurs activités qui dialoguent entre elles, c’est d’abord en évoquant la photographie que Pierre Dupin se définit. Dans ses images, il totémise ce qui l’entoure, en privilégiant les formats carrés, et le noir et blanc. Artiste discret, il partage la sensibilité de ses rencontres et la poésie du fragment qui a retenu sa curiosité. Son univers mêle ainsi l’intime et l’espièglerie, dans une certaine tension fragile qui est devenue sa signature. Pour ce projet autour du Splendid, à l’invitation de la SCI il a pu observer les temps forts de cette renaissance, témoigner des savoir-faire de ceux qui ont redonné au Splendid son éclat d’origine, depuis le plus petit détail du décor jusqu’aux vues d’ensemble vertigineuses. Second narrateur de cet ouvrage par ses images, il se fait le passeur d’une étape importante de la vie de cet emblème de la ville, dans la césure qui estampille le chapitre suivant de son histoire.
35.00 €
9782350688411
Parution le 06 avril 2020 !
Pour qu’une révélation mystique, bannie par huit siècles d’obscurantisme, n’émerge à nouveau, Maximilien de Borotra, fanatique chrétien ultra conservateur, avait versé le sang, il y a deux ans, laissant pour mort Richard Quayrane et Jérôme Carven. De Borotra incarcéré, la vie, depuis, semblait suivre son cours, paisiblement, mais la haine est un poison tenace. Un des pires criminels que la terre bulgare ait porté se présente à Richard Quayrane et lui signifie qu’une partie sordide commence : L’éradiquer lui et tout son entourage, le priver de tout ce à quoi il tient, dévaster tout jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien à détruire. Terroriste de réputation internationale, chimiste de talent, il va répandre sur Toulouse l’effroi et la fureur des bombes.
Alain Roumagnac, cinquante ans, gendarme en unité dédiée à la prévention auprès des jeunes. Passionné boulimique : littérature, musique, cinéma, voyages, sports mécaniques... en bref, toute lucarne vers ailleurs... À quarante ans, il se lance le défi de l’écriture, par amour des mots. Il ne finalise son premier roman, L’ombre des derniers cathares, qu’à la décennie suivante. Un objectif : par le polar, saisir le coeur des gens, faire résonner les émotions, en mettant en scène les situations tragiques, éblouissantes, révoltantes qui font vibrer le genre humain. Installé en Haute-Garonne depuis 2003, il réside désormais à Muret.
11.00 €
9782350688428
Parution le 13 avril 2020 !
Sait-on qu’avant la célèbre bataille de Poitiers Eudes, le duc d’Aquitaine, s’allia à un gouverneur musulman et lui donna sa fille en mariage ? Sait-on qu’au temps des Croisades le comte de Toulouse, Raymond de Saint-Gilles, créa un Etat occitan multiculturel au Moyen-Orient ? Sait-on que lors de sa détention au château de Pau, l’émir Abd el-Kader entama un dialogue interreligieux avec un prélat bordelais, Mgr Dupuch, ancien évêque d’Alger, et qu’à peu près à la même époque un curé charentais, l’abbé Michon, suite à son voyage en Orient, soutient que l’islam et le christianisme sont au fond une même « religion abrahamique » ? Sait-on que notre tourtière gasconne, pourtant spécialité du terroir par excellence, a sans doute des origines orientales ? Ces quelques exemples montrent que le Sud-Ouest et le monde musulman ont connu des situations d’échanges qu’en ces périodes de raidissements identitaires on a tendance à oublier. Ce livre se propose de retrouver cette mémoire partagée. Il raconte une quinzaine d’histoires de rencontres surprenantes entre des cultures et des populations que trop souvent on enferme dans une opposition radicale.
Christian Coulon est professeur émérite à Sciences-Po Bordeaux où il a enseigné la sociologie de l’Afrique et du monde musulman. Il a par ailleurs écrit plusieurs ouvrages sur les pratiques culturelles et identitaires du Sud- Ouest et sur sa gastronomie, notamment Ce que « manger Sud-Ouest » veut dire (2003) et La Table de Montaigne (2009). Plus récemment il a publié deux ouvrages sur le Médoc : Médoc. Les valeurs du lieu et autres textes (2014) et, avec la photographe Delphine Trentacosta, Un autre Médoc (2017). Le présent ouvrage se présente comme trait d’union entre ses deux centres d’intérêt
18.00 €
9782350688442
Parution le 13 avril 2020 !
Agen est aujourd’hui surtout connu comme préfecture du Lot-et- Garonne, pour ses pruneaux et son équipe de rugby. Cette cité a pourtant bien d’autres atouts et son histoire est particulièrement dense. Appelée Aginnum dans ses débuts et occupée par une peuplade celte, les Nitiobriges, elle est devenue au Moyen Âge la capitale du comté de l’Agenais. Puis elle a traversé de dures périodes telles que la guerre de cent ans ou les guerres de religion. À l’occasion de la Révolution de 1789, elle a acquis sa fonction préfectorale mais ce sont surtout les grands travaux du XIXe siècle qui lui ont donné sa physionomie actuelle avec en particulier son pont canal, ses boulevards et ses nouveaux édifices publics. Plus récemment après les deux conflits mondiaux elle a fait l’objet de nombreuses visites présidentielles, s’est développée et s’est adaptée à la vie moderne en valorisant en particulier l’industrie agro-alimentaire.
Jacques Dubourg est un ancien officier de l’armée de terre. Émerveillé par les richesses architecturales et humaines du Sud-Ouest de la France il a écrit plus d’une quarantaine d’ouvrages sur le patrimoine de ce territoire. Parmi les sujets qu’il a traités on peut citer notamment les bastides, les templiers, les abbayes, les guerres de religion, les grandes révoltes ou les Gavaches
9.00 €
9782350687032
Parution le 13 avril 2020 !
Le développement du tourisme à Royan, Soulac, Biarritz, Arcachon, attise l’envie des villages médocains et landais. C’est dans l’espoir d’ouvrir une route touristique qu’une caravane relie Arcachon à Hossegor en 1905, randonnée au cours de laquelle Maurice Martin lance le nom de Côte d’argent. Le tourisme a réagi aux évènements politiques, recevant les souverains en 1860, la bourgeoisie avant et après la guerre de 1914, les jeunes sous le front populaire, se repliant sur soi pendant la guerre de 1940/45, passant de la villégiature aristocratique aux compétitions de surf, changeant de style au fur et à mesure des années et des inventions techniques – dont
l’automobile-, mais gardant, tel un feuilleté, des habitudes anciennes sous les nouveautés touristiques. Les « vacances » restent essentiellement ouvertes sur le soleil et sur la mer, naguère craints ou ignorés, mais le tourisme a rendu plus fragile un littoral qui l’était déjà …
Charles Daney est né en 1927 à Gujan-Mestras et vit actuellement à Arcachon. Entre-temps, il est passé par l'École normale d'instituteurs de la Gironde et l'École normale supérieure (enseignement technique) de Cachan. Cet ancien professeur agrégé de géographie enseignant à Paris a soutenu une thèse de météorologie historique devant un jury présidé par Leroy-Ladurie. Son passage par la Télévision scolaire et le secrétariat de la Société de géographie l'a conduit à s'intéresser aux rapports de l'image et du texte - intérêt qu'il a développé dans quelques textes de la Documentation française, des dossiers et films du Centre national de documentation pédagogique et des albums « Beaux-Livres » publiés notamment chez Hersher, Flammarion et La Renaissance du livre. Il a publié depuis son retour en Gironde des ouvrages d'histoire, des documents, des contes et des souvenirs presque exclusivement girondins.
9.50 €
9782350688435
page 1 |