Soleils diffusion - distribution
3, rue Jean Dollfus
 - 75018 Paris
 - Tel: 01 45 48 84 62
sollogo

Fiche article - bientôt disponible

Couverture indisponible !
Matricule 31249
Une œuvre de Suffran Michel
PDF
Ouvrage broché portant le numéro ISBN 9782846220903, vendu 10 € et classé au rayon « Theatre », publié le 1er décembre 2004 par les éditions Dossiers d'Aquitaine, d'un poids de 90 grammes et large de 145 millimètres pour 195 de haut et 5 d'épaisseur.
Pas de résumé disponible...

Du même éditeur:

25.00 €
9782846223447
20.00 €
9782846223454
10.00 €
9782846223461
15.00 €
9782846223430
15.00 €
9782846223348
10.00 €
9782846220522
20.00 €
9782846223249
20.00 €
9782846223409
10.00 €
9782846223386
30.00 €
9782846223393
25.00 €
9782846223379
15.00 €
9782846223362
15.00 €
9782846223287
15.00 €
9782846223270
15.00 €
9782846223355
15.00 €
9782846223324
12.00 €
9782846223218
15.00 €
9782846223317
20.00 €
9782846223294
15.00 €
9782846223300

Dans le même rayon:

Cliff Paillé
Vous avez adoré « Chaplin, 1939 » la nouvelle pièce de théâtre événement de Cliff Paillé, jouée par la compagnie Vice Versa ? Nous vous proposons la version livre de ce texte qui est tout, sauf une biographie du génialissime Charlie Chaplin. Une pièce de théâtre sur l'affrontement entre Chaplin et Hitler, découvrez comment cet artiste engagé et visionnaire a décidé de résister et parodier la folie nazi. Un scénario porté par l'écriture fine, drôle et percutante de Cliff Paillé ! Un livre qui sera apprécié même sans avoir vu la pièce. Tout sauf une biographie ! Un regard incisif et touchant sur un moment clef de la vie de Chaplin. Le génie du cinéma s'attaque au génie du mal, mais cette confrontation intime va se révéler bien plus ambiguë et dérangeante que prévu. BRISER UN MIROIR N'EST JAMAIS SANS CONSÉQUENCES...
Cliff Paillé écrit des pièces aux thèmes éclectiques, allant de la standardisation des vins au combat des peintres impressionnistes, en passant par le vieillissement et ses conséquences dans « Qu'est-ce qu'on fait de Pépé ? ». Chroniques parfois caustiques de la bêtise ordinaire, elles mêlent humour, tendresse et réflexion, dans des proportions variables. Auteur d'une dizaine de pièce jouées, «Tant qu'il y aura des coquelicots dans les champs de blé», la plus intime, est sa deuxième montée en Avignon.
10.00 €
9782350689852
Andre? Neyton
« Enfin le panneau annonciateur du terme du voyage perce le rideau d'eau. Une place déserte avec, au fond, un bâtiment qui ne peut être qu'une salle des fêtes. Je m'y engouffre. C'est là. Sur la scène un homme parle ... ». André Neyton vient de découvrir un univers inconnu de lui, absent des livres d'histoire ... Dès lors, il fera de son théâtre – sans que jamais celui-ci ne soit un prétexte – un long combat pour la renaissance de la langue et de la culture d'oc. Il raconte ici ses espoirs encouragés par un public fidèle, ses abattements à chaque mauvais coup porte?, l'indifférence ou les résistances à son indéfectible ténacité. Un parcours singulier, dans un milieu culturel souvent méprisant voire hostile. Un témoignage sans concession, à rebondissements, qui se lit comme un roman.
André Neyton est comédien, metteur en scène, auteur, directeur de théâtre et de compagnie théâtrale. Il a développe? depuis les années soixante-dix un théâtre populaire inspiré par la culture et la langue occitanes. En 1966 il crée, avec Robert Lafont, le premier spectacle mettant en scène la langue d'oc dans sa réalité contemporaine : Per joia recomençar. En 1971 il fonde le Centre Dramatique Occitan, compagnie professionnelle, et monte plusieurs auteurs occitans et catalans avant d'écrire lui-même ses pièces. Il crée en 1984 le Théâtre de la Méditerranée, Centre des Cultures Régionales de l'Espace Méditerranéen, installé depuis 1991 à l'Espace Comedia à Toulon.
15.00 €
9782355021244
Gius Gargiulo
Giacomo Casanova et sa fille Léonilde sont les invités d'un talk-show télévisuel et théâtral, pour parler de leur inceste. Le neveu napolitain, Nini Casanova, maître d'escrime, timide et avare, évoque dans un monologue, la rencontre avec son célèbre oncle, lors d'un voyage à Sorrente et ensuite au château de Dux, dans les environs de Prague, pour récupérer le manuscrit des Mémoires. Tels sont les sujets des deux pièces en version française et italienne, de Gius Gargiulo, pour observer et comprendre d'un point de vue inédit : celui de sa fille et de son neveu, la sensibilité et la sexualité du monde fascinant, flottant et controversé de Giacomo Casanova, tellement éloigné dans son XVIlle siècle rococo et pourtant, tellement proche de notre redondante et bavarde contemporanéité médiatique et multiérotique.
Giacomo Casanova e sua figlia Leonilda sono gli ospiti di un talk show televisivo e teatrale, per parlare del loro incesto. Il nipote napoletano, Nini Casanova, maestro di scherma, timido e avaro, rievoca in un monologo, l'incontro con il famoso zio, durante un viaggio a Sorrento e poi al castello di Dux, nei dintorni di Praga, per recuperare il manoscritto delle Memorie. Questi sono i soggetti dei due layon i teatrali, in francese e in italiano, di Gius Gargiulo, per osservare e capire da un punto di vista inconsueto: quello della figlia e del nipote, la sensibilità e la sessualità del mondo affascinante, fluttuante e controverso di Giacomo Casanova, cos'lontano nel suo Settecento rococà eppure cos' vicino alla nostra ridondante e chiacchierona contemporaneità mediatica e multierotica.
Gius Gargiulo, universitaire, cinéaste, dramaturge et metteur en scène a écrit et dirigé les deux pièces en italien, Un talk-show avec la fille de Casanova en 2007 et Le neveu de Casanova en 2015 et en 2016.
18.00 €
9782356921956
Olga Medvedkova
Mikhaïl Boulgakov est aujourd'hui, sans conteste, le plus grand écrivain russe de la première moitié du XXee siècle. Cette gloire internationale ne doit pas faire oublier qu'il ne put, de son vivant, presque rien publier de ses oeuvres ni montrer sur scène ses productions théâtrales. Réveillon chez les Boulgakovles Boulgakov nous fait pénétrer dans l'intimité de l'écrivain, de sa femme Elena et de leurs amis qui survivent (mais pour combien de temps encore ?) à la terreur stalinienne. Ce moment, le début de 1939, est décisif dans la carrière de Boulgakov, puisqu'il a entrepris un ouvrage qui, cette fois-ci, devrait recueillir l'assentiment du puissant maître du Kremlin. Mais, est-ce si sûr ? L'irréductible Boulgakov, un des rares hommes libres dans ces temps de servitude, de lâcheté et de flagornerie, saura-t-il courber son génie ? Quelle place un véritable créateur peut-il trouver face à un pouvoir totalitaire ? Olga Medvedkova, faisant revivre ce brillant milieu de l'intelligentsia moscovite, nous propose au-delà d'une plongée dans le temps, un voyage plus profond, au coeur de l'oeuvre de Boulgakov, analysé de manière nouvelle, à la façon de son auteur qui se définissait lui même comme mystique et satirique. Ce texte est un « récit véridique », une fiction où tout est vrai. Les mots sont exhumés des archives : leur diablerie dé-passe même les inventions de l'auteur du Maître et Marguerite Maître Marguerite. Ce récit drôle, . émouvant, effrayant, qui rappelle des faits que certains sont peut-être soucieux d'oublier aujourd'hui, parle du courage du vrai créateur, de l'intransigeance de la création et, plus largement, de la liberté de l'homme face à son temps et son destin.
15.00 €
9782490198252
Joël Fauré
“Joël Fauré lance des personnages étranges dans des situations effroyablement compliquées mais en fait tout à fait simples. Sa phrase est d'une grande pureté.” L'Avant-Scène Théâtre, 1998  Avec « Eux et Lui », j'ai souhaité stigmatiser le pouvoir, mais surtout la bêtise, du groupe face à l'homme seul. Le groupe, d'abord par jeu, va chahuter un homme seul jusqu'à, progressivement, décréter pour lui la peine capitale, la mise à mort...   Avec « Agence », j'ai voulu traiter le thème de la frustration et de ses nombreux méfaits. Mais aussi du temps qui passe, inexorablement. Trois personnages, bien qu'à priori en désaccord total, sont extrêmement proches. Ils se reprochent leurs différences mais ils sont en fait, sans vouloir l'admettre, sur le même pied d'égalité : sevrés trop tôt d'un bien qui leur était vital, ils s'évertuent à clamer leurs semblables douleurs, semblables souffrances et solitudes. Ils finiront pas trouver un terrain d'entente et se répareront mutuellement.
Joël Fauré est né en 1962 à Toulouse. Il a écrit pour la radio, la presse, pour le théâtre et même pour le cirque : la biographie de l'artiste Jeannette Mac- Donald, portée à l'écran par Arte.  Auteur d'une dizaine de pièces, dont deux ont été montées et jouées, il s'est aussi essayé avec succès à la comédie sur la scène du Théâtre de Poche de Toulouse. L'un de ses ouvrages, J'ai bien connu Brel a obtenu le Prix de l'Académie du Languedoc en 2018. Après avoir été assistant de rédaction à Europe 2, il est aujourd'hui fonctionnaire au Ministère de la Justice et milite contre la maladie qu'il a vaincue : les troubles obsessionnels compulsifs.
17.00 €
9782919483709
Gaëtane de Lansalut
La délicatesse. C'est le mot qui me vient à l'esprit à la lecture des poèmes de Gaëtane de Lansalut. Délicatesse et simplicité. Un univers enveloppant bien que minimaliste. La beauté de l'instant saisi dans sa fugacité. L'harmonie des contraires, puisque la statue évoque l'objet lourdement ancré, tandis que le temps, fugace, est par essence volatile. Les mots de Gaëtane ouvrent nos yeux sur ce monde qui nous entoure, et que nous avons perdu l'habitude de contempler. Pas besoin de chichi : une miette de pain, des flocons de neige, le café du matin, la rosée, le soleil levant, le ciel bleu, un caillou, suffisent à éveiller l'intensité de nos sens. La statue de temps est à l'image de l'autrice : sensible et émouvante, drôle et profonde, idéaliste et réaliste tout à la fois. A travers les lignes se devine la quête de l'Absolu dans les moindres détails du quotidien. Mis en scène au théâtre de Nesle, les poèmes de Gaëtane, subtilement interprétés par la comédienne Bérengère Warluzel et accompagnés à la flûte par Julie Huguet, faisaient l'effet d'un temps comme suspendu. Dans son atmosphère clair obscur, dans son dépouillement, la scène ressemblait à une peinture de Georges de La Tour. Intimistes et vibrants, les tableaux de Gaëtane de Lansalut interrogent la vie en même temps qu'ils la célèbrent, avec amour. Virginie Larousse Rédactrice en chef du Monde des religions. Ce sont des poèmes de jeunesse bien souvent, écrits d'une traite sous une impérieuse inspiration qui me faisait prendre le stylo ou la plume (de l'ordinateur) sans attendre. Un trépignement à écrire. De jour, de nuit. Je me suis toujours demandé dans quel état il fallait être pour écrire. Pour être inspiré(e). Que devenait notre conscience ? Dans quel univers fallait-il être pour succomber aux délices des mots bien souvent au bord de l'intime si ce n'est aux marges de l'indicible. Il est apparu que le temps avait une valeur pondérale dans certains de mes textes. Faisant accroitre leur maturation. Puis un déclic. Des textes nés comme ça. Au fil de l'eau. Au fil du temps. Au gré des rencontres. Ce fut celle avec la flûtiste Julie Huguet au Japon, qui a cru en mes textes et les a proposés à la comédienne Bérengère Warluzel pour en faire un spectacle d'une heure au théâtre de Nesle, les jeudis des mois de février et mars 2019. Avec le soutien du metteur en scène Jean-Daniel Laval. Et un projet est né. Une statue de temps qui veut se promener dans les théâtres, les bibliothèques ou les librairies ou chez les gens, dans leur salon, au gré des rencontres là aussi. Poèmes en prose et morceaux de musique s'intercalent judicieusement pour narrer la vie, sous une forme plutôt introspective, sensible et imagée. Chacun pourra y retrouver le thème du temps qui passe, de la vie allègre qui se déroule inexorablement comme pourrait-on dire un voyage. Ce spectacle s'adresse à toutes et tous. Les poèmes nus peuvent aussi être agencés et mis en scène d'une autre manière, avec une autre musique. Ainsi y a-t-il eu une alliance complice de la musique de Johann Sebastian Bach à la flûte et du texte qui a pu émouvoir. Un spectacle à hauteur d'enfant, contemporain et classique à la fois, qui a eu l'ambition folle de nous faire nous réjouir. Car tout, au fond, est à faire avec amour. Gaëtane de Lansalut
Journaliste un temps pour la presse nationale (en ligne et papier), Gaëtane de Lansalut se consacre à ses études de théologie spirituelle. Elle compose également des poèmes dont certains ont été publiés dans les revues Midi et Triages.
10.00 €
9782919483693
Claire Bosse-Platière
J'ai eu la chance de découvrir un travail en cours lors d'une présentation de maquette qui m'a permis de programmer le spectacle pour sa création dans le cadre de notre festival «Mises en demeure», dédié à la jeune création théâtrale, pour quatre représentations, du 26 au 29 septembre 2019. Il y a tout d'abord l'écriture, précise, ciselée, concrète et profonde, au service d'une réelle construction théâtrale, sur laquelle la mise en scène peut s'appuyer. Puis une réelle maîtrise du plateau de la direction d'acteurs qui permet à deux actrices et un acteur de déployer un jeu physique, organique, centré. La scénographie et l'univers sonore concourent au même objet artistique, puissant et abouti. Claire Bosse-Platière réussit un tour de force de traiter de la violence conjugale, sujet piège s'il en est un pour le théâtre, en inventant une forme nourrie d'une force créatrice nouvelle. Le nombre de spectateurs et l'accueil du public n'ont fait que confirmer ces qualités. » A Asnières-sur-Seine le 1er Octobre 2019, Tatiana Breidi. co-directrice du studio d'Asnières et de l'ESCA  Il y a des mots qui vous touchent comme un coup, de cœur, de poing, de main. Ceux de Claire Bosse-Platière, autrice, en font partie. Si son texte traite de la violence conjugale, sujet douloureux, certes, mais ici traité comme une libération. On assiste à un témoignage poignant mais jamais larmoyant, où la parole de l'autrice est lancée comme un cri vers l'autre, avec sincérité, humilité, générosité et importance. » Mélanie Davidts.
Artiste franco-britannique Claire Bosse-Platière étudie un temps à la London Academy of Music and Dramatic Art (LAMDA), où elle travaille sur le théâtre Élisabéthain. En 2016 elle intègre l'Ecole Supérieure d'Art Dramatique de Paris. Ses intervenants en écriture sont Philippe Malone et Koffi Kwahulé. En 2017 elle joue dans Foyer(s) mise en scène de Stéphane Schoukroun. En Avril 2019 elle joue dans le moyen métrage d'Igor Mendjisky Notre Songe et en Juillet de la même année, elle joue au 73ème Festival d'Avignon, dans Dévotion de Clément Bondu. En 2017, après un stage d'écriture à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, elle écrit J'ai toujours voulu faire bien, une pièce de théâtre engagée sur les violences conjugales. Elle crée en 2019 la compagnie de théâtre Viscérale. Elle met en scène cette pièce au Studio Théâtre d'Asnières en Septembre 2019. Après une résidence de deux semaines à Gare au Théâtre, au Théâtre El Duende. La pièce est reprise en Septembre 2020 au Festival de la jeune création Mascarade puis à nouveau au Duende. En Janvier 2019, elle traduit, adapte et met en scène dans le cadre de ses études Katherine/Petruchio, d'après La Mégère Apprivoisée de Shakespeare au Théâtre de la Cité Internationale. La pièce sera reprise au festival étudiant Nanterre Sur Scène.  Enfin, Claire est lauréate de la cinquième édition de Créations en Cours des Ateliers Médicis, afin de mener à bien un projet d'écriture de théâtre jeunesse entre Janvier et Juillet 2021. Son axe de recherche s'oriente autour de la tragédie contemporaine, de l'écriture à la mise au plateau en passant par l'interprétation. Son théâtre est une proposition de regarder ensemble nos abandons, nos peurs, nos fuites et la force avec laquelle nous survivons.
13.00 €
9782919483686
Philip Segura
« Une histoire de plus chez les Ubu. » L'histoire se de?roule apre?s Ubu enchai?ne?, Pe?re Ubu, roi des esclaves, touche les terres de Gre?ce, il y rencontre Me?re Blabla, reine des Grecs. La saga Blabla continue apre?s Magnus-Blabla, Frankenstein-Blabla et Les histoires de Saint-Blabla. Me?re Blabla devient la porte-parole de la Konerie du monde. Vive la Konerie ! Vive la De?mologie ! Vive la Reine ! Si on parlait de politique un peu...
Philip Se?gura a cre?e? le The?a?tre Blabla en 1998 avec Philippe Pasquini. Il est come?dien, marionnettiste et clown.  Il a e?dite? « La Marionnette-Mate?riau » chez L'Harmattan, « The?a?tre Blabla » chez les Promeneurs Solitaires.
14.00 €
9782355021220
Gius Gargiulo
En août 1818 un marquis napolitain, Roberto della Lobra, débarque à Sainte-Hélène pour remettre au gouverneur militaire de l'île atlantique, Sir Hudson Lowe « geôlier » de Napoléon, une décoration de la part du Roi de Naples pour la bataille de Capri contre les troupes franco-napolitaines de Murat, dix ans auparavant. Bientôt Lowe découvre que l'arrivée du marquis à Sainte Hélène, devenu son ami pendant ses vacances de jeunesse en Italie puis ennemi dans les services secrets bonapartistes à Naples, est liée en réalité à la mort mystérieuse du majordome de Napoléon, Cipriani, en février et à l'enquête sur un trésor disparu. À l'aide de Costanzo Belmare, un ancien et louche pirate qui a suivi, en tant que son majordome, de Capri à Sainte-Hélène le gouverneur, la vérité la plus redoutée et dangereuse pour Lowe apparait à la surface. Nell'agosto del 1818 un marchese  napoletano, Roberto della Lobra, sbarca a Sant'Elena per consegnare al governatore militare dell' isola atlantica, Sir Hudson Lowe, « carceriere » di Napoleone, una decorazione del re di Napoli per la battaglia di Capri contro le truppe franco-napoletane di Murat, dieci anni prima. Ben presto Lowe  scopre  che l'arrivo a Sant'Elena del marchese, divenuto suo amico durante le vacanze giovanili in Italia e poi nemico nei servizi segreti bonapartisti a Napoli, è in realtà legato alla misteiiosa morte  del maggiordomo di Napoleone, Cipriani, avvenuta in febbraio e alle indagini su un tesoro scomparso. Con l'aiuto di Costanzo Belmare, un losco ex pirata che ha seguito il governatore da Capri a Sant'Elena come suo maggiordomo, affiora la verità più temuta e pericolosa per Lowe.
Gius Gargiulo, universitaire, cinéaste, dramaturge et metteur en scène a écrit, dirigé et joué la pièce Le héros de Capri, en italien à l'occasion du Festival théâtral de Torre Turbolo, à Massa Lubrense(Naples)en 2017.
18.00 €
9782356921925
Emmanuelle Ménard
MONTAIGNE :
(Lit) Que philosopher c'est apprendre à mourir.
LA FEMME :
Oui, bien parlez pour vous, je n'ai pas envie de crever dans cet ascenseur ! Mais qu'est-ce qu'ils foutent à cette heure ci ? (Regarde sa montre)
MONTAIGNE :
Ils mangent, ils mangent sur le pouce. C'est une expression que j'ai apprise hier, grâce à vos fast… Fast…
LA FEMME :
Fastfood !
MONTAIGNE :
Oui c'est cela. La langue est le miroir idéal pour en apprendre sur la société : (Il montre son sac) Vous voyez, dans ma besace j'ai un calepin où je note tout ce que j'entends chez vous depuis deux jours. Tenez, je prends au hasard une liste : TGV, jogging, se grouiller, montre quartz, escalator, autoroute, plateau-télé… Je n'ai pas encore tout décrypté mais il semblerait que l'homme court toujours après le temps…
LA FEMME :
Ou après son ombre. Quelle chaleur à crever ! (Elle enlève sa chemise et se retrouve en soutien-gorge)
MONTAIGNE :
Une chaleur à se pâmer ! (Enlève le haut et est torse nu ; entendent soudainement une musique jazzy et langoureuse dominée par le son de la trompette).
Née à Paris en  1965, métissée de sang français et  belge, Emmanuelle Ménard s'est très tôt intéressée à l'art sous toutes ses formes : poésie, récit, essai, théâtre, peinture. Durant ses études de Lettres Modernes, elle s'est  particulièrement penchée sur les philosophes et moralistes du XVIIe et  XVIIIe siècle. Son maître à penser et à vivre, Montaigne, lui inspire «  L'ascenseur », une pièce à la fois humoristique et ouverte sur la réflexion. En effet, le philosophe, coincé dans l'ascenseur de la tour Montparnasse et  venu sur terre pour rapporter des histoires inédites à Saint-Pierre, fera de drôles de rencontres. « L'ascenseur» a été joué au théâtre de la Clarencière à Bruxelles en 2016.
14.00 €
9782919483679
Sabine Jourdain
VITALINE FAUVERGUE (tout en confiant son manteau et son écharpe à la servante) :
J'arrive de la Conciergerie ! J'ai assisté à une lecture de poésie… Ah ! quel talent ! Quelle érudition ! Non seulement l'homme est bien fait de sa personne mais en outre… il parle bien. Saviez-vous qu'il avait fait ses classes au collège de Lyon avec Edgar Quinet ?

AGATHE RENOUILLET:
Vraiment ?

VITALINE :
Et ce n'est pas tout : il était sur les mêmes bancs que l'avocat Belloc et le préfet Jayr qui ont été saisis de son affaire ! Si ce n'est pas un hasard… Ah, s'il n'avait ce funeste destin au bout de sa route, je me serais arrangée pour que tu aies ta chance de le rencontrer…

AGATHE (soupir désabusé) :
Tu es bien pressée de me voir convoler... avec n'importe qui.

GUSTAVE (outré) :
Ma chère Vitaline, je vous rappelle que cet homme n'est qu'un petit criminel ambitieux, qui n'a pas hésité à faire couler le sang et à boire à la santé de sa victime.

VITALINE (frivole): On croirait vous entendre parler des Massaï ! 

GUSTAVE : J'ai ouï dire que les Massaï avaient du cœur, bien plus en tout cas que ce Monsieur Lacenaire qui fait le fanfaron et raconte qu'il tue un homme comme il boit un verre de vin !

VITALINE (se servant à manger) : Ces paroles ont été extirpées de leur contexte, voire inventées par des gens qui voudraient le montrer sous un jour peu reluisant ! Cet homme est, je puis vous l'assurer, un homme de grande classe. Las, il a joué de malheur et si son père n'avait pas fait faillite comme il se plaît à le raconter, il serait aujourd'hui de ces gentilshommes dont on loue la prose, les vers et la galanterie.
17.00 €
9782919483662
Mountajab Sakr
Dans un camp de réfugiés syriens à la frontière du Liban, un couple de Sy-riens catholiques y réside. Fuyant la guerre, il est hébergé dans cet espace clos ; « une tente ». L'homme, ancien enseignant, trompe son inactivité en rédigeant des lettres aux délégués des Nations-Unis et au Commissariat des réfugiés pour décrire sa condition d'existence, et la femme l'exhorte à trouver un emploi. Les deux personnages sont hantés par les souvenirs de l'avant-guerre, l'insécurité et la peur même au sein de ce camp qu'ils qualifient de « tremplin ». L'homme et la femme évoquent sans relâche la disparition de leur fils, se soutiennent dans l'espoir de le retrouver, mais doivent aussi affronter la survie dans un camp, l'absence de perspectives. La réalité des « barbares » les rejoint entre autres sous l'apparence d'une fille enlevée, violée, meurtrie par les hommes aux drapeaux noirs. La pièce nous confronte avec l'éternelle question : comment parler des atrocités de la guerre, des camps, de l'exil au théâtre ? Les dialogues sont réalistes, la forme est classique, la pièce commence de manière assez comique en citant les petites lâchetés du quotidien, mais nous sommes dans un camp de réfugiés et on prend progressivement conscience du temps figé, de l'absence de perspectives, de manière frontale. Cette pièce de théâtre raconte de manière simple et édifiante la condition de n'importe quel réfugié.
Mountajab SAKR, né à Damas en Syrie, est dramaturge, traducteur, professeur de théâtre.
Il a fait des études de théâtre à l'Université Paris 3 et à l'Université Paris 8. Il a enseigné le théâtre à l'Université de Damas, à l'Institut d'Art Dramatique de Damas et à l'Université Lyon 2. Il écrit des romans, des essais, des pièces de théâtre, des re-cherches en français et en arabe. Depuis 2019, il est membre du réseau européen de traduction théâtrale Eurodram pour les deux comités français et arabe. Depuis 2012, il traduit des pièces de théâtre françaises qui sont éditées dans des maisons d'édition dans les pays arabes.
13.00 €
9782373555295
Joëlle Richard
Quand le sort frappe, on évoquait jadis une malédiction. Ou la volonté divine. Les plus athées parlent de hasard, les statisticiens de loi de probabilité. Quel que soit le terme utilisé, c'est pourtant la même force universelle qui agit en catimini.  Peut-on identifier un éventuel principe gouverneur de l'univers ? Déceler des signes avant-coureurs ? Échapper à son destin? Que nous reste-t-il comme libre arbitre si tout est écrit ? Autant de questions posées par deux femmes, l'une bénie par les dieux, le hasard, le destin, l'autre moins chanceuse, limitée dans ses choix.  Les dieux, le hasard, le destin, c'est le public, qui, en un jet de dés effectué par chaque spectatrice et spectateur, fixe sous l'œil complice d'un maître du jeu coryphéen quelle actrice revêt quel rôle dans la représentation du soir, et quelle sera sa fin.  Deux rôles intervertibles. Deux épilogues. Quatre possibilités.  D'un coup de dés, c'est vous qui décidez.
20.00 €
9782919483877
Chantal Desrues
jamais encore je n'avais rencontré celui qui dans le même instant m'écoute et me répond? je te découvre à peine et déjà tu connais mes pensées tu me donnes ce que je t'offre prodigieuse correspondance ton désir pour moi brûle tes yeux oui voilà mon amour tu cherches en moi ce que je trouve en toi je te le donne […] tout l'or que l'astre a placé dans tes yeux n'égale pas le prix de ton regard et tu me le donnes et je te le rends comment ne pas me sentir beau à en défaillir puisque la beauté même me dit que je suis beau Narcisse? je suis Narcisse et je suis beau je vois dans tes yeux tant d'amour qu'il égale peut- être celui que je te porte le bonheur commence là
10.00 €
9782490198221
Mathie Mattab
Le Mariage de Léa : Léa se marie en grande pompe samedi soir en invitant famille, amis et connaissances sauf sa jeune tante, habitant à quelques pas de chez elle, envers qui elle nourrit un esprit de rivalité. Blessée par cette énième mise à l'écart, cette dernière est désormais déterminée à trouver le bonheur, fût-ce bien loin de sa famille... 
Covid et moi... : Dans la France la plus contemporaine, quelques amis, d’horizons professionnels variés mais plutôt privilégiés, bravent le confinement généralisé pour se retrouver lors d’un dîner. Alors que le virus rôde, l'adversité viendra frapper à la porte...
Née à Téhéran, Mathie Mattab vit à Paris où s’exprime sa passion pour la musique (École Normale de Musique de Paris) et la littérature (Université Paris-X). Elle a enseigné le piano au CIMP et dans son atelier, attaché à la mairie de Neuilly-sur-Seine, pendant plus de 20 ans et se consacre désormais à l’écriture et à la composition. Elle est initiatrice et coauteure du Dictionnaire des expressions idiomatiques françaises, paru aux éditions Hachette (Le Livre de poche).
14.00 €
9782490873098
Caroline Leurquin
Depuis la mort de sa mère à sa naissance, il y a quinze ans, Marie est élevée par ses grands-parents dans un sentiment de culpabilité et de honte. En recherche du père qu’elle ne connaît pas, elle n’a pour tout confident que le curé du village, jusqu’au jour où elle rencontre Charlie, jeune homme inquiétant et poétique… Comédie douce et drôle sur la bienséance sociale et religieuse, Ma Pov Lucette est avant tout l’apprentissage de la liberté d’une adolescente.
La Saison Gatti est installée à la Bibliothèque théâtrale Armand Gatti (La Seyne-sur-Mer, Var). C’est un centre des écritures contemporaines et des arts de la rue, centre ressource territorial d’éducation artistique et culturelle du Pôle - scène conventionnée d’intérêt national Art en territoire. Elle accueille régulièrement des auteurs en résidence d’écriture pour le théâtre et les arts de la rue et propose une programmation de lectures, de rencontres et de spectacles écrits pour l’espace public.
9.00 €
9782355021145
Cathy Turek
Quand deux déesses se retrouvent par hasard sur une scène de théâtre, quel regard posent-elles sur notre monde ? 
Face aux questions existentielles, elles se décochent des flèches dans un absurde délire.
Une pièce remue-méninges qui se range dans la catégorie des œuvres littéraires contraceptives. Ça déjante et ça crisse ! 
Mise en garde :
Peut provoquer des crises de rire jaune et des grincements de dents. L’auteur ne prend pas en charge les frais bucco-dentaires liés à l’achat de ce livre.
10.00 €
9782490198191
collectif
Ce cinquième recueil Théâtre de la Jeunesse propose quatre pièces de théâtre, pouvant être jouées par des groupes d’enfants ou d’adolescents.
Acqua alta de Lucie Depauw ou l’odyssée cauchemardesque d’un petit garçon et d’une petite fille devenus des réfugiés climatiques, suite à la montée des eaux.
Dans La parole est à l’enfance de Hans Limon, une figure de l’Adulte est traînée devant un tribunal par une ribambelle d’enfants résolus à lui demander des comptes sur le monde qu’on leur prépare.
Dans Notre rivoluzione, Julie Aminthe nous emmène avec un groupe de collégiens, sous la chaleur rebelle de la Sicile, pour un voyage scolaire déjanté et libérateur.
Avec Au dodo Mammout !, Anouch Paré nous livre une fantaisie théâtrale sur le Covid-19. Confinée par la crise sanitaire dans une tour de sa cité, une famille est forcée de réinventer son quotidien.
Nées entre octobre 2019 et mars 2020, ces quatre pièces font partie du projet Un(e) auteur(e) dans ma classe : il vise à faire lire, écrire, jouer du théâtre dans les établissements scolaires.
La Saison Gatti est installée à la bibliothèque théâtrale Armand Gatti (La Seyne-sur-Mer, Var). C’est un centre des écritures contemporaines et des arts de la rue, centre ressource territorial d’éducation artistique et culturelle du Pôle – scène conventionnée d’intérêt national Art en territoire. Elle accueille régulièrement des auteurs en résidence d’écriture pour le théâtre et les arts de la rue et propose une programmation de lectures, de rencontres et de spectacles écrits pour l’espace public.
12.00 €
9782355021114
Julien Daillère
Loin des contes de fées et des mondes idéalisés, Océane, Kevin, Géraldine et les autres nous racontent les complexes autour desquels ils organisent leur quotidien. Un texte qui nous emmène avec humour et émotion dans l'univers doux-amer de l'enfance. Un accueil enthousiaste a la création en 2006: TTT « une sorte de «Petit Nicolas» très engage. » H. Bichonnier, « Sortir a Paris I Enfants », Télérama « Cruels et drôlissimes. » Madame Figaro « Une vérité qui s'apprécie toute crue ! » Le Parisien Les contes de la petite fille moche, un théâtre pour petits et grands qui a déjà su parfaitement trouver sa voie, et qui se poursuit aujourd'hui avec une nouvelle mise en scène et cette présente édition.
Julien Daillère, à travers les travaux de sa compagnie La Traverscène, mène depuis des années maintenant une recherche théâtrale prolifique, sincère et digne d’intérêt. Pour en savoir plus sur ces travaux : http://www.julien-daillere.com/fr/
10.00 €
9782355021022
Laurent Térèse
UNE DEMANDE EN MARIAGE : Comédie en un acte librement adaptée en niçois par Laurent Térèse d’après Une demande en mariage d’Anton Tchekhov Comté de Nice, début du XXe siècle. Le vieux paysan. Sa fille, au caractère bien trempé. Leur voisin, hypocondriaque. Tous les deux pourraient se marier, s’il n’y avait ce pré ...
L’ESCARMOUCHE : Comédie en un acte librement adaptée de L’ours de Tchekhov par Laurent Térèse Comté de Nice, début du XXe siècle. La charmante veuve. Le créancier coléreux. Le vieux domestique, coincé entre les deux. Une histoire d’argent ?
10.00 €
9782864106593