SOLEILS diffusion - distribution
23, rue de Fleurus - 75006 Paris - Tel: 01 45 48 84 62 - Fax: 01 42 84 13 36

Logo SOLEILS

Prochaines parutions 

Retrouvez sur cette page les nouveautés Soleils parues - dans la limite d'une antériorité de six mois - ou à paraître, que nous n'avons pas encore en stock mais que vous pouvez commander ou précommander. Le présent classement propose un ordre croissant des dates de parution.

Déjà paru !
Couverture et quatrième indisponibles !
12.00 €
9791094464236
Déjà paru !
Quand est né ce sport diabolique? Qui surnomme-t-on « le savant fou »? ...Avec ce quizz sur le golf vous saurez qui a porté le premier « the Belt » et qui a soulevé pour la première fois l’aiguière d’argent. Quand vous apprendrez le nombre de chances que vous avez de faire un trou en un, gageons que l’envie de combattre sera plus forte qu’une démission bien décevante. Alors, prêts ? C’est parti... 110 CARTES, 550 INDICES, 5 THÉMES
- Joueurs et légendes
- Lieux et incontournables
- Le terrain et ses acteurs
- Coups et technique
- Matériel et divers
COMMENT JOUER ? Pour chaque question, 5 indices, de plus en plus faciles : moins le joueur utilisera d’indices pour répondre, plus il gagnera de points. Un jeu qui peut se jouer en duel, ou par équipes. Celui qui gagnera le plus de points à la fin de la partie sera désigné le « meilleur connaisseur Golf » du groupe !
Écrivain et homme de télévision, Guy Rechenmann avoue être un rêveur et un poète. Le hasard, il n’y croit guère, préférant parler de coïncidences, son thème de prédilection…
Il attendra 2008 pour publier un recueil de poésies et de nouvelles « La Vague » (Ecri'mages). Suivront plusieurs romans dont Flic de papier, Fausse note, et A la place de l'autre (Prix virtuel du Polar 2016) aux éditions Vents Salés, dans lesquels apparaîtra Anselme Viloc, un flic atypique et obstiné qui lui permet de revisiter de façon inattendue le genre policier. Quatrième volet des aventures d’Anselme, Même Le Scorpion pleure, est son premier roman aux éditions Cairn.
13.90 €
9782350688022
Déjà paru !
Une recette avec la chef étoilée Hélène Darroze ? Une balade au bord de l’étang noir ? Une baignade près du phare de Contis ? Une halte aux arènes de Pomarez ou encore un match du Stade Montois ? Pourquoi pas une plongée dans l’histoire des Vicomtes de Marsan ? Avec le Quizz Landes, pas besoin de choisir, tout est réuni dans une petite boîte pour s’imprégner et s’immerger dans ce magnifique département landais. 110 CARTES, 550 INDICES, 6 THÉMES :
1- Culture et traditions
2- Sports et loisirs
3- Lieux et patrimoine
4- Histoire et politique
5- Gastronomie et Artisanat
6- Littoral et sites naturels
COMMENT JOUER ? Pour chaque question, 5 indices, de plus en plus faciles : moins le joueur utilisera d’indices pour répondre, plus il gagnera de points. Un jeu qui peut se jouer en duel, ou par équipes. Celui qui gagnera le plus de points à la fin de la partie sera désigné le « meilleur landais » du groupe !
Journaliste sportif pendant plus de 15 ans, Éric Becquet a été correspondant football pour Europe 1, Metro, ou encore Football365.fr, couvrant notamment la Coupe du Monde, l’Euro et les matches des Girondins de Bordeaux. Installé au Pays basque depuis 2010, il est désormais collaborateur pour le journal Sud Ouest. Il a d’abord suivi l’actualité du Biarritz Olympique rugby avant de se consacrer à la ville d’Hendaye. Après avoir été joueur et entraineur, il préside depuis 2008 la section football du Bordeaux Etudiants Club.
13.90 €
9782350688015
Déjà paru !
Pourquoi décidait-on, autrefois, de véritables chasses aux sorcières ? De quels crimes accusait-on sorciers et sorcières ? Comment reconnaissait-on une sorcière ? Comment était organisé un procès de sorcière : la torture, l’interrogatoire, les aveux, la condamnation, la marche au bûcher... Ce livre répond à toutes ces grandes questions soulevées par la sorcellerie en s’appuyant notamment sur un gros ouvrage écrit par le juge Pierre de Lancre, chargé par le roi en 1609 de « purger le pays (Béarn et Pays Basque) de tous les sorciers et sorcières sous l’emprise des démons »
L’auteure Josanne Charpentier découvre, dès son enfance, ce don si particulier que l’on appelle don de voyance, ce qui l’amène, petit à petit, à s’intéresser aux Sciences Occultes et aux phénomènes para-normaux. Elle créé et supervise la revue : « Les Cahiers du Chêne d’Or » et publie « Le Livre des Prophéties ». Mariée à Louis Charpentier, elle le suit lors d’un voyage en Pays Basque pour les besoins du livre de son mari : Le Mystère Basque. Josane Charpentier se documente alors sur les sorciers et sorcières de ce pays et écrit « La Sorcellerie en Pays Basque ». Passionnée d’Histoire, elle a également écrit deux romans historiques sur la Martinique. Un de ses livres « La France des lieux et des demeures alchimiques » vient d’être réédité.
11.50 €
9782350687964
Déjà paru !
Déambuler. Tracer des pas de mots au gré de l’humeur du marcheur et croiser du regard un patrimoine d’une singulière richesse qui se dévoile à l’infini. L’ouvrage Promenades à Montauban, qui ici nous est livré, se donne sur ce mode ; comme acte d’amour pudique et indéfectible de celui qui écrit à la première personne à « sa » Cité natale. À la manière du Carnet de route d’un Tarn-et-Garonnais romantique de Robert Ligou, auquel il est fait référence, Christian Stierlé, archiviste, historien et romantique, nous invite à d’enrichissantes Promenades, quartier par quartier en flânant le long des rues. Et écrivain et lecteur de déambuler ensemble, non sans une certaine délectation. Il fait en sorte de croiser les thèmes, de passer ainsi de l’histoire à l’art, de la géographie à l’architecture et à l’urbanisme, de l’économie à la littérature et à la culture, des personnages illustres aux événements qui ont marqué ou influencé la cité. Bonne balade ! Conservateur honoraire de la Médiathèque de Montauban et membre titulaire de l’Académie de Montauban, il a consacré à sa ville de nombreux livres notamment Des Bastides en Tarn-et-Garonne : quand ? pourquoi ? comment ? - Dictionnaire des Montalbanais : illustres, méconnus, oubliés… Lire le rugby : bibliographique thématique : répertoire d’ouvrages publiés en France des origines à 1994 ; Montauban au gré du temps, au fil des mots…
Chrisitian Stierlé, Montalbanais de naissance, maître d’histoire moderne et contemporaine, conservateur honoraire de la Médiathèque de Montauban, membre titulaire de l’Académie de Montauban où il a donné plusieurs conférences. Il a collaboré à Histoire de Montauban (dir. Daniel Ligou, Privat, 1984), Montauban solaire et mesurée (dir. Janine Garrisson, Autrement, 1993), Images et Visages de Tarnet- Garonne (12 tomes, Compagnie des Écrivains de T & G, 1998-2018). Il a publié Montauban au gré du temps, au fil des mots (Privat, 2009). Le rugby étant son violon d’Ingres, il a écrit Lire le rugby (Éd. Mire, 1994) et Union Sportive Montalbanaise, un siècle de rugby, 1903-2003 (USM, 2003) ; il est correspondant de Midi Olympique depuis 1978.
25.00 €
9782350688114
Déjà paru !
Georges Faber, dit Jojo est le fils d’Angéline, limousine montée à Paris avec ses sœurs, et de Louis-Émile Faber, enfant de Neuilly, mort de la grippe espagnole dans l’immédiate après-guerre. Il vit avec sa mère dans le XVIIIe arrondissement de Paris. À la suite du mariage de sa mère avec Émile-Gilbert Rivière, ouvrier chocolatier fort en gueule et grand blessé de la guerre 14-18, il suit ses parents en Corrèze, où Émile-Gilbert est employé par diverses maisons de Brive et de Tulle. Une nouvelle fois en difficultés avec son dernier employeur, Émile-Gilbert et son épouse reprennent le chemin de Paris, en laissant Jojo aux bons soins de la famille, à Nonards, près de Beaulieu sur Dordogne. Jojo et ses parents pensent qu’il ne s’agit là que d’une solution d’attente. Mais en définitive, il va y passer la majeure partie de son enfance et de son début d’adolescence. Il ne retournera à Paris, après un premier séjour désastreux sur le plan scolaire, qu’une fois le certificat en poche et pour son premier emploi.
Journaliste à Limoges de 1971 à 1989, Jean Alambre, né en 1946, à Paris au pied de la Butte Montmartre, est écrivain, poète et auteur compositeur. Membre de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de Musique (SACEM), il vit aujourd’hui en Limousin. Il vit à Affieux.
22.00 €
9791035305291
Déjà paru !
L’équipe de l’inspecteur Abert du commissariat de Tours, se trouve confrontée à une série inquiétante de meurtres commis sur des personnes âgées dans des quartiers habituellement calmes de la ville. Les enquêteurs se rendent vite compte qu’il existe un point commun entre les victimes. Elles sont soignées par le même cabinet d’infirmières. Le témoignage d’un voisin de l’une des personnes assassinées oriente les enquêteurs sur la piste d’une jeune femme qu’il a aperçue la nuit de l’un des crimes. Une nouvelle enquête tourangelle qui, du Beffroi à Velpeau et du Sanitas à Saint-Symphorien, vous entraîne toujours en chansons sur les traces d’un meurtrier bien singulier.
Jean-Noël Delétang vit à Tours depuis vingt ans où il a enseigné l’histoire et l’histoire des arts. Désormais, c’est l’écriture qui occupe son temps : textes historiques, nouvelles... Aujourd’hui le polar lui procure un vrai plaisir et ancre dans le paysage de la Touraine les aventures de son héros, fan comme lui de chanson française et particulièrement de Brassens.
12.90 €
9791035305017
Déjà paru !
Cet ouvrage n’est pas un livre d’historien, mais il raconte l’histoire de celles et ceux qui sont entrés dans la Résistance intérieure, parce qu’ils avaient, eux aussi, une certaine idée de leur pays. Ce sont leurs voix que l’on entend dans leurs dossiers d’homologation FFI, contresignés par le chef départemental FFI des Hautes-Pyrénées, le colonel Coissard. Elles nous disent leur courage, leurs deuils, leur bonheur aussi, leur souffrance, leurs états d’âme, leur espoir de jours heureux, où sont entremêlées, toutes les qualités morales et physiques, dans un esprit de sacrifice et de patriotisme. Il était nécessaire que quelqu’un détenant l’indiscutable force du vécu rassemble ces témoignages pour redonner vie à la parole Résistante. Jeune volontaire du 1er Régiment FFI de Bigorre blessé lors de la réduction de la poche de Royan en février 1945, Jean Dupuy, a vu sa jeunesse marquée par la Seconde Guerre mondiale et l’Occupation.
Aujourd’hui à 94 ans, il consacre son énergie à la préservation de la mémoire de la Résistance haut-pyrénéenne au sein de l’Amicale des Anciens Combattants Volontaires du Régiment FFI de Bigorre qu’il préside et ne pouvait que répondre favorablement au projet mémoriel de Serge Ravanel, en 2004, de collecte de témoignages de 65 Résistants haut-pyrénéens connus ou méconnus présentés dans ce livre. Et Jean Dupuy de rappeler les mots du général De Gaulle : « La flamme de la Résistance ne s’éteindra pas ».
20.00 €
9782350688183
Déjà paru !
Ce volume très à propos marque le vingtième anniversaire de la mort du cardinal Basil Hume (1923-1999), moine bénédictin à l'abbaye d'Ampleforth, arche-vêque de Westminster. La spiritualité bénédictine de Hume et son engagement personnel dans la prière lui permit de s'identifier aux autres pèlerins qui cherchent le vrai Dieu vivant. Hume, le moine, le pasteur et le prédicateur, s'adresse toujours aux béné-dictins, à l'Église en général et au monde contemporain. Même si, comme Hume l'a dit, «Dans notre vie publique, nous nous éloignons de plus en plus de Dieu et des choses de Dieu» ; il ajouta «je crois que l'aspiration à Dieu s'intensifie de plus en plus dans le cœur des hommes et des femmes». Cette aspiration, comme le montre ce livre, était au cœur de la recherche de Dieu par Basil Hume : pour Hume, la voie du pèlerin.
Sœur Gertrude Feick, bénédictine de Mount Angel, dans l'Oregon, a maintenant intégré le monastère cister-cien de Notre Dame de l'abbaye de Redwoods, à Whitethorn, en Californie. Sœur Gertrude est titulaire d'un doctorat en Théologie Sacrée de l'Université Ponti-ficale de Saint Thomas d'Aquin, à Rome.
15.00 €
9782364525092
Déjà paru !
Cet ouvrage documenté et illustré rappelle le cheminement de la Passion du Christ suivant les prophéties bibliques et les récits du Nouveau Testament. Les enseignements des Pères de l’Église, la lumière de la spiritualité classique et les analyses de penseurs contemporains éclairent cet événement qui annonce l’heureuse nouvelle de la Rédemption où l’Incarnation de Dieu appelle la divinisation des hommes.
Il présente l’histoire du Chemin de Croix depuis la mémoire vive des premiers Chrétiens, à travers des périodes de guerre et de paix, des pèlerinages aux croisades, aux voyages, où se mêlent les expressions mystiques, les observations et l’enthousiasme des fidèles. La ferveur qui s’exprime dans la culture universelle, par la poésie, la musique, la peinture, la sculpture, y traduit la Foi chrétienne devant le mystère du don de Dieu.
Maryvonne de Raymond, mère de trois enfants, a résidé à plusieurs reprises à l’étranger. Elle a publié  deux ouvrages historiques : La Maison Kent. La pierre et l’histoire, XVIIe-XXe siècles : une mémoire retrouvée ; Sur les chemins du Roussillon. Fragments de vie et lieux de mémoire. Les Presses littéraires, Saint-Estève, 2016, et a participé avec son mari à l’édition de correspondances diplomatiques.
17.00 €
9782364525153
Déjà paru !
Voici un guide illustré pour découvrir en 80 pages la palombe et ses chasses. Au fur et à mesure que s’avance l’automne et plus encore à l’approche d’octobre, vous observerez des ports de tête, bloquée vers le ciel, accompagnés de propos rêveurs et optimistes. C’est un mal insidieux qui se répand discrètement mais naturellement dans notre pays. C’est le Mal Bleu, le mal de la palombe, le mal du pigeon, le mal du « rouquet », le mal du « mulet »… Les patients – qui ne le sont guère – écument alors les bois, et nul médecin au monde n’est capable d’enrayer la propagation du virus ! Loin d’être mortel mais très contagieux, il est fortement répandu chez les paloumayres ou chasseurs de pigeons. La crise est au maximum au moment de la migration, quand vous verrez dans le ciel ces « brouilhs » (très gros vols) d’oiseaux bleus partir vers le sud. Sans faillir à une pure tradition, on peut parler de patrimoine culturel rural. Cantonné à l’origine dans le Sud-Ouest de la France, le Mal Bleu guette maintenant de nouvelles contrées...
Daniel Testet est paloumayre à Pellegrue, à l’est de la Gironde. D’un naturel curieux, il a découvert en diverses régions de France des pratiques différentes, respectueuses du devenir de l’oiseau bleu. D’origine rurale, il défend avec passion cette pratique traditionnelle, qu’il considère comme un élément majeur d’un patrimoine culturel. Par souci de transmission d’une aventure essentiellement humaine, il nous offre quelques écrits, comme le recueil de nouvelles À dire d’elles ou la rubrique « Autour d’elles… je ne veux qu’ailes » dans la revue Palombe & Tradition.
Jacques Gaye est paloumayre à Escoussans, en pays de Benauge. Il fait partie du réseau « Étude de la palombe dans le Sud-Ouest ». Pour la Fédération départementale des chasseurs de la Gironde, il a réalisé une étude sociologique sur les paloumayres girondins. Il est coauteur du Dictionnaire de la palombe et un des rédacteurs de la revue Palombe et tradition. Il participe à l'organisation de fêtes de la palombe dans différentes communes de l'Entre-Deux-Mers.
13.00 €
9782350688145
Déjà paru !
Le parfum du foin coupé accompagne tout au long de ces pages, la vis d’une famille mi-auvergnat, mi-vendéenne, dans le bocage, près de Chantonnay. Il se mêle à la brise légère des jours heureux, aux rires, aux chants, aux danses. Il rôde dans les chemins creux, s’accroche aux ailes blessées des moulins, glisse sur les canaux du marais de Maillezais, folâtre dans la cour de récréation d’une école de village, sous les arcades d’un collège fontenaysien. Mais il rejoint aussi le vent de la guerre, de l’exode de 1940, les heures sombres de l’Occupation, la peur, la tragédie des maquis vendéens. Puis, il s’envolera avec les cloches de la Libération... Le parfum du foin coupé, c’est le terroir éternel, le grand passage de l’Histoire sur les joies et les peines... Et, par-dessus tout, la nostalgie douce-amère des années perdues...
4.95 €
9791035305277
Déjà paru !
Le regard émerveillé d’un enfant sage des années quarante découvre le paradis poitevin, les tartes des grands-mères, les trésors des greniers, les journées entières passées à jouer avec les cousins. Mais un jour, le paradis s’estompe, disparaît et lisse la place à l’inquiétude, à l’angoisse et au drame. Comment survivre à la perte de cet âge d’or ?
4.95 €
9791035305260
Déjà paru !
Issu d’une famille marquée par les conséquences des deux guerres mondiales, André, le héros de Paroles de père part en 1956 pour la guerre d’Alégie… Quittant à regret sa ferme et son tout nouvel amour, Catherine, il va passer vingt-huit mois dans un pays dont la culture est une énigme pour lui. Chronique paysanne authentique, vibrante histoire d’amour sur fond de guerre, Paroles de père vous fait pénétrer aussi bien au coeur du terroir poitevin que dans l’histoire douloureuse de la guerre d’Algérie.
4.95 €
9791035305253
Déjà paru !
Loin des clichés et du folklore, ce récit authentique révèle à la fois maints détails de la vie paysanne, et l’histoire, tour à tour drôle et émouvante, d’une famille maraîchine, depuis le début du siècle dernier jusqu’aux années 1980. Dans le Marais, ce « pays » qui a donné son nom à ses paysans et à leur patois, les coutumes, la pratique religieuse et le rythme des saisons agricoles régissent encore les mentalités et les habitudes. Pourtant, des bouleversements en profondeur s’immiscent peu à peu et l’envie de ressembler et de s’approprier la mode citadine gagne la mère de la narratrice...
Née en 1966, Régine Pelloquin a grandi dans une ferme familiale du Marais de Monts, en Vendée. Sa passion pour la vie agricole s’est révélée très tôt. Petite, elle pense succéder à son grand-père. À 19 ans, elle quitte son Marais natal et s’installe à Paris. Elle est aujourd’hui assistante dans une petite société.
4.95 €
9791035305161
Déjà paru !
À la fois un jeu quiz et un guide, cet objet est un indispensable pour découvrir le Berry en s’amusant. En 210 questions, vous apprendrez tous les secrets du patrimoine, de l’histoire, des traditions, de la vie quotidienne et des personnalités du Berry.
Jean-Noël Delétang vit à Tours depuis vingt ans où il a enseigné l’histoire et l’histoire des arts. Désormais, c’est l’écriture qui occupe son temps : textes historiques, nouvelles... Aujourd’hui le polar lui procure un vrai plaisir et ancre dans le paysage de la Touraine les aventures de son héros, fan comme lui de chanson française et particulièrement de Brassens.
6.90 €
9791035304935
Déjà paru !
Le fait que le Dieu hébraïque, première manifestation d’un Dieu unique, créateur et tout-puissant dans l’histoire de l’humanité, apparaisse dans la Torah sous des noms différents, suivant qu’il se présente dans l’Ancien Testament aux Pères fondateurs, ou à Moïse sur le Mont Horeb (dans le livre de l’Exode, chapitre 3), puis en Égypte (Exode chapitre 6), a interpellé l’auteur.
L’histoire, l’analyse exégétique, philologique, critique, des textes bibliques sont à la base de cet ouvrage. L’auteur y a rassemblé, comme ligne conductrice, les différents Noms de Dieu dans sept des mondes du Proche-Orient ancien où le judaïsme s’est développé, suivi du christianisme : en Palestine, en milieu hébraïque, dans les mondes araméens, gréco-romain, syriaques/chaldéo-persans, copte, éthiopien et ceux de la péninsule arabique avant l’apparition de l’Islam.
À la lecture de l’ouvrage on est confronté aux péripéties de l’histoire des hommes, mais aussi à celle de leur perception du divin qui s’affine avec le temps jusqu’à devenir le Dieu unique.
C’est la perception de ce Dieu qui se manifeste tout au long de ce parcours à travers les millénaires.
Ingénieur-Chimiste, Docteur es Sciences, François-Claude Guglielmina a fait sa carrière dans l’industrie avant de s’intéresser à l’histoire des sciences des religions. Il a publié quatre ouvrages : Astronomie au Pays de Soleil Levant  ; Perception et Réalité des Mondes ; Astronomie dans l’Inde ancienne, une révolution dans l’histoire des sciences ; « De la Fidélité de Dieu ».
18.00 €
9782364525115
Déjà paru !
Cet ouvrage sous forme de questions réponses sur la paix, est élaboré de façon a être très accessible . Il se propose, dans le prolongement des rencontres d’Assise, de faire témoigner des personnes, hommes, femmes, religieux ou laïques, jeunes et moins jeunes, représentants de diverses traditions œuvrant pour la paix et la fraternité à travers leurs engagements divers.
Psychologue et psychothérapeute cannoise, passionnée par le dialogue inter-religieux et l’ouverture à toutes les traditions depuis la rencontre d’Assise à laquelle elle a assisté en Octobre 1986, Véronique Francou a publié en 2016 un livre « Visages de l’Amour » sur deux grandes mystiques d’orient et d’occident qu’elle a rencontrées : Ma Ananda Mayi et Marthe Robin. Membre de plusieurs associations inter-religieuses dont les amitiés judéo-chrétiennes et le vivre ensemble à Cannes, elle anime des émissions à RCF Nice Côte d’Azur « croyants ensemble vers la paix ».
18.00 €
9782364525191
Déjà paru !
Noyé dans la foule d’un Congrès à Londres, un commissaire parisien traque son ennemi juré, criminel brillant et — presque — insaisissable. À force de chercher la moindre trace de sa proie, il finit par suivre une série d’indices qui ne semblent avoir en commun qu’un sens presque élégant du paradoxe ainsi qu'un étrange tandem de prêtres. Deux professionnels du crime, chacun d’un côté de la loi : le premier préparant peut-être l’un de ses plus audacieux vol et le second menant l’enquête la plus déconcertante de sa carrière, et, au milieu, un prêtre gaffeur et maladroit.
Gilbert Keith Chesterton (1874-1936) est une figure majeure de la littérature anglaise, auteur d'une œuvre prolifique d'essayiste, de polémiste, de biographe, et de romancier. Nul mieux que lui sut marier le paradoxe et l'art du contrepied. Il fut, dès 1901, l'un des premiers théoriciens du roman policier avec un article demeuré célèbre, A Defense of Detective Sories. Il fut en 1928 le premier président du Detective Club, association regroupant des écrivains de romans policiers (dont A. Christie, la baronne Orczy, D. Sayers, J.D. Carr...). Chesterton parlait souvent de lui-même comme d'un chrétien « orthodoxe » ; il se convertit au catholicisme. George Bernard Shaw, son « adversaire et ami », dit de lui dans Time : « C'était un homme d'un génie colossal.
9.00 €
9782364525214
Déjà paru !
Lorsque les invités de la garden-party du commissaire Valentin découvrent une tête dans une haie puis un corps décapité, l’affaire semble évidente, mis à part l’éternelle question : qui est le coupable ? Un des invités, le père Brown, va pourtant proposer une autre explication qui sera le premier rouage vers la découverte implacable d’un autre visage criminel.
Après une visite de Londres brouillant la frontière entre proie et chasseur, un autre archétype du roman policier (le meurtre impossible en huis clos) devient l’occasion d’une plongée dans un autre espace semblant inaccessible : le cerveau d’un tueur trop familier.
Gilbert Keith Chesterton (1874-1936) est une figure majeure de la littérature anglaise, auteur d'une œuvre prolifique d'essayiste, de polémiste, de biographe, et de romancier. Nul mieux que lui sut marier le paradoxe et l'art du contrepied. Il fut, dès 1901, l'un des premiers théoriciens du roman policier avec un article demeuré célèbre, A Defense of Detective Sories. Il fut en 1928 le premier président du Detective Club, association regroupant des écrivains de romans policiers (dont A. Christie, la baronne Orczy, D. Sayers, J.D. Carr...). Chesterton parlait souvent de lui-même comme d'un chrétien « orthodoxe » ; il se convertit au catholicisme. George Bernard Shaw, son « adversaire et ami », dit de lui dans Time : « C'était un homme d'un génie colossal.
9.00 €
9782364525221
Déjà paru !
Un club select dans un hôtel select pour leur banquet annuel tout aussi select. Ce qui était prévu pour être un sommet de sécurité va devenir un échiquier où vont s’affronter un cambrioleur brillant et un prêtre futé. L’un comme l’autre vont accomplir un tour de force sans que les victimes de l’un ne soient au courant de la (semie) bonne volonté de l’autre.
Deux ambitions contradictoires propres au genre policier trouvent une double concrétisation bienvenue. Ce n’est que le premier des nombreux paradoxes d’une aventure où les détails cruciaux sont nombreux et l'impertinence constante. Cette fois-ci, qui se cache réellement dans les détails ?
Gilbert Keith Chesterton (1874-1936) est une figure majeure de la littérature anglaise, auteur d'une œuvre prolifique d'essayiste, de polémiste, de biographe, et de romancier. Nul mieux que lui sut marier le paradoxe et l'art du contrepied. Il fut, dès 1901, l'un des premiers théoriciens du roman policier avec un article demeuré célèbre, A Defense of Detective Sories. Il fut en 1928 le premier président du Detective Club, association regroupant des écrivains de romans policiers (dont A. Christie, la baronne Orczy, D. Sayers, J.D. Carr...). Chesterton parlait souvent de lui-même comme d'un chrétien « orthodoxe » ; il se convertit au catholicisme. George Bernard Shaw, son « adversaire et ami », dit de lui dans Time : « C'était un homme d'un génie colossal.
9.00 €
9782364525238
Déjà paru !
Yannick Jaulin aime les mots. Il leur rend hommage dans son spectacle Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour. Il parle du français qu’il adore, sa langue de tête, mais aussi du patois, sa langue émotionnelle, et de la vénération pour toutes ces petites langues échappant à l’économie mondiale. Il raconte joyeusement son amour des mots en duo avec Alain Larribet musicien du monde et béarnais. Il parle de son héritage sensible et de ses lubies : la honte des patois, la résistance à l’uniformisation, la jouissance d’utiliser une langue non normalisée, et la perte de la transmission, car avec les mots disparaissent aussi les savoir-faire, les savoir-être au monde. Un spectacle comme un jardin de simples, vivifiant et curatif et un Jaulin qui bataille avec les « maux » de sa langue. Voici le livre-CD issu du spectacle pour lire, écouter et réécouter cette prestation riche en émotion.
Yannick Jaulin est un artiste français inclassable et singulier, faisant un grand écart assumé entre les salles de la France profonde et les plus grands théâtres. Irrévérencieux, libre, explorateur de formes nouvelles dans son art, humoriste ou poète, il est aussi créateur et directeur du Nombril du Monde (79), une expérience artistique unique en milieu rural. Il est auteur d’albums pour enfants, de contes musicaux et de spectacles joués par d’autres. Il a eu une carrière de rocker assez localisée, mais inoubliable. Yannick Jaulin est avant tout un grand conteur…
13.00 €
9791035305758
Déjà paru !
Le petit loup ne fait pas comme les autres animaux de sa tanière. Il est végétarien, son meilleur ami est un lapin et il préfère aller ramasser des carottes avec lui qu’aller chasser dans la forêt. Les membres de sa famille s’inquiètent : comment ce petit loup qui ne connaît même pas l’adresse de la chèvre de M. Seguin et qui ne sait même pas avaler les trois petits cochons va-t-il devenir un grand méchant loup ? Le texte, simple et poétique, permet de suivre les périples du petit loup.
Jurassien d’origine, Luc Turlan, né en 1958, s’est fixé dans la Vienne en 1996. Autodidacte, passionné de bandes dessinées, il en a adopté la graphie. Après quelques essais à Rouen dans la publicité, il illustre l’actualité pour un journal étudiant. Il travaille ensuite dans la bande dessinée comme assistant coloriste. Sa façon de travailler la couleur lui ouvre les portes de l’illustration jeunesse et en 2002 il publie ses premiers projets pour enfants : « Saperlipopette » et « Sapristi ». Il rencontre alors Régine Deforges et illustre pour elle, « La Sorcière de Bouquinville » suivi de « Mésaventures à Bouquinville » publiés aux éditions Albin Michel. Depuis mars 2007, il travaille chez Geste éditions. Aujourd’hui, Luc Turlan présente des collections de plus en plus diverses et variées pour tous les âges : des livres tactiles à la BD en passant par les romans jeunesse. « Les Amis de la ferme », sa collection à succès ne cesse de s’agrandir et dépasse largement le cadre régional. Il travaille désormais près de Poitiers dans un atelier plein de projets prometteurs.
5.50 €
9791035305451
Déjà paru !
Voici le nouvel album de la collection « Pas folle la bestiole ». Petit ours fait la course. Aujourd’hui petit ourson cherche partout un camarade avec qui faire la course. En avant pour l’aventure ! Hérisson, renard, lapin... à chaque rencontre il propose à son nouvel ami il se met à courir comme une tornade. Petit ourson est vraiment très fort, aucun animal n’arrive à le suivre... Bientôt, la neige commence à tomber et il se sent très fatigué, la marmotte lui conseille de faire la sieste avant de repartir pour une autre course...
Jurassien d’origine, Luc Turlan, né en 1958, s’est fixé dans la Vienne en 1996. Autodidacte, passionné de bandes dessinées, il en a adopté la graphie. Après quelques essais à Rouen dans la publicité, il illustre l’actualité pour un journal étudiant. Il travaille ensuite dans la bande dessinée comme assistant coloriste. Sa façon de travailler la couleur lui ouvre les portes de l’illustration jeunesse et en 2002 il publie ses premiers projets pour enfants : « Saperlipopette » et « Sapristi ». Il rencontre alors Régine Deforges et illustre pour elle, « La Sorcière de Bouquinville » suivi de « Mésaventures à Bouquinville » publiés aux éditions Albin Michel. Depuis mars 2007, il travaille chez Geste éditions. Aujourd’hui, Luc Turlan présente des collections de plus en plus diverses et variées pour tous les âges : des livres tactiles à la BD en passant par les romans jeunesse. « Les Amis de la ferme », sa collection à succès ne cesse de s’agrandir et dépasse largement le cadre régional. Il travaille désormais près de Poitiers dans un atelier plein de projets prometteurs.
5.50 €
9791035305185
Déjà paru !
Il y eut en France une grande « École de DESSIN D’HUMOUR » avec entre autres, Bosc, Mose, Chaval et Sempé. Les deux derniers étaient bordelais, le journal Sud Ouest les publiait largement et ils faisaient le bonheur du gosse que j’étais. C’était décidé : voilà ce que je ferai ! Mais c’est quoi le DESSIN D’HUMOUR? C’est un exercice curieux qui consiste à contempler la vie, ses absurdités, ridicules , tyrannies avec la distance que suppose l’humour et à traduire les idées que vous avez su en tirer, en dessins qui pourront être mordants , poétiques, satiriques, oniriques , surréalistes… Dessiner l’idée ! Après 68, on ne parla plus de DESSIN D’HUMOUR, l’heure était au DESSIN DE PRESSE… Le DESSINATEUR DE PRESSE n’était plus un artiste, le voilà devenu journaliste commentant les « infos », jour après jour. Pendant ces quarante ans, je me suis colleté à l’actualité, allégrement, faisant mienne la forte maxime de Leopardi : « Rions ensemble de ces couillons qui gouvernent le monde. » Mais petit à petit, le DESSIN D’HUMOUR , libre, détaché du quotidien, disparaissait. C’est peu dire que le genre est moribond ; tout cela était bien suffisant pour me donner envie de renouer avec lui et faire un pied de nez à la mode et à l’air du temps. D’autant que si le dessin a changé durant ces quarante dernières années, le monde a changé plus que jamais auparavant et je dois bien avouer qu’il me laisse profondément dubitatif (adjectif qu’adorait Desproges). Ce qui, il faut le noter, est une excellente disposition pour croquer, de ci de là, quelques éléments de ce « brusque changement d’ère » et retrouver le DESSIN D’HUMOUR avec jubilation. Michel ITURRIA
Michel ITTURIA avait 17 ans quand le journal SUD OUEST a publié son premier dessin. Il s’est frotté à de nombreux journaux français et étrangers (PILOTE, LE MONDE, EL DIARIO VASCO, THE INDEPENDANT, LIBERATION). SUD OUEST l’engage en 1974 pour commenter l’actualité d’une manière quotidienne. Il a publié une série de bandes dessinées (LES RUBIPEDES) et fait de l’illustration. En tout, 14000 dessins en un peu plus de quarante ans. Dans son livre « Dernières nouvelles de l'ours, et autres amis à poils, plumes ou écailles» publié aux Éditions Cairn, il oublie la politique pour revenir à ses premières amours, le dessin d’humour « pur ».
19.50 €
9782350688190
Déjà paru !
L’expression Moyen Âge est une invention de la Renaissance. Pétrarque et les humanistes italiens utilisent la formulation : medium tempus ce qui signifie âge intermédiaire et donc peu intéressant. Il a trop souvent été dit que cette période était «obscure», un « âge sombre » comme l’expriment les Anglo-saxons.
 Mais cette longue période n’est en fait qu’une continuité de l’Antiquité au point de vue politique, philosophique, scientifique et religieux. Ainsi, l’activité intellectuelle intense dans l’Église entrainera un certain nombre de réflexions ou d’innovations comme la création de l’Université.
 Comme le dit l’historien Jacques Le Goff, le Moyen Âge est toujours vivant et participe de la construction intellectuelle et spirituelle de notre époque
Claude Martinaud, agrégée, docteur, longtemps professeur en classes préparatoires des grandes écoles, prépare actuellement des étudiants au CAPES histoire-géographie
22.00 €
9782364525054
Déjà paru !
Le beau livre anniversaire qui relate l’histoire de l’Institut musical de Vendée : ses promotions depuis l’origine, ses prestations, son apprentissage musical adossé au lycée Saint-Gabriel. Il s’agit d’un livre hommage tout en photographies signées Eddy Rivière.
Eddy Rivière, auteur photographe vendéen, aime regarder les choses qui l’entourent. Avec ses chambres à sténopé il s’est arrêté sur les rives de la Sèvre nantaise et en a regardé les paysages. Sa passion pour le spectacle l’a conduit à approcher, sur scène et en coulisses, de grands artistes nationaux et internationaux. Ses photographies s’exposent et il est l’auteur de plusieurs livres. Lorsque Yannick Jaulin démarre cette aventure, Eddy s’y retrouve en « va-devant » et s’occupe de l’intendance de la petite équipe. L’appareil photo toujours à portée de main, il capte les moments si particuliers vécus tout au long de la traversée.
25.00 €
9791035305338
Déjà paru !
Près du grand port, on a aménagé un champ. La Rouge des Prés, la délicate Flamande, la tendre Charolaise et la douce Blanc-bleu, l'exquise Parthenaise, la Blonde d'Aquitaine, la Bleue du Nord et la Brune des Calanques s'y sont installées. Qui sont ces voyageuses égarées, dans leurs robes chamarrées ? Un album pour enfants et un conte pour adultes qui parle des migrants, de voyage, de différence sous les regards tendres de quelques vaches rêveuses et contemplatives.
16.00 €
9782491510008
Déjà paru !
La fête de Noël a toujours été un moment propice au bonheur, au partage, aux jolies histoires. La fête de Noël a aussi toujours été propice à des événements extraordinaires et mystérieux : des miracles ont lieu, des trésors sont découverts, les animaux se mettent à parler comme les humains. Rassemblés dans ce petit livre, les Petits contes et histoires de Noël vont faire voyager le lecteur à travers diverses époques et à travers tout le territoire de l’ancienne province de l’Anjou et ses traditions locales. Certains de ces textes étonneront le lecteur, l’attendriront ou même l’attristeront, mais toujours déboucheront sur une fin optimiste et des messages pleins d’espoir car c’est Noël !
Bertrand Ménard est un retraité actif. Il exerça la plus grande partie de sa carrière à l’Abbaye Royale de Fontevraud, Centre Culturel de l’Ouest où il fut régisseur pendant plus de trente ans. Auteurs de plusieurs ouvrages sur la région, dont « Les mystères de l’Abbaye Royale de Fontevraud » (prix des Écrivains  Régionalistes 1998), il ne cesse de poursuivre ses recherches et participe à la vie de plusieurs associations locales.
9.90 €
9791035305062
Déjà paru !
Cet ouvrage présente l’histoire des Pictons, peuple Gaulois, et de leur capitale antique Limonum devenu Poitiers. Ce livre est une invitation à nous remémorer « nos ancêtres les Pictons » et à aller interroger, sur le terrain et dans les musées, les vestiges qu’ils nous ont laissés et qui ont survécu à l’oeuvre du temps. Les auteurs y présentent une synthèse de l’ensemble des données alors connues, en s’appuyant sur de nombreuses cartes de répartition spatiale des éléments mobiliers et immobiliers.
Jean Hiernard a fait toute sa carrière à Poitiers comme professeur d’Histoire ancienne à l’Université. Outre ses travaux concernant le Poitou et sa capitale dans l’Antiquité, fondés sur les textes et les sciences auxiliaires de l’histoire, il se consacre, depuis plusieurs décennies, à l’étude des relations intellectuelles entre le Poitou et le reste de l’Europe à l’ère moderne (XVIe-XVIIe s.) ainsi qu’à l’édition de journaux de voyages de cette époque rédigés en latin ou en allemand.
Dominique Simon-Hiernard est membre de l’Association française pour l’Archéologie du verre. Commissaire d’expositions récentes Amor à mort. Tombes remarquables du Centre-Ouest de la Gaule (Poitiers, 2012) et Le R.P. Camille de la Croix, un Tournaisien archéologue en Poitou (Musée de Tournai, 2016). Auteur de nombreux articles et des ouvrages : Poitiers : la nécropole du quartier Blossac-Saint-Hilaire (Ier-IVe s. apr. J.-C.) (1991) et Verres d’époque Romaine. Collection des musées de Poitiers (2000).
9.90 €
9791035305024
Déjà paru !
Couverture et quatrième indisponibles !
20.00 €
9791094464205
Déjà paru !
Durant plus de trois décennies les Fêtes de Nay ont attiré une véritable foule en liesse venue de tout le Sud Ouest. Au départ de la construction de cet événement exceptionnel, c’est la rencontre de trois hommes Eugène Vallanet à l’origine de cette idée, Johnny Stark imprésario de vedettes et Achille Pouly organisateur de corridas. Une constellation d’étoiles de la chanson pour n’en citer que quelques uns , Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Claude François, Tino Rossi, Luis Mariano, Charles Trenet se produisirent avec talent sur la scène du Théâtre de verdure où l’on connut jusqu’à 8000 entrées pour ces galas contribuant largement à la notoriété de la ville. Fêtes foraines, courses cyclistes, bals populaires, courses de chevaux, vaches landaises, férias venaient compléter en journée un programme particulièrement alléchant. Ce livre nous raconte son histoire et nous transporte avec beaucoup de bonheur plus d’un demi-siècle en arrière.
Maurice Triep-Capdeville a été Maire de Nay. Il occupe actuellement la profession de pigiste pour le compte du journal « La République des Pyrénées » et ce depuis de très nombreuses années. Il a vécu de très près cette période exceptionnelle faisant partie très tôt du Comité des Fêtes aux côtés d’Eugène Vallanet.
15.00 €
9782366661309
Déjà paru !
Existe-t-il des univers parallèles et peut-on envoyer des messages de l’au-delà ? La mystérieuse réapparition de Daphné, perdue de vue depuis les événements de mai 68, et les destins entremêlés d’une trentaine de personnes qui ont toutes croisé la route de Sacha, incitent cette dernière à s’interroger sur les véritables raisons de son retour dans le village du Sud où elle passait ses vacances en compagnie de son frère, chercheur en physique quantique. Était-il sur le point de faire une révélation qui aurait pu changer la face du monde lorsque le Boeing à bord duquel il se trouvait disparut de tous les écrans radar ? Est-ce lui qui a guidé les pas des deux amies jusqu’à la mystérieuse pierre de La Martelle ? Et d’où vient ce chat qui ressemble à celui d’Alice au pays des merveilles ? Jusqu’où la curiosité de Sacha la mènera-t-elle ? Que restera-t-il de ses amours après sa découverte ?
Frann BOKERTOFF est passionnée d’art, de littérature et de langues vivantes. Après avoir enseigné l'anglais et les lettres modernes, elle se consacre à l'écriture et la pratique d'un art martial chinois.Membre de la société des gens de lettres de Paris, elle est l'invitée régulière des salons du livre francophone de Vienne, Mons et Luxembourg. En 2016, le jury des Gourmets de Lettres de Toulouse lui décerne le prix des nouvelles. Elle nous livre une saga dont le second tome mêle intrigue romanesque et questionnement sur les notions de hasard ou le destin.
13.00 €
9782373553420
Déjà paru !
Les pêches lointaines, celle de la morue à Terre-Neuve, et la chasse à la baleine ont été à partir du début du XVIe siècle et jusqu’à la Révolution, des éléments essentiels dans l’économie du Pays basque, fournissant occupation et revenus à des milliers de marins et à de nombreux artisans liés à l’avitaillement et à la construction des navires, et des investissements aux armateurs de Bayonne et de Saint-Jean-de-Luz. Cependant, le caractère héroïque de ces activités a conduit à la mythifier et à les entourer de légendes, reprises aujourd’hui par les municipalités et offices de tourisme, souvent bien loin de la réalité historique. En s’appuyant sur les études existantes et des recherches inédites dans les archives locales, cette petite histoire s’attache à mesurer les fluctuations de l’activité et à son impact sur l’économie régionale en relation avec Bordeaux et les provinces maritimes du Pays basque sud.
Ancien chercheur au CNRS professeur d’histoire moderne à l’université de Toulouse, Francis Brumont a travaillé sur l’histoire de l’Espagne et de la France du Sud-Ouest. Il mène actuellement des recherches sur les ports de la façade atlantique aux XVIe et XVIIe siècles.
9.50 €
9782350688206
Déjà paru !
Il arrive encore parfois que l’hiver par un coup d’éclat s’attarde et enfile des manchons de neige aux branches, laissant peu de temps s’écouler avant la floraison. Un matin, dans la brève confusion des sens liée à une lenteur de mise au point et, pour ce qui s’annonçait comme une année à fruits, le souvenir de l’arbre enneigé s’est superposé — out of the blue — à la vision de l’arbre en fleur. Nul désir de sacrifier à l’anglomanie régnante mais cette expression, par ailleurs très belle, rend parfaitement l’idée de ce qui arrive à l’improviste, de façon inattendue, exactement ce qui se passe si l’on observe l’événement bref qui donne naissance à un haïku et plus on y pense plus c’est...out of the blue...
13.00 €
9782373553659
Déjà paru !
Georges Boutelleau, père du célèbre écrivain charentais Jacques Chardonne, dresse le portrait de Suzanne. La jeune femme, issue d’un milieu aisé de Saintonge, est amoureuse de Marcel, un officier de marine. Suzanne et Marcel doivent surmonter la différence de classe de leurs familles que tout oppose. Ce couple remet en cause les conventions de la fin du XIXe siècle. D’esprit résolument féministe, Suzanne ne laisse personne décider qui elle va épouser. Pour la première fois réédité depuis 1886, ce roman bénéficie d’une préface détaillée sur la vie et l’oeuvre de l’auteur.
Georges Boutelleau (1846-1916) est un romancier, dramaturge et poète dont l’oeuvre principale est Le banc de pierre (1905), qui a obtenu la même année le prix de poésie Archon-Despérouses. Également célèbre pour avoir écrit Meha (1880) et Pastels de guerre. Pastels de mer (1916), il s’inspire de la veine naturaliste. D’origine barbezilienne (Charente), il a fondé une famille avec une Américaine et géra partiellement la maison de cognac créée par son propre père. Comme le montre sa dédicace à Émile Zola, Georges Boutelleau a été proche d’un cercle d’auteurs parisiens, sans toutefois n’en faire jamais partie. Il est le père de l’écrivain et éditeur Jacques Chardonne (né Jacques Boutelleau).
12.90 €
9791035306847
Déjà paru !
Couverture et quatrième indisponibles !
12.00 €
9791094464243
Déjà paru !
L’histoire de Vic-en-Bigorre est riche de traditions ancestrales, de faits historiques parfois très éloignés, d’éclairages multiples et mouvants. Ce livre a pour seule ambition la découverte de notre patrimoine culturel et historique, une meilleure connaissance de notre communauté de naissance ou d’adoption. Avec l’espoir de pérenniser une mémoire collective plus complète, plus assurée, cette Histoire de Vic-en- Bigorre puise généreusement dans les documents manuscrits ou imprimés d’hommes qui ont écrit un épisode de l’histoire de notre Ville. Cette Histoire de
Vic-en-Bigorre retient les événements ayant annoncé la présence de notre commune, dès le XIIIe siècle, son développement démographique et social, son expansion géographique et urbaine, la lutte de ses habitants contre la famine et l’adversité aux multiples visages, son organisation politique qui a toujours refusé l’inféodation à des seigneurs particuliers, son idéal de liberté communautaire. Face à une société amnésique et violente, notre mémoire collective doit retrouver ses valeurs traditionnelles et nous enraciner encore davantage dans notre terroir du Val d’Adour
20.00 €
9782366661323
Déjà paru !
Couverture et quatrième indisponibles !
14.00 €
9791094464229
Déjà paru !
Avec ce recueil de textes de genres différents, Henri-Hugues Lejeune dévoile toute l’étendue de son talent. À merveille, il nous fait sentir que les souvenirs agissent comme autant de pouvoirs en nous qui exercent une fascination constante sur notre vie en cours. Mémoire de l’enfance ou liée à son passé de diplomate, les histoires et anecdotes s’enchaînent avec toujours cette note ou remarque profonde qui chez lui crée le style, et donc engendre l’écrivain. Henri-Hugues Lejeune connaît la littérature et le prouve à travers ses écrits. C’est peut-être là son secret. Ces récits composés sur vingt ans témoignent d’une richesse étonnante et nous font entrer dans une intimité foisonnante. On se croirait parfois en compagnie de Proust ou de Paul Morand. Par ses phrases tout en profondeur d’où ne s’exclut pas une certaine légèreté qui fait le charme de ce livre, Henri-Hugues Lejeune fait figure parfois de moraliste bienveillant et nous emporte dans une littérature aussi émouvante que rigoureuse et sans concession aux modes, et ce pour le plus grand plaisir du lecteur. « Bien plus tard, vers la fin de mes séjours là-bas, elle ne me vit plus hélas qu'y passer, y vivre des séjours de plus en plus désenchantés?; j'abandonnais moi aussi cette ville en passe de mourir au moins pour moi. Je ne voulais plus y poursuivre des phantasmes dont j'avais bien fini bien malgré moi par savoir qu'ils perdaient tout sens. Ceci est banal : les vieillards se confinent à ressasser ce qu'ils se croient seuls à éprouver dans des méandres d'une mémoire où ils s'égarent. » Extrait de La Vie inimitable
18.00 €
9782373553833
Déjà paru !
À Bordeaux, un commandant de police opiniâtre enquête sur la disparition d’une jeune fille. A l’autre bout de la France, une jeune prof, parachutée dans un collège de banlieue, fraichement débarquée dans ce milieu défavorisé, nous fait vivre ses tribulations d’apprentie romancière, au rythme des étapes d’une relation amoureuse toxique. Au Cap Ferret, dans un blockhaus, Lola se bat contre la marée. Elle revient sur trois années de son existence vécues sous l’emprise d’un pervers narcissique, et se remémore son parcours et son combat pour se libérer de cette dépendance affective et sexuelle. Ces deux récits nous révèlent comment les failles des êtres, l'environnement sociétal, et les aléas de l'existence peuvent favoriser ce type d'asservissement, et de déstructuration. Les destins de ces deux femmes se sont-ils se croisés ? Où et quand ? Et jusqu’où un manipulateur est-il capable d’aller pour retrouver sa toute-puissance lorsqu’il comprend que sa proie va lui échapper ? Jusqu’au crime ?
Après une carrière dans l’enseignement, Simone Gélin se consacre à l’écriture de romans dont le cadre privilégié est Bordeaux et le bassin d’Arcachon, où elle vit et puise son inspiration. Ses écrits ont reçu plusieurs récompenses : Prix de la nouvelle au salon du livre de Hossegor en 2012, et au Festival Paris Polar en 2016 ; Prix Augiéras en 2014 à Périgueux et prix du jury au salon de Saint‐Estèphe pour le roman Le Journal de Julia. En 2017 elle obtient le Prix de l’Embouchure au festival international de littérature policière Toulouse Polars du Sud pour L’Affaire Jane de Boy. En 2018 elle publie dans la collection Du Noir au Sud son cinquième roman : Sous les pavés la jungle.
12.50 €
9782350688374
Déjà paru !
Couverture et quatrième indisponibles !
18.00 €
9791094464458
Déjà paru !
Couverture et quatrième indisponibles !
20.00 €
9791094464403
Déjà paru !
Sur la plus haute colline de la Forêt de Brocéliande bouillonne une Fontaine près de laquelle viennent encore s’agenouiller les druides au solstice. Plus haut, parmi les ruines d’une antique forteresse, un hêtre se meurt, battu par les vents. En tendant l’oreille et en ouvrant les yeux du coeur on découvre que l’arbre n’est autre que Ponthus, prince suève exilé par les Wisigoths de son royaume de Galice, qui accepta, à la demande de Merlin, d’endosser l’armure du Chevalier Noir pour se faire gardien de la sépulture du roi Arthur et de la Forêt Sacrée. Tragiquement tué en combat singulier par Yvain le lumineux chevalier de la Table Ronde, celui qui fut le « Treizième des Douze » est condamné depuis des siècles à naître, grandir, mourir et naître à nouveau en tant qu’hôte vénérable du sanctuaire d’arbres. Quant à la Fontaine, on raconte qu’il s’agit de la farouche galicienne Sidh’wann qui aima jusqu’à son dernier souffle le prince Ponthus, malgré la jalousie de sa rivale, Morgann, fille des enfers, malgré les omplots d’Agila, le général en chef des armées wisigoths. Un récit librement inspiré des romans du cycle arthurien qui cherche à inscrire des personnages et des lieux de légende dans la réalité historique sombre et brutale des invasions barbares du VIe siècle.
Franck Gardian est né à Bron (Rhône) en 1965. Passionné depuis l’adolescence de poésie, de légendes arthuriennes et de chamanisme, il partage aujourd’hui son temps entre l’écriture, la recherche pédagogique, son activité de conférencier et sa famille. La plus qu’aimée est son cinquième roman après Bélisaire (Gaïa 2001), Noces écarlates (Gaïa 2005), Marie d’Oléron (Geste éditions 2005, prix des mouettes 2005), Au-delà de l’ultime terre (Dervy 2008).
22.00 €
9791035307004
Déjà paru !
Un cahier de coloriages sur le Marais poitevin composé de 15 planches mettant en scène les paysages, les animaux et les habitants de ce lieu plein de légendes. En page de droite, la planche colorisée, en page de gauche, le dessin à remplir par les enfants (et les grands). Des maisons aux barques, et des canards aux créatures des légendes, l’heure est à la découverte, en 32 pages de ce lieu incontournable.
Jean-Phi, de son vrai nom Jean-Philippe Pogut, est né le 8 juin 1973 à Niort. C’est cette même année que fut créé le festival de bande dessinée à Angoulême. Destin ou pur hasard ? Quelques années plus tard, un comics de spiderman entre les mains et c’est le déclic. En 1992, le premier concours de dessin et 12 ans plus tard c’est la sortie de Mahona, son premier album. Amoureux de Niort et du Marais poitevin, ce livre lui permet de faire découvrir sa ville avec ses illustrations et les textes de Bernard Martineau.
3.90 €
9791035307097
Déjà paru !
En page de droite, la planche colorisée, en page de gauche, le dessin à remplir par les enfants (et les grands). Bateaux, pièces d’or, îles et armes en tous genres… pour découvrir, en 32 pages, cet univers marin.
Julie Eugène est une auteur et illustratrice originaire de Toulouse. Diplômée de l’école Émile Cohl de Lyon, elle vit aujourd’hui à Albi. Elle a illustré plusieurs albums pour la jeunesse dont À plumes, à poils, à écailles... Amis pour la vie, parus aux éditions de La Martinière Jeunesse. Il ne tient qu’à vous de voyager dans son monde tendre et burlesque.
3.90 €
9791035306236
Déjà paru !
En page de droite, la planche colorisée, en page de gauche, le dessin à remplir par les enfants (et les grands). Du papillon à la mouche, de l’abeille à la fourmi, l’heure est à la découverte, en 32 pages, de ces bêtes qui vivent dans la Nature.
Auteur et illustratrice, Julie Eugène s’installe à Albi, après un diplôme obtenu à l’Ecole Emile Cohl de Lyon. Elle a publié une dizaine d’albums et documentaires pour la jeunesse dans différentes maisons d’éditions dont : De la Martinière Jeunesse, La Geste, Edune, la souris qui raconte, Arphilvolis, Zoom, Un Autre RegArt, Milan Presse, ect... Elle travaille principalement à la gouache et aux crayons de couleurs, en alternant aplats et dessin au trait.
3.90 €
9791035306229
Déjà paru !
En page de droite, la planche colorisée, en page de gauche, le dessin à remplir par les enfants (et les grands). Casernes, véhicules, matériel, grande échelle, feux de forêt, sauvetages... pour découvrir, en 32 pages, le métier de pompier.
Auteur et illustratrice, Julie Eugène s’installe à Albi, après un diplôme obtenu à l’Ecole Emile Cohl de Lyon. Elle a publié une dizaine d’albums et documentaires pour la jeunesse dans différentes maisons d’éditions dont : De la Martinière Jeunesse, La Geste, Edune, la souris qui raconte, Arphilvolis, Zoom, Un Autre RegArt, Milan Presse, ect... Elle travaille principalement à la gouache et aux crayons de couleurs, en alternant aplats et dessin au trait.
3.90 €
9791035306212
Déjà paru !
Cet ouvrage retrace la vie de Robert Baron, né en 1927 à Prailles dans les Deux-Sèvres. Sans nostalgie ni misérabilisme, cette biographie parle de mémoire paysanne du Poitou. Robert suit le même parcours professionnel que son père, et pratique l’agriculture à l’ancienne comme lui. Leurs vies sont similaires également dans l’importance que les guerres prennent, la Grande Guerre pour ses parents, et la Seconde Guerre mondiale pour Robert Baron. Tous les bouleversements techniques, économiques et sociaux font de la vie du fils un récit à part entière, qui diffère de celui des paysans et ouvriers avant lui.
Jean-François Proust est né en 1953 à La Couarde. Ses parents, d’origine urbaine et extérieurs à la région, ont effectué un « retour à la terre » en 1952, bien avant que ce ne soit de mode. Enfant et adolescent, il a participé aux travaux de la ferme en y côtoyant Robert quasi-quotidiennement. Après son diplôme d’ingénieur agronome, il a repris la ferme de ses parents pendant dix ans. Robert avait alors sa propre ferme, pas si petite et ils se sont entraidés.
20.00 €
9791093644394
Déjà paru !
Le premier livre destiné à la jeunesse présentant le bas-marchois. Il présente de manière illustrée 1 000 mots de la vie courante dans la langue traditionnelle de la Basse-Marche, pratiquée en Haute-Vienne, au Nord et à l’Est de la Gartempe. Cet ouvrage s’adresse en premier lieu aux enfants et adolescents, mais il pourra intéresser les locuteurs du bas-marchois ainsi que leur famille, qui souhaiteraient découvrir ou redécouvrir leur langue familiale.
Maximilien Guérin est titulaire d’un doctorat en Sciences du Langage de l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Il est spécialiste de typologie et de linguistique descriptive, et travaille essentiellement sur des langues romanes et africaines (Niger-Congo). Depuis 2016, il est membre du projet de recherche « Les parlers du Croissant » et travaille, dans ce cadre, à la documentation, à la description et à l’étude de ces parlers, notamment en Basse-Marche.
Michel Dupeux est né en 1946 dans une famille du nord de la Haute-Vienne. Après une enfance rurale en Basse-Marche, des études à Bellac, Limoges puis Poitiers, il a mené une carrière universitaire à Grenoble. Depuis 2008, il retrouve avec grand plaisir ses racines marchoises et s’emploie à collecter et diffuser le parler de son enfance dont il découvre les traits spécifiques grâce aux compétences de ses amis linguistes du projet CNRS « Les parlers du Croissant ».
14.90 €
9791035307356
Déjà paru !
Printemps 2017. Les brumes matinales habillent de rose Brive et la campagne alentour. Dans tous les foyers corréziens, les paris sont ouverts : qui sera le nouveau président des français ? Mais pour les flics du boulevard Anatole France, les priorités sont tout autres : qui est l’auteur du meurtre atrocement sanguinaire de Lyse Borel, directrice d’une résidence réputée ? Et, surtout, doit-on s’attendre à un second crime ? Autant d’interrogations qui tournoient dans l’esprit des agents brivistes, bouleversés par la récente disparition de leur commissaire-divisionnaire. À nouveau réunis dans l’horreur, le lieutenant Cassandra Walter et le commandant Victor Guiliano mènent l’enquête. Les investigations policières révèleront bientôt que chacun des suspects avait une excellente raison de se débarrasser de la victime, dont les enquêteurs comprennent peu à peu qu’elle était tout sauf « innocente »…
Virginie Anglard est née à Limoges où elle travaille comme conseillère en insertion. Elle a longtemps vécu à Rochefort-sur-Mer et conserve un attachement nostal­gique aux plages de la Charente-Maritime. Grande lectrice, tout lui est bon pour nourrir son goût de l'écriture, de Dante à D'Arzo, en passant par Éluard, Niel ou Gava/da. Pour cette littéraire de formation classique, le roman policier est un choix réfléchi, celui de pointer, sans dis­ cours péremptoire ni censure, les dysfonctionnements d'un système dont trop nombreux sont les complices.
13.90 €
9791035306380
Déjà paru !
Avec ce nouveau recueil, l’auteur chante l’amour avec un lyrisme détonant qui va au plus loin de lui-même, qui va chercher les mots dans des associations de pensées inspirées, portées par les vents de la chair. Ici tout est exprimé par le souffle d’un chant soutenu où, à la fois le feu, la nature et le silence touchent au céleste, inspiration qui est comme une grâce octroyée au poète. « la mémoire des feuilles nous rappelle au silence du vent qui plane et porte au-delà de la courbe de nos solitudes les promesses vertes du temps »
Kokouvi Dzifa Galley est un écrivain togolais dont l’imaginaire est profondément attaché au terroir. Membre du réseau d’auteurs Escale des Écritures, son univers de création au-delà de la poésie s’étend au théâtre, à la nouvelle et au conte.
13.00 €
9782373553970
Déjà paru !
Une anthologie imprévue ? Oui, car elle n’a pas été imaginée pendant sa genèse. Et la plupart de ses vers sont fortuits : dus au hasard des rencontres sur les réseaux sociaux entre mes états lunatiques et des textes qui apparaissaient dans le feed selon les humeurs des algorithmes et la liste d’amis. Depuis sept-huit ans, en fonction de l’écho provoqué par un poème repéré çà et là, j’ai transvasé en français et parfois librement adapté ces pépites lyriques roumaines. Il n’y a pas de calcul ou de hiérarchie dans la poésie : il n’y a que l’émotion et le plaisir qui m’ont conduit à ce livre. Les partager avec vous serait une fleur de rêve ou bien une épopée. Un vieil adage (qu’on doit à l’écrivain Vasile Alecsandri) dit que « le roumain est né poète ». Vous pouvez le vérifier dans cette anthologie, à vos risques et périls : la beauté des images peut être contagieuse. Radu Bata
13.00 €
9782373554007
Déjà paru !
Cet ouvrage est la retranscription des recherches historiques et photographiques réalisées par le Club photo de Pornichet. C’est un parcours à travers le patrimoine local, mêlant clichés et descriptions. Optant pour une définition ouverte de la notion de patrimoine, les membres du Club ont exercé librement leur regard photographique aussi bien sur des « objets » que sur des activités traditionnelles pornichétines. Les prises de vues ainsi réalisées ont été exposées en référence à quatre périodes successives du développement patrimonial de la station balnéaire.
Le Club photo de Pornichet est un club de photographie numérique en activité depuis plus de vingt ans. Les adhérents sont des passionnés de tous niveaux qui pratiquent, expérimentent et exposent localement. Ils organisent des sorties et ateliers pour se former. Ils se sont donnés pour mission de partager leurs expériences et connaissances liées à la photographie. En plus de leur exposition annuelle du mois de mai à la salle d’exposition de Pornichet, les membres du club participent à divers concours, salons et expositions dans toute la France. Le club est affilié à la Fédération Photographique de France.
5.50 €
9791035307578
Déjà paru !
Fait rarissime, une montagne s’écroule en 1248. Dès lors les crimes commis sur le versant du mont Apremont, dans la vallée de la Chartreuse, ne seront jamais élucidés. C’est sans compter sur la pugnacité d’Anselme Viloc, le flic de papier, qui, confronté à la fois au mystère du naufrage d’un chalutier d’Arcachon et à la disparition d’une jeune fille du pays partie en apprentissage à Paris chez un cuisinier en devenir, va, non sans mal, arriver à remonter le temps. Anselme Viloc, le savoyard adopté par le Bassin et ses humeurs, est devenu une référence dans le domaine des « crimes à haute probabilité de non-résolution », c’est son patron le commissaire Plaziat qui l’affirme et il va, encore une fois, nous en faire une brillante démonstration.
Ecrivain et homme de télévision, Guy Rechenmann avoue être un rêveur et un poète. Le hasard, il n’y croit pas beaucoup préférant parler de coïncidences, son thème de prédilection... Il attendra 2008 pour publier un recueil de poésies et de nouvelles «La Vague»  suivi de six romans où se mêlent suspense, poésie et onirisme… Avec ses romans noirs “Flic de papier”, “Fausse Note”, “A la place de l’autre” et “Même le Scorpion pleure” un polar mentaliste, il revisite le genre policier d’une façon inattendue grâce au même personnage Anselme Viloc, un flic atypique et obstiné. Guy Rechenmann écrit ses romans au Cap-Ferret. A la place de l'Autre a été finaliste pour le prix Polar de Cognac, sélectionné par lecteurs.com orange dans les 10 Polars à ne pas manquer et a remporté le Prix virtuel du Polar 2016 Même le Scorpion pleure, sélectionné pour le Prix Hors Concours 2019 fait partie des 10 livres coups de coeur des lecteurs orange pour l'année 2018 et Fausse note pour février 2019
11.00 €
9782350688664
Déjà paru !
Lucien Descaves, ami des frères Goncourt, de Mirbeau, de Huysmans, avait fait de Senonches son havre de paix, « sa retraite beauceronne », loin du tumulte de la vie artistique parisienne. C’est dans cette ville qu’il connaissait si bien, à l’orée de sa grande forêt et de son étang noir, qu’il a situé son roman. Deux des héros sont des enfants de Soissons, des “hirondelles sous le toit”, venus trouver refuge loin du front et des bombardements allemands et accueillis par deux familles senonchoises dont les destins vont être bouleversés par les événements. Gare à qui laissera échapper son hirondelle… Le style de Descaves est clair et rapide. Certaines pages sont d’un comique irrésistible et la galerie de portraits est riche : Chévremont, le vétérinaire républicain ; le docteur Chazey, maire de la bourgade ; Boussuge, le mycologue accompli ; ou encore la servante Zénaïde, « la malaisée », figure à la fois touchante et grotesque. Dans la veine des grands romans réalistes, l’auteur dresse un tableau sans concession d’une petite société de province prise dans la tourmente du premier conflit mondial.
19.50 €
9782359920680
Déjà paru !
Un château bordelais, des vignobles à perte de vue, des traditions, des hommes du terroir. Et, face à ce savoir ancestral et millénaire, un monde souterrain, noueux comme un pied de vigne, qui cultive l’ivresse de l’immédiateté à travers le profit et le lucre, et à l’ombre d’une mafia Chinoise, la fameuse 14K de Hong-Kong. Une enquête inattendue pour le commandant Keraudren qui le conduit, de cadavre en cadavre, jusqu’à un point de non retour. Un livre inspiré par un dossier brûlant d’actualité, et sur lequel le parquet financier de Paris vient d’ouvrir une enquête.
Bernard Catto a débuté sa vie professionnelle dans la marine marchande, puis à l’Agence France Presse, avant de faire carrière dans la police nationale, où il a intégré le corps des commissaires. Il a été à la tête de nombreux postes opérationnels, tant en Outre mer qu’en métropole. Il met en scène dans ses romans, des « flics » qu’il a côtoyés au cours de sa carrière, comme des situations réelles qui empruntent à son expérience et à son vécu.
13.90 €
9791035307066
Déjà paru !
Sur le plateau de Millevaches, on a découvert en l’espace de huit ans, les cadavres de quatre jeunes femmes de nationalité turque en bordure de la D940, cette route jalonnée de chênes et de Douglas qui relie Treignac à Bourganeuf. Mais l’enquête restait au point mort… Jusqu’au jour de ce début de printemps 2019, où le corps mutilé d’une cinquième victime est retrouvé sur un tas de grumes… toujours au bord de la D940. S’agit-il d’un féminicide ethnique, d’un règlement de comptes dans la communauté turque ou de l’oeuvre d’un déséquilibré ? L’enquête est confiée aux commissaires Dumontel et Varlaud, deux flics d’expérience qui se rencontrent pour la première fois. Intrigue haletante et suspense garanti ! Ce roman à quatre mains est l’occasion, pour les deux auteurs, de révéler le vrai visage du fameux plateau, et aussi d’aborder sans tabou les thèmes de l’amitié, du crépuscule de la vieillesse, des amours perdues et de la trahison. Un roman inédit qui brosse un portrait riche et bouleversant des deux personnages emblématiques de Franck Linol et Joël Nivard.
Franck Linol est né à Limoges. Il vit dans sa région du Limousin dont il reste éperdument amoureux. Son maître est le grand écrivain suédois, récemment disparu, Henning Mankell. Mais il est aussi influencé par l’œuvre de Jean-Claude Izzo et de René Frégni. Il s’est lancé dans l’écriture pour simplement raconter des histoires, donner le plaisir de la lecture et aussi témoigner des dérives d’une société qui entrave de plus en plus les libertés de chacun.
Joël NIVARD est né à Limoges où il a passé toute une carrière de commercial, il vit toujours dans cette ville qu’il a longuement évoqué dans les pièces de théâtre qu’il a écrite et qui ont été jouées à Limoges comme « Limoges avril 1905 » ou « Les chroniques du trolley ». Il a publié 2 romans : « Loser » en 1983 aux Editions Denoël et « On dira que c’est l’été, deux ou trois jours avant la nuit » aux Editions Albin Michel en 1986. Son théâtre « On pourra pas dire qu’il a pas fait beau aujourd’hui », « Rien n’arrive pour rien », « Limoges, avril 1905 », « T’avais qu’à prendre le trolley » et « Faut il abattre les tringleurs de rideau ? » est publié aux Editions Le Bruit des Autres. Il aime la nuit, le vin, le roman noir et le rock’n’roll qu’il consomme sans modération.
13.90 €
9791035306403
Déjà paru !
« Le ciel se couvrait et le soleil n’éclairait plus que l’horizon. Soudain, alors qu’il allait faire demi-tour, son regard fut attiré par une vision insolite. Sur sa gauche et légèrement en contrebas, il aperçut, sur le sommet acéré d’un rocher, ce qui pouvait ressembler à des vêtements qui auraient été jetés, là. On distinguait des couleurs dans les rouges et dans les bleus. Damien décida d’aller voir. Il lui fallait escalader quelques monticules, puis redescendre un peu pour atteindre la cible. Plus il avançait, plus la vision se faisait précise. Il voyait à présent comme un agrégat de lambeaux de tissus. C’était la couleur rouge qui dominait. » Sur la commune de Buissière, La Butte de Frochet est un endroit mystérieux où, selon la légende, vivait la terrifiante Mandragore, dragon avide de jeunes filles. Alors que le commissaire Dumontel est suspendu de ses fonctions, il est entraîné malgré lui dans une histoire étrange où se croisent des chamanes, des gourous et des familles « yourtistes ». Le 9e opus de la série, qui flirte avec le fantastique, n’a pas fini de vous surprendre...
Franck Linol est né à Limoges. Il vit dans sa région du Limousin dont il reste éperdument amoureux. Son maître est le grand écrivain suédois, récemment disparu, Henning Mankell. Mais il est aussi influencé par l’œuvre de Jean-Claude Izzo et de René Frégni. Il s’est lancé dans l’écriture pour simplement raconter des histoires, donner le plaisir de la lecture et aussi témoigner des dérives d’une société qui entrave de plus en plus les libertés de chacun.
12.90 €
9791035308322
Déjà paru !
Une nouvelle enquête de l'inspecteur Dumontel dans son Limousin natal. Chantal Frugier, professeur de français, quitte à 18h le lycée où elle enseigne. Elle n'arrivera jamais chez elle. Michel Frugier, son époux, signale sa disparition à la police et à l'inspecteur Dumontel qui ne prend pas l'affaire très au sérieux. Après tout, une femme qui abandonne le domicile conjugal sur un coup de tête, cela se produit tous les jours. Mais le cadavre d'une prostituée est découvert dans les eaux du lac d'Uzurat et la victime ressemble étrangement à Chantal Frugier.La disparition et l'assassinat seraient-ils l'œuvre d'un meurtrier obsessionnel ? Une nouvelle enquête limousine au cours de laquelle les certitudes et l'honneur du désormais célèbre inspecteur Dumontel vont être mis à mal…
Franck Linol est né à Limoges. Il vit dans sa région du Limousin dont il reste éperdument amoureux. Son maître est le grand écrivain suédois, récemment disparu, Henning Mankell. Mais il est aussi influencé par l’œuvre de Jean-Claude Izzo et de René Frégni. Il s’est lancé dans l’écriture pour simplement raconter des histoires, donner le plaisir de la lecture et aussi témoigner des dérives d’une société qui entrave de plus en plus les libertés de chacun.
12.00 €
9791035308308
Déjà paru !
Plongez dans une histoire sombre et mystérieuse en plein cœur de Limoges. Une nuit, un homme est abattu dans une rue de Limoges, sans mobile ni motif apparent. Ce meurtre déchaîne alors des passions aussi violentes et soudaines qu'inattendues... Il y a tout d'abord les réactions des proches de la victime. Face à l'horreur de la situation, ces derniers sont naturellement en proie à l'incompréhension la plus totale. Mais s'immisce peu à peu en eux le doute. Connaissaient-ils réellement cet homme avec qui ils ont partagé tant de bons moments ? N'y avait-il pas en lui une part sombre, méconnue de tous ? Il y a ensuite les réactions des habitants de la ville. Attristés par la nouvelle, chacun semble apporter son soutien et faire preuve d'empathie. Mais quand le masque tombe, les faux-semblants se dévoilent et la vérité s'impose, impitoyable… Un ouvrage qui mêle suspense et rebondissement jusque dans ses dernières pages.
Joël NIVARD est né à Limoges où il a passé toute une carrière de commercial, il vit toujours dans cette ville qu’il a longuement évoqué dans les pièces de théâtre qu’il a écrite et qui ont été jouées à Limoges comme « Limoges avril 1905 » ou « Les chroniques du trolley ». Il a publié 2 romans : « Loser » en 1983 aux Editions Denoël et « On dira que c’est l’été, deux ou trois jours avant la nuit » aux Editions Albin Michel en 1986. Son théâtre « On pourra pas dire qu’il a pas fait beau aujourd’hui », « Rien n’arrive pour rien », « Limoges, avril 1905 », « T’avais qu’à prendre le trolley » et « Faut il abattre les tringleurs de rideau ? » est publié aux Editions Le Bruit des Autres. Il aime la nuit, le vin, le roman noir et le rock’n’roll qu’il consomme sans modération.
11.05 €
9791035308292
Déjà paru !
En ce nouvel opus, Gérard Mottet laisse aller sa plume de poète-philosophe à des rêveries sur les arbres et les rivières, arbres qui s’élancent vers le ciel, rivières qui courent vers la mer, expressions symboliques de nos désirs les plus intimes autant que des forces obscures qui nous travaillent. Trente-huit photographies viennent ancrer ces poèmes dans une réalité qui n’est peut-être, finalement, que celle de nos songes. François Mocaër, éditeur.
Tant de forces contraires
en toi qui te travaillent
cet ardent souffle de lumière
et cet inné besoin d’obscur
d’où jaillissent les rêves
ce lent balancement dans l’immobilité
légèreté des fleurs lourdeur des fruits
et toujours l’âme entre bourgeons et feuilles mortes
et toujours devoir mourir pour renaître
le déploiement des branches
comme un désir
d’envol
cette urgence pourtant
de tenir ferme sous l’orage
pour que le cœur n’explose
tant de forces qui t’écartèlent
pour quelques graines d’espérance
tant de fibres tendues
tant de cordes brisées
d’où résulte la vie.
20.00 €
9782373553840
Déjà paru !
de la lumière éployée dans tes yeux 
écarter l’ombre et de l’ombre 
en elle résistant 
t’aimer dans sa folle clarté
Universitaire de rang professoral en France et aux États-Unis, conférencier international, lauréat de l’Académie nationale de médecine, enseignant en sciences légales et en sciences humaines, expert honoraire agréé par la Cour de Cassation, habilité à diriger des recherches (Université Paris Descartes). Est également poète et essayiste (il a publié une quinzaine d’ouvrages). Nommé expert compétent en terminologie et néologie (ministère des Solidarités et de la Santé), intervenant aux Journées annuelles du dictionnaire, il a été élevé au grade d’Officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres, il préside aujourd’hui Le Centre de Poésie française et francophone.
15.00 €
9782373553994
Déjà paru !
Quand Antoine Mesabki apprend les meurtres de deux de ses anciens camarades de lycée, il quitte immédiatement Toulouse pour partir enquêter dans les Pyrénées. Un tueur sévit dans le village fantôme des Eaux-Chaudes alors que la population est entièrement mobilisée contre la privatisation prochaine des barrages hydroélectriques. Entre un maire volubile et un survivaliste qui vit en ermite au milieu d'un véritable arsenal, Antoine a du mal à trouver un départ de piste. Ni suspect sérieux, ni mobile apparent. Tandis qu'une étrange délégation de l'entreprise norvégienne Statkraft rajoute encore plus de confusion, certains indices, récoltés comme autant de petits cailloux, vont aider l'enquêteur à remonter une piste bien plus ancienne.
Originaire des Pyrénées-Atlantiques, Serge Nicolo vit depuis une dizaine d'années à Toulouse, où il travaille dans un musée. Passionné de littérature il a, dès sa création en 2009, rejoint l'équipe d'organisation du festival Toulouse Polars du Sud. Aujourd'hui, il franchit le pas en écrivant son premier roman «Les pêcheurs de sable ». « La victime raisonnable » est son second polar à paraître dans la collection Du Noir au Sud en mars 2020
9.00 €
9782350688459
Déjà paru !
Paisible cet été 1935 à Pilat-Plage ? La terrasse du Ttiki Etchea offre une vue imprenable sur le Bassin d’Arcachon et sur l’hôtel Haïtza où une clientèle chic et cosmopolite installe ses quartiers. Pourtant, à l’ombre de la grande dune, une ombre plus inquiétante vient obscurcir l’azur du ciel qui pourrait virer au rouge pour faire exploser le soleil couchant. Aposté au bar américain, Pierre, jeune chroniqueur mondain au Petit Parisien va devoir mener une ténébreuse enquête au cours de laquelle ses petites histoires rejoindront la grande. Romances, intrigues, potins, faits divers, crimes sur fond d’espionnage nazi, tous les ingrédients d’un cocktail détonant à siroter sans modération.
Ancien commandant à la Police Judiciaire, Dominique Dayau a côtoyé durant trente-cinq ans le grand banditisme et la criminalité organisée.Pour son neuvième roman, l’Arcachonnais pur jus range son flingue, la langue verte et les accents du faubourg pour nous livrer, au travers de la vie de ses grands-parents paternels, un récit fouillé sur les secrets ensablés de son pays natal et les souvenirs nostalgiques d’un petit coin de paradis.
16.00 €
9782350688404
Déjà paru !
Bordeaux, automne 2003. Un tueur en série frappe sans discernement. Sur sa piste, seul le lieutenant Lazare Servent semble capable de saisir la logique du meurtrier. Soupçonné d’être lui-même un assassin, perdu aux yeux du monde, hanté par son passé, il semble ressusciter soudain grâce à l’arrivée inopinée de sa nouvelle partenaire et la catharsis de cette nouvelle enquête sous forme de défi. Sa traque le mènera jusque dans l’ancien et gigantesque commissariat abandonné de la rue Castéja, où elle se terminera dans un bain de sang.
Philippe Charrac est né en 1975 à Perpignan. Adolescent quelque peu agité, il suit une scolarité chaotique durant laquelle il est renvoyé de deux lycées, avant de partir faire son service militaire chez les “paras” de l’autre côté du monde, et de s’engager dans la Police. Il y sera tout à tour patrouilleur à la BAC ou “agent secret” à la PJ, entre autres. Il arpente une douzaine d’années durant le bitume du Nord-Est de l’Île de France, côtoyant le pire et la misère sur fond de de violence et d’alcool, avant de s’établir à Bordeaux, où une visite impromptue de l’ancien commissariat mythique de la rue Castéja lui donne l’idée de son 2ème roman.
10.00 €
9782350688633
Déjà paru !
« Le dundee met cap vers le large, son foc comme une pelle à tarte dans la brume. Des goélands pansus lui font un carrousel d'ailes et de cris portés par la brise. Leur flair ne trompe pas. Le thon est là en esprit quoique le bateau ne serve plus comme chalutier depuis mars. À dépasser le phare de La Vieille, les fesses même des plus aguerris se serrent toujours. On ferme sa gueule et le mousse parcourt l'une des deux Bibles embarquées à bord. – Ludec, tu crois qu'à notre retour sur l'île, seul ton chien te reconnaîtra ? » Ludec Men, dix-sept ans, quitte Sein pour rejoindre le Général à Londres. Après la guerre, il devient pilote de ligne sur Paris New York. Son fils, Greg Men, né en 1952, rêve d'un envol plus grand encore : il veut devenir Roi de l'Hexagone. Il rencontre Nora Maïz, avec qui il a une fille, Fleur. Il commence à tenir des meetings pour réaliser son crucial projet. Dans le deuxième volume de la trilogie, Benjamin Spielsohn, un ancien camarade, se mettra en travers de sa route. Dans le troisième, Greg Men tentera de parer ce coup du sort. Tout commence par des faits successifs, avérés, mais à mesure des pages, le récit s'émancipe de la chronologie, comme Greg lui-même n'entend pas, en grandissant, devenir simple fils à papa. Roman poétique cherchant à descendre au plus intime des âmes et des corps, Les fuites de Greg Men racontent et délirent quarante et un ans d'histoire hexagonale.
Ludovic Hary a publié des fictions aux éditions Verticales, Léo Scheer, Folies d'encre, Le premier jour, société secrète (2016) et Cette fleur silicilienne (2018) aux éditions Unicité. Photo de couverture : Anne-Chantal Carrière
16.00 €
9782373553963
Déjà paru !
À quelques mois de l’élection présidentielle de 2007, la chaîne nationale d’informations continues Infos-Plus lance sa nouvelle émission « Et si on parlait politique ». Le premier invité est la coqueluche des médias, Arthus Le Landec, sénateur-maire de Saint-Brieuc, qui connaît une ascension fulgurante au point de se retrouver candidat pour le compte de l’association nationale des élus de territoire. Pour lui apporter la contradiction, Infos-Plus invite François Langoat, journaliste au Nouveau Courrier, journal local de Saint-Brieuc. Bien que très expérimenté, il n’est pas rompu à cet exercice télévisé et perd complètement ses moyens devant les caméras. En direct, Arthus Le Landec se glisse dans la brèche et le mortifie devant la France entière. L’humiliation est terrible. François Langoat décide alors de ne pas en rester là. Il met en place une machination pour assouvir sa soif de vengeance. Une conspiration dont les conséquences le dépasseront. Arthus Le Landec et François Langoat n’en ressortiront pas intacts.
Natif de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), Xavier Le Roux vit dans les Deux-Sèvres depuis 1997. Journaliste à La Nouvelle République du Centre Ouest, il a travaillé dans ses rédactions de Parthenay, Bressuire et Niort. Il a aussi exercé dans plusieurs rédactions du journal Ouest-France. Auteur, avec MC Monin, de Diff’art dans la peau, 30 histoires de vies amplifiées (2018), L’affaire Le Landec est son premier roman.
12.90 €
9791035306373
Déjà paru !
Au bord du paisible golfe du Morbihan, à deux pas des plages de sable fin, le taux de mortalité des retraités monte soudainement en flèche. Des personnes sans histoire, hommes ou femmes, qui n’ont jamais fait de mal à autrui, sont assassinées de sang-froid, parfois d’horrible manière, sans la moindre pitié. Et on ne leur vole aucun objet de valeur, s’ils en possèdent. Apparemment, ces gens ne se connaissaient pas, rien ne semble les relier les uns aux autres ; les enquêteurs ne détectent aucune anomalie particulière dans leur passé et ne constatent aucun point commun… hormis leur statut de retraités. Mais on ne tue quand même pas les gens pour cela ! Un esprit ou un groupe détraqué se serait-il mis en tête de redresser à sa manière les comptes de la branche retraite de la sécurité sociale ? L’écrivain et biographe familial Gabriel Flamet va percer cet invraisemblable mystère et aider les policiers à comprendre enfin qui tue ces anonymes et pourquoi.
Originaire du petit village de Port-Blanc, en Morbihan, Guillaume Moingeon est né en 1961 et père de deux garçons. Journaliste en presse quotidienne durant 16 ans, il a quitté ce métier en 1997 pour s’installer « au pays » et se consacrer à ses deux passions : l’écriture et la voile. Il a publié une trentaine de livres dans des genres aussi variés que des nouvelles, des romans d’aventures, des policiers ; deux guides gastronomiques et plusieurs livres d’histoire sur la Bretagne et les Bretons. Tout en rédigeant ses œuvres de fiction et d’histoire diffusées en librairie, il a inventé en 1997 le métier de « Nègre pour inconnus » qui consiste à rédiger la vie de tous ceux qui le désirent pour en faire un livre diffusé à 30 ou 40 exemplaires dans le cercle familial et amical du narrateur. Invention qui lui a valu de recevoir de nombreux prix comme le prix Créavenir (1999), le Cristal régional de l’innovation (1999) et un prix national de la fondation Vivendi (2000). Il vit à Ploeren, près de Vannes.
12.90 €
9791035306366
Déjà paru !
la rêverie d’une histoire d'amour avec un être singulier.. un amour.. une communion ..avec tous les errants de la terre et toutes les errances du monde.
15.00 €
9782374280370
Déjà paru !
L'assassinat de sa mère plonge une jeune femme dans le plus grand désarroi. Confrontée à un père disparu, un mari spectateur, un oncle mystérieux, elle fuit à Istanbul. Le Bosphore, Sainte-Sophie, le Grand Bazar servent de décor à sa quête d'apaisement et de lumière. Une rencontre sera déterminante pour dégager son horizon. Mais son retour à Cannes la placera face au miroir sans tain d'une vie d'apparences derrière lequel se cache une vérité qui détruit toutes les anciennes certitudes. Lorsque les eaux se sont ouvertes et que l'embarcation a fendu les flots de la mer de Marmara, j'ai su que j'étais enfin passée de l'autre côté, à tout le moins physiquement. Le reste suivrait. La côte que je vois se dessiner au loin, et qui fracture à coups d'aurore la brume jaunâtre qui l'environne, me signale la présence d'Istanbul. C'est ici que mon périple prend fin. Le bateau n'a pas coulé et je le regretterais presque…
Gino Masselli est né à Annecy où il a d'abord exercé les fonctions d'attaché de préfecture avant de devenir professeur de lettres modernes et de théâtre. Il trouve depuis toujours refuge dans une écriture qui évoque souvenirs et émotions. Passionné d'art, sous toutes ses formes, il aime Apollinaire et Neruda, Verdi et les Beatles, Chaplin et Coppola, Botticelli et Sisley, ses frères d'âme.
16.00 €
9782490873081
Déjà paru !
Rétrospective sur l'histoire de ce cinéma nantais à travers les archives et les souvenirs de ceux qui l'ont fréquenté, du fondateur, un forain venu s'installer près de la place Graslin au début du XXe siècle, à l'étudiant qui a découvert ses premiers films grâce aux Goûters de l'écran. L'album est illustré de nombreuses photographies qui témoignent des périodes sombres comme des plus heureuses.
20.00 €
9782842384746
Déjà paru !
Bienvenue dans les Landes à travers ces textes librement adaptés de légendes anciennes qui s inscrivent dans la culture locale. Destinés à un très large public, vous y croiserez chevaliers et sorcières, bergers et châtelains, fées et voyageurs, paysans et jeunes rêveurs. Entre dunes et marais, entre pins et airials, entre lacs et routes oubliées, tout un petit peuple merveilleux s’ébat et fait rêver, effraie, amuse, instruit. Et le paysage lui-même, dès lors, semble enchanté...
Mathieu Béchac travaille dans l’univers de l’édition (Pimientos, Atlantica, Seguier, la Crypte…) depuis de nombreuses années. Compétent en graphisme et très sensible au texte, ces Contes, récits et légendes constituent son premier ouvrage en tant qu’auteur. Il vit à Mont-de-Marsan.
10.00 €
9782356601032
Déjà paru !
Depuis sa création en 1973, l’organisation Iparretarrak s’attribua de nombreux attentas en Pays Basque nord ainsi que sur le territoire français. Par ces actions, IK contribua à un réveil de la conscience basque, dans une société dominée par des forces conservatrices. Sa première opération porta sur un conflit social au village de Banka. S’en suivirent des campagnes contre la touristification, les différentes administration françaises, la répression policière ou la spéculation immobilière. IK se définissait comme une organisation politico-militaire, ancrée à gauche, partie prenante du mouvement abertzale (patriote). Son parcours fut jalonné de réflexions et de revendications d’ordre politique, économique ou culturel. L’Autonomie fut l’un de ses projets majeurs. Ses méthodes furent une source de débat permanent sur l’utilisation de la violence dans les luttes de libération nationale. Malgré un souci de ne pas vouloir de victimes humaines, ce fut un combat avec son lot d’interpellations, d’emprisonnements et d’évasions, de disparitions et de décès. Dans cet ouvrage, et pour la première fois, de nombreux militants de cette organisation dont Filipe Bidart, nous livrent leurs témoignages et analyses. Des magistrats et des policiers ayant participé à leur traque se sont également confiés à l’auteur. L’on y trouvera quelques révélations sur des contacts entamés avec le ministère de l’Intérieur, des recherches autour de la disparition de l’un des militants et des récits d’actions réussies ou avortées. Le dernier attentat d’IK eut lieu en octobre 2000, et, depuis, selon l’un des dirigeants, « l’esprit de résistance et les messages transmis par cette organisation sont toujours d’actualité ».
Né en 1975 à Bayonne, Eneko Bidegain, journaliste aux quotidiens Egunkaria et Berria depuis 1999 est aussi enseignant universitaire. Il est l’auteur prolifique de romans, thèses, recueils et essais, tous écrits en euskara (langue basque). Il a publié « Iparretarrak, erakunde politiko armatu baten historia » en 2007 aux éditions Gatuzain. 3 ans de travail lui ont été nécessaires afin de réaliser cet ouvrage : plus de soixante interviews; une consultation d’archives et de documents correspondants à une période de 40 années. En 2020, les Éditions Zortziko proposent la ré-édition de cet ouvrage de référence sur ce mouvement emblématique d’Iparralde (Pays Basque nord).
18.00 €
9791095492221
Déjà paru !
Depuis l’occupation, le 30 novembre 2008, de l’évêché de Bayonne, Mgr Aillet de la Communauté Saint-Martin fait campagne d’idées théologiques, pastorales, politiques et envahit le Pays Basque Nord où il rencontre, il est vrai, peu de résistance. En 2017, Michel Oronos enquête dans le milieu intégriste de Domezain en suivant la route d’un jeune milicien, Bertrand Laurent et d’un jeune déporté, René Jean, mort à 20 ans à Buchenwald. Dans ce contexte tragique, il croise l’évêque de Bayonne, proche d’une fille du milicien et de ses amis bordelais de Saint-Éloi/Saint-Projet. Il fait apparaître que, depuis 10 ans, un réseau idéologique dangereux se développe dans ce diocèse avec le secours de troupes extérieures invitées par l’évêque pour une nouvelle évangélisation. Témoin de cette invasion et de cette occupation tranquilles, l’auteur s’interroge : où sont les commandos de Vascons qui, en 778, osèrent résister aux troupes de Charlemagne, écrasèrent l’arrière- garde de Roland au port de Roncevaux? N’y-a-t-il aujourd’hui que des collaborateurs pieux et fervents ?
Michel Oronos est né en 1935 à Baigorri, village du Pays Basque. Infatigable lanceur d’alerte des temps modernes, il ne cesse de dénoncer dans ses ouvrages, ses analyses critiques et ses enquêtes, les agissements d’un potentat local qui pense avoir les mains libres sans les avoir sales. Mais attention, la vigie veille!
15.00 €
9791095492214
Déjà paru !
« Et, soudain, je suis ici, seul dans une cellule, sans pouvoir bouger, ni aller quelque part, ni voir personne, rien à faire, attendant que le gardien m’ouvre la porte, attendant, comptant mes pas, comptant les heures minute par minute, les minutes pas à pas??» : Filipe Bidart transforme l’humour en arme de résistance et nous parle de l’isolement, véritable torture blanche. Bakartasunaz bi hitz est le témoignage profond et violent de 25 mois d’isolement, écrit en compagnie des rats et des uniformes.
« Eta, bat-batean, hemen naiz, zelda batean bakarrik, ezin mugituz, nehorat ezin joan, nehor ere ikusi gabe, deus ez egitekorik, zaintzaleak atea noiz zabalduko didan zain, beha, ene urratsak kondatzen, orenak minutuka kondatzen, minutuak urraska…??» : umorea eta aldarte makurrezina erresistentzia arma bihurturik, isolamendua den tortura zuriari buruz mintzo zaigu Filipe Bidart. Hogeita bost hilabete bakarturik izan zuteneko egunetan oinarrituriko testigantza xamurra bezain latza da Bakartasunaz bi hitz, arratoi eta uniformedunen konpainian idatzia.
FILIPE BIDART est né à Baigorri en 1953 au quartier Donostei de Mitxelene. Il prit part à la naissance et à la construction des écoles de Seaska, en fut un enseignant pendant 7 années. Son attachement à Euskal Herria conduisit le Bas-Navarrais à la lutte, en tant que combattant d’IK. Après 7 années d’action clandestine, il est arrêté. L’état français lui refusant, à plusieurs reprises, la libération conditionnelle à laquelle il avait droit, il restera emprisonné pendant 19 ans. Cet écrit est le récit des débuts de sa captivité.
FILIPE BIDART Baigorrin sortu zen 1953. urtean, Donostei Mitxeleneko auzoan. Seaskako ikastolen sorkuntza eta eraikuntzan parte hartu zuen eta irakaskuntzan zazpi urtez jardun. Euskal Herriaren aldeko atxikimenduak borrokara erakarri zuen baxenafartarra, IK-ko gudari izateraino. Zazpi urtez sasi borrokan sartu ondoan atxeman zuten. Frantses estatuak eskubide zuen askapena ukatzen ziola, 19 urtez preso egonen da. Idatzi honetan presondegi denborako hastapenak kontatzen dizkigu.
16.00 €
9791095492238
Déjà paru !
Cet ouvrage est la version courte d’une édition précédente, plus volumineuse, aujourd’hui épuisée. On y découvre les premières cartes dessinées puis les textes d’ascensionsdécouvertes des grands sommets : Ossau (1796), Mont-Perdu (1802), Mont-Valier (1802), Montcalm (1807), Maladeta (1817), Vignemale (1838), Aneto (1842), pique d’Estats (1864). La galerie des premiers découvreurs y est affichée, donnant ainsi un visage à beaucoup de pionniers de l’exploration. Les grands paysages de ces montagnes sont illustrés par de nombreuses estampes. Car le propos de ce livre est d’offrir un panorama synthétique, très illustré, selon plusieurs points de vue. Une sorte de plongée dans une chaîne qui a fasciné de nombreux voyageurs et touristes au fil des siècles et qui conserve encore une part de mystère.
Claude Dendaletche, biologiste, bibliophile, féru de littérature et d’art…, bref un esprit universaliste, est parmi les spécialistes des Pyrénées des plus réputés. Il a publié plus d’une trentaine d’ouvrages, souvent de référence.
20.00 €
9791090257214
Déjà paru !
WILCO WESTERDUIN est un photographe néerlandais. Installé au Pays basque, il travaille depuis plusieurs années sur ce projet qui l’a conduit à décourir la chaîne des Pyrénées de l’est à l’ouest, du nord au sud. Sa vision unique du paysage, de l’architecture, de l’exploration de lieux oubliés a été remarquée dès ses premières expositions à Bayonne, Biarritz ou Saint-Sébastien. Son travail, ainsi que Planet Basque, son premier livre, ont été primés à plusieurs reprises. Il est suivi par des milliers de personnes sur les réseaux sociaux. La préface est rédigée par Patrice Teisseire-Dufour, grand reporter à Pyrénées magazine. Des haikus signés d’Alexandre Hurel, fondateur des éditions Pimientos et Arteaz, prolongent dans la retenue ces photos spectaculaires.
32.00 €
9791090257221
Déjà paru !
Durant la Féria du Riz, en Arles, un torero, enfant du pays, est retrouvé mystérieusement assassiné dans les arènes, juste avant le paseo, quasiment sous les yeux de sa cuadrilla et des autres professionnels de la corrida prêts à entrer en piste. Un meurtre qui va plonger dans la stupéfaction le petit monde du toro, mais aussi toute une région, un territoire de nature et de culture, la Camargue. Il va revenir au commandant Sagnes de la police judiciaire et à son équipe de trouver le mobile du crime et de mettre un nom sur un assassin déterminé aux méthodes surprenantes. Et pour cela ils devront se familiariser avec un monde parfois interlope et souvent fermé, où se croisent riziculteurs et hommes politiques, russe en mal d’amour, avocats et juges, peones et picadors, financiers équivoques… Bref, les marécages sont partout !
Jacques Lavergne est avocat au barreau de Toulouse et également … et également Président de la radio Esprit Occitanie au sein de laquelle il produit et anime les émissions Cap e Cap, Ça va mieux et Ciao Italia. Barcelone aller simple est son deuxième roman.
10.50 €
9782350688718
Déjà paru !
Le docteur Renart, membre d’une confrérie influente de médecins bordelais, décède au cours d’une intervention exploratoire bénigne. Il avait mis à jour, au sein de cette confrérie de notables, d’importantes malversations financières. L’autopsie révèle une mort suspecte. Une enquête est ouverte. L’affaire est sensible. Le dossier est confié à la direction interrégionale de la police judiciaire. Le brigadier-chef Julie Mercier mène l’enquête, assistée des lieutenants Thierry Dusseuil et Didier Jacob. Leurs investigations vont les plonger dans un univers où les secrets sont jalousement gardés. Cette fiction déroule ses méandres le long de la Garonne, dans les vignobles de Gironde et dans Bordeaux assoupie sous la chaleur. Les trois policiers parviendrontils à démêler tout à la fois les fils de leur enquête et ceux de leur propre existence…
Éric Dumont, médecin, ancien magistrat, poursuit en dehors de ses activités professionnelles, une carrière d’auteur. Il a publié, chez différents éditeurs, huit romans qui lui ont valu la reconnaissance du public. Le venin d’Hippocrate est son premier titre dans la collection Du Noir au Sud. Éric Dumont vit dans la région bordelaise.
12.00 €
9782350688701
Parution le 02 avril 2020 !
Le bien nommé Splendid est l’un de ces trésors pour lesquels le terme « chef-d’oeuvre » a été inventé. Avec l’Atrium voisin, il campe parmi les constructions majeures de la période Art Déco, et s’impose comme l’un des projets phares dans la carrière de son concepteur, André Granet. L’épure de ses décors en majorité encore intacts, et de sa façade, en fait l’un des rares témoins d’une époque foisonnante et des hautes heures d’un art de vivre typiquement français. L’histoire du Splendid méritait d’être racontée depuis son origine, née de l’imagination du visionnaire local Milliès-Lacroix qui rêva sa ville en station thermale à la pointe de la modernité. La réouverture de l’hôtel en avril 2019, après d’importants travaux de rénovation, marque une nouvelle étape dans son histoire, un siècle après son inauguration, et permet de faire l’inventaire de ses qualités architecturales et décoratives exceptionnelles.
Marianne Le Morvan (rédaction et archives) Docteure en histoire de l’art, elle est la fondatrice des archives de la galeriste d’avant-garde Berthe Weill (1865-1951). Commissaire d’expositions, elle assume des responsabilités auprès de comités d’artistes de l’École de Paris et dans des conseils scientifiques pour des projets d’expositions. Elle est également chargée de cours en histoire de l’art moderne, histoire de l’architecture et ingénierie culturelle dans plusieurs établissements d’étude supérieure, et dirige le département Beaux-Arts du projet Art faber porté par le lab Industries et Cultures de l’Université Paris II-Panthéon-Assas. Dans le cadre de ses recherches autour du Splendid, elle a rencontré la famille du décorateur biarrot Victor Courtray, avec lesquelles une collaboration a permis de valoriser ses archives (à découvrir à l’adresse : www.victorcourtray.weebly.com). www.mariannelemorvan.com
Pierre Dupin (photographies) Fort de plusieurs activités qui dialoguent entre elles, c’est d’abord en évoquant la photographie que Pierre Dupin se définit. Dans ses images, il totémise ce qui l’entoure, en privilégiant les formats carrés, et le noir et blanc. Artiste discret, il partage la sensibilité de ses rencontres et la poésie du fragment qui a retenu sa curiosité. Son univers mêle ainsi l’intime et l’espièglerie, dans une certaine tension fragile qui est devenue sa signature. Pour ce projet autour du Splendid, à l’invitation de la SCI il a pu observer les temps forts de cette renaissance, témoigner des savoir-faire de ceux qui ont redonné au Splendid son éclat d’origine, depuis le plus petit détail du décor jusqu’aux vues d’ensemble vertigineuses. Second narrateur de cet ouvrage par ses images, il se fait le passeur d’une étape importante de la vie de cet emblème de la ville, dans la césure qui estampille le chapitre suivant de son histoire.
35.00 €
9782350688411
Parution le 06 avril 2020 !
Pour qu’une révélation mystique, bannie par huit siècles d’obscurantisme, n’émerge à nouveau, Maximilien de Borotra, fanatique chrétien ultra conservateur, avait versé le sang, il y a deux ans, laissant pour mort Richard Quayrane et Jérôme Carven. De Borotra incarcéré, la vie, depuis, semblait suivre son cours, paisiblement, mais la haine est un poison tenace. Un des pires criminels que la terre bulgare ait porté se présente à Richard Quayrane et lui signifie qu’une partie sordide commence : L’éradiquer lui et tout son entourage, le priver de tout ce à quoi il tient, dévaster tout jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien à détruire. Terroriste de réputation internationale, chimiste de talent, il va répandre sur Toulouse l’effroi et la fureur des bombes.
Alain Roumagnac, cinquante ans, gendarme en unité dédiée à la prévention auprès des jeunes. Passionné boulimique : littérature, musique, cinéma, voyages, sports mécaniques... en bref, toute lucarne vers ailleurs... À quarante ans, il se lance le défi de l’écriture, par amour des mots. Il ne finalise son premier roman, L’ombre des derniers cathares, qu’à la décennie suivante. Un objectif : par le polar, saisir le coeur des gens, faire résonner les émotions, en mettant en scène les situations tragiques, éblouissantes, révoltantes qui font vibrer le genre humain. Installé en Haute-Garonne depuis 2003, il réside désormais à Muret.
11.00 €
9782350688428
Parution le 13 avril 2020 !
Sait-on qu’avant la célèbre bataille de Poitiers Eudes, le duc d’Aquitaine, s’allia à un gouverneur musulman et lui donna sa fille en mariage ? Sait-on qu’au temps des Croisades le comte de Toulouse, Raymond de Saint-Gilles, créa un Etat occitan multiculturel au Moyen-Orient ? Sait-on que lors de sa détention au château de Pau, l’émir Abd el-Kader entama un dialogue interreligieux avec un prélat bordelais, Mgr Dupuch, ancien évêque d’Alger, et qu’à peu près à la même époque un curé charentais, l’abbé Michon, suite à son voyage en Orient, soutient que l’islam et le christianisme sont au fond une même « religion abrahamique » ? Sait-on que notre tourtière gasconne, pourtant spécialité du terroir par excellence, a sans doute des origines orientales ? Ces quelques exemples montrent que le Sud-Ouest et le monde musulman ont connu des situations d’échanges qu’en ces périodes de raidissements identitaires on a tendance à oublier. Ce livre se propose de retrouver cette mémoire partagée. Il raconte une quinzaine d’histoires de rencontres surprenantes entre des cultures et des populations que trop souvent on enferme dans une opposition radicale.
Christian Coulon est professeur émérite à Sciences-Po Bordeaux où il a enseigné la sociologie de l’Afrique et du monde musulman. Il a par ailleurs écrit plusieurs ouvrages sur les pratiques culturelles et identitaires du Sud- Ouest et sur sa gastronomie, notamment Ce que « manger Sud-Ouest » veut dire (2003) et La Table de Montaigne (2009). Plus récemment il a publié deux ouvrages sur le Médoc : Médoc. Les valeurs du lieu et autres textes (2014) et, avec la photographe Delphine Trentacosta, Un autre Médoc (2017). Le présent ouvrage se présente comme trait d’union entre ses deux centres d’intérêt
18.00 €
9782350688442
Parution le 13 avril 2020 !
Agen est aujourd’hui surtout connu comme préfecture du Lot-et- Garonne, pour ses pruneaux et son équipe de rugby. Cette cité a pourtant bien d’autres atouts et son histoire est particulièrement dense. Appelée Aginnum dans ses débuts et occupée par une peuplade celte, les Nitiobriges, elle est devenue au Moyen Âge la capitale du comté de l’Agenais. Puis elle a traversé de dures périodes telles que la guerre de cent ans ou les guerres de religion. À l’occasion de la Révolution de 1789, elle a acquis sa fonction préfectorale mais ce sont surtout les grands travaux du XIXe siècle qui lui ont donné sa physionomie actuelle avec en particulier son pont canal, ses boulevards et ses nouveaux édifices publics. Plus récemment après les deux conflits mondiaux elle a fait l’objet de nombreuses visites présidentielles, s’est développée et s’est adaptée à la vie moderne en valorisant en particulier l’industrie agro-alimentaire.
Jacques Dubourg est un ancien officier de l’armée de terre. Émerveillé par les richesses architecturales et humaines du Sud-Ouest de la France il a écrit plus d’une quarantaine d’ouvrages sur le patrimoine de ce territoire. Parmi les sujets qu’il a traités on peut citer notamment les bastides, les templiers, les abbayes, les guerres de religion, les grandes révoltes ou les Gavaches
9.00 €
9782350687032
Parution le 13 avril 2020 !
Le développement du tourisme à Royan, Soulac, Biarritz, Arcachon, attise l’envie des villages médocains et landais. C’est dans l’espoir d’ouvrir une route touristique qu’une caravane relie Arcachon à Hossegor en 1905, randonnée au cours de laquelle Maurice Martin lance le nom de Côte d’argent. Le tourisme a réagi aux évènements politiques, recevant les souverains en 1860, la bourgeoisie avant et après la guerre de 1914, les jeunes sous le front populaire, se repliant sur soi pendant la guerre de 1940/45, passant de la villégiature aristocratique aux compétitions de surf, changeant de style au fur et à mesure des années et des inventions techniques – dont
l’automobile-, mais gardant, tel un feuilleté, des habitudes anciennes sous les nouveautés touristiques. Les « vacances » restent essentiellement ouvertes sur le soleil et sur la mer, naguère craints ou ignorés, mais le tourisme a rendu plus fragile un littoral qui l’était déjà …
Charles Daney est né en 1927 à Gujan-Mestras et vit actuellement à Arcachon. Entre-temps, il est passé par l'École normale d'instituteurs de la Gironde et l'École normale supérieure (enseignement technique) de Cachan. Cet ancien professeur agrégé de géographie enseignant à Paris a soutenu une thèse de météorologie historique devant un jury présidé par Leroy-Ladurie. Son passage par la Télévision scolaire et le secrétariat de la Société de géographie l'a conduit à s'intéresser aux rapports de l'image et du texte - intérêt qu'il a développé dans quelques textes de la Documentation française, des dossiers et films du Centre national de documentation pédagogique et des albums « Beaux-Livres » publiés notamment chez Hersher, Flammarion et La Renaissance du livre. Il a publié depuis son retour en Gironde des ouvrages d'histoire, des documents, des contes et des souvenirs presque exclusivement girondins.
9.50 €
9782350688435
Parution le 13 avril 2020 !
Les Landes ont une histoire à l’image de son nom, plurielle, comme celle des nombreux « pays » qui les constituent ou comme les multiples mues paysagères que ce département connut. Son histoire est celle de populations qui n’ont cessé de conquérir leurs propres terres, les modelant, les « mettant en valeur » selon leurs besoins ou ceux d’une élite politique ou économique. Cette Petite histoire des Landes raconte celle d’un « peuple » à l’étonnante faculté d’adaptation face aux diverses et nombreuses transformations que peu de territoires français vécurent, façonnant ainsi une histoire beaucoup plus riche et nuancée que celle qui lui fut longtemps associée.
Né à Dax, Jean-Jacques Taillentou, professeur d’histoire-géographie, président de la Société de Borda jusqu’en 2019 et de l’association Mémoire en Marensin est l’auteur de nombreux articles et ouvrages dédiés aux Landes. Il est l'auteur de Petite Histoire des Landes, publié en avril 2020 aux éditions Cairn.
9.50 €
9782350685649
Parution le 04 mai 2020 !
Un soir de pluie, un vieil homme est renversé par une automobile devant sa villa de Biarritz. Banal fait divers ou point de départ d’une enquête sensible qui va faire ressurgir un massacre vieux de quarante-trois ans aux relents nauséabonds de guerre d’Algérie ? Le commandant Francis Sanlucar, de la PJ de Bayonne, mène les investigations et assure bon gré mal gré les tâches administratives du commissariat. Qui est cet homme insaisissable qui joue au justicier solitaire ? Pourquoi la famille Tardelli est-elle régie depuis un demi-siècle par la loi du silence ? La solution pourrait bien apparaître au détour d’une rencontre inattendue qui va bouleverser la vie du policier et l’entraîner de la côte bascolandaise jusqu’aux rivages envoûtants du Bosphore, à Istanbul...
Véritable touche à tout entre musique, peinture, écriture et photographie, Philippe Lauga, né à Dax dans les Landes en 1964, est enseignant dans un lycée de Bayonne. Après le vif succès rencontré en 2019 par Nuit tragique à la feria (paru aux éditions Cairn), il signe avec Le silence des abîmes, la deuxième enquête du commandant Sanlucar, de la PJ de Bayonne.
13.00 €
9782350688725
page 1 |