Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article

9782356921901
Jules Verne face au rêve américain
Une œuvre de Lauric Guillaud
PDF
i
Nous avons commandé un réassort de cet article le 3 mai 2021.
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782356921901, vendu 18 € et classé au rayon « Sciences humaines », publié le 15 janvier 2021 par les éditions Michel Houdiard, d'un poids de 159 grammes, large de 120 millimètres pour 210 de haut et 8 d'épaisseur et comportant 136 pages.
Jules Verne s'est pris de passion pour les États-Unis des années 1860 à la fin du siècle, tandis que le pays finalisait peu à peu ses frontières. Verne prend-il conscience de l'importance historique de l'expansion américaine au XIXe siècle et de ses conséquences pour le globe ? Toujours est-il qu'une vingtaine de romans se déroulent sur le sol américain, en tout ou en partie. L'auteur lui-même, en 1867, effectue un voyage transatlantique, qui débouche sur la rédaction d'Une Ville flottante (1871). Jules Verne s'intéresse à l'Amérique à un moment-clé de son histoire, celui de son basculement : basculement géographique et idéologique du passé vers le futur, de la nostalgie vers le progrès, d'une mythologie vers une autre. Devant ce « sans dessus dessous » géopolitique, le cycle vernien amorce un mouvement vers le pessimisme, la fascination initiale de Verne pour le Nouveau Monde versant dans le désenchantement, en dépit de l'attachement de l'auteur pour la sublime barbarie » des paysages sauvages. Le pessimisme graduel de Verne à l'égard du Progrès et de l'Amérique — l'un étant consubstantiel à l'autre — est une caractéristique que partagent nombre de créateurs américains, à cet instant de l'histoire, où la réalité contraint le mythe du « rêve américain », à s'infléchir. L'Amérique s'avère le fil d'Ariane indispensable pour appréhender dans sa globalité la vision vernienne, teintée aussi bien d'exaltation que d'angoisse. Plus que jamais, l'écrivain nantais s'affirme le prophète éclairé de nos temps obscurs.
Lauric Guillaud, professeur émérite de littérature et de civilisation américaines à l'Université d'Angers, a notamment publié Le Hell-Fire Club, une société secrète à la tête de l'Angleterre, Des Mines du roi Salomon à la quête du Graal, La Terreur et le sacré, Nouveau Monde (Michel Houdiard Ed.), Le Sacre du noir (Ed. du Cosmogone, 2019), Lovecraft : une approche généalogique (UCEil du Sphinx), Frontières barbares, L'Éternel déluge (Ed. E-dite, 2000), et Le retour des morts(Rouge Profond, 2010).
Erreur connective : rafraîchissez la page.